Sign in to follow this  
jéjé14pouces

Avez-vous des astuces pour traitement images planétaires ?

Recommended Posts

Paul : "ça n'existe pas des rouleaux de PQ pour éléphants", , argnnn...J'm'étouffe !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonsoir,

@ AG :
"Par contre, j'aimerais bien voir maintenant une petite vidéo d'une étoile défocalisée.
Tu démarres en intra, tu passes par la map et tu termines en extra focale.
Je pense que ce sera plus parlant qu'une Juju floue "

J'ai fait cette vidéo il y a une heure, sur Regulus : http://www.youtube.com/watch?v=Gz62AKF8Wag&feature=youtu.be

Je ne l'avais jamais fait auparavant, j'espère que ça correspond au test que tu souhaitais. N'hésite pas, comme tous les autres d'ailleurs, à me dire ce que vous en pensez
(et vive le shifting !)

Bonne nuit,....

Jéjé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Jéjé,
Oui, c'est un truc comme ça que je voulais voir.
Déjà, au vu des images intra/extra, on peut dire que ta collim n'est pas dans les choux.
C'est déjà ça
Ensuite, on ne peux pas trop se prononcer car la partie map est trop surex.
A revérifier donc sur la Polaire par exemple, mais je pense que s'il y a à retoucher, ce sera d'un poil de ...
En conclusion, je dirais donc que tu n'as pas bénéficié de bonnes conditions pour ta Juju.
Faut pas désespérer, j'ai connu ça pendant 1 mois et demi avec les mêmes doutes sur mon scope !
Bonne journée,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
AG,

Quand tu dis que la partie MAP est trop surex, que veux-tu dire ?

Effectivement j'ai volontairement (peut-être à tort) saturé l'image car au fur et à mesure que je défocalisais mon étoile, je perdais beaucoup en luminosité et j'ai eu peur qu'on ne voit plus assez sur la vidéo....

C'est déjà une bonne nouvelle si tu trouves que ma collimation n'est pas "trop" mauvaise. Reste à affiner du mieux possible.
Dès que le ciel le permet, je refais la même chose, sur la Polaire, sans surexposer.
On va espérer une belle nuit rapidement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben au moment de la map (mise au point), ton étoile est trop brillante et surexposée.
L'idéal serait de voir un truc comme çà à la map:

Bonne continuation,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement la collimation n'a pas l'air mauvaise, mais comme le dit AG il faut vérifier exactement au foyer.
La qualité optique n'a pas l'air mauvaise non plus... c'est bien rond et homogène
Par contre, on voit distinctement une très forte agitation, qui peut être due à la turbulence, mais ça ressemble pas mal à de la chaleur interne aussi. La grosse marge de progression elle est là je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouf... c'est bête, mais vos commentaires me rassurent un peu. N'ayant pas suffisamment de connaissances pour juger la qualité optique de mon tube, j'avais peur d'être tombé sur un modèle "aveugle"

@AG : OK ! Je vois ce que tu attends comme image. Dès que je le peux, je fais ça.

@Christophe : C'est vrai que l'image est très agitée, le ciel hier était particulièrement turbulent (j'ai fait la vidéo pour la poster rapidement et pouvoir faire avancer le post)

Au niveau de la température, le toit était ouvert 2 heures avant, j'avais le pare-buée, et il gelait...
2 heures supplémentaires de mise en température auraient sûrement été mieux,

Dernier point important : je vis dans un coin très riche en humidité, en lisière de forêt. C'est compliqué d'avoir des nuits vraiment sèches....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Est-ce que ton tube était en température ?
On dirait qu'il y a une forte turbulence interne. Il te faudrait attendre au moins 2h l'équilibre thermique puis pointer la Polaire qui est plus haute dans le ciel que Regulus.

Après il te resterait plus qu'à utiliser WinRoddier pour avoir une idée de la qualité de ton instrument (voir les images intra et extra dans le lien suivant):
http://www.astrosurf.com/tests/roddier/projet.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Dernier point important : je vis dans un coin très riche en humidité, en lisière de forêt. C'est compliqué d'avoir des nuits vraiment sèches....

Alors ça, je connais très bien.
J'habite pas en lisière de forêt, mais tout seul paumé au beau milieu de ... 600 hectares de forêt.
Mais on arrive quand même à faire des choses
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
La mise en température ne se mesure pas au temps passé, mais ... au thermomètre.
Avec un tube de 14" fermé cela commence à devenir indispensable :
- un thermomètre à l'extérieur de la coupole,
- un autre à l'intérieur,
- un autre pour mesurer la température du miroir.
Et ... c'est là que commencent les surprises ;-)

Pour info, il faut largement 5 - 6 heures pour mettre en température un C14 sans ventilateurs pour une chute de température de 10°C.

J'ai ressemblé quelques info sur la question de la turbu ici. Ce n'est pas très autoporteur car il s'agit d'un support de présentation, mais tu peux y trouver 2 - 3 choses intéressantes :
http://christian.viladrich.perso.neuf.fr/astro/instrument/AIP-2013-turbulence.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour les pages 7 à 10, voir les slides du lien suivant (chapitre 5. On-the-Fly Turbulence Effect Mitigation in Long-Range Surveillance Applications Based on Lucky Region Fusion) :
http://sites.google.com/site/louyifei/research/turbulence/siam12

Par contre la page 3 ne permet pas de s'affranchir de la turbulence :
a) il ne faut surtout pas sélectionner les "meilleures" images mais faire un traitement des régions qui composent chaque image puis les fusionner,
b) suivant l'approche proposée par Frakes en 2002, la turbulence peut être modélisée comme la composition de deux opérateurs : l'un jouant le rôle des distorsions (recalage non-rigide par exemple) et l'autre du flou (déconvolution aveugle bayesienne par exemple),
c) addition des images limitées par la diffraction obtenues après déconvolution,
d) la dernière étape est inutile.

D'un point de vue pratique, les images limitées par la diffraction seront fournies par une boite noire de la taille d'une carte de crédit (type carte Parallela) située en sortie de la caméra. Les images seront soit stockées sur une carte SD soit envoyées vers un ordinateur portable (facultatif).
Tout cela devrait limiter la fuite en avant de stockage SSD constatée actuellement.

[Ce message a été modifié par ms (Édité le 28-02-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hier soir, ciel magnifique ! Mais -1°c à minuit, et un bon -5°c au moment de refermer le toit vers 02h30 ! Par moment, je me demandais ce qui pouvait bien me pousser à me geler autant alors qu'une bonne couette bien chaude m'attendait !

J'ai trouvé la réponse : Arriver à exploiter mon scope et à faire des belles images planétaires ! Bah c'est pas gagné !

Alors j'ai remis ça.
Ouverture du toit pour mise en température : environ 19h30 (avant, trop de risque de mini-ondée....)
Température : trèèèèès froide (sans le sèche cheveux pour mes mains, je serais rentré au bout de 30 minutes)
Turbulence : elle me semblait moins forte que lors de mes précédentes vidéos
Transparence : je ne sais pas mesurer ça, mais amas d'Hercule bien distingué à l'oeil nu


J'ai donc refait un tas de vidéos de Jupiter, avec pour rappel le Meade Lx200 14", et une caméra DBK21
Bizarrement, j'ai l'impression (je dis bien "j'ai l'impression") que, sans barlow, mes vidéos sont assez bonnes. J'en ai copié une ici : http://www.youtube.com/watch?v=8c1KZ-qccKE&feature=youtu.be
Qu'en pensez-vous ?
Par contre, je me demande si je m'y prends bien pour recompiler mes images, je trouve ma brute nettement moins bonne que la vidéo, ce n'est pas logique.
Voici une brute que j'obtiens en compilant 100 images :

Et derrière, je sais pas en faire quelque chose de propre :
Avec traitement (sous Iris, juste en touchant au masque flou et aux ondelettes) :

Si je ne savais pas ce qui était faisable avec un 355mm, je serais super content de moi.... mais bon, bref..


Deuxième exemple :

Brute (vidéo de 20 secondes, compil de 100 images) :

Et après traitement :


(Précision : N'ayons pas honte de passer pour une buse, mais je me limite à 100 images car au dessus, je n'arrive pas dans IRIS à dépasser 32767 dans le seul de visualisation, et donc mas planète reste cramée....)

Ces deux exemples ont été réalisés sans barlow (donc 3550mm de focale)

Quand j'essaye avec une barlow x2, je vous laisse juger : http://www.youtube.com/watch?v=AbB8eLDR4LY&feature=youtu.be

Et pour le moment je n'ai pas encore réussi à obtenir un truc à vous montrer.

J'ai également fait une vidéo montrant la MAP sur la polaire comme demandé précédemment, je vais la mettre en ligne rapidement


J'aimerais avoir vos avis sur ces nouveaux essais. J'ai essayé de respecter au mieux les différents conseils, à savoir mise en température longue, pas de sèche cheveux sur le miroir (et le tube en général), guetter un bon ciel, etc....
Je ne sais pas si c'est faisable, mais est-ce qu'une bonne âme, maitrisant bien le traitement, voudrait bien "s'amuser" avec les vidéos que je viens de mettre en ligne, afin de voir ce qu'il est possible d'en tirer. Je sais que je peux et que je dois améliorer mes vidéos à la base, mais je vous assure que la nuit, lorsque la vidéo de la planète apparait à l'écran du portable, c'est beau, et presque net ! Et à chaque fois, je me dis "cette fois c'est la bonne".

Enfin, si certains ont déjà fait de belles photos de Jupiter (ou autre) avec un télescope sensiblement équivalent, est-il possible de vois à quoi ressemble votre vidéo de base ? Je serais curieux de comparer et ainsi me rendre compte des écarts restants.

Merci beaucoup pour votre aide. J'ai l'impression d'être un boulet (merci de ne pas confirmer, ça serait vexant), mais sans en avoir la prétention de m'en approcher un jour, comment peut-on arriver à ça : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/039030.html ?
C'est délirant tellement c'est beau....

Jéjé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un petit bémol sur l'image que tu kiffes , JP ne m'en voudra pas ( j'espère ) si je dis que ce n'est pas le bon exemple à suivre cette fois ci, elle est surtraitée à donf et la texture a quelque peu profondément dérouillé, JP a produit beaucoup mieux que celle ci.
Ceci étant dit, tes Jupiters sont toutes petites jéjé ? Je veux bien voir un de tes films mais surtout pas les versions Youtube ! Il faudrait que tu fasses un AVI ou SER avec une barlow 2x et poster la vidéo quelque part du style Sendbox.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai regardé ta version avec barlow 2x, ça semble normal et classique.
Deux remarques cependant, la balance des couleurs n'est pas bonne ( elle tire beaucoup sur le rouge ) et elle est surexposée sur une zone au centre. La taille m'étonne beaucoup avec une barlow ? Elle est plus petite que ce ue j'obtiens avec mon scope au foyer ! ( F/D autour de 13-14 )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir VL

Et bien moi je suis impressionné par certains clichés de planètes réalisés par certains "amateurs". J'espère un jour m'en approcher...


Pour revenir à tes remarques, mes Jupiter ne sont pas toutes petites, mais dès que je mets une barlow, j'ai toutes les peines du monde à en tirer quelque chose de bon, bien qu'à chaque fois je sois satisfait de ma vidéo

Par contre, les images que j'ai postées sont bien issues de mon 14", au foyer, et c'est bien une barlow 2X que j'utilise, la Celestron Ultima.
En même temps, plus gros, avec une 3X, ça va rentrer au chausse-pied dans le champ de la DBK21.
Je ne sais pas quoi te dire concernant la taille, je t'assure que c'est bien un Lx200 14"

Ok pour la balance des couleurs, c'est vrai qu'elle tire sur le rouge, et oui elle est vraiment surexposée au centre. Au moment de la prise de vue, je ne sais jamais s'il vaut mieux privilégier le temps d'exposition, le gain, etc.. et si c'est au traitement que ça se corrige ou non.
Mais tu sembles dire que ma version 2X serait à peu près normale, c'est encourageant. Il y aurait donc quelque chose à faire en partant de ce genre de vidéo ?

Jéjé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je voulais dire "les images des "petites" Jupiter sont bien obtenues au foyer, et les plus grosses avec une Barlow 2X....", après je ne sais pas si elles sont anormalement petites....

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est peut-être moi qui sous estime le F/D primaire de mon Cassegrain ! Ou je me gourre peut-être. Oui il faudrait que tu postes cette vidéo déjà mais pas sur Youtube. Je ferai le traitement si tu le fais, c'est toujours intéressant !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
Jéjé, je fais aussi mes vidéos planétaires avec une DBK21.
Sur Juju, tu dois pouvoir faire du 30img/sec avec un gain à 75%.
Je capture avec IcCapture et j'affiche l'histo en cochant "visualize zéro"
et tu te cales aux 3/4 de l'histo avec le curseur de gain.
Le reste se fait au traitement.
Par ailleurs, tu peux faire des vidéos de 60 secondes sans problème.
Bonne soirée,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Jéjé,
Bon ... ça turbule à fond chez toi ;-)

Ne t'occupe pas trop de la partie traitement d'image pour le moment, le problème n'est pas là. Pour autant, quelques conseils rapides :
- fait des acquisitions de 60 s,
- laisse tomber Iris et passe à Autostakkert 2,
- tu trouveras beaucoup de tutaux sur Autostakkert. Un doc un peu ancien, mais qui reste toujours valable au niveau des paramètres : http://www.astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/rce-avistack-v6.pdf
- conserve 30% des images de chaque vidéo.

Maintenant revenons au plus important, l'acquisition, tu as beaucoup de turbulence. Il faut nous en dire plus sur ton abri et sur le site d'observation.
Tu dis qu'il faisait 1°C. Oui, mais où ? Dans l'observatoire ou à l'extérieur ? Il faut mesurer les deux températures, et même celle du miroir ... mais là c'est plus difficile à faire.

Sinon, pour la buée, il suffit d'utiliser des résistantes chauffantes qui s'enroulent autour du tube. Cela résout le problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christian, mes conditions sont souvent plus moches que celles vues sur la vidéo de Youtube, je vois pas mal de détails en live sur celle ci que je ne vois qu'après le traitement des mes vidéos sur mes propres images , c'est pour cette raison que je la trouve classique, disons dans la moyenne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christian : tu écris "Tu dis qu'il faisait 1°C. Oui, mais où ? Dans l'observatoire ou à l'extérieur ? Il faut mesurer les deux températures, et même celle du miroir ...", mais n'est ce pas secondaire tout ça pour Jéjé si au final il met des résistances chauffantes ?? M'enfin, par quel miracle le tube ne bronchera pas avec un tel écart de température au niveau de la lame ? Ne serait ce que la dilatation engendrée tout ça.
Je préfère encore les ventilos que tu préconises.

Share this post


Link to post
Share on other sites
VL,

Ça fait un moment que j'utilise la résistante chauffante sur le C14, les ventilateurs, et les thermomètres.
Je n'ai jamais observé de dégradation dues au la résistante chauffante, même quand elle est à fond et avec X800.

Un exemple au hasard avec la résistance à fond : http://www.astrosurf.com/viladrich/astro/planet/jup/Jup-30August2011-RVB.jpg

Ma compréhension est la suivante :
- la turbulence, ce sont des mouvements de volutes d'air de température (et d'humidité) différente,
- quand le miroir est plus chaud que l'ambiante, l'air s'élève et génère donc de la turbu,
- quand on chauffe la lame, l'air ne s'élève pas (puisqu'il est bloqué par la lame). Au contraire, cela provoque ce que l'on appelle en météo une inversion thermique (la gradient de température décroit avec l'altitude). Cela joue un rôle stabilisateur à l'intérieur du tube.
La turbulence qu'il pourrait y avoir au dessus de la lame (côté extérieur) est parfaitement négligeable.

Les problèmes de dilatation thermique sur la lame sont parfaitement négligeables eux-aussi étant donnée la très faible puissance optique de la lame.
Il n'en est pas de même sur un miroir qui va donner de l'aberration de sphéricité quand il n'est pas en température (face avant froide, face arrière chaude). D'où l'intérêt des ventilateurs.

Tout cela est bien entendu au 3e ordre par rapport à nos discussions que l'on a avec Jéjé.

L'image est vraiment turbulente pour un C14 ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this