Sign in to follow this  
sipalex

1° essais Monture 10 microns HPS 1000

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

hummm...
J'étais à l'origine du post et ne pensais pas à un tel débordement !
J'ai possédé une Mach1 et une AP1200 qui sont d’excellentes montures, si ce n'est les meilleures du marché.
Mon choix de la 1000 HPS était d'ordre pratique et financier.
Moins chère, 7000 € (je possédais déjà un pied colonne)et supprimant les besoins d'autoguidage, elle remplit PARFAITEMENT son rôle.
Je fais des poses de 5 à 20' pour mes images, et sur ces durées la, avec ma lunette de 155 FD/7, cette monture ronronne toute la nuit sans déchets.
En autoguidage, si un nuage passe quelques secondes devant l'étoile de guidage, vous pouvez perdre la pose, ici, vent, nuages, ovnis.. la monture fait son job.
Je pense que rapport qualité/prix/charge/technologie, elle est unique sur le marché.
Après chacun fait ce qu'il veut....
Fred, un (TRES)heureux propriétaire.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as très bien résumé les choses : une monture donnée pour une config donnée. Cette HPS 1000 est certainement un excellent choix pour ta focale de 1000mm et certains l'utilisent sans autoguidage avec 2000mm de focale.
Le seul véritable problème que je vois avec ces montures c'est qu'elles dépendent beaucoup des logiciels et des drivers qui les pilotent. Maintenant quand tous les logiciels seront complètement déverminés, je crois que leurs propriétaires commenceront à toucher au bonheur vu leur bon rapport qualité/prix.

Les discussions HPS 4000 vs Nova 120 sont bien sûr hors sujet ici surtout quand certains se vantent d'avoir trouvé le mouvement perpétuel ... un péché de jeunesse, je suppose.

Share this post


Link to post
Share on other sites
non ça c'est ce que tu dis toi, j'ai vue personne dire on a trouvé le mouvement perpétuel...
mais quel con je fais , encore une provoque a deux balle ! ms est de retour dans la boite a con

Share this post


Link to post
Share on other sites
> je crois que leurs propriétaires commenceront à toucher au bonheur vu leur > bon rapport qualité/prix

Vu les retours sur les montures GM x000 HPS, je pense que c'est déjà le cas.

[Ce message a été modifié par Itzamna (Édité le 11-04-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
frédo, je vais sortir de ta boite à con pour te demander qui a écrit une énormité pareille :

quote:
Très grande rigidité due à l’absence totale de jeu et d’hystérésis, quelle que soit la température.

Cette phrase est truffée d'idioties :
a) dire que la rigidité d'un système est due à l'absence totale de jeu et d'hystérésis n'a aucun sens,
b) parler d'absence totale de jeu et d'hystérésis signifie qu'une partie de ce système peut tourner indéfiniment,
c) la rigidité d'un système mécanique comme cette monture peut être représentée par sa matrice de rigidité qui fait intervenir différents modules d'élasticité (plus le module d'élasticité d'un matériau est élevé, plus ce matériau est rigide).

PS : j'espère que tu vas ôter ces âneries du site que tu as réalisé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
(j'avais écris une reponse peu polie mais ne souhaitant pas dégénérer ce post je me suis repris, le début un peu meurtrier est donc supprimé)
(...)
j'ai fournit le moteur technique , charte graphique, logos, et ai détourée quelques dizaine de tofs, c'est SV qui remplit les pages, j’enlève rien du tout c'est leur outil, leur responsabilités au niveau contenant
je tien a te signaler qu'on fait des freins d'avion sans hystérésis, c’est l'objet d'un brevet, et tu verra qu'on TRÈS loin du mouvement perpétuel, puisque cela concerne des freins justement
pour moi il faut comprendre cette phrase comme hystérésis non mesurable sur le fonctionnement de la monture, donc non impactant
ce qui revient au même que dire sans hystérèse

puis j'aime bien te voir nous donner des leçons sur l'hystérésis toi qui prouve par A+B b qu'il faut faire des pilier en BOIS pour des montures, (matériaux sans hystérésis c'est bien connu ), jusqu’à ce que la réalité te revienne en plein face (cf l'exemple de concordia) mais que tu continues comme si de rien était... celle la, je l'ai trouvé vraiment magnifique

[Ce message a été modifié par frédogoto (Édité le 11-04-2013).]

[Ce message a été modifié par frédogoto (Édité le 11-04-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
frédo, tu paries une caisse de champagne que cette ânerie sera retirée du site ?

Ce n'est même pas de la pub mensongère puisque cette phrase n'a pas de sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petit joueur et malpoli en plus.

J'ai compris que tu ne t'occupais que de l'emballage du site alors est-ce que celui qui s'occupe du contenu du site pourrait nous expliquer le sens de cette phrase ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

Question bête

Je suis éventuellement intéressé par une 1000HPS pour du nomade à 100%.
Actuellement, avec ma JP-Z et FS2, sur le terrain je suis prêt en 5 minutes après avoir monté le matos. Mise en station et initialisation du FS2 demandent 2 à 5 minutes. Ensuite ça roule toute la nuit avec l'autoguidage.

L'intérêt de la 1000HPS reste l'absence d'autoguidage et je me demande en combien de temps on peut commencer à acquérir la 1ere image dès lors qu'on a monté le matos. Donc depuis la mise en station à la modélisation, est-ce 10 20 30 min ?

D'autre part, est-ce qu'il serait possible de mettre un TDM (Telescope Drive Master) sur une JPZ ?

Merci
Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Heureusement Fred tu me rassures, parce que je viens de recevoir ma GM1000HPS, et à lire ce post je me demandais si j'allais pas la retourner illico presto pour me faire rembourser tant qu'elle est dans son carton d'origine. Ca serait donc un truc fabriqué au fond d'un garage par une bande de bricolos italiens. Pour le marketing, c'est bien connu, c'est des champions: belles plaquettes mais chiffres bidons, à l'italienne quoi. C'est con j'aurais du garder ma HEQ 5...

En tous cas les drosophiles n'ont pas fini d'avoir mal au fion...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,
> Philippe :
Tu trouves que 5 minutes c trop rapide ?
Avec le TDM, admettons qu'il s'adapte sur la JPZ,
tu perds l'usage de ton viseur polaire...
Pour grapiller qqs pouillèmes de fwhm sur l'axe RA autoguidé ?
peut-être.
Est-ce nécessaire avec ton nouveau setup à 3 arcsec/pixel ?
Comme avec la GM1000, sans viseur polaire, t'as des procédures
efficaces de MES mais sont-elles rapides avec ton champ de 3.5°*3.5° ?
On voit surtout d'excellents résultats avec des champs plus restreints
moins sujets à la rotation de champ.
A+
Rémi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Rémi

Oui, tu as tout à fait raison, la JPZ est effectivement difficile à égaler sur le terrain en terme de rapidité de mise en oeuvre !
Mon nouveau setup à 3.5° de champ à f/3 et 3"/pix lui va comme un gant et ça semble rouler nickel en terme d'autoguidage au vu des 1ers essais (bon, si le beau temps daigne montrer le bout de son nez, ça permettrait aussi de continuer les tests et aussi ceux avec la cam avec 1.5"/pix)

Le FS2, très simple et fiable, reste assez limité en terme de pilotage avec ses ordres LX200 de base (vraiment de base) et un certain niveau d'automatisation reste problématique (mais pas insurmontable)

Donc, j'adore ma JPZ et si je devais changer un jour, il faudrait vraiment une bonne raison. La GM1000HPS aurait pu en faire une mais sans viseur polaire, je me commence à penser que l'installation sur le terrain pourrait prendre 30 minutes au minimum voire plus. Pas top ! Mais pas non plus rédhibitoire

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,
j'ai commencé les test hiers soir.
-Montage complet (monture + scope+ equilibrage ) environ 15 minutes
-pointage sur 3 etoiles : 3minutes
-Réglage axe polaire .... nuages !!!


la suite au prochain épisode....

Le mieux Philippe est de demander a ceux qui ont la monture depuis quelque temps....


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

Comme tous les Week end, levé tôt, un litre de café et astrosurf ...!
Je viens de lire toute cette discussion très intéressante et en tant que "tanche technique" j'avoue être un peu perdu. J'ai quelques questions à vous soumettre si vous voulez bien :
- quelque soit le système (i.e. avec ou sans autoguide, DD, roue dentee vis tangente, friction, etc.), tout défaut de mise en station doit conduire à une rotation de champs ?
- tout réside dans la MEs donc ?
- si une mes est quasi parfaite eu égard au matériel utilisé (et son usage : visuel, photo, etc.), à quoi servent des encodeurs de haute précision ? Est ce pour centrer parfaitement un objet en goto ou bien est ce que ces systèmes compensent des soucis d'ordres mécanique au niveau de la monture (jeux, variation de vitesse des moteurs et autres imperfections que je ne connais pas) ?
- si j'ai compris certains avis, perfectionner sa monture par achat d'encodeurs revient à peaufiner un suivi mais que la qualité du résultat n'est que de l'ordre d'une fraction de minute d'arc donc à relativiser avec les conditions locales de turbulence qui se comptent en plusieurs minutes ou 1 ou 2 ' 1 fois par an chez moi (!!!) : est ce une conclusion correcte ou bien ais je rien de chez rien compris ? Pfff c'est compliqué vos trucs .... !
J'avais prévenu, ce sont des questions de béotien !!!
Bon dimanche à tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites
- quelque soit le système (i.e. avec ou sans autoguide, DD, roue dentee vis tangente, friction, etc.), tout défaut de mise en station doit conduire à une rotation de champs ?
oui. d'autant plus marqué que l’erreur est importante
- tout réside dans la MEs donc ?
pas seulement mais c'est très important en effet

- si une mes est quasi parfaite eu égard au matériel utilisé (et son usage : visuel, photo, etc.), à quoi servent des encodeurs de haute précision ? Est ce pour centrer parfaitement un objet en goto ou bien est ce que ces systèmes compensent des soucis d'ordres mécanique au niveau de la monture (jeux, variation de vitesse des moteurs et autres imperfections que je ne connais pas) ?
c'est tout a fait ça, en fait ça sert surtout a compenser l’excentricité des différent systeme d'entrainement. c'est ce qu'on appel l'erreur périodique ; un vis sans fin, aussi bonne soi t'elle ne sera jamais parfaite, est un défaut de 1µm peut se traduire par 5" d'arc de mouvement sur le ciel

- si j'ai compris certains avis, perfectionner sa monture par achat d'encodeurs revient à peaufiner un suivi mais que la qualité du résultat n'est que de l'ordre d'une fraction de minute d'arc donc à relativiser avec les conditions locales de turbulence qui se comptent en plusieurs minutes ou 1 ou 2 ' 1 fois par an chez moi (!!!) : est ce une conclusion correcte ou bien ais je rien de chez rien compris ?
en fit idéalement cela permet de se passer d’autoguidage est des complications assez sérieuse qui en découle... imaginons le cas de figure ou tu guide un soir de turbu forte : un coup ta camera guide va chopper l’étoile dans le "haut de la vague" l'instant d’après dans le creux et va donc envoyer des ordre rapide de rattrapage a la monture qui du fait d'une certaine latence et inertie va pas répondre instantanément mais au contraire risque d'amplifier les Default due à la turbu
donc hormis la grande simplification de la pratique, les codeurs HR améliore la qualité des images
ce systeme n'est pas le seul : il existe aussi les montures direct drive qui du fait de leur techno n'ont pas d’excentricité et permettent de shooter sans autoguider, et personnellement j'utilise l'optique active (sorte de super autoguidage), qui compense de manière bien plus réactive les default de la turbu que l'autoguidage classique

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

"...quelque soit le système (i.e. avec ou sans autoguide, DD, roue dentee vis tangente, friction, etc.), tout défaut de mise en station doit conduire à une rotation de champs ?
- tout réside dans la MEs donc ?..."

Oui, la MES doit être précise. Sinon tu as un décalage en déclinaison au cours du suivi.

"...si une mes est quasi parfaite eu égard au matériel utilisé (et son usage : visuel, photo, etc.), à quoi servent des encodeurs de haute précision ? Est ce pour centrer parfaitement un objet en goto ou bien est ce que ces systèmes compensent des soucis d'ordres mécanique au niveau de la monture (jeux, variation de vitesse des moteurs et autres imperfections que je ne connais pas) ?..."

Bien entendu ce type de monture sert surtout en imagerie longue pose.
Les encodeurs offrent une grande précision lors du suivi, donc permettent de s'affranchir d'un autoguidage.
L'autoguidage c'est le "maillon faible" en imagerie amateur, je veux dire qu'il doit être de trés bonne qualité afin de corriger les imperfections mécaniques de nos montures.

Donc une monture dotée d'un suivi quasi parfait peut travailler sans autoguidage... la belle vie !


"...si j'ai compris certains avis, perfectionner sa monture par achat d'encodeurs revient à peaufiner un suivi mais que la qualité du résultat n'est que de l'ordre d'une fraction de minute d'arc donc à relativiser avec les conditions locales de turbulence qui se comptent en plusieurs minutes ou 1 ou 2 ' 1 fois par an chez moi (!!!) : est ce une conclusion correcte ou bien ais je rien de chez rien compris ?..."


Oui, c'est un peu cela, mais on parle en secondes d'arc, en fraction de seconde d'arc.
La précision du suivi dépend de l'échantillonnage de ton imageur. Plus ce dernier sera petit, plus le suivi devra être précis.

Pour faire simple, si ton imageur est capable de distinguer 1" d'arc sur le ciel (= échantillonnage), il faut que ton suivi soit à la hauteur de cette exigence...

La turbu (le "seeing") est également à prendre en compte, c'est vrai, notamment pour adapter l'échantillonnage de l'imageur.


Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Le mieux Philippe est de demander a ceux qui ont la monture depuis quelque temps....

Merci Famax, super. Fred m'a aussi donné plusieurs renseignements utiles.

Pourrais-tu me contacter par email : info (at) pixinsight . fr

merci

philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Fredogoto et Christian_d pour vos explications.
c'est un peu plus clair maintenant dans mon esprit.
Cette technologie est donc loin d'être une anecdote ou une légère amélioration ...
Ok pour les DD qui s'affranchissent effectivement des soucis "géométriques" liés aux engrenages.
encore merci et bon dimanche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je viens de lire l article sur le magasine l astronomie
Le test a été fait avec un meade 10"

L article est plus qu élogieux sur cette monture.
Chaque détail a été pensé "optimum"

L article donne l impression d' une monture exceptionnelle de qualité et tous les éléments sont maitrisés.
Les références Astrophisic vont avoir chaud aux fesses.

Un match entre une AP et une italienne serait des plus intéressant...lors d' un rassemblement par exemple

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this