Sign in to follow this  
maire

Encore un cahier des charges pour dobson T300 F/4 ultra léger de voyage !

Recommended Posts

Ce que je ne comprends pas bien, c'est pourquoi tu n'utilises pas le mur de la boite à miroir (qui doit être "autorigide", je crois bien), comme point d'appuis pour ta "Tour de Babel".

Tu as même laissé un espace.

Au moins, en t'appuyant contre ce mur, notamment à ses extrémités, tu aurais un premier élément de rigidité, avec toute la boite faisant office de contreventement solidaire et "autorigide", et cela, dans les deux directions, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Ben moi ce que je ne comprends pas du tout c'est cet empilement invraisemblable bien que ce soit la réalité , j'aurai mis le bras principal
en deux ou trois parties sur un angle de la cage primaire avec des contrevents en plusieurs parties aussi sur les angles opposés à 90°, le problème
de ce système c'est que cela augmente la longueur des branches pour le secondaire, mais rien n'interdit de rapprocher le tube principal à la condition
d'éloigner vers l'extérieur de la cage les contrevents et avec des pas inverses, genre ridoirs, ce n'est que du bonheur pour les réglages.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si le tube central partait depuis le bas, on pourrait se dire que les "boosters" confèrent une (certaine) rigidité latérale (mais pas transversale) ou participent à l'esthétique. Mais, la, avec ce tube qui part depuis un étage, j'avoue que je suis interpellé.

Tout tient grâce aux encastrements des deux "boosters" dans la plaque de bois horizontale (encastrement certes magiquement "chiffonné", mais quand même...).

C'est un truc à ne jamais refaire par des personnes ne disposant pas des hautes qualifications requises!


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben les contreventements, ils sont prévus depuis le début C'est même un peu sur cela qu'est basé la (supposée) rigidité du truc. Je ne l'ai pas expliqué?

Un crobar pour explication ci-après:

Et non je ne comptais pas rapprocher le bras de la caisse, ça aussi c'est fondamental et prévu depuis le début. Pour une deux raisons simples:
1) La caisse du primaire seule doit faire valise de portage et la poignée est confondue avec le dispositif d'accrochage du pilier principale (le monobras).
2) Une accroche déportée signifie un rocker de base large ce qui l'espère va contribuer à l'augmentation de la stabilité, ce qui est souvent l'objet de critique vis à vis de ce genre d'instrument.

Ridoir? Genre haubanage comme sur le littlescope?!! Une plaisanterie! Solution moyenne je pense sensible aux vibrations... mais je suis prêt à manger mon chapeau le cas échéant et utiliser cela s'il le faut. Je ne suis pas à une contradiction près
Par ailleurs, des cloisons supplémentaires seront misent dans cette caisse dont certaines comme suggérées

[Ce message a été modifié par maire (Édité le 13-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"They did not know it was impossible so they did it" Mark Twain

Share this post


Link to post
Share on other sites
" L'homme absurde est celui qui ne change jamais ” dit Clemenceau

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce n'est peut-être pas comme çà que j'aurais refait mon 300, mais le concept est intéressant, de même que les détails techniques. J'ai hâte de voir le résultat final. Merci pour le partage!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien d'accord avec Le petit Père...

Sinon, pour Marc Twain, y a une autre version:

"The fool didn't know it was impossible, so he did it"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moins on en a, plus on l'étale disait bonne maman.....:-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les plus anciens d'entre nous se souviennent-ils de "Dubout"...?

A titre d'exemple, voici un montage dit "à la Dubout" :

(Simple analogie, Hi Hi)


[Ce message a été modifié par Toutiet (Édité le 14-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
La caisse du primaire (nue sans barillet) au bout de la quatrième couche de vernis marin brillant. A l'intérieur une couche primaire consistant à utiliser un mélange de 30% broux de noix, 50% eau et 20% encre de chine avec 3 couches de vernis marin, cette fois en satiné.

A remarquer une étoile bleue en marqueterie...
La caisse sert à la fois de valise de transport pour le primaire (avec sa poignée confondue avec le système d’accroche du bras), de télescope bien entendu avec le capot qui va concourir pour 1/4 du bafflage du primaire (évidemment pas de jupe comme de bien entendu) et de protection permanente pour le miroir. Le miroir se glisse à l'intérieur au millimètre près... la place inutile a été traquée... Ne me demandez pas de plans, il n'y en a pas hormis l’implantation du barillet par rapport au cadre général. Si j'avais fais un plan j'y serai encore...
A vos critiques bien entendu!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un secret pour une rigidité extrême:

Un millefeuille CTP aviation 5mm avec résine et tissu de verre qui est moins cher que le carbone

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bravo pour votre réalisation que l'on suit de près !
Le "secret pour une rigidité extrême" vient de me faire tilt...
En effet, je trouve l'idée excellente pour augmenter le rigidité de la cage
du secondaire de mon dobson (actuellement sandwich 2 CTP avec polystyrène extrudé).
Je me pose une question : pour un millefeuille composé de 5 épaisseurs de
CTP aviation 5mm, avec quatre épaisseurs de tissu de verre/résine, j'obtiendrais une épaisseur totale de combien ?
Faut bien que je prépare mon coup, afin de réutiliser tous les éléments de la cage.
Par avance merci.
Bonne continuation !
Philippe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
.

[Ce message a été modifié par Kentaro (Édité le 24-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
les circonstances ont fait que j'ai pu prendre le temps de progresser...

... avec les débuts des travaux de la cage secondaire. Ce que j'aime dans le monobras, c'est que tout est nouveau ou presque... Ce n'est pas un télescope ordinaire, il faut donc se faire des nœuds au cerveau.

J'ai fais une découverte: la scie en cloche pour électricien, toute neuve, c'est pile poil la découpe pour le PO Feather Touch. (Dans le CTP aviation 5mm)

Quelques manipulations avec le carbone + aramide rouge (ici la polymérisation au dessus du radiateur ):

Le porte-secondaire en cours de fabrication (la partie bois, est constitué avec du millefeuille présenté lors de mon avant dernier message ):

On continue les découpes... Comme toujours ma méthode de travail, c'est concept dans la tête la nuit et tracé direct sur les matériaux le matin. Ni plans papiers ni CAO/DAO. Je pratique plutôt la CPAC (Conception Pifométrique Assisté par Cerveau-lent) car diablement plus rapide, efficace et bien entendu ultra précis car la sous-unité du pif c'est bien connu c'est le très respectable chouilla.

Un premier résultat:

Et maintenant un jeu des 7 erreurs? Non mais presque. Voici deux photos du premier montage. Il y a une différence entre les deux... A vous de deviner laquelle est la bonne, et pourquoi


Une première spécificité sympa du monobras... c'est que, si on se débrouille bien, faire un télescope à F/D variable! C'est à dire qu'on peut mettre dans la cage primaire un miroir 250-300 avec des F/D pouvant s'étager entre 3 et 4,5.... attendu que la cage primaire coulisse le long du tube. Bon après faut voir à bien assurer avec la stabilité et le contreventement... mais c'est possible... Une simplicité qui en découle c'est que pour la première lumière je n'utiliserai pas de montage à blanc avec des lattes... Déjà que sur un télescope dobson ordinaire je ne pratique jamais ainsi... C'est toujours le montage direct avec découpe des tubes par dichotomie.

A vos critiques, questions et suggestions.

Pour Astrophil, en fait je n'ai pas mesurer mais la surépaisseur est très inférieur au millimètre. On reste donc à 15mm d'autant plus que le collage est réalisé au serre-joint. La feuille de verre, c'est très fin (mais il en existe de plusieurs densité je crois).

[Ce message a été modifié par maire (Édité le 26-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait, tout le haut, PO, araignée, secondaire, est tenu pas les 2 cm2 de bois qui relient en haut et en bas la plaque ultra-rigide "aramydée" aux anneaux de bois sur le gros tube carbone.

Si tu mets des oculaires un peu lourds en porte à faut, cela va plier/pivoter dès que tu pointes le tube un peu bas...

J'aurais mis le PO en prolongement du tube pour éviter ce risque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ah j'ai beaucoup rit avec ton intervention prévisible! Cela ne tient pas qu'avec deux cm de bois... il y a des équerres derrière dans la structure et quelques cloisons. Le cloisonnée voire les structures nids d'abeilles rendent bien des service. L'espèce sentinelle de la nature qu'est l'abeille doit nous inspirer
Et ce qui tire en haut est compenser en bas si je puis dire. Combien pèse une bino avec de gros oculaires? 1,5 kg au pire. Quand je fais des essais je ne plaisante pas... je fais des essais un peu extrêmes (il m'est arrivé de casser une de mes premières attaches d'araignée de ma première cage ainsi....). Voit ce bidon de 5 litres rempli d'eau qui repose sur la tranche des deux lames d'araignée en carbone! Cela ne pivote pas.

Ça plie à peine un peu et encore faut bien regarder mais c'est due à un manque. As-tu remarquer le bouton noir sur le coté? C'est pour un futur contreventement avec le point intermédiaire... (qu'il me reste à fabriquer... j'espère à ce niveau vous délivrer une surprise) en somme la clé de voute (j'aime bien ce mot ) Là cela tuera dans l’œuf le porte-à-faux et le pivotement.... qui n'a même pas eu lieu même avec 5 kilos de charge! J'en rigole encore désolé
Et alors le jeu des erreurs personne ne s'y colle? Un premier indice: j'ai fait une petite erreur d'appréciation que j'ai corrigé... De quel erreur s'agit-il?

Sinon sans rire, le PO est déporté pour une raison simple: en observation je ne veux pas être à 4 pattes pour observer NGC253 et NGC 288

[Ce message a été modifié par maire (Édité le 26-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Eric.

Pour le jeu des 7 erreurs, je vois que tu as modifié ton support de porte-oculaire. Sur la première photo, il est "devant" le monobras supportant le tout, alors que sur la photo suivante, il est derrière. En fait, tu crées une balance.
Le point fixe est le monobras et, d'un côté (vers l'extérieur de la structure) se trouve le porte-oculaire avec un oculaire et de l'autre, se trouve le miroir secondaire. Ça compense probablement un peu.

Mais tout ce que je raconte, c'est aussi à la méthode tarin ;-)

Yves

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, Eric, ce n'est pas dans ce sens la que cela va plier... Dans le ses de l'effort imposé par ton bidon, oui, bien sur, c'est rigide. Il y a deux prises, en haut et en bas, sur le tube carbone.

Mais si tu penches le tube, comme quand tu pointes vers l'horizon, et que tu mets un gros oculaire dans le PO, il sera en porte à faux, cela va forcer sur les "2 cm2", et cela va vriller (légèrement, certes, mais quand même): la jonction entre la plaque supportant le po et le tube est trop faible, même avec tous les nids de petites zabeilles que tu y mettras...

Il faudrait un gros contreventement, une plaque horizontale, partant du tube et allant sur toute la largeur de la plaque supportant le PO.

De plus, si je comprends bien, tout cela est fixé sur le tube carbone par des chtites vis nylon. La encore, avec un gros oculaire, cela va glisser et tourner autour du tube. Mais peut-être est-ce temporaire ?

(Edit: à moins que par chance, tout cela ne s'équilibre... à voir... )


[Ce message a été modifié par Kentaro (Édité le 26-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Faut voir ce genre d'instrument comme facile à trimbaler, vite installer. Je pose, j'observe. Le mien est un peu flexible, mais que faut-il attendre de ce genre de montage ? sûrement pas la stabilité d'un tube serrurier à 6 ou 8 barres, c'est évident.
Avant mon 250 était dans un tube lourd, sur une monture intransportable, il ne servait jamais.
Depuis que j'ai fait le mono bras, je le prends par le coup et hop.

Impatient de te rencontrer sur une star partie pour comparer nos tubes... (si je puis dire)

PS : je verrai bien dans ce tube carbone qui dépasse le chercheur laser, et re-hop, tant qu'à faire compact... puis tu verras les pro s'y mettront au mono bras

JP

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Yves tu as trouvé la modification mais la raison n'est totalement celle invoqué. Il n'en reste pas moins que tu as raison, cela peut contribuer à limiter la balance. La vrai raison c'est qu'il est difficile de trouver le rayon de giration précis du truc de sorte que l'axe optique du secondaire se place au centre de l'axe du primaire (évidemment on est quand même pas dans des précisions de folie). J'ai donc du reculer le tout (c'est à dire couper, recoller retourillonner, recollorer, revernir...) pour le positionner au bon endroit. En fait il a fallu positionner la première version et avec un fil à plomb, intercepter grossièrement les axes... Une simple mesure... après c'est des travaux pratiques de menuiserie
Ces choses là sont relativement simples à calculer sur un télescope normal ou même sur un monobras avec le PO dans l'axe du tube (comme l'a mentionner Pierre) mais là le positionnement est un peu plus sportif on va dire, mais à présent c'est rentré dans l'ordre. Pierre ce n'est pas 2 cm c'est 2,5cm du bois mais cette cage est totalement réaliser en CTP aviation et l'air de rien il y a 16 tourillons de hêtre de 6. C'est une réalisation zéro vis, collé résine/colle à bois. Oui c'est des vis nylon (M6) il y en a 4... Cela ne descend même pas avec les 5 kilos. La jonction est certes assez fine mais elle n'est pas trop faible à mon sens. On verra bien ce que cela donnera. Cela ne va pas glisser autour du tube vu que la tige connecté à droite du la cage à aussi pour fonction d'empêcher cela. Proche de horizon la cage va aussi appuyer sur le tube à deux endroit de manière quasi équivalente. Je suis plutôt confiant pour ça. Jean_Pierre, que les professionnels s'y mettent? Il y en a déjà un c'est le LiteScope (lien au début du fil, et visiblement ce fabricant ne fait que ce type de télescope, c'est le seul pro à en faire à ma connaissance) mais eux utilisent des haubans. . C'est peut-être une solution pour atténuer les torsions et vibrations mais je me suis interdit de faire ainsi. Le site est en anglais mais en lisant bien on peut y glaner des informations intéressantes. Si les fabricants ne le font pas c'est que c'est peut-être parce qu'ils ne maitrisent pas totalement le concept, car il est moins documenté sur le net (il n'y a rien à copier ), un peu consommateur en temps (encore que, je trouve presque que la réalisation va aussi vite qu'un standard voire plus vite) et pour leur marge aussi...
Jean-Pierre ta clôture est un repère de martres, hérissons et autres prédateurs Extra. Cette année je ne vais pratiquer qu'un seul rassemblement astro a priori, c'est les Raagso 7 (Rag'chausettes pour les intimes) http://www.raagso.fr/ En tout cas l'an dernier on a eu que des nuits noires, ce qui fait que j'ai cumulé 3 nuits complètes d'observation! Ca j'aime car si j'apprécie regarder les instruments quand je ne dors pas... j'aime encore bien plus observer! Un rassemblement astro (et non pas une star party car j'en ai marre d'être envahi par les anglicismes) où on observe pas ça me gave assez vite en fait...
Je ne peux pas aller à Valdrôme cette année à mon grand regret

[Ce message a été modifié par maire (Édité le 27-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eric, je sais bien que tu n'as jamais tenu compte d'aucune des remarques que l'on a pu te faire dans tes bricolages, mais je me permet bien humblement de persister:

Ta plaque porte oculaire, c'est comme si tu en avais fait une porte charnière, avec deux gonds en haut et en bas. Cela ne va pas tenir. Cela va pivoter...

De même que cela va pivoter au niveau de la jonction des deux tubes, à mi-longueur. Les contreventements (tubes carbone obliques) ont leur fixation déportées, donc, n'ajoutent pas grand chose à la rigidité globale.

Quant aux pros qui ne font pas de mono-bras, ce n'est pas qu'il ne maîtrisent pas le concept (!?), mais disons qu'il est difficile de proposer aux gens un truc branlant...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this