Sign in to follow this  
rolf

Contraste et état de surface

Recommended Posts

David, le deuxième serait à combien de nm RMS?

à + rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

David,

Kurt se dit ému de tes efforts pour lui apprendre des choses.
Pour le miroir il faut que tu patientes encore deux ans, quand son petit enfant aura douze ans. Si celui-ci veut faire du superpoli il lui apprendrait pour que tu puisses par la suite vérifier.
En attendant il te souhaite bcp de plaisir quand tu boiras un bon vin dans des verres superpolis.

Je lui ai répondu que cela ne faisait rien et que de toute façon chacun savait bien que le travail optique et les mesures n’auraient pas de secrets pour lui comme il l’avait dit au mois de Novembre.

à + rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh oui ... .

Faut-il en rire ou en pleurer?

à + rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une petite question en passant: en CCD photo CP, on verrait quoi avec un miroir pas superpoli versus un miroir superpoli? En théorie je veux dire, j'ai compris que ce serait sympa de le faire mais que cela n'a pas été fait.

La différence serait-elle visible et si oui serait-ce seulement si présence d'une source de lumière "intense" dans ou proche du champ?

Merci,
Jean-Marc

[Ce message a été modifié par JMBeraud (Édité le 31-12-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Ben non la dernière édition (la troisième) date de 2012."

ms, le prix de la dernière c'est un bras, Il y a quoi en + de fondamental ? Là j'en ai trouvé des vraiment pas cher et on peut même le télécharger comme me l'a fait savoir aimablement Mister K dans un mail privé. Comme quoi, ils suivent le forum . C'est ici :
http://en.bookfi.org/book/1305081

[Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 31-12-2013).]

[Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 31-12-2013).]

[Ce message a été modifié par Rydel_Charles (Édité le 31-12-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le modèle de Beckmann est complètement traité dans ce bouquin. Tu peux aussi trouver la dernière édition en pdf mais ça ne change pas grand chose pour le problème qui t'intéresse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Charles,

si tu faisais comme Kai, tu aurais eu son information déjà il y a plusieurs semaines sur le forum allemand.
Et au jour d'aujourd'hui ils attendent les participations françaises à propos de la quantification; ms - Charles et autres amoureux des calculs - c'est à vous.

Je te souhaite avec un peu d'avance à toi et les tiens une bonne Nouvelle Année!

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Rolfi, idem à toi et à vous tous mes compagnons de pipotage qui supportez mon intempérance sur ce forum, je vous souhaite une belle année 2014, des miroirs super polis et des étoiles pleins les yeux !

Charles Rydel

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour, j'ai justement une question la dessus, sans faire de calculs complexes:
d'après une publi de lyot en 1946: diffusion=4*pi*erreur sur sur le frond d'onde en A/5000. Donc:
0.1nm de MMM !!(micromamelonnagemillimetrique) donne 1/200ème de diffusion
1nm de MMM!! donne 1/20ème de diffusion
10nm de MMM!! donne 1/2 de diffusion.la il y a un problème!la fonction serait une approximation car l'influence sur le strehl serait énorme!

si cette diffusion se répartit uniformément(ce qui n'est pas cas) dans 120sec d'arcs et que la turbulence(pixels) est de 2sec d'arc, cela donne une surface de 3000 (pixels)

donc on obtient une diffusion uniforme de :
0.1nm de MMM pour 1/200*1/3000=6*10exp5
1nm de MMM pour 1/20*1/3000=6*10exp4
10nm de MMM pour 1/2*1/3000=6*10exp3(problème)

dans la réalité quand on observe à l'oculaire,on aurait par quelque chose du style ci dessous à 1 min arcs env.de l'objet?
0.1nm de MMMM pour 10exp6 de diffusion
1nm de MMM pour 10exp4 de diffusion
20nm de MMMeuh! pour 10exp2 de diffusion

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon,

ça coince toujours sur la question des mesures avec le Lyot.
Il faut dire clairement si le Lyot est un test qualitatif ou si il permet aussi de quantifier.
Il y a aussi le problème de la définition de « micromamelonnage » car il semble être impossible de le trouver dans une autre langue, et un des problèmes est la définition des échelles d’erreurs le concernant. "Millimetrique" ne semble pas être clair.
Kai dit, que dans le monde entier il n’y a pas de mesures concernant des surfaces optiques, qui via un test Lyot pourrait déterminer la topographie de surfaces.

à + rolf

Kurt a à la page 18 le 2 Janvier à 01h16 donné une photo avec des questions comment mesurer avec le Lyot. Pourrais-tu y aller et regarder stp.. http://www.astrotreff.de/topic.asp?TOPIC_ID=159676&whichpage=18

David,
quand tu dis: "c'est une estimation à partir de valeurs déjà mesuré avec la même lame"

ils veulent savoir comment tu as mesuré.


[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 02-01-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

"David,
quand tu dis: "c'est une estimation à partir de valeurs déjà mesuré avec la même lame"

ils veulent savoir comment tu as mesuré."

Ils sont vraiment lourd ou ils le font exprès?
OUI, le Lyot EST un test quantitatif, OUI on fait des mesures avec. (voir l'article de Texereau une fois de plus pour la méthode...)

Sur cette image (voir page 3) le coin photométrique visible sur l'image n'est pas fait pour décorer, c'est pour faire des MESURES!

Sur cette image j'ai MESURE 0.1 nm.

"Kurt a à la page 18 le 2 Janvier à 01h16 donné une photo avec des questions comment mesurer avec le Lyot. Pourrais-tu y aller et regarder stp.."

Non là on peut pas quantifier sa photo car il n'as pas mis de coin photométrique devant son miroir.
C'est impératif de mettre un coin photométrique devant le miroir pour pouvoir avoir des valeurs de densité (qu'on rentre ensuite dans la formule pour avoir des valeurs) sur la rugosité visible sur l'image.

[Ce message a été modifié par David Vernet (Édité le 02-01-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

David,

merci. Pourrais-tu dire qchose sur la définition précise de micromamelonnage ou une référence par exemple.

à + rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon pis David ou les autres, oubliez ma question, je vois que vous êtes au taquet, et pis au final je m'en tape.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rolf, toujours ici:
http://www.astrosurf.com/tests/articles/defauts/defauts.htm#2

3°) Défauts de petite amplitude : micromamelonnage. – a est de l’ordre du millième d’onde (quelques Angströms) b est de l’ordre du millimètre, comme pour les grands défauts de forme la pente est comprise entre 10-6 et 10-5.

JMBeraud: Faut tester sérieusement pour pouvoir dire, même si au doigt mouillé il y a des chances que ca améliore les choses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

David,

Alois trouve fort intéressant ton coin. Il voudrait savoir l’étendue de ce coin appliqué sur la photo, cad quel densité min à max.


Sinon on demande aussi des informations sur le bon usage de ce coin; Texereau en parle-t-il? Sinon, où trouver des infos?

à + rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Alois trouve fort intéressant ton coin. Il voudrait savoir l’étendue de ce coin appliqué sur la photo, cad quel densité min à max."

J'ai 3 coins visible sur le post du 28-11-2013 12:33, tu n'as qu'a leur repasser les images, on voit un peu les valeurs gravés dessus, n'étant pas au boulot, je peux pas te préciser ca en détail.

"Sinon on demande aussi des informations sur le bon usage de ce coin; Texereau en parle-t-il? Sinon, où trouver des infos?"

ici:
http://www.astrosurf.com/tests/articles/defauts/defauts.htm#6

Pour mesurer les accidents, M. Lyot a indiqué une disposition pratique reproduite ici : un coin photométrique P placé au contact du miroir (ici traversé deux fois) dévie légèrement les rayons qui le traversent et arrivent sur L en dehors de la partie aluminée ; en appelant avec l’auteur O et O’ les opacités des deux points du coin dont les images sur le cliché ont même densité que le fond moyen et le défaut de hauteur x sur l’onde on a :

Share this post


Link to post
Share on other sites

David, il faut absolument trouver un autre mot pour mamelonnage (là bas on cherche une traduction et tu imagines les cochonneries sorties par le googlemachin - je crois que je vais p.... de rire.
Non sérieusement: Serait-il possible de dire rugosité millimetrique et rugosité micrométrique? Ou micro-rugosité millimétrique et micro-rugosité micrométrique?

à + rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites

David,

non, c'est sérieux. Ce serait bien si on pouvait donner un nom qui contient 'rugosité'. Un Allemand a besoin d'imaginer la chose, et cela passe aussi à partir des mots qui leur soient familiers. Il y a vraiment trop de confusions du fait que ce soit en français. Ma traduction contient toujours ce mot en français et ça pose problème. D'ailleurs, comment le dire en anglais?

à + rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 03-01-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

0ui ben apelle ca rugosité millimétrique si tu veux.

Et le mamelonnage centimétrique, qui n'est pas de la rugosité ils appellent ca comment alors?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this