Sign in to follow this  
CPB

Retour d'expérience lunette 'haut de gamme' ...

Recommended Posts

Salut Vincent,

Rémi avait déjà donné quelques conseils de nettoyage le 26 mars.

Par contre, une marque réputée mondialement devrait se pencher un peu plus sérieusement sur le problème. Il y a bien rappel lorsqu'un appareil ou une voiture a un défaut, pourquoi pas la même chose pour du matériel astro.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Bonjour,
Afin d éviter des nettoyages "malheureux" il faudrait mettre en libre telechargement sur le site d OU un tuto pour les TOA, TSA, FSQ...
Merci.

[Ce message a été modifié par J.C 30 (Édité le 29-03-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"La lunette de Christophe n'est pas un sujet d'expérimentation sur lequel on peut s'amuser."

Je pense que personne n'a à l'esprit de s'amuser avec cet instrument, le but de la conversation est de proposer d'éventuelles solutions en cas de défaillance avérée de Taka, maintenant j'espère et je pense que Christophe est suffisamment adulte pour y réfléchir le cas échéant et se déterminer là dessus lui-même...

Vincent, il est évident, enfin dans mon esprit, que ce sont des chose à tenter si et seulement si Taka ne fait rien...

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 29-03-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est parce que Rémi avait suggéré un nettoyage doux et que Christophe est passé à l'acétone sur la suggestion de certains que je m'étonne et que j'ai posté une réponse. Je pense que le comportement de Rémi est le bon (fruit de son expérience et de ses contacts répétés avec le fabricant) et qu'il faut faire preuve de prudence en attendant qu'on trouve une solution, en accord avec Takahashi. Intervenir de façon empirique et hasardeuse ne va faire que compliquer les choses (voir les empirer).

Je vais voir avec Rémi pour un tuto sur le nettoyage, s'il le juge opportun. Je fais partie de cette vieille école de la prudence pour laquelle le nettoyage est un peu sacralisé : moins on y touche, moins on risque de faire de bêtises. Et, dans le doute, toujours demander conseil avant d'agir. J'ai un peu l'impression que cette prudence tend à s'évanouir. On s'imagine sans doute que les optiques et leurs traitements sont devenus hyper-résistants et hyper-tolérants, comme sur les lunettes de vue. Les modes d'emploi Takahashi suggère la prudence.

astrovicking,
J'ai sans doute été un peu excessif en parlant de sujet d'expérimentation mais j'ai constaté que les vrai faux conseils exposés dans ce fil ont été suivi d'une mise en action rapide avec les résultats que l'on sait. Donc je suggère la retenue dans les suggestions de résolution du défaut (j'ai un peu peur de l'acide nitrique, du coup...)

Je ne dédouane par Takahashi si il y a eu un défaut au moment du traitement de la frontale mais je constate que le problème n'est jamais apparu comme "chronique" à cet instrument (tout comme les fameuses fuites d'huile des objectfs Astro-Physics d'ailleurs), au vu de la quantité de TOA déjà vendues et en fonctionnement dans des conditions aussi diverses que variées. L'origine du problème de Christophe et des quelques TOA touchées n'est sans doute pas triviale.

Vincent

[Ce message a été modifié par Vincent B (Édité le 29-03-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à tous de continuer la discussion ...

Vincent B. : sache que lorsque j'ai acheté ma lunette en 2011 soit à 3 ans d'age et donc sous garantie , quelque temps après je me suis aperçu en vérifiant la collimation (au Das Kollimator) qui envoie une lumière qui se reflète sur chaque surface que j'avais des points lumineux que je ne n'avais jamais vu sur d'autres instruments , donc en regardant de très prêt en lumière rasante j'ai vu des petits points sur la surface frontale (à mon avis les précurseurs de ceux qu'on retrouve actuellement) donc inquiet j'ai contacter R. Petitdemange par mail avec photos pour conseils , réponse : Nettoyer la lentille à l'eau distillée + tissu microfibre en faisant des mouvements radiaux ! celle-ci propre les micros points étaient toujours là , réponse : Ce n'est pas grave ou dans cet esprit ! donc j'ai laissé dans l'état en ayant à l'esprit ce que m'avait dit le premier propriétaire m'assurant d'une garantie à vie sur ce matériel .
Le problème s'est aggravé lentement par la suite , ce qui m'a incité à recontacter R. Petitdemange il y a un mois , après de longues discussions , j'ai acheté du PUROSOL + tissu chez eux pour parfaire le nettoyage , cela a été sans succès car c'est bien le traitement qui est en cause et pas un dépôt en surface . Vu le prix annoncé pour une réparation , je lui ai demandé de chercher une solution pour ne pas envoyer toute la lunette au Japon , pas eu de réponse à ce jour ...

Pour ce qui concerne l'acétone , j'ai pris avant d'autres avis ce W.E. aux JOA , l'acétone n'a pas eu d'effets significatifs , c'est plutôt le frottement du tissu qui a entrainé quelques traces supplémentaires .

Moi je voulais initialement évoluer dans mon matériel et il est hors de question pour moi de la vendre dans cet état , il faut bien que je fasse quelque chose ! de toute façon selon notre revendeur Taka. national c'est 2500 Euros mini. (voir plus vu la baisse de l'Euro) et hors garantie donc quoi , il me reste 1000 à 1500 Euros à récupérer sur une future vente sur une lunette qui en vaut 6000 neuve . (avant ce genre de matériel pouvait durer toute une vie pour quelqu'un de méticuleux que je pense être !)

Christophe .

...

Share this post


Link to post
Share on other sites
@Vincent : les conseils que je donne sont dans le cadre exposé où la prise en charge en SAV implique le remplacement de la lentille avant purement et simplement. Perdu pour perdu, il ne coûte rien de tenter l'acétone qui est la méthode standard de nettoyage d'une optique. Je comprends pourquoi les fabricant et revendeur déconseillent l'acétone car les dommages potentiels aux parties connexes (bagues, joints, partie plastique, anodisation) sont réels.

Néanmoins vu où on est rendu (donc retour Japon et remplacement de la frontale), il ne coûtait rien d'utiliser l'acétone.

Au moins on sait que si l'acétone ne fonctionne pas, c'est effectivement probablement le revêtement qui pèle, et il y a donc vice de fabrication.

Pour l'acide nitrique, personnellement je m'abstiendrai aussi comme je l'ai dit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

> VincentB : merci mon grand t'es sympa et tu m'as toujours vu là
mais 30 ans d'ancienneté je n'y suis pas encore .

> Ch. Perrier :
Nos derniers échanges à ce sujet datent du 19/02.
J'ai été pas mal occupé entre temps, au détriment hélas de ton PB.
Mea culpa !
Ton post ici (et tu m'avais prévenu merci),
a fait remonter le dossier en haut de la pile, merci de la piqure de rappel.
J'aurai je pense une réponse de Takahashi la semaine prochaine.

Sinon, par ailleurs quand on parle de la FSQ il faut bien différencier la FSQ-106 ancienne version fluorite à étiquette bleu sur le pare-buée
et la FSQ-106ED actuelle étiquette rouge.

A+
Rémi


Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

même si je suis un très ancien et fidèle client de O.U, je n'ai aucune action chez eux donc je suis libre de mes propos.

Christophe, des Taka j'en ai eus pléthore, beaucoup achetés d'occasion et j'ai aussi eu des soucis avec certains exemplaires. Je traite depuis 1997 (date d'achat de ma première FS102) avec Rémi et jamais il ne m'a fait défaut. Je ne veux pas le défendre, il se défendra très bien tout seul

Dire qu'après un mail on n'a eu aucune réponse, c'est un peu fort. Tu pouvais très bien prendre ton téléphone et l'appeler. J'ai eu moi aussi des soucis qui ont duré un moment, notamment avec un kit Temma2-jr qui vibrait. Je n'ai pas hésité à faire 1000 bornes et à débouler à Colmar. O.U a été arrangeant à m'a repris le Temma contre un kit FS2 que O.U ne proposait même pas en standard à l'époque.

De même je n'ai pas hésité à refaire ces 1000 bornes pour faire collimater et nettoyer ma TOA130 car Rémi m'avait mis en garde contre un nettoyage inadapté. Je n'ai pas voulu prendre de risque et Riton a fait ça comme un chef ! Ça m'a coûté 60 euros pour la collim + le nettoyage + échange d'une pièce sur la crémaillère.

Maintenant que l'affaire est déballée sur le forum, le risque de psychose n'est pas nul, je vois déjà d'ici certains clients bien chiants appeler O.U parce qu'ils ont vu des traces sur leur frontale eux aussi lol !!

Alors c'est sûr que le fait d'en parler sur le forum va sûrement faire avancer les choses, parce que O.U perdrait bien plus en mauvaise pub que les 2500 euros pour un échange standard en traitant le problème à l'amiable. Mais l'autre risque c'est de casser littéralement la réputation de Taka, comme on a pu le voir avec l'histoire des fuites d'huile de certaines AP/TEC...

J'espère que tu viendras nous donner ton témoignage si l'issue de cette affaire est heureuse...

Share this post


Link to post
Share on other sites
COLMIC : Si tu m'as lu plus haut , j'ai bien noté l'excellent contact avec Remy Petitdemange mais aucun solution ne m'était proposée , et si internet sert 'aux vendeurs' il faut bien que cela soit le cas aussi pour 'les acheteurs' !

De plus quand je parle d'échanges par mail , il est clair que je l'avait appelé auparavant !

... Et évidemment je signalerai toute évolution dans le bon sens que dans le mauvais ! En France , les magasins astro. sérieux ne sont pas si nombreux et je suis le premier à souhaiter qu'ils y restent ...

Christophe PERRIER .

PS : pour l'acétone , je essayé au coton tige sur une petite zone avant de tester l'ensemble ne voyant aucune réaction .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il ne me paraît pas envisageable de changer la frontale.

En principe, à ce niveau de qualité, les lentilles sont ajustées suivant l'indice des verres du batch de production. Une lentille d'un autre batch pourrait ne pas être compatible.

Le coût demandé est (sans compter le port) "raisonnable" ; en effet, il n'y a pas d'autre moyen que de repolir la frontale ce qui implique tous les tests et ajustements qui vont avec. Dommage qu'il y ait 1000€ de port ce qui correspond peut être à la lunette complète alors que seule la cellule pourrait être expédiée. Mais il n'y a pas grand chose à gagner.

Donc seule solution, négocier avec Takahashi un "geste"... (et ne pas y toucher en attendant).

[Ce message a été modifié par Laurent (Édité le 29-03-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rémi. Tu t'en approches... Et soit franc : je suis certain que tu as vu des instruments Takahashi (du hors d'âge ou du 12 ans d'âge, au choix) quand OU a commencé à vendre du Taka, non ?

Christophe,
Je pense que la solution va être une affaire de compromis. Il va suffire de se mettre d'accord avec Takahashi sur les modalités.

Vincent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

P'tite question SVP: Y en a-t-il parmi vous qui ont leur belle lunette en poste fixe dans leur jardin, sous abri bien sûr ?

Et si oui vous n'avez pas eu le même soucis ?

Euh... scusez-moi je n'ai pas de Taka...
Mais peut-être çà viendra un jour...

Merci,

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
> Laurent :
Question dans le vif du sujet là que tu soumets :
Est-il possible de se fier à ce que voit un oeil
averti (avec moyens de comparaisons) sur banc optique
en autocollimaton durant la délicate épreuve
du matching d'une nouvelle pour ne pas dire étrangère lentille frontale ?
Le degré de liberté ici, et non des moindre,
est la distance ajustable entre cette lentille frontale
et les 2 autres du triplet.
La TOA est triplet air spaced à fort espace d'air
dont la 1ere lentille est placée dans un barillet indépendant
réglable en assiette et en distance par rapport
aux 2 lentilles suivantes, c'est pointu mais gérable sur
un objectif de TOA d'origine .
Enfin, le tout et réglable en assiette par rapport au focuser.
A+
Rémi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi M'sieur !
J'ai une TSA 102 de 2006, l'une des premières, qui passe régulièrement qq semaines sous la coupole ici dans le NE. Imagine les traces de condensation après tant d'années ... Premier nettoyage de la frontale par Rémi/Riton y'a seulement qq mois. Impec, comme neuve, merci à eux
Je ne toucherai jamais à l'objectif sans leurs conseils de toute manière, chacun son métier. Moins on y touche, mieux c'est ...
Martial

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un tuto sur le nettoyage de "routine" rédigé par LA personne d'expérience serait le bienvenu même si celui-ci doit être effectué le moins souvent possible.
L'imprudence peut être le résultat d'une recherche plus ou moins "chanceuse" sur internet et si tous les utilisateurs Taka appellent pour ce type de nettoyage cela va être pire qu'au moment des soldes.
Il est clair qu'un nettoyage "d'urgence" doit être effectué en collaboration avec OU.
Le nettoyage "du désespoir" ne devrait jamais être d'actualité (sauf si SAV impossible de part la responsabilité avérée de l'acheteur).
Il n'est pas toujours possible de faire 1000 km (2000 dans mon cas) pour faire nettoyer une optique et un jour le(s*) nettoyage deviendra indispensable.
De plus je dispose de plusieurs réfracteurs(*) de cette marque et en espère encore au moins un, devinez lequel ?
Il ne faut pas généraliser, surtout ne pas psychoter mais toutes les grandes marques ont eu des loupés. Le plus frustrant pour un acheteur n'est pas d'avoir tiré un mauvais numéro mais de se retrouver seul.
Ceci dit l'enseigne est sérieuse et on ne plus compétente dans cette marque...
Jacques

[Ce message a été modifié par J.C 30 (Édité le 29-03-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rémi : C'est vraiment un domaine de la spécialité du fabriquant : lui seul sait comment il les a ajusté entre-elles.

Derrière un banc, certes, un bon praticien doit pouvoir faire pas mal de chose pour autant qu'il ait les bonnes pièces sous la main... et les bonnes mains. Mais le pb est que c'est déjà assez risqué à démonter. Enfin tout de même je ne pense pas que l'on puisse atteindre un résultat TOP sans mesurer son résultat ; par exemple atteindre +/- 0.85 de strehl dans une couleur, pas 0.95.

Normalement ce sont sont les courbures qui sont ajustées suivant les indices du batch et ce "matching" est la condition essentielle de la réussite d'un objectif. Du moins c'est ce que font TEC et AP et il n'y a pas de raison que TAK (probablement même un chinois sérieux comme Synta) ne fasse pas la même chose. Il peut s'en suivre d'assez gros décalages des corrections en cas d'écart. Donc, personnellement, sauf à se contenter d'un résultat so-so, il faut bien utiliser cette lentille et pas une autre (qui de toute façon couterait son prix). Évidemment, je ne connais pas la sensibilité de l'apochromat de TAK à ce sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
... Bon j'attends la proposition d'une solution plus sereinement !

Apparemment le tube se scinde en deux morceaux (ou le pare buée vient en butée) ce qui fait un morceau de 30cm de long environ surement plus facile à expédier . Après la collimation 'générale' est facile sur cet instrument .

Christophe .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello, a noter que tu ne semble quand me pas etre le seul en ce cas
(voir les liste takahashi sur yahoo.)

I faut savoir que AP liste l’acétone pour le nettoyage des lentilles
(purosol pour enlever le gros du gras , acetone pour la finition)
Il faut cependant voir avec la nature du matériau (si fluorite en frontale : gaffe....)
Un utilisateur raconte que son traitement se barrait a l'aide d'une bande adhésive...(traitement clairement foiré, tak n'a visiblement rien voulu savoir... pincettes a prendre: c'est une info internet... )

Au cas ou ca ne le ferait pas avec TAK
Tu pourra éventuellement te rapprocher de chefs de travaux de lycées qui font de l'optique instrumentale, et qui pourront peut être te sauver la mise
(retrait du coating , nettoyage, recoating)

Un traitement AR multicouche protegé se fait en première année de BTS
Au lycée fresnel a paris, Berard A morez , ou encore Vincy a levallois.
Je Pourrais te donner un contact.

Pour le reglage, Fred a ce qu'il faut je pense pour le faire.(source collimatée rvb , haso....)


Bon le mieux c'est que TAK s'en occupe quand même...


Apres, je repète : il y a t'il une incidence visible sur l'image...???

Dernières remarques :

-faudrait voir a arrêter un peu de sacraliser a ce point certaines marques astro.. ca frise le ridicule parfois...Faut rationaliser, un peu...
certains preconisent de mettre un filtre neutre devant l'objectif pour le proteger quitte a dégrader l'image..!!! (autant foutre des reposes têtes en dentelles sur un roche bobois...)

-Ensuite , a objet haut de gamme , prix des réparations itou (achetez une Audi , et dites m'en des nouvelles...)

-Si l'utilisateur lambda ne peut nettoyer son objectif sous peine d'annuler sa garantie, on est pas sorti de l'auberge (et OU va effectivement etre submergé d'appels a la moindre chiure de mouche).
Takahashi (america) indique seulement "optical liquid cleaner"
dans son manuel sur la FS, ce qui avouons le est libre d’interprétation...Sur le manuel des TOA ,il est indiqué
qu'il faut eviter les bases amoniaques, c'est déja plus précis et indique une sensibilitée aux bases : ainsi les engrais fertilisant peuvent nuire...

Eau distillée : ce ne viendra pas a bout des pollens particulièrement vicieux des résineux : la ça colle et il faut dissoudre. si ce n'est pas fait assez vite ca attaque...bref, y' pas de solutions toutes faites
a part d'avoir un coating beton, ce qui devrait etre la règle sur ce genre d'instruments...

Enfin, OU est bien évidement ton meilleur interlocuteur sur le sujet, tu peux leur faire confiance ils agissent vraiment dans le meilleur intérêt de leurs clients, dans le cadre toutefois étroit des contrat qu'ils ont avec les importateurs/fabricants.

[Ce message a été modifié par Famax (Édité le 29-03-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
@François : sais tu comment ils retirent le coating ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca marche pas sur tous les traitements, mais la vapeur sous pression
peu fonctionner.(petite la pression hein...)+ certain produits dont je ne suis pas sur...
Un traitement qui commence a partir partira plus facilement.
Sur les attaques : la condensation est l'ennemi, et un traitement
faiblard sera vite victime d'une dégradation irréversible du coating
ca peut aller ensuite juqu'a l'attaque du verre lui meme...

dispositif anti buée plus que recommandé pour vos précieuses lunettes
(a moin qu'on dise que ces précieux objectifs ne supportent pas non plus
ces dispositifs)

Un bémol a ce que je disais plus haut,l'eau qui a amené certaines impuretées est aussi a même des les dissoudre.

Je pense que tout cela reste quand meme plus un soucis cosmétique qu'autre chose (pas cool pour la revente certes...)

Ce qu'il y a de bien avec un miroir, c'est qu'on peu refaire le coating
( a moindre frais) par contre c'est pareil faut pas laisser son miroir degueu trop longtemps...

[Ce message a été modifié par Famax (Édité le 30-03-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quel est l'impact de ce pb de coating sur l'image ? je suppose que c'est imperceptible et non mesurable sur une image au foyer. La fraction de coating qui est partie est de l'ordre de qq %, donc l'impact sur la transmission est quasi nul.
Biensur ca n'excuse pas le fabriquant et la qualité du coating est a revoir et je comprend le mécontentement du propriétaire.

est ce sérieux d'invoquer la pollution atmosphérique ? j'ai du mal a y croire. Ne faut-il pas se pencher sur des hypotheses plus directes: un problème inherent au matériau du coating, a la technique utilisée pour le depot, a la preparation du substrat, au substrat lui-même, a la compatibilité coating/sustrat...

Biensur, si c'est le verre qui se degrade sous le coating, mes remarques ne sont pas pertinentes.

si on connaissait la formule du triplet, on pourrait par calcul évaluer le gene induite par un éventuel ghost sur cette surface si tout le coating était enlevé. mais la encore, je n'y crois pas beaucoup...

En tout cas, si le pb ne touche que le coating, ce ne sera qu'un pb plus que mineur d'un point de vue des perfs de l'instrument.

Luc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fred : il me semble qu'ils passent l'optique au polissage. C'est la seule façon d'y arriver sûrement, voire même le plus rapidement possible.

[Ce message a été modifié par Laurent (Édité le 01-04-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai eu quelques infos émanant d'un professionnel qui s'est documenté sur ce sujet, il semblerait que ce verre lui-même puisse être relativement (très?) sensible au milieu extérieur (chaleur+humidité+...), or un revêtement n'est jamais absolument imperméable, d'autant moins si celui-ci a peut être une faiblesse: si la porosité du revêtement amène le verre à se dégrader lui même, cela peut faire boule de neige: le revêtement se barre car le verre par dessous est attaqué....

Je rappelle que notre ami signalait percevoir une certaine diffusion en début de ce fil, ce qui pourrait peut-être signifier que le verre lui-même est attaqué, c'est juste une hypothèse....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir, je viens aux nouvelles .
Avez vous eu un retour d'Optique Unterlinden ?
Que vous ont ils proposé pour la TOA ?

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Ceresius38 et à tous ,

Voici les dernières nouvelles toutes fraiches :

Bonne nouvelle pour moi , je n'ai pas tous les détails mais déjà
TAKAHASHI Japon et ses sous-traitants (lentilles et traitements) ont acceptés de prendre en charge gratuitement la réparation de ma TOA 130 , elle repart donc dans les prochains jours au pays du soleil levant via l'entremise de O.U. Colmar et son représentant Remy PetitDemange .

Je vous informerai dès son retour dans quelques semaines ou mois ne voulant pas développer plus ici et aujourd'hui , attendons que les choses se fassent , mais gageons que cela va rassurer la communauté TAKA. et aussi les futurs astronomes dans cette marque ...

Bon W.E.
Christophe PERRIER .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this