Sign in to follow this  
chlegrand

Nouveau : ATLAS VIRTUEL DES PLANETES Version Pro 1

Recommended Posts

ATLAS VIRTUEL DES PLANETES Version Pro 1.0 par Christian Legrand and Patrick Chevalley

Chers collègues,

Depuis 13 ans (Déjà !), en temps qu'astronomes amateurs nous-mêmes, nous continuons de perfectionner notre "Atlas Virtuel de la Lune" pour concevoir un logiciel toujours plus utile pour les observateurs de la Lune, plus pratique pour une utilisation sur le terrain et plus pédagogique pour le grand public. Maintenant téléchargé près de 900 000 fois dans le monde entier, il est devenu un classique mondial des logiciels d'astronomie et a "revitalisé" l'observation de la Lune chez les astronomes amateurs.

Nous avons pensé dès 2013 à appliquer notre savoir faire acquis avec l'AVL à un nouvel "Atlas Virtuel des Planètes" (AVP) puisque de plus en plus de données topographiques et scientifiques devenaient disponibles pour les planètes telluriques et les principaux satellites du Système Solaire, données ramenées par une flotte croissante de sondes très performantes envoyées par les différentes agences spatiales (USA principalement, et Europe)

Après avoir présenté la version Beta aux RCE 2014, nous avons présenté officiellement la version Pro 1.0 de l'AVP au "European Planetary Science Congress / EPSC 2015" qui s'est tenu à Nantes début octobre où il a reçu un accueil positif de la part de nombreux professionnels présents.

Nous avons le plaisir de vous informer aujourd’hui de la mise en ligne de cette version Pro 1 de l’AVP sur notre nouveau site dédié :

http://www.ap-i.net/avp/fr/start


Voici une présentation rapide de ce nouveau logiciel que nous vous invitons à découvrir.

LE LOGICIEL
Nous avons choisi de reprendre l’interface de l’AVL fréquemment présentée comme simple et intuitive dans les tests et revues. Ceci garantit par ailleurs que les utilisateurs de l’AVL ne seront pas «dépaysés» en découvrant ce nouveau logiciel. Ils retrouveront notamment la barre de boutons, les onglets, les options "Double fenêtres" et "Plein écran" et les outils de prise de notes, d'orientation et de mesure de distance.


LES TEXTURES
Dans cette première version, les planètes Mercure, Vénus et Mars ont été modélisées. Comme pour l’AVL, nous avons recherché les meilleures versions numérisées de cartes globales des planètes telluriques dans le domaine public.

Pour Mercure, nous utilisons comme texture de base, celle de la sonde US Messenger, pour Vénus, celle de la sonde US Magellan, et pour Mars, celle de la sonde US Viking qui sont du domaine public. Mais nous avons aussi obtenu les autorisations d’utiliser les textures réalisées par Phil Stooke de la Western Ontario University et le soutien d’Emily Lakdawalla de la Planetary Society (Un grand merci à eux !).

A noter qu’il est prévu d’intégrer des satellites du Système Solaire dans les futures versions puisque les techniques d’imagerie actuelles permettent àux astronomes amateurs d’enregistrer des formations sur certains d’entre eux (Ganymède, Io…).


LES TEXTURES HISTORIQUES
Comme pour l’AVL, nous avons aussi pu récupérer les meilleures versions numérisées de cartes anciennes de Mercure et de Mars tombées dans le domaine public. Elles ont été adaptées à l'AVP pour pouvoir comparer les travaux de ces pionniers avec les données actuelles. On y trouvera notamment des cartes d’albédo pour Mercure et des cartes montrant les célèbres « canaux » martiens.


LES COUCHES SCIENTIFIQUES
Nous avons pu dénicher près d’une trentaine de couches scientifiques superposables aux textures, comme pour l’AVL. Elles sont extraites des données envoyées par les sondes :
- Messenger pour Mercure (5 couches)
- Magellan pour Venus (10 couches)
- Mars Reconnaissance Orbiter, Mars Global Surveyor, Viking & Mars Express pour Mars (14 couches)
Ces couches ont pour sujet l’albédo, les couleurs, les émissions thermiques, les altitudes, la géologie… à la surface des planètes.

Nous disposons d’autres couches scientifiques qui seront intégrées dans les futures versions de l’AVP.


LES BASES DE DONNEES
Pour cette première version de l’AVP, nous avons totalement intégré et traduit les dernières nomenclatures de l'Union Astronomique Internationale pour Mercure, Vénus et Mars.
- 401 formations nommées pour Mercure
- 2033 formations nommées pour Vénus
- 1797 formations nommées pour Mars
Pour les futures versions de l’AVP, nous disposons encore de bases de données de formations anonymes que nous pourrons intégrer.

Nous pensons qu’avec l’AVP, les astronomes amateurs disposent maintenant d’un outil permettant de détailler les surfaces planétaires dans le cadre de leurs observations et prises d’images, mais aussi d’un ensemble très complet pour une étude personnelle des surfaces planétaires.

Ce logiciel s'adresse également à tous ceux qui souhaitent sensibiliser le grand public à la planétologie ( Clubs astro, universités, observatoires, planétariums...)

L'AVP Pro 1 est disponible ce jour en versions Windows, Linux et MacOs.

Nous vous invitons de nouveau à vous rendre sur notre site Web dédié à l’AVP afin de pouvoir découvrir des copies d’écran et la documentation détaillée du logiciel et le télécharger gratuitement. Si certains souhaitent soutenir notre action, nous pouvons aussi fournir une version complète sur DVD.

Pendant ces deux ans, ce travail a été très important pour nos deux personnes et nous sommes conscients que cette première version n’est certainement pas parfaite. Aussi sommes nous particulièrement à l’écoute de tout ce qui peut être corrigé ou amélioré dans ce logiciel, notamment par le biais du forum de notre site

Nous espérons que l'AVP vous sera utile.

Cordialement,

Christian Legrand & Patrick Chevalley

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Bonjour et merci.
Voici une excellente nouvelle, merci à vous et bravo, super... .

Gérard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super !!!

Merci pour ce magnifique travail mis à disposition de la communauté ! !

Hop, je downloade derechef !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour les, retours il est évidemment trop tôt pour ce logiciel : pour l'atlas de la lune il faudra que je vous fasse une liste des objets pour lesquels vous avez été un peu trop pessimistes et qui sont accessibles à des télescopes plus modestes que ceux qui ont été indiqués.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour
Déjà un grand merci pour l'énorme travail effectué pour AVL dont je me sers régulièrement.
Mais si maintenant vous nous sortez la même chose pour les planètes j'en suis encore plus épaté. Bravo.
Je vais de suite télécharger ce nouveau logiciel.
Bonne journée.
Luc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Une super nouvelle !
Un grand merci pour le boulot effectué (je suis déjà accro à l'atlas virtuel de la lune).
Je le télécharge dans la foulée.

A+
Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Merci à vous pour ce boulot formidable !

Je pars télécharger ça tout de suite !

Johann

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

Merci pour vos encouragements, Ils sont bien motivants pour continuer nos développements.

Nous pensons pouvoir inclure Io & Ganymède pour la fin de l'année, notamment. Mais nous allons devoir alterner les mises à jour entre l'AVL & l'AVP, maintenant.

Erathostène, je pense comprendre que votre remarque indique que dans l'AVL on conseille un instrument plus gros que ce qui est nécessaire pour voir une formation. Je dois vous préciser que c'est un choix délibéré pour plusieurs raisons :
1) Nous nous sommes dits qu'il valait mieux que l'on nous fasse des remarques comme la vôtre plutôt que de décevoir des utilisateurs si nous indiquions l'instrument "limite" pour voir les formations et qu'ils n'arrivent pas à les distinguer avec l'instrument indiqué.
2) Cet instrument est choisi en fonction de son pouvoir séparateur et de la largeur de la formation visée. Il ne tient pas compte des effets de contraste ou des formes linéaires plus visibles. C'est de toutes façons une indication et non un critère absolu.
3) L'AVL est une aide à l'observation. L'instrument indiqué permet un début d'observation détaillée et non une simple reconnaissance ou vision de la formation.
Ceci dit, les bases originales de l'AVL que je maintiens comptent depuis le départ un champs "Instrument théorique" qui vous satisferait certainement. Peut être devrions nous l'inclure finalement dans les bases fournies avec l'AVL ?

Nous attendons les autres retours sur ces logiciels pour pouvoir continuer de les améliorer.

Cordialement,

Ch. Legrand

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bravo pour ce travail. J'utilise déjà beaucoup l'AVL....

Une question cependant :

J'ai téléchargé et installé le complément de textures. Cependant pour Mars je ne vois pas le changement par rapport à l 'installation de base et ce quelque soit le niveau de zoom....!!

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Mustagh,

Je suis étonné de votre problème, mais avec l'informatique, il faut s'attendre à tout, vu la multitude des configurations possibles.

Pour essayer de reproduire votre problème, je viens de désinstaller, puis de réinstaller sur mon propre ordinateur la version de base de l'AVP, de regarder Olympus Mons (OM) sur Mars au zoom maxi, puis de charger les textures Haute Résolution (HR) et de regarder de nouveau OM au zoom maxi, et résultat, il est bien maintenant en HR pour moi avec une bonne différence.

La version de base installe les couches de textures du niveau de zoom 1 au niveau 15. Le pack HR installe les niveaux de zoom 16 à 65.

Comme explication, je ne vois que celle-ci en premier lieu : il se peut que les case "16-35" & "35-65" dans le tableau des textures sur l'onglet "Textures" du menu "Configuration" ne soit pas cochées en face de la ligne "Viking" et que vous soyez resté en basse résolution.

Je peux vous faire parvenir des copies d'écran montrant l'évolution de la résolution pour que vous puissiez les comparer aux vôtres, mais je ne sais pas les joindre à ce message. Vous pouvez me contacter sur
chlegrand(arroba)free.fr pour que je vous les envoie.

Espérant avoir résolu votre pb, ou tout du moins avoir répondu à votre attente,

Cordialement,

Ch. Legrand


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Christian,

Merci pour votre réponse.

Je viens de réinstaller le prog et c'est bon. En install de base je zoome à 16 maxi et avec le complément de textures à 65 comme prévu.

Concernant le choix des coordonnées géographiques de l'observatoire, les minutes sont bien en base 100 ?

[Ce message a été modifié par mustagh (Édité le 16-10-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:

Erathostène, je pense comprendre que votre remarque indique que dans l'AVL on conseille un instrument plus gros que ce qui est nécessaire pour voir une formation. Je dois vous préciser que c'est un choix délibéré pour plusieurs raisons :
1) Nous nous sommes dits qu'il valait mieux que l'on nous fasse des remarques comme la vôtre plutôt que de décevoir des utilisateurs si nous indiquions l'instrument "limite" pour voir les formations et qu'ils n'arrivent pas à les distinguer avec l'instrument indiqué.
2) Cet instrument est choisi en fonction de son pouvoir séparateur et de la largeur de la formation visée. Il ne tient pas compte des effets de contraste ou des formes linéaires plus visibles. C'est de toutes façons une indication et non un critère absolu.
3) L'AVL est une aide à l'observation. L'instrument indiqué permet un début d'observation détaillée et non une simple reconnaissance ou vision de la formation.
Ceci dit, les bases originales de l'AVL que je maintiens comptent depuis le départ un champs "Instrument théorique" qui vous satisferait certainement. Peut être devrions nous l'inclure finalement dans les bases fournies avec l'AVL ?

Nous attendons les autres retours sur ces logiciels pour pouvoir continuer de les améliorer.

Cordialement,

Ch. Legrand


C'est en effet un choix judicieux, surtout en tenant compte de la perte de résolution liée à la turbu
(Encore merci et bravo au vol)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this