Sign in to follow this  
idir

Boitier de refroidissement pour APN

Recommended Posts

Bonjour à tous,

J'aimerais me lancer dans la construction d'un boitier de refroidissement pour mon Eos 350D, car l'été approche, et les pause de 20min en Ha avec les températures estivale ça devient vite problématique.

Ne connaissant pas grand chose à l'électronique et au démontage d'un APN, je part plutôt sur l'idée de construire une box, plutôt que de refroidir le capteur.

Ne connaissant pas grand chose des système Peltier (... en fait je sais rien...), j'aimerais savoir si vous pouvez me renseigner sur un kit intéressent qui me permettrais de faire descendre la température dans la box au minimum de -20°C.

Etant en poste fixe, j'imagine l'alimentation plutôt sur secteur pour avoir un meilleur fonctionnement et puissance.


Merci de votre aide.

Idir

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour,
sujet évoqué maintes fois sur AS, fais une simple recherche et tu auras des idées plus précises par exemple. http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/035685.html

Le pbs principaux sont:
même si ton boitier est à -20 °, le capteur de l'APN n'y sera JAMAIS, par inertie.
sans régulation thermique, la température va varier au fil des poses donc difficilement exploitable sans sonde.
l'encombrement extérieur est trop important

Un peltier ne fonctionne bien que si:
l'extraction froid/chaud est parfait donc ventilo de chaque coté
bon contact entre les faces et les extracteurs/ventilos/radiateurs.
faut gérer la condensation
il faut une alim conséquente ...70 w, 90 w

Bref:
au club, nous en sommes au 3 ème proto et nous allons passer à la seule solution efficace...le peltier directement sur l'arrière du capteur.
projet sympa et peu onéreux pour fédérer les membres d'un club mais bilan mitigé quand à l'objectif fixé

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

oué... c'est un peu bcp d'emmerdes potentielles je pense... Sans parler des pbs de buée et autre.

Bonne journée

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites

bboulant : merci de tes infos, j'ai suivi ton lien mais je n'ai vu qu'une photo....si t'as des plans de tes prototype et si ça t'embête pas, je voudrais bien jeter un œil.

merci d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

j'ai un temps imaginé de cannibaliser une glacière du commerce,
Il y a tout, le module peltier, l'électronique le ventilateur, les isolants...etc
On en trouve pour une quarantaine d'euros dans les supermarchés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

juste pour info, si vous voulez vraiment faire des darks éfficaces et réproductibles il faut quand même un bon asservissement de la température, idéalement à 0.1°C. en tout cas mieux que ce qu'une glaçière peut vous apporter.
Si l'idée c'est juste de limiter un peu le bruit thermique et les pixels chauds alors ok, moi je dirais qu'il faut emporter le capteur autour de -40°C et là en effet ça commence à bien marcher

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Erik a 0.1°c tu charries vaguement surtout qu'il est possible de calibrer les dark dans piginside sur des deltas de quelques degré
en outre des tests on été fait avec les apn refroidi, par Brice d'ailleur , en dessous de -20°c le gain est quasi nul http://www.centralds.net/cam/

sur cette page :
http://www.centralds.net/cam/?p=6716

il dit ceci :

quote:
-> Standard deviation of the dark frames (in blue) are very well reduced, even when temperatures are not extremes. Between 0°C and -10°C it seems to have a pivot point.
Beside, RON’s sigma (in grey) is down too with low temperatures (unexpected!). This fact could be interesting in some configurations, when RON (read on noise) is a limiting factor.

[Ce message a été modifié par frédogoto (Édité le 10-05-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

"en dessous de -20°c le gain est quasi nul"

bhé moi je peux te dire qu'en dessous de -40°C c'est plus le même monde, même les pixels chauds disparaissent...

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites

ho bhé j'ai dans mes archives des images entre +20° et -65.
quand je rentre je post ça.

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
-----------
moi je dirais qu'il faut emporter le capteur autour de -40°C et là en effet ça commence à bien marcher
-----------
Même sur des CCD astro haut de gamme, on raisonne plus sur du - 40 ° sous la température extérieure et non pas sur la T° effective du capteur.

Suite à nos essais, obtenir une température de capteur à -40 ° en continu donc régulée, ça nécessite une bonne électronique-mécanique-chambre étanche-alim pour mettre cela en route.

Quand à la glacière à 40 €....encombrement max, pas de régulation, givre, etc.. rigolo à faire mais résultats nuls.


A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la glacière, je ne pense pas qu'on puisse descendre à -20° sauf glacière de compétition...

a+

Chris

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
comme expliqué plusieurs fois dans différents posts, obtenir -20 ° dans une boite isotherme/glacière et -20 ° sur un capteur c'est une toute autre histoire bien différente en complexité.

Y en a qui ont essayé .....

Share this post


Link to post
Share on other sites

erreur de reponse...

[Ce message a été modifié par zviezda (Édité le 11-05-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

l'idée de la glacière ne serait donc pas si bonne.
Cela dit c' est vrai que souvent le bon marché coute cher, 40€ si ça ne fonctionne pas.
Quoi que, une glacière de 20l pas chère, arrive à descende environ 10° en dessous de la tempé ambiante, alors une fois, réduite pour juste loger un APN, on est sans doute bien en dessous, OK coté régulation, c'est pas vraiment ça.
Un exemple de réalisation, mais loin des -40° et c'est déjà pas si mal http://astronomie-astrophotographie.fr/collingstarbox.htm
ou alors un boitier du commerce coute dans les 200€ pour T ext - 20°C
https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p4824_Geoptik-thermo-electrical-cooling-for-Canon-EOS-cameras.html.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu
là on reboucle totalement avec les posts divers et anciens sur le sujet des APN refroidis
-------------
Un exemple de réalisation, mais loin des -40° et c'est déjà pas si mal http://astronomie-astrophotographie.fr/collingstarbox.htm
-------------
C'est un peltier régulé par une sonde + ventilo + radiateur DIRECTEMENT sur le capteur donc comme déjà dit:
OUI cela fonctionne....c'est la bonne solution
l'encombrement est important..
bonne compétence requise pour l'assemblage et intégration,

---------------
ou alors un boitier du commerce coute dans les 200€ pour T ext - 20°C
https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p4824_Geoptik-thermo-electrical-cooling-for-Canon-EOS-cameras.html.
---------------
La température à l'intérieur de la boite sera à - 20° NON REGULEE sous la température extérieure mais PAS LE CAPTEUR de l'APN, inertie importante de + 10 °

Toutes ces caissons refroidis Geoptik ou autres, achetées sont rapidement passées en vente dans les PA

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

sous la température du capteur
mais c'est le même ordre de grandeur que CDS au niveau tarif
dommage que CDS ne fasse pas le 700D

Share this post


Link to post
Share on other sites

boucle sur re-boucle
1:cette reférence avait été déja donnée sur ce même post le 6/5/2014 à 19h31

2 eep cooled to 80°C below the the sensor's normal operating temperature.
C'est beau l'interprétation de la température NORMALE d'un capteur.
Perso sur un 550D j'ai souvent de 25 ° à 35° et 42 ° un soir d'été ...

Je vais finir par me laisser tenter par ce JWT plutôt que par CDS, électronique plus simple/fiable et SAV hollandais plus proche que Coréen

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Fredogoto,
bof, ce n'est qu'un peltier à gérer:
pas besoin de monter une structure électronique de folie pour cela.
si on peut obtenir 95% des poses d'une soirée par exemple à O° +/-2 °..c'est parfait pour moi

J'aime:
chambre argon
3 ans de garantie
SAV en Europe
encombrement réduit
low-pass & IR/antialiasing filters removed ou ASTRODON
coté facile de l'APN
utilisable en standard avec obj photo, lulu, tube ...
1400 € pour un capteur refroidi de 18Mg, une bonne intégration bien pensée, boitier alu, je ne vois pas l'équivalent en CCD astro

En fait je le verrais bien avec le nouveau "Celestron Rowe-Ackermann Schmidt Astrograph" pour de la session "grand champ" FACILE/plaisir du genre:
100 poses couleur de 60 s
""oubli"" de la techno classique (échantillonage-MES-Suivi-EP-PEC-AOL-RAF-Filtres-Traitement)

Je vais attendre des images concrètes de ce tube avant de me décider.

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

je parlais juste de la construction : chez CDS on voir que le peletier est en contact avec le corp de la camera et des ailette en allu, chez jwt il est en contact avec des caloduc et un radiateur arrière relativement fragile.
Outre le fait que je pense que le syteme de captage d’énergie m'a l'air plus homegene et direct chez CDS, ça m'a lair surtout sensiblement plus solide, mais je me trompe peut être

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this