Sign in to follow this  
Franck V

Mak Hélioscope

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Dans le dernier Astrosurf-Magazine se trouve un fort intéressant article de Norma Deprez et Patrick Pelletier.

Les auteurs indiquent comment modifier un Mak (non Rumak) pour en faire un instrument visuel et photographique solaire.

On désalumine le primaire, il réfléchit 4 pour cent environ du flux entrant, un peu de filtration neutre et un continuum à l’avant du renvoi coudé et c'est parfait ! Soit.

La question que je me pose est la suivante: 96 pour cent du flux lumineux traverse donc le primaire qui joue le rôle d'un hélioscope et vient "se perdre" sur le support du primaire et le fond du barillet. Cela n'entraine t'il pas sur une longue période d'observation des turbulences internes ? (c'est peint en noir le barillet)

C'est peut être un faux problème.

Amitiés.
Franck Vaissiere


[Ce message a été modifié par Franck V (Édité le 01-03-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Franck et merci pour l'accueil que tu as réservé à l'article.
Concernant ta question, et je ne parle que pour du visuel (je ne pratique pas la photo) : c'est effectivement un faux problème. Je n'ai jamais été limité dans la pratique. L'instrument ne reçoit pas plus d'énergie qu'une vitre de même surface.
Cordialement.
Norma

PS la mofif est réalisable sur un Rumak mais alors la collimation n'est pas aussi aisée.

[Ce message a été modifié par ndesprez (Édité le 01-03-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir

La diff entre helioscope et ménisque c'est que le premier est pratiquement au foyer d'un objectif et que le second ne concentre pas les rayons , n'empéche que derrière une vitre le rayonnement chauffe pas mal , reste à laisser le fond noir et refroidir le barillet pour stabiliser la température

Bon courage

[Ce message a été modifié par banjo (Édité le 01-03-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

Norma, ... oui effectivement je n'avais pas assez creusé le problème que je me posais.

Paul, je comprends bien que l'hélioscope étant près du foyer l'énergie y est concentrée et donc ça chauffe. Le Mak, ou Newton du reste, ne voit venir sur le primaire que l'énergie reçue à l'entrée à l'image de la simple vitre dont parle Norma. Ensuite on ne concentre au foyer que les 4 pour cent restant.

Je vais pas désaluminer mon Mk66 pour autant ce serait dommage. Peut être un Mak90 ?, mais face à ma lulu de 120 bridée, ... enfin chinoise , avec hélioscope ND3 + continuum je ne gagnerai rien en résolution avec le Mak90 en visuel. Les focales sont sensiblement les mêmes.

Bon, c'était un bon exercice ma question, et je perçois mieux les choses à présent.

Amitiés.
Franck Vaissiere

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bjr
J'ai à ta dispo un 250 a f/7 ou 8 pirex non aluminé le problème c'est qu'il est poli mais je ne me rappelle plus si j'avais fini la parabolisation (36 d'âge ) et ça fait des années que j'ai plus mon Foulcaut , reste à trouver un barillet bien ouvert et faire un piège à Lumière , dépêche-toi d'être à la retraite gamin!!!
Bonne journée

Ps: me demande si faire aussi le secondaire non aluminé vaut la chandelle , va pas rester grand chose comme lumière

[Ce message a été modifié par banjo (Édité le 02-03-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Le jeu n'en vaut effectivement pas la chandelle : il génère une image fantôme (réflexion partielle sur le second dioptre (difficilement perceptible en visu, mais puisque ce n'est pas utile ...). En revanche dans la version classique (primaire seule), la lumière n'est plus polarisée (Un filtre polarisant inefficace mais là encore c'est de toutes façons inutile). Bon, tout cela ne reflète que mon point de vue ...
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un truc que je comprends pas dans votre montage : vous êtes en train de fabriquer un parfait piège à effet de serre, un quasi corps noir ! Le tout étant fermé, même si le primaire ne reflète que 4%, même si le ménisque en laisse s'échapper dans l'autre sens, le tube va monter considérablement en température très rapidement si vous ne mettez pas un filtre puissant DEVANT le ménisque A L'EXTERIEUR du tube... Ou alors il faut installer des ventilos dans le genre sérieux, qui génèreront de la turbulence à leur tour. Me gouré-je ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Kaptain,
Ah la théorie ... Ben oui, dans la pratique cela ne fonctionne pas comme cela : il ne s'agit pas d'un ensemble adiabatique. A croire que la quantité de chaleur reçue (environs 8 W) est évacuée par le tube et le fond (soit un delta t < 8K en application approximative de la relation de Peklet ; enfin je crois). Bon, ça ressemble bien à la pratique ...
Cordialement.
Norma

PS pour juger sur pièces, pour comparer, pour ... Ben, vous savez comment faire (sourire).

[Ce message a été modifié par ndesprez (Édité le 02-03-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est promis Christian, dès que le 150 sur lequel je suis en ce moment est terminé : pour l'heure ça trempe
Amicalement.
Norma

Share this post


Link to post
Share on other sites
Votre post m'intéresse, j'ai un petit mak 90, comment on fait pour désaluminer un miroir? ^^ Je l'utilise très peu ce petit tube donc je pourrai tenter l)aventure, même si j'ai une achro de 120 à côté pour le solaire. C'est intéressant.

Alors comment on procède?

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Facile, tu repère la position du fond par rapport au tube, tu sépares les deux éléments. Ensuite tu désaccouples la tige de commande de la map coté miroir et tu enlèves la butée du guide central métallique, elle se trouve sur le baffle (souvent c'est un simple joint torique). Tu peux alors déposer le miroir monté sur son support. Maintenant il convient de poser un repère sur a tranche du miroir face au trou de montage de la tige de commande de map. Ainsi la position du miroir sur son support sera aisément retrouvée. Démontes alors le support arrière puis le guide métallique central (ce n'est pas facile) en les dévissant. Reste à désaluminer dans un bain de perchlorure de fer (certains recommande l'acide chlorhydrique).
Ensuite c'est rinçage, sêchage et remontage. voilà, voilà ... Pour d'autres détails : l'article d'ASM ce mois.
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci bien pour l'info, le coup de l'acide je me souviens maintenant, et je vais essayer de voir l'article de ASM. Y a plus qu'à comme on dit ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
C'est fait : l'écart de température en régime équilibré pour une température extérieure de 23°C est de 7K.
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Certes au niveau que tutoie Christian, un ou deux degrés sont certainement catatrophiques. De plus il s'agit de photo. En visuel, c'est l'Astrosolar qui montre ses limites et je vous invite à cette modeste expérience : vous prenez une belle lulu (genre 100 mm ou plus) et vous l'équipez d'un Astrosolar et ensuite d'un hélioscope. Je vous laisse juge.
Cordialement.

[Ce message a été modifié par ndesprez (Édité le 21-03-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Norma, on ne peut pas justifier la supériorité du mak désaliminisé sur l'astrosolar par la supériorité de l'hélioscope sur l'astrosolar, mak et hélioscope ne sont pas des systèmes identiques ne serait-ce qu'au niveau des problèmes thermiques.

Puisque tu nous invites à mettre l'œil à l'oculaire, je t'invite à mettre l'œil à l'oculaire d'un tube fermé avec une différence de température de 7°C entre le haut et le bas et de voir ce qui se passe sur une planète ou sur une étoile défocalisée
(de plus il faudrait vérifier par des mesures qu'on en est bien à 7°C et pas plus !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
En aucun cas je ne prétends quelque supériorité que ce soit. En revanche, j'ai bien écrit qu'en visuel, la feuille Astrosolar présente rapidement ses limites (il faut l'entendre d'une manière générale). Ce point nous oppose depuis quelques temps déjà : c'est bien normal, nous n'observons pas dans les mêmes buts. Perso je trouve qu'il appartient à chacun de se faire une idée.
Lorsque j'ai tenté il y a maintenant deux ans la modif du Newton, je me suis heurté aux mêmes remarques : attention ça chauffe, ça va exploser, tu n'as droit qu'à deux essais ... Quelques dizaines de pièces sont maintenant construites. Que l'on fasse mieux, je n'en doute pas un instant. il n'empêche, pour le prix, je ne suis pas seul à me régaler et c'est bien là l'essentiel.
Cordialement.
Norma

PS l'observation du Soleil présente des risques avérés, quelque soit la technologie retenue ... Mais cela tout le monde le sait.

[Ce message a été modifié par ndesprez (Édité le 21-03-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour le coup, au niveau sécurité, la modification de Norma me semble la plus "safe" surtout si l'on veut faire observer des enfants dedans. On est jamais à l'abris d'un astrosolar qui se déchire ou d'un gamin qui fait sauter le capot en voulant jouer.

Bonne journée

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this