Sign in to follow this  
Hyperfocale

Laser vert de pointage

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
La grosse différence avec les flechettes, c'est que le laser peut avoir des effets surprenants, les flechettes tu sais où tu les lances, le faisceau c'est moins évident

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourtant Fred je pense qu'il y a eu bien plus d'accidents avec les fléchettes.Et normalement on doit aussi savoir ou on pointe un laser, tout pareil...

"Il y aurait bien la solution du port de lunette de protection, par toutes les personnes présentes, mais équiper un groupe de dix à quarante personnes d'autant de ces lunettes est impossible à envisager, pour une structure à petits moyens, compte tenu du prix unitaire (au moins 20,00 €, la pièce pour les versions pour laser vert, puisque existent aussi des versions pour lasers rouges, infrarouges, etc.)."


Et avec les lunettes les gens verront toujours le ciel???

Dans mon club on a montré le ciel au laser à des milliers et des milliers de personnes (avec entre 1500 et 2000 visiteurs/ans) il n'y a jamais eu l'ombre d'un accident...

Il faut arrêter de psychoter à tout va, c'est d'ailleurs souvent comme ça que les accidents arrivent...

C'est comme avec le soleil, les astronomes sont les premiers à affoler le public... Et ils s'étonnent qu'ont calfeutre les écoliers pendant les éclipses!

A ce propos il y a quelques années j'avais promis une somme d'argent un peu sympa à toute personne pouvant me faire cas, preuve à l'appui d'un réel accident avec le soleil durant une activité d'observation astronomique, je n'avais rien vu venir.
Quand j'étais enfant je regardais les éclipses avec un verre fumé à la bougie, comme des millions de personnes l'on fait: oh! c'est très dangeureux! ... mais je vais encore très bien! Si j'ai failli perdre un oeuil, c'est en me coupant la cornée avec une feuille de papier et l'infection qui s'en est suivie malgré un premier antibiotique...
Pour moi une simple feuille de papier s'est avérée bien plus dangereuse qu'un laser ou que le soleil!

Bien entendu, il faut être prudent avec le laser ou le soleil, prudent et responsable...Mais sans excès!

Archer depuis plus 25 ans, là, oui, j'ai vu des incidents, voire des accidents avec un copain se prenant une flèche (qu'est-il allé faire devant la butte de tir? Il ne nous a jaimais vraiment expliqué pourquoi) ainsi que la cuisse d'une arbitre lors d'une compétition officielle de tir-nature... Malgré toutes les sécurités prises, ça fait partie des risques et il y a des assurances qui doivent être souscrites, mais on n'a encore jamais interdit le tir à l'arc...

On n'a jamais interdit le tennis malgré la mort d'un arbitre suite à un service de Stefan Edberg en 83.
On ne joue pas avec des balles en mousse et les arbitres ne sont pas non-plus équipés de casques intégraux.

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 16-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Avec un laser de 25 ou 50 mW, regarder le spot sur un mur peut suffire."

Euh, ça tu tiens ça d'où précisément? Des cas?

j'ai déjà vu des spots de laser plus puissants sur des murs blanc, et plus d'une fois, (j'ai connu des gens qui en avaient de bien costauds, mais il ne s'en servaient pas pour l'astro tout de même) je n'ai eu aucune lésion...

Franchement je pense que les longues expositions sans protection au soleil d'été ou aux sports d'hiver, causent bien plus de dommages oculaires.

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 16-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Geoffroy,
Faudra pas nous amener l'arc à Serbannes .. on tient à notre peau ;-)
Mais je prendrai mon laser vert ... pour vérifier la collimation des scopes :-)

[Ce message a été modifié par christian viladrich (Édité le 16-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour ma part, point de laser.

J’utilise un puissant projecteur ! En public, ça en jette et les gens sont contents. Pas de risque de toucher un pilote de ligne ou même le public. Bon, j'avoue que c'est un peu gros comme faisceau, mais ça marche bien.

La voilà : http://www.maglitefrance.fr/lampes-led/rechargeable/magcharger-led-rechargeable-coffret/RL4019U

C'est un copain militaire qui me l'a conseillée et je ne regrette pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, mais:

Prix public conseillé : 329,90€ TTC

...ça commence à faire un budget pour un pointage moins précis qu'avec un laser, par ailleurs je m'interroge sur l'influence de la lampe sur l'accoutumance à la vision scotopique?

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour,

tiens en parlant de laser vert, le petit que j utilise( rouge) pour collimater le newton, est un antarès.

Lorsque je collimate avec le cheschire, pot reculé au max avec bague pour avoir un éloignement le plus loin possible du secondaire, j ai pas le même résultat qu'avec le laser, un décalage mini, mais conséquent.

Pourtant j ai vérifier le laser,IL est bien réglé, bon, une étoile serait mieux, mais parfois on a pas trop le temps e,en journée pour le solaire.

Bruno


Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais moi Geoffrey ! Comme je l'ai dit, réflexion spéculaire d'un 5mW sur une lentille traité AR : petit spot sur l'oeil gauche confirmé au fond de l'oeil. Je le vois parfois sur une feuille blanche, puis le cerveau l'efface dans la seconde.
Les lésions sur la rétine sont difficiles à voir car le cerveau les masque mais tu en as peut être.
Quand aux réflexions d'un laser de 25mW sur un mur blanc (j'en ai eu un, acheté pour un 5mW...), je peux t'assurer que si tu le regardes un peu trop, la tâche restera.

Et puis soyons clair, quand on a cela dans les mains les premières fois, on a tous une regression mentale qui nous fait jouer avec, et c'est là que la connerie arrive.

Bref plus de 5mW est inutile, et de plus c'est interdit. cqfd.

[Ce message a été modifié par chonum (Édité le 17-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fred, mes rétines vont très bien je te rassure, il se trouve je dois passer régulièrement des fonds d'oeil approfondis, tout va bien de ce coté là .


Il arrive que suite à certains événements personnels,on détecte certains symptomes qu'on a tôt fait de mettre en relation avec ce qui est arrivé alors qu'il ne s'agit que de coincidences, en cas de symptomes lié a une atteinte rétinienne, se faire faire un fond d'oeil n'est pas forcément une mauvaise idée: il y a plein de possibilités autres a une lésion de la rétine qu'un coup de laser mal placé.


[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 17-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

N'oubliez pas que toute animation qu'elle soit opérée par un pro ou par un club ou une assos ou toute autre structure doit être couverte par une assurance. Dans mon activité pro, j'ai une RC (responsablité civile) spécifique à mes activités qui couvre l'utilisation d'un laser si il est d'une puissance raisonnable (5 mW est suffisant).

Jean-Luc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Absolument! C'est parfois oublié...

Malheureusement les assurances n'empêchent pas les accidents (voire mon petit passage sur le tir-à-l'arc (Christian )), il faut donc rester vigilant.

Vigilant mais sans "psychose"...

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 17-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut,

Depuis plus de deux ans, je suis suivi par la clinique de NANTES, pour mon œil droit, LES MEGABOULES, j ai cru avoir pris un coup de soleil en faisant un réglage du scope sur le soleil, bien que protégé par de l astrosolar, j approchais au mieux , la luminosité solaire dans le po du scope ( sans oculaire) pour ensuite y mettre la caméra.

Depuis, j ai fabriqué un renvoi coudé avec un papier calque.
C 'est nickel.plus besoin d y approcher l œil.

Au début, ma vison était normale, puis j ai eu des zones un peu floues, avec l œil droit,pendant 1 jour ou deux, j ai donc consulté de suite aux URGENCES,j étais persuadé que j avais choppé un coup de " soleil " rétinien.

Bilan, :

AVC ischémique, veine centrale obstruée par un caillot, RIEN A VOIR AVEC le soleil.
très vite mon œil s 'est dégradé, déformation des lignes et je ne reconnaisais même plus un visage humain, comme si on avait froissé une photo.C 'était atroce!!

J ai subi une injection intravitréenne, LA AUSSI LES BOULES!!! on vous transperce l œil avec une seringue et on injecte une piqure à 1000 euros...

J avais fait deuil de mon œil.

Après plus de deux ans de souffrances et d obstinations, grâce au forum, j ai continué à traiter d un œil mes images, pour le faire travailler.
Je me suis acccroché de toutes mes forces, et les bilans se sont améliorés.
Un miracle!! peut être!
Le professeur de Nantes est schotché...

Certes aujourd hui, cela va mieux, j ai quelques difficultés ( douleurs, etc) mais cela va...
J ai récupéré pas mal.

Donc, pour revenir au laser et au solaire, croyez moi, faut pas faire le con!!!!

La vue, c'est la vie!!!!!!!!!!!!!

bruno

cet épisode de vie, m a servi de leçon croyez moi.

[Ce message a été modifié par vindematrix (Édité le 17-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faut pas faire le con c'est aussi ce que je dis, mais ton expérience confirme en tout point le propos que je tenais précédemment:
tu avais tout de suite fais un rapprochement entre ton symptôme et ton observation du soleil car les deux te semblaient concomitamment liés, or, il n'y avait aucun rapport réel entre les deux événements.

Le problème, c'est qu'avec cette histoire de soleil sur le dos duquel tu as mis ton symptôme, tu as attendu deux jours pour consulter, si tu n'avait pas eu cette idée en tête, peut-être serais-tu allé au urgences plus tôt? Non?

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 17-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

ôtez moi un doute, la législation n'autorise que des classes 2 c'est ça ? donc inférieur à 1 mw, mais ç'est pour du laser pointeur ou toute sorte de laser ? Parce que sinon je vais être un peu embêté avec mon autocollimateur de poche...

fr.G

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il n'y a en gros rien d'interdit.
c'est l'usage que l'on en fait qui l'est.
Personne ne peux m’empêcher d'acheter et d'utiliser un CO2 35 w si l'envie m'en prend.

FRed, une reflexion speculaire est effectivement le cas dangeureux
tu te prend a plein les 5mw de la source, ou alors 1% de ce 5mW si lentille avec traitement AR. si courbure, la divergence va permettre une dilution de la puissance et donc du seuil de dommage.
Un 488 nm a 50mW sur un mur en reflexion diffuse : ca ne craint rien.
l'energie est dispersée sur un angle en phi cos theta : aucun risque.
effet de rémanence garantie par contre.
Je bosse a vec la norme des dispositifs medicaux comportant une source laser
je connais que trop les seuils de securité normalisés.

[Ce message a été modifié par Famax (Édité le 17-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Franck, en tant que professionnel tu fais bien comme tu veux avec les précautions d'usage.
Dans l'industrie, les TP, les hôpitaux, on utilise tous les jours des lasers de toutes puissances et caractéristiques, heureusement en toute légalité (y compris pour découper de l'acier : classe 1 car ils sont blindés ! )
En topo et TP, ça va jusqu'à la classe 3b car il faut pour certains ouvrages de grande taille en extérieur, des faisceaux précis, puissants et bien collimatés (faible divergence), donc ceux-là restent potentiellement dangereux sur toute leur portée utile.
Famax, la réflexion spéculaire peut aussi être convergente, et là, pas bon si par malchance ton oeil traîne au voisinage du foyer, même avec une très faible puissance...
C'est justement au labo que ça a le plus de risque de se produire, je ne suis pas surpris de ce qui est arrivé à Fred hélas.
Et puis les daubes mal filtrées en IR inondent le marché // illégal, et le plus grand danger est là à mon avis pour nos applications paisibles et pacifiques - pas trop la puissance utile annoncée à 532nm - qui ne demeure sur un produit non contrôlé que la partie émergée de l'iceberg.
Je m'aperçois aussi en vous lisant qu'il y a beaucoup de méconnaissances et de confusions sur le sujet (exemple flagrant sur les lunettes spécialisées : celles vendues avec des dispositifs de mesure et de visée permettant une meilleure visualisation du faisceau en plein jour, ne le filtrent nullement, mais au contraire le laissent intact en filtrant tout le reste ! etc, etc...)
Deux petits liens représentatifs de ce qu'il faut savoir, du point de vue de la sécurité - du travail en l'occurrence - mais pas seulement :
http://www.officiel-prevent ion.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=462
http://stanley-asso.fr/Docs/Laser.pdf
En espérant que cela puisse éclairer ceux qui en ont besoin (sans pour autant les éblouir ! )

[Ce message a été modifié par Alain MOREAU (Édité le 17-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Alain.

Factuellement parlant, quelqu'un a-t-il des stats là-dessus? Combien d'accidents avérés répertoriés dans le cadre de la pratique de l'astronomie?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alain, je parle de quelque chose que je veux commercialiser, actuellement j'ai mis un laser de 5 mw, mais ça serait plus confortable avec un peu plus.

Donc, en France on peut commercialiser un colimateur puissant ou non ?


fr.G

Share this post


Link to post
Share on other sites
Désolé Franck, j'ai lu trop vite ton intervention : pas réalisé que c'était pour le commercialiser !
Pour vendre à des professionnels, pas de problème, mais à des particuliers, faudrait pas en effet que ça te retombe sur le nez...
Je ne suis pas concerné par la législation française en la matière, donc incompétent pour te répondre au niveau amateur.
Ce que je note en France en pratique, c'est que le matériel accessible aux particuliers (par exemple sur les points de vente grand public du matériel standard de chantier) ne dépasse pas à ma connaissance la classe 2.
Je ne connais pas les conditions législatives qui te permettraient de déroger à cette limite pour un appareillage de réglage ou de mesure spécialisé, mais il est probable que les textes le permettent sous certaines conditions liées à sa conception (voir page 4 paragraphe 7 du second lien que j'ai donné à 19h56, et page 10 pour plus de précisions, mais attention toutefois que ce lien concerne la Suisse, je l'ai donné pour les dangers à connaître, pas pour la législation !)
Il faut trouver les textes d'application ici et maintenant, à moins qu'un des intervenants de ce fil ne possède déjà les compétences juridiques nécessaires, ou le moyen d'obtenir des infos référencées à ce sujet.
Est-ce indispensable techniquement ?
Astro_rambo : on se prend toujours le chou pour pas grand chose tant qu'il ne se passe rien de préjudiciable pour personne

[Ce message a été modifié par Alain MOREAU (Édité le 18-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this