Sign in to follow this  
jmpg86

Monture équatoriale bis.

Recommended Posts

Bonjour,

La nouvelle monture est quasiment terminée mais avant de réaliser la motorisation j'ai comme un doute, j'avais prévu à la base un entrainement
par courroie PolyV mais je me demande si un entrainement par galet ne le ferait pas. Merci pour vos précieux conseils.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Whaou, elle est belle !!!

Un entrainement par courroie directement, sans vis sans fin ? ça risque d'être un peu élastique...ça se fait sur les Avalon par exemple.

C'est vrai que le galet à friction donnerai un montage plus rigide. Voir ce que fait Gemini sur sa G53. L'erreur périodique est très lente, facile à corriger.

Est ce que la difficulté d'usinage est la même, les matériaux sont probablement différents : avec la courroie tu peux rester avec des matériaux tendres, facile à usiner. Avec le galet à friction ça ne va probablement pas être le cas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
avec les galets j'ai toujours entendu parler de réglages délicats pour éviter le glissement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
oui ça doit pas être simple, peut être un système de pression constante. Il faudrait regarder comment Gemini traite le problème sur la G53.

Pour la courroie, il faudrait une version chargée à l'Aramide, c'est moins extensible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour vos réponses, je suis bien tenté par un entrainement par galet malgré tout en doublant les points de contact comme sur ce schéma.

Saugrenu?

[Ce message a été modifié par jmpg86 (Édité le 09-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas saugrenu du tout, au contraire : le système d'entraînement par galet est celui qui présente nativement la plus faible erreur périodique et une excellente précision quand il est bien conçu et réalisé.
C'est pourquoi on l'utilise avec succès sur les montures fer-à-cheval typiquement, pour sa relative simplicité et sa parfaite efficacité ; l'avantage par rapport à un entraînement roue dentée/vis sans fin, c'est qu'au lieu d'y ajouter l'EP du couple RD/VSF, on divise l'erreur périodique du moto-réducteur par le rapport des rayons couronne/galet : si les deux surfaces en contact sont bien cylindriques et tournent sans excentricité (une vue de l'esprit je te l'accorde ! ) c'est le jack-pot ! Mais dans le cas - réel - contraire, ça reste parfaitement périodique, donc facile à compenser.
C'est la solution la plus économique pour entraîner un gros diamètre à poste fixe, à condition de construire soi-même et de disposer de moyens d'usinage même rudimentaires (quitte à se les bricoler "maison" )
Une excellent exemple ici, avec de bonnes infos techniques : http://www.astrosurf.com/durey/entrainement.html
Maintenant la difficulté sur une équatoriale allemande c'est qu'on doit réaliser un système compact qui place la barre très haute en terme de précision d'usinage, car on ne peut trop augmenter le diamètre de la couronne principale dans le but de relâcher les contraintes à la fois sur les tolérances de fabrication et sur la pression exercée au contact galet/couronne : plus le couple à transmettre est élevé à ce contact, plus la pression doit croître pour contrer le glissement, plus il faut usiner tout cela dans des matériaux durs pour combattre usure et laminage, plus il faut que les paliers et les axes encaissent la charge sans broncher, etc, etc...
Donc dans ce cas particulier la difficulté de réalisation me semble hélas inversement proportionnelle aux dimensions de la monture - du moins dans la catégorie amateur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok, pour celle-ci les axes sont en acier rectifié de 40mm de diamètre et les roulements des contacts obliques à double rangée de billes, je vais donc tenter l'entrainement par double galet
si cela ne le fait pas je reviendrai aux courroies avec galet tendeur comme embrayage, et pi l'erreur périodique n'est pas dans le cahier des charges , c'est pour du visuel.

Merci pour la réponse et le lien.

[Ce message a été modifié par jmpg86 (Édité le 09-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ok, pour du pur visuel c'est plus cool
Faut juste bien équilibrer le tube et gérer en douceur les moments d'inertie si tu veux pointer en goto à des vitesses un peu rapides
Elle est chouette ta monture, c'est du bel usinage

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goto?, c'est quoi du goto?.

C'est sur que pour du visuel c'est beaucoup plus cool mais bon le glissement des galets me turlupine, je verrai bien.

D'ailleurs j'ai une autre idée à la con pour le glissement, un truc antimécanique...

Ah oui, j'avais pas fait gaffe à ta dernière remarque, c'est vrai que je la trouve chouette aussi mais bon c'est à la portée de n'importe quel trou du cul qui a la chance
d'avoir une petite fraiseuse et un petit tour sans oublier un plateau tournant et tout le bazar.

[Ce message a été modifié par jmpg86 (Édité le 09-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le double galet ça me parait compliqué : si les 2 galets ne sont pas strictement identique (ce qui me parait impossible, il vont avoir chacun un défaut de concentricité et/ou d'usinage générant une erreur périodique propre), ça va coincer forcément ou un des deux va déraper.

Donc je dirais plutôt un seul galet entraîné directement par le moteur.

Voir aussi les montures Trassud et la Mesu 200 qui utilisent ce type d'entrainement

Après pour le visuel la courroie va très bien à mon avis.

Il n'y a que pour la photo ciel profond que l'entrainement à friction pourrait apporter un plus il me semble.

[Ce message a été modifié par olivdeso (Édité le 10-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
si les 2 galets sont usinés sur la même barre et découpés ensuite je ne vois pas comment ils seraient différents, à moins d'avoir la poupée du tour déréglée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui bricodob d'autant plus si on prend des roulements comme galets , mais bon de toute façon les galets sont trop ardus pour moi
ce sera des courroies avec galets tendeurs comme prévu à l'origine, pi si cela ne me plait pas ben j'ferai des modifs pour revenir aux
fondamentaux, roues dentées et vis sans fin.

Désolé pour le dérangement et un grand merci pour vos réponses..

Share this post


Link to post
Share on other sites
"si les 2 galets sont usinés sur la même barre et découpés ensuite je ne vois pas comment ils seraient différents, à moins d'avoir la poupée du tour déréglée."

Et comment tu les synchronise ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben par le galet moteur mobile et c'est là que cela devient intéressant d'où l'abandon du truc.

Autrement mon idée à la con c'était d'avoir deux galets de diamètre légèrement different pour induire un couple résistant par l'entremise du galet moteur
mais bon j'ai du manger voire boire un truc bizarre hier...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour Charles Rydel, je ne peux malheureusement proposer que ce dessin malgré tout assez représentatif du bouzin.

Les restes ne sont que d'infâmes schémas d'exécution que je n'ose poster bien que j'aime oser mais là non.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...mais bon j'ai du manger voire boire un truc bizarre hier..."
Ah oui, t'as dû abuser de la pousse d'épine sur ce coup-là

[Ce message a été modifié par Alain MOREAU (Édité le 11-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
jmpg86 : je ne vois pas pourquoi 'les galets sont trop ardus' pour toi.
Tu redoutes un glissement ? Imagine sur le plan posté le 09-05-2015 17:20 un autres galet (un roulement à aiguille de diamètre important), libre en rotation qui appuie fortement (voire très fortement) sur le galet moteur. Ce galet pourrait être quant à lui 'débrayable'. Rien n'obligerait au galet moteur d'être en contact ni avec les deux galets qui appuie sur la grande roue ni avec le galet qui assure la pression, lorsque le système est débrayé.

Enfin je sais pas si je me fais bien comprendre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si si j'ai bien compris mais ce truc ne peut pas marcher pour moi, j'ai plancher dessus toute la matinée et pi un quatrième galet pfffou.

Nan c'est les courroies avec un disigne qui va vous surprendre, enfin j'espère.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"en par le galet moteur mobile et c'est là que cela devient intéressant d'où l'abandon du truc.
Autrement mon idée à la con c'était d'avoir deux galets de diamètre légèrement différent pour induire un couple résistant par l'entremise du galet moteur
mais bon j'ai du manger voire boire un truc bizarre hier..."

Ce que je voulais dire, c'est que c'est impossible à synchroniser : même si les deux galets sont idem à l'origine, il y aura forcément un petit défaut d’excentricité (d'où erreur périodique d'habitude, pas grave), le problème est qu'ici il faudrait que ce défaut soit parfaitement synchrone et en phase sur les deux galets pour que la vitesse tangentielle soit pile la même à tout moment, au niveau des points de friction (même si cette vitesse varie un peu avec l'erreur périodique des galets, il faut qu'elle varie de la même façon sur les 2 galets en même temps). Bref en théorie ça pourrait marcher avec des pièces parfaites, en pratique ça parait plus que compliqué car malheureusement rien n'est parfait.

Je regardais la Mesu 200 et la Gemini 53, les deux utilisent un galet unique entraîné directement par le moteur.

Mais la courroie ça va très bien le faire

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour,
super classe cette monture !
Egalement en projet un entrainement à galet,
mais sur une monture azimutale motorisée de construction personnelle
pour voir ce que ça donne par rapport à roue dentée / vis sans fin..
L'idée du double galet donne des idées
Bravo
stef

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

La monture est terminée, entrainement par courroie avec deux galets tendeurs, avant de faire l'électronique pouvez-vous me dire si ce genre de commande
moteur pas à pas ( http://www.gotronic.fr/art-commande-de-pas-a-pas-big-easydriver-20223.htm ) peut être piloté par autre chose qu'un microcontrolleur
un 555 en oscillateur par exemple.

Merci d'avance.

Entrainement de l'AD déverrouillé.

Verrouillé, c'est la même pour la déclinaison.

Les pièces principales

Share this post


Link to post
Share on other sites
Excellente réalisation, c'est très propre et l'efficacité sera surement au rendez-vous !
quelle sera la capacité de charge ?
les constructeurs professionnels devraient s'en inspirer pour leurs montures grand public, ( dans la gamme HEQ5 et EQ6 ) !
Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Esthétiquement et mécaniquement, on est bien au delà des standards industriels. Tu devrais trouver rapidement des réponses en ce qui concerne la partie électronique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this