Sign in to follow this  
papyrus83

takahashi tsc 225 a nettoyer

Recommended Posts

bonsoir,mon tsc 225 de 1990 a besoin d'un bon nettoyage .qui pourrai me driver dans cette entreprise ?

[Ce message a été modifié par papyrus83 (Édité le 08-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonsoir papyrus83 et bienvenue au club des Two-Two-Five

D'abord tout dépend de ce que tu comptes nettoyer, que la face externe de la lame de Schmidt ou l'ensemble du tube optique ? En a t-il vraiment besoin ? C'est une première main ?
Ensuite à toi de savoir si tu te sens à l'aise dans ce domaine.

J'ai démonté complétement le mien au printemps dernier (modifs et optimisations internes) et j'en ai profité pour lui faire une cure de propreté complète : lame, 2ndaire, primaire, tube-baffle et changement de la graisse sur les parties mécaniques concernées.
Le démontage du tube n'a rien de bien compliqué, pour le retrait du secondaire et la séparation du primaire du barillet c'est un peu plus chaud si tu n'as jamais démonté de SC.
Le nettoyage de la lame et des miroirs doivent se faire dans les règles de l'art.

Le remontage du primaire est un peu délicat dans la mesure où l'espace entre le trou central et la première partie fixe du tube-baffle est très étroit sur un TSC-225, il ne faut surtout pas forcer lors de la phase de coulissement du primaire sur le tube-baffle.
Reste l'épineuse question du parfait centrage du primaire si tu en as déjà entendu parler

Après au remontage il faut également faire bien attention aux différents repères d'appairage (primaire, 2ndaire et lame) pour les réaligner parfaitement comme à l'origine (quitte à en faire d'autres soi-même).
La lame de Schmidt doit être rigoureusement centrée sur son barillet avant de remettre en place le joint torique et la flasque de maintien.

Si tu veux d'autres infos plus précises on peut se contacter en privé.

Emmanuel

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut
faudrait peut être voir du côté de l'importateur de l'époque, qui s'y connait dans ce genre de manip...
c'est pointu ce genre de tube, pour moi...
bonne journée
GG

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour, et merci d’attacher ton attention a mon problème.

un peu d'historique du télescope:

acheté en 1993 a un astronome amateur passionné qui le vendait pour acquérir une unité plus importante,je me suis retrouvé en Possession de ce très bon instrument.
beaucoup de visuel et de photo argentique jusqu’à ce que j'entreprenne un très gros chantier en 2005 : ma maison.
donc pratiquement 10 ans plus tard,je le ressors de sa boite.

son état:

monture em200b après auscultation de la partie électronique,pas de problèmes.

le tube par contre, présente au niveau de la lame de Schmitt tout ce qui peu faire horreur:poussières,traces et je pense aussi mycélium certainement du a un entreposage hasardeux.

le primaire par contre de visu ne présente pas a priori de saletés grossières.qu'en est il du secondaire ?

donc techniquement lame de fermeture et secondaire ou tant qu'a faire la totalité du système optique .

je me sens capable et assez patient pour me lancer si un soutient sérieux est prêt a m'epauler.

d'avance merci .yvan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Yvan,

Je te propose de poursuivre de façon plus précise et plus détaillée en privé, dis moi sur que quelle adresse je peux te contacter.

Quand j'ai mis la main sur le mien, idem quelques petites taches de "moisissures" sur la face interne de la lame, il était resté 5-6 ans dans son carton sans voir le moindre photons, ça n'aide pas. Mais après nettoyage la lame est redevenue nickel.
Pour le 2ndaire tu le verras de plus près lors de la dépose de la lame.

@+

Emmanuel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je crois que tu as un problème pour entrer ton email

[Ce message a été modifié par Albireo (Édité le 09-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je dirais même plus! Je crois qu'il a un problème pour entrer son mail .

Papyrus83, avec Albireo, tu es en de bonnes mains pour optimiser ton TSC-225! Cet instrument n'a plus de secret pour lui…

[Ce message a été modifié par Olili (Édité le 09-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Concernant la lame de Schmidt du TSC-225, il s'agit d'un verre "BK7 Schott optical glass". A ma connaissance, le verre des lames de Schmidt est très "dur" et, comme toute vitre, il ne se griffe pas facilement, contrairement aux aluminures des miroirs. Il en va de même pour les traitements sur les optiques, qui, si je ne m'abuse, sont également très résistants!

Peut-être que je me trompe et, dans ce cas, on ne manquera pas de me corriger, mais je pense que pour la lame de Schmidt, tu n'as pas trop à craindre si tu la nettoies avec un chiffon doux et humide. Personnellement, je n'ai jamais vu de griffes ou rayures sur une lame de Schmidt, à moins d'attaquer avec un diamant!

Le pire ennemi des optiques serait le pollen! Un dépôt de pollen sur les optiques (comme cela arrive certaines nuits de printemps) pourrait avoir des conséquences irréversibles si on ne les nettoie pas immédiatement, m'a dit un opticien. A confirmer...

Olivier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Olivier,

De toute façon c'est davantage la surface du traitement qui risque de se "filandrer" que le verre lui-même, et c'est d'ailleurs ce qu'il arrive, sauf vilain accident maladroit.

Pour l'ami Yvan, on traite, on traite, par étapes

J'ai refait toute une série de nouveaux petits disques de mousse pour les évents, ça va te coûter plus cher que prévu

@+

Emmanuel

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Un membre à ajouter au club des possesseurs de "Planet-Killer"!!!"

J'ai eu le plaisir de posséder ce tube très classe de réputation (Takahashi oblige ...) et qui donnait de bonnes images à côté de certains C 8 de l'époque par exemple, c'est vrai. Le jour où j'ai découvert le ciel avec un Dob 300 et son optique F 4 très lisse à côté de ce Schmidt/Cassegrain de légende j'ai compris ce que veut dire "planet-killer" véritablement ... .

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 11-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

bienvenue sur le forum papyrus et bienvenue au club des two twi five

par contre si tu as été contacté ,efface ton e-mail
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rolf, ça ne sert à rien de remettre sur le tapis la bonne vieille discussion qui consiste à comparer un 100mm à un 600mm (j'exagère) et en tirer la conclusion, qu'après analyses sur le ciel, les images obtenues avec le 600mm sont plus belles et plus détaillées que celles obtenues avec le 100mm!

Je possède un TSC-225 de 225mm donc, et un Mewlon-300 de 300mm . Bien sûr que si l'on compare Jupiter dans le 225mm et dans le 300mm… ben… Jupiter est plus belle dans le 300mm (qui l'eut cru!) Heureusement quand on voit la différence de prix entre les deux tubes!

De toute façon, ce n'est pas le sujet...

[Ce message a été modifié par Olili (Édité le 11-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bah, faut pas le prendre comme ça Olili ... .
Il est clair que qui cherche à se rincer l'oeil sur les planètes est mieux servi avec un petit Dob 300 de qualité qu'avec ce tube mythique qui se distingue des autres Schmidt/Cassegrain de grande série et qui porte un nom respectable. Ta comparaison entre 100 et 600 pose évidemment problème, car il n'y a aucun rapport raisonnable, par contre entre un TSC 225 et un Dob 300 il y a le prix et l'encombrement qui ne sont pas loin, donc il y a matière à réfléchir entre les deux.
Bon, il y a l'affectif et le plaisir de posséder un collector de cette trempe. D'un autre côté on peut aussi s'attacher à un petit Dob fait par soi-même et qui porte une optique de choc et qui marche comme du feu ... .

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 11-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok Rolf, mais Papyrus83 ne parle pas de troquer son TSC-225 contre un Dobson de 300mm. Il demande juste comment il peut nettoyer les optiques de son instrument. Je pense que Papyrus83 est pleinement satisfait avec de son instrument de 225mm et voudrait simplement le remettre en service après que ce dernier eût pris la poussière pendant de longues années… Le jour où il envisagera de se séparer de son TSC-225 pour un 300mm, Papyrus83 nous en fera part.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Certes, mais tu as bien lu que j'avais juste réagi au "Planet-Killer" ... que je trouve un peu exagéré; mais rien de désobligeant dans mes dires, tu peux me croire ... .

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Rolf,

Pour le "Planet-Killer", c'était je pense mentionné au second degré.

En effet il y a eu un 2010 un sujet ouvert sur astrosurf intitulé "Mon nouveau Planet-Killer..." ou mak jack exprime sa satisfaction d'avoir acquis un TSC225. Quelques posts plus bas, David Vernet casse la baraque en publiant un Roddier d'un TSC-225 à L/1.6 : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/033169.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this