dlgbzh

miroir de 300mm en cours

Recommended Posts

Amis du soir,Bonsoir

Quand les piqûres du grain précèdent ont disparu,je faisais un test au marqueur pour vérifier si c'est réuni, et je terminais les dernières séchées miroir dessous avec un lest 5kg sur le disque outil céramique en raffinant pour préparer le passage au grain plus fin

Share this post


Link to post
Share on other sites
Encore un détail,
Si tu possèdes du carbo 240 et 400 ça te feras gagner du temps, tu n'auras plus qu'à finir avec du w6 ou microgrit 9microns

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour les conseils. J'ai fait le Carbo 230 et je viens de commencer le 400. Ensuite j'ai du 600, du W9 et de l'oxyde de cérium. Objectif, en arriver au cérium d'ici septembre, date de notre prochain atelier miroir à la Société d'Astronomie de Rennes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Il est en général recommandé, vers la fin du carbo 400, de faire les grades suivant dans la foulée. Avec les temps de nettoyage entre chaque changement de grain, il faut donc bloquer une demie journée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En effet car l'outil bouge un peu. Le mieux c'est de faire un moulage avec du plâtre genre staturoc (mais j'en ai trouvé du moins cher, je vais faire des tests dessus) et éviter les outils en bois, sauf pour l'ébauchage si on est pressé AMHA.

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour les conseils. Combien de séchées pour chaque grade normalement ? L'outil bouge ? à cause de l'adhérence accrue ? j'ai bien remarqué qu'il faut vraiment pousser dessus...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense que cette histoire d'outil qui bouge, c'est surtout pour ceux qui collent les carreaux sur l'outil, avec de la poix.

A ce stade du travail, je ne vois pas pourquoi il faudrait que dlgbzh jette son outil en bois et s'en fasse un autre en plâtre-céramique. L'outil en bois marche impeccablement s'il est bien réalisé, et le vernissage est très important.

Je pense que le choix entre les 2 types d'outil est surtout une histoire de goût et de moyen de réalisation. Lorsqu'il s'agit de faire l'outil de polissage, il faut créer une forme convexe à la surface de l'outil, tout le monde n'est pas un virtuose de la rappe à bois! Dans un tel cas, couler un outil en plâtre est de mon point de vue bien plus simple. Par contre, pour un outil de polissage de petit diamètre, je trouve que c'est plus simple de le faire en bois.

[Ce message a été modifié par bruno thien (Édité le 20-06-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut
Si la base est rigide et verni même un collage des carrés avec de la poix dure marche bien, l'avantage c'est le gain de temps pour réunir, plus obigatoire et nécessaire d'enchaîner les derniers grains car le contact se fait naturellement;avec un outil à carreaux collés, les joints travaillent avec la température et l'humidité d'où la nécessité de faire c400, w6 dans la foulée, j'en ai fait l'expérience avec un outil segmenté avec collage poix dure,pas recommandé pour ébaucher par contre
Pour finir, on peut gagner du temps en faisant c400 et microgrit 9 micron

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir à tous,

un grand merci pour ces infos, je ne savais pas que l'araldite était sujette aux conditions de température et humidité. J'essaierai d'enchaîner 400 600 W9 le même jour si je peux, ou sinon sur quelques jours consécutifs (la météo étant au beau fixe ces jours-ci et le local de travail recevant peu de soleil direct, il aura peu de variations).

Ensuite, l'idée (suggestion des collègues de la Société d'Astronomie de Rennes) est de réutiliser le même outil pour le polissage, pas la peine d'en faire un en staturoc (j'en ai déja 4kg, donc en cas de soucis, c'est toujours possible). L'outil sera vernis pour figer les éventuels grains de carbo, et le côté carrelé, enduit de cire d'abeille recevra les carrés de poix.

Je vous tiens au courant du progrès dès que j'aurai avancé.

Bon weekend.
Kenavo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec le même outil,même verni tu prends un gros risque de rayer au polissage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
l'outil est déja verni de plusieurs couches pour le rendre bien étanche, et il est aussi re-verni sur la tranche à chaque changement de grains. Ce que je veux dire, c'est vernir le carrelage lui même avant d'y coller les carrés de poix pour figer tout grain que le nettoyage n'aurait pas enlevé.

Par contre je pensais, si jamais je réalise au polissage que j'ai besoin de revenir à des grades précédents, je n'aurai plus moyen d'utiliser cet outil.

[Ce message a été modifié par dlgbzh (Édité le 21-06-2014).]

[Ce message a été modifié par dlgbzh (Édité le 22-06-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

oui c'est préférable de garder l'outil à doucir au moins jusqu'a la fin du poli .
Fait toi un outil en bois pour le polissage.

Fr.G

Share this post


Link to post
Share on other sites
Exactement, il vaut mieux refaire un outil pour le polissage, car si jamais il faut revenir au doucissage, c'est plus simple!

Dans on cas, j'avais détecté de l'astigmatisme au cours du polissage. Je suis revenu au carbo 400 pour l'éliminer. J'étais donc content d'avoir mon outil de doucissage tout prêt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai profité de ce samedi pluvieux pour enchainer 400 600 et W9 (ça a pris la journée, avec un bon nettoyage entre chaque abrasif). Il reste je pense encore quelques séchées au W9 pour dégager quelques petites piqûres restantes. Ensuite... opération Staturoc....

[Ce message a été modifié par dlgbzh (Édité le 30-06-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir à tous,

résultat de l'opération Staturoc : un beau disque de 4 kg et 3.2 cm d'épaisseur.

Miroir huilé, puis recouvert de 2 feuilles de cellophane croisées, et entouré d'une bande de lino bien serrée. Un peu de parafine coulée dans le chamfrein pour faciliter la séparation outil-miroir.
4 kg de plâtre + 920 ml d'eau glacée versés sur le miroir.
En étant à deux, aucun problème pour mélanger, homogénéiser et obtenir une surface lisse et régulière avant que le plâtre ne durcisse.
décollage de l'outil sans problème en le faisant glisser doucement.

Le miroir fait 7 kg, l'outil 4 (sans la poix) donc je me demande si je le colle à l'époxy sur un disque de bois (agglo ou contreplaqué) pour faire plus lourd et plus préhensible. Je vais faire quelques essais avant.

Next : opération poix

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut

un outil léger,c'est toujours avantageux, tu pourras toujours lui mettre du poids dessus pendant la phase du polissage(enlever le gris)
et pour finir la parabolisation sans poids pour limiter la rugosité car fonction du poids et de l'abrasif utilisé
Sur mon 320 percé actuel,j'ai un outil de 15mm au bord et là j'ai collé un disque en ctp verni de 15mm pour une meilleur prise en main et augmenter la rigidité.
Donc pour moi,il est bien comme il est

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

3 cm d'épaisseur, c'est à peu près ce que j'avais pour mon 500, pour l'outil de doucissage, et celui de polissage pleine taille. J'aurais pu le faire plus dur encore, car j'ai mis la quantité maximale d'eau préconisée (pour ne pas qu'il ne durcisse trop vite).
Je n'ai pas eu de problème de rigidité. Donc pour un 300, tu n'as aucun soucis à te faire!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

merci pour les réponses. Je ne change rien, donc. Une fois les carrés de poix en place, je l'ai re-pesé plus précisément : 5kg. Idéalement il me faudrait poser un poids de 2 kg dessus en position O/M mais je n'ai pas ce qu'il faut pour le moment.

J'ai fait 1h30 de polissage déja, je continue ce weekend.

L'appareil de Foucault est prêt (voir http://viaterra.net/telescope-construction/mirror.htm ). J'ai fait quelques essais, mais il faut que je m' habitue aux réglages et à trouver la bonne position. Je pense aussi qu'il faut un polissage plus avancé pour pouvoir y voir clair.

Petite question : ma source de lumière est une loupiote d'éclairage de clavier (USB), et le plastique transparent qui est devant la LED (2mm) n'est pas très neuf (rayures, traces..). Est-ce important ? Si oui, est-ce que placer un dépoli (calque ou papier sulfurisé) règlera le probléme ?

Bon weekend et merci d'avance pour les conseils.

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut

la led,faut casser le bombé et la dépolir pour avoir une source diffusante et homogène ou alors la garder comme telle et mettre un bout de calque après;sinon tu risques d'avoir un éclairage non homogène et difficile après d’interpréter quoique ce soit.Sur le ien j'utilise une lampe dichroïque 100W,avec des filtres

Share this post


Link to post
Share on other sites
Doublon

[Ce message a été modifié par ABDEL (Édité le 19-07-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
re

la led me paraît vraiment faible;yena des plus puissantes en vert,jaune,blanche
le polissage n'étant pas avancé,c'est normal
Alternes plutôt toutes les demi-heures.
Attention,Il fait chaud pour polir
la pièce n°7 du foucault,n'est pas suffisante,un renfort est nécessaire comme pour le support source
enfin un comparateur à cadran aidera à mieux apprécier le 1/10 voir le 5/100m nécessaire pour les dernière zones

Share this post


Link to post
Share on other sites
encore une chose,attention aux appuies du miroir sur son support de contrôle,vu qu'il a des chants tronconique,il peut reposer sur les extrémités des bords supérieur et ce n'est très pas bon pour le miroir

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Abdel,

merci pour les commentaires. En réponse:

- les appuis du miroir. J'y avais pensé mais je n'avais pas documenté cela sur la page web. Voila qui est fait: les supports sont biaisés, et j'ai mis des patins. Le poids du miroir n'est pas que sur la tranche.

- LED: c'est plus brillant qu'il ne parait, et en l'absence de magasin d'électronique, je fais avec. J'ai trouvé un porte-clé LED avec piles-bouton, que j'ai démonté et adapté à la place du truc USB. J'adopte la technique du calque devant. Merci d'avoir confirmé cela.

- OK pour 30 min au lieu de 15. J'ai fait 1h ce soir. Le gris s'estompe visiblement et de manière uniforme. Pas de photo, mais à l'oeil avec mon appareil de Foucault révisé (mais pas fini), j'ai une image assez similaire à mes essais précédents.

- chaleur: fait 25 dans l'appart, ça va. Par contre l'outil restera au frigo entre deux sessions.

- l'appareil de Foucault dans son ensemble: l'ensemble est trop léger (c'est du médium), il me faudra l'arrimer. Je vais réviser la pièce 7, je n'ai pas assez de marge de mouvement en arrière pour travailler en mode sans-fente (que je n'avais pas prévu au départ). J'ajouterai le comparateur à l'avenir.

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now