Sign in to follow this  
emmanuel fontaine

Problème de cadrage en astrophoto

Recommended Posts

Bonsoir à toutes et tous.
Je suis parfois confronté à un problème de cadrage lorsque je photographie des objets faibles.

Tout d'abord, je suis un astrophotographe à peine dégrossi. J'utilise une lunette de 600 mm de focale, un Canon EOS défiltré et une mini-lunette de guidage Orion avec la caméra de la même marque.

Ma séance, une fois la mise en station faite, se déroule de la manière suivante:
1. j'aligne la lunette avec l'appareil déjà monté, mon pointeur laser et la caméra d'autoguidage.
2. j'effectue la mise au point sur une étoile assez brillante au moyen du live-view; je bloque la mise au point
3. je corrige la mise au point du système d'autoguidage
4. je pointe l'objet à photographier au mieux avec mon pointeur
5. je repère une étoile guide correcte
6. je calibre l'autoguidage
7. je shoote

Lorsque l'objet est assez brillant et que je peux le voir sur l'écran LCD de l'appareil ou sur l'écran du PC au travers de la caméra, voire le repérage de l'objet au moyen d'étoiles pas trop éloignées, tout va bien. Lorsque ce n'est pas le cas, je prie pour shooter au bon endroit.
Et parfois, ça foire.

Il faudrait donc que je trouve quelque chose pour mieux cadrer.

Je ne vois que deux solutions.

La première consisterait à utiliser le GOTO de la monture mais je préfèrerais l'éviter car je ne maitrise pas cette manip pourtant simple, parait-il.

La seconde consisterait à intercaler après l'étape 4, une manip où j'enlèverais l'appareil photo, le remplacerais par un oculaire en ne touchant pas la mise au point (bloquée), repèrerais l'objet et remettrais ensuite l'appareil. Le hic est que j'ai grand peur de dérégler quand même la mise au point que je ne pourrais refaire que s'il y a, par miracle, une étoile assez brillante dans le champ de l'objet pour la refaire ou la vérifier sur l'écran LCD de l'appareil photo; ce qui est rare.

Bref, comment faites-vous pour être sûr de votre cadrage?

Merci à vous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Bonsoir,
De mon côté, j'utilise Carte du Ciel pour pointer, via un câble USB/EQ6 reliant ma mon monture à mon PC.
Je calibre sur une étoile brillante pas loin de la cible et je suis sûr d'être au bon endroit ensuite.
Honnêtement, ce n'est pas compliqué du tout.
Sinon, si le GOTO de la monture est bien calibré sur une étoile proche de la cible, cela devrait le faire aussi, et sans pc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Non, il ne faut pas démonter ton APN après avoir fait la mise au point, tu ne retrouveras pas ton réglage fait sur l'étoile brillante. Deux possibilités :
1/Utilise un flip miror qui te permet en basculant un miroir de passer le faisceau lumineux de l'APN vers un oculaire et vice versa. Coût entre 50 et 100€, on en trouve souvent sur les annonces. Mais il te faut avoir assez de back focus sur ta lunette pour arriver à faire la mise au point car le flip rajoute environ 60mm de tirage.
2/Faire une pose de 30s avec un fort gain (iso élevés) pour faire ressortir l'objet que tu cherche à cadrer.

Le plus confortable, les deux systèmes à la fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
exactement comme 'Franck-Astro'
En préparant ta session avec "Carte du Ciel" tu peux tout anticiper:
cadrage
champ couvert
étoile brillante la plus proche
angle rotation de ton APN pour obtenir un cadrage esthétique
etc..


Quel est le pb avec un goto ?

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour ,
Je te donne une autre solution qui ne remet pas en cause ta façon de procéder:
Déplacer l'étoile de guidage de la valeur de décalage:
Pour évaluer le décalage:
Calculer le champ de l'imageur et le champ de l'autoguidage.
Dessiner sur une feuille le champ imagé.
Découper un petit rectangle avec le champ de l'autoguidage.
En superposant les 2 on peut évaluer le décalage.
Mieux encore :
Trouver la bonne valeur de zoom pour la caméra guidage qui permette d'avoir la même échelle que ton image APN.
Une astuce pour étalonner:
Trouver une zone avec 2 étoiles sur le guidage
Faire une photo de cette zone
Mesurer l'écartement entre tes étoiles sur la photo
Zoomer le guidage pour avoir le même écartement entre tes étoiles
Noter la valeur du zoom
Bien sûr , avoir l'imageur et le guidage sur les mêmes axes c'est mieux
Laurent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

Sert toi du GOTO...c'est vraiment simple...

Une fois qu'il est calibré , tu fais la MAP sur une étoile ,tu vas sur la cible (pose de 2mn si signal faible )

tu recadres si nécessaire...

tu signale au GOTO que c'est ta cible , donc tu peux retourner sur une étoile pour fignoler la MAP, puis revenir pil-poil sur la cible avec le GOTO;

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à tous pour vos conseils.
Eh bien pour être honnête, je ne me sers pas du GOTO par flemme mais il est probable que ma flemme me coûte plus de temps qu'autre chose... En fait, j'ai déjà essayé mais me suis fait un peu chier. J'ai une AZEQ6 et la raquette ne donne, sauf si j'ai loupé une option quelconque, que le nom des étoiles, généralement en arabe. Bref, faut le faire avec un lexique qui donne un nom plus utilisable pour moi: alpha Ursa Major ou je ne sais quoi. Et bien, sûr, le lexique évolue tout le long de l'année. Donc faut un gros lexique. En plus de cela, mon appareil photo est toujours "à demeure" sur la lunette, avec réducteur, bague rotative avec bague pour le Canon (la lunette est une Taka FS102 que je viens d'acheter d'occase) et faudra que je change tout ça pour calibrer le GOTO et mettre un renvoi coudé et un oculaire. Bref, ne pas mettre en service le GOTO me fait gagner 15 minutes. Mais me fait perdre bien plus parfois. Je m'incline...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Re,
bizarre ton affaire avec la raquette, moi je lis sur la doc
.....
Après calibration (mise en station) avec le viseur polaire sur l'Etoile Polaire,
sélectionnez l'alignement de la monture sur une, deux ou trois étoiles.
Plus de 42 000 objets dont les principaux catalogues sont enregistrés dans la base de données (Messier, NGC, IC ainsi que les planètes, la Lune et le Soleil).
....
Donc un goto, Altair, M42, Ngc7000, Ic1805, Vega....fonctionne bien, pas besoin de lexique.
Avec les touches AR/Dec, tu te décales vers l'étoile brillante la plus proche pour soigner ta MAP et Re-goto sur ta cible.

Tu peux très bien tout calibrer à travers le liveview de ton APN, pas besoin de renvoi coudé, oculaire ????.

----
Ne pas mettre en service le GOTO me fait gagner 15 minutes
----

Le goto existe déjà dans la monture/raquette, tu fais goto M57, tu centres bien ta cible avec la raquette, tu calibres/synchro et RAS.

Comprends pas, le coup des 15 mn ou même 2 mn ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non non, je me suis sans doute mal exprimé.
Prenons ce soir : j'y suis allé pour tester mais manque de bol, les nuages sont arrivés et me voilà dans mon bureau avec ma raquette. Je fais tout comme si...
Au moment de calibrer, je choisis la première étoile. Passé Rigel et Betelgeuse qui sont mal placées, la raquette commence à me proposer El Neth, Mirfak, Diphda, etc... Ben, au-delà de ces jolis noms poétiques, soit on les connaît par cœur (bon, Mirfak, ça va...) par ce nom là, soit il faut avoir moyen de retrouver le nom permettant de les repérer sur une carte. D'où mon lexique qui me donne la correspondance avec les deux noms. Et là, ben ça prend un peu de temps, surtout s'il faut calibrer avec des étoiles pas trop éloignées de l'objet à photographier. Et encore plus lorsque l'on fait cette manipe pas trop souvent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Re

Tu as sur le PSA (18 euros) une page avec les étoiles principales qui te renvoie à la page ou se trouve la constellation...

Ce sont les meme étoiles que te propose le GOTO;

Quand tu lèves le nez , tu ne reconnais aucune étoiles ?

Tu peux aussi calibrer au chercheur optique (tu laisses l'APN en place)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Personnellement, avec mon eq6 je fais l'alignement 3 etoiles. Ca dure pas bien longtemps < 15 minutes. Le but est d'avoir 3 etoiles en visibilité.

Tu n'as pas à chercher à avoir une etoile proche de l'objet à shooter. Une fois le goto initialisé avec 3 etoiles (choisie par la raquette pour etre bien ecartées les unes des autres), la cible est dedans à chaque fois dans le mille avec ma config 80ED + atik 16 HR = champ de 0,86° par 0,64°.

Voici un lien ou tu peux telecharger un pdf contenant la liste des etoiles utilisées pour l'alignement goto de ta raquette avec une carte simpliste pour la repérer.
http://www.iceinspace.com.au/63-501-0-0-1-0.html

Tu vas gagner du temps à faire le goto et effectivement tu peux le faire sans flip Mirror. Si tu as un chercheur ou point rouge aligné sur ton APN au foyer, tu approche l'etoile et tu finis au liveview. Tu zoomes au maxi une fois approché pour etre bien précis et l'alignement est impeccable.

Là ou tu pourrais avoir besoin d'un flip Mirror c'est si tu mets un filtre halpha . Dans ce cas, ton liveview devient quasi aveugle et c'est un peu plus compliqué, mais faisable, de ramener l'etoile dans le champ de l'apn.

Voila, bon courage pour tes essais.
A+
Samuel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, ben si, je reconnais les principales, mais passées les 3-4 premières évidentes (qui ne sont pas toujours bien situées au moment de la calibration du GOTO), la liste attaque assez rapidement du moins classique. Et d'ailleurs dans un ordre dont je ne comprends pas bien la logique. C'est aussi ça le problème, dès que les évidentes sont passées, il faut que je regarde sur une carte pour situer l'étoile en question sur le ciel.
Bon, j'avoue que je ne suis pas 100% de bonne foi, vous l'aurez remarqué, mais blague à part, ça ne se fait pas en 2 minutes.
C'est quoi au juste le PSA?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

J'utilise Prism et ce logiciel a une fonction d'astrométrie qui est tout à fait au point.

Quant je prends une image, je fais d'abord une reconnaissance de champ automatique ; c'est à dire que le logiciel va rechercher quelles sont les configurations d'étoiles qui correspondent à une première image prise.

Bien sûr, il ne faut pas être trop loin de la zone visée, j'entends par là que si on a renseigné la zone de prise de vue comme étant M51 et qu'en fait on image M42, il trouvera mais mettra le temps !

Si donc on est a peu près dirigé vers l'endroit requis, la reconnaissance de champ se fait très rapidement, pour ma part c'est en général moins de 60 secondes.

Après que Prism ait identifié le centre du champ de l'image, donc le lieu où pointe le télescope, je fait une reconnaissance astrométrique, pas pour savoir où pointe le télescope cela à déjà été fait à l'étape précédente, mais cette astrométrie me permet d'orienter sur la carte du ciel le champ de ma caméra exactement en fonction de l'image.

De la sorte, si je suis à 3° par exemple de l'objet visé, je demande à Prism de faire un goto (la monture est commandée par Prism) sur l'objet initialement visé et au final, il est quasiment plein centre de l'image.

C'est très pratique car quand on veut poser plusieurs nuits de suite sur le même objet, par exemple pour faire un champ en SHO ; on retrouve quasi systématiquement le même champ la nuit suivante avec cette méthode.

Prism indiquant aussi l'orientation de la caméra par rapport au Nord, on peut ainsi orienter le capteur pour inclure dans le champ de la caméra des objets qui sans cela seraient tronqués.

Il y a d'ailleurs une astuce pour retrouver un angle identique c'est de mettre un rapporteur circulaire (fait dans une feuille d'aluminium mince avec un collage d'image de rapporteur à 360°)autour du tube du porte oculaire (3 patins en feutre empêchent le glissement et de rayer le tube). On colle ensuite une petite aiguille en plastique sur la caméra qui pointe vers le rapporteur circulaire et on fait coïncider l'angle du rapporteur avec celui indiqué par Prism, ne reste plus qu'à faire tourner le boitier pour positionner l'aiguille sur le même angle que la veille. Bien sûr si entre temps la caméra n'a pas bougé c'est encore mieux !

Cieux clairs

Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à tous, et peut être toutes, pour vos conseils avisés.
Ben je l'ai ce petit atlas, depuis toujours, mais je n'avais jamais remarqué qu'il y a avait la liste des étoiles avec renvoi aux cartes. Je pensais qu'il n'y avait que les objets, liste dont je ne me servais pas jusqu'à présent.
J'ai essayé le GOTO hier soir: c'est vrai que c'est absolument génial, même avec la monture pas vraiment à niveau. Mais pour aligner sur deux étoiles, je confirme: la première étoile proposée est généralement une "facile"; la seconde l'est beaucoup moins et un petit lexique ou liste n'est pas du luxe. Il m'a fallu 10-15 min mais il est probable que ce n'est qu'une question d'habitude et que je ne saurai bientôt plus m'en passer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

N'oublies pas que la deuxieme étoile (comme la première d'ailleurs ) c'est toi qui la choisis !

Il suffit d'appuyer sur les flèches pour qu'on te propose une autre étoile et ainsi de suite...

Mais peut etre le savais tu .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, absolument, c'est l'utilisateur qui choisit l'étoile. Mais une fois que la première est choisie parmi une longue liste, la liste proposée pour la seconde est bien plus courte. Une dizaine, tout au plus, au moins pour la seule fois que j'ai essayé le système. Et Algol était la seule "facile", les autres étaient nettement moins connues, et bien moins brillantes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
...
Mais une fois que la première est choisie parmi une longue liste, la liste proposée pour la seconde est bien plus courte. Une dizaine, tout au plus
...
J'ai du mal à comprendre la difficulté de ton post:
tu as un choix primaire sur la première
et +-10 choix sur la deuxième
quel est le pb, pourquoi en faudrait il plus ???

....
Et Algol était la seule "facile", les autres étaient nettement moins connues, et bien moins brillantes
....
C'est quoi une étoile facile ?
Pourquoi ne pas avoir utilisé Algol.

Je ne dois pas avoir bien compris la question

PS:
Pourquoi ne pas calibrer/piloter ton setup via "Carte du ciel" et "EqAscom" au travers d'un câble dédié.---comme Franck-astro et bboulant
Plus de raquette et des aides fonctionnelles dans tous les sens, un vrai bonheur depuis 2007.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme m40, j'utilise Prism V10.

Il a une fonction d'astrometrie (en aveugle) intégrée... Je pointe n'importe ou, je lui demande de résoudre l'image et je synchronise ma monture...
Ensuite je vais sur le champ choisi avec la carte stellaire de Prism, puis je rerésoud le champ.... La pluspart du temps j'y suis pile poil!!!
(sinon je demande de recentrer l'objet choisi)...

Voilà c'est moins de 3 minutes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this