Sign in to follow this  
epsilonzéro

nuit de rêve dans l'arrière pays niçois

Recommended Posts

Je n'ai pas beaucoup squatté le monstre pendant le week end pensant que la semaine m'en réserverait suffisamment le temps ... C'était une erreur car la dépression sur le golfe de Genes était bien installée .

Néanmoins quelle claque ! Cette vision de 4565 était prodigieuse ... A vrai dire M51 l'était encore plus ... Et la baleine , ce fourmillement ,j'en suis encore baba !

Et quelle douceur de fonctionnement , cet engin se manie entre le pouce et l'index ! Bravo Fred .Une petite merveille .

Autrement que dire .... On mange trop et le temps passe trop vite avec des gens de si bonne compagnie .
Merci Tom , merci ! Vous imaginez , on lui prête une rallonge et on la retrouve bien rangée , toute propre à l'endroit ou elle était ... Des petites choses comme ça qui font que la qualité des êtres .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
ya l'cap'tain Stéphane qui semble dire : viens pas me piquer l'parmesan
et le Tom qui pétrit, qui pétrit, qui pétrit.
Ouai, sacré moment....

sinon, j'viens de mettre au propre quelques vagues croquis. Vraiment de la zoubia par rapport à la richesse évidente de l'observation que j'en ai honte. 3 p'tites galaxies détéctées en haut du monstre (1 seule dessinée)
le NIcolas mettra bien ses travaux....

Share this post


Link to post
Share on other sites
ah ben bongu d'bois, ça y ressemble foutresquement ! y'a même la tite fumée qu'i s'échappe, c'est carrément ça quoi !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et encore une M51 dans ta musette ! Tu l'auras arpentée celle-là
Quelle durée pour le croquis ?

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci de nous faire partager ces observations ! Ainsi le 1 mètre ne chôme pas, tant mieux !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pff, faut du courage pour s'attaquer à une telle cible. Et je vois la petite galaxie qui accompagne ce couple mythique. Tu ne sembles pas avoir vu celle qui m'a toujours résisté au 800 de Fred (avec aluminure pas fraîche), j'espérais que le T1000 permettrait de la repérer. Je pense la tenter de nouveau à l'occasion de bonnes conditions chez Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbe M 51 - des détails incroyables!

Je repose ma question d'hier:
En regardant bien je vois un fil d'acier autour du primaire mais aussi deux roulettes. Pourquoi ces deux façons de tenir le miroir?

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aaahhh... c'est beau...

Quelle spirale ! Je n'ose pas imaginer la sensation d'avoir une telle vision de rêve collée au fond de l'oculaire, avec l'ambiance qui va avec, seul dans la nuit en haut de l'échelle. Brrrrr, j'en ai des frissons.

Donc mille merci et vivement les prochains dessins !

[EDIT] En passant, j'ai passé du (bon) temps à analyser le dessin avec un comparatif photo pour me rendre compte des détails perçus. Je poste le comparo, j'imagine que ça pourra intéresser d'autres de s'amuser à retrouver les régions HII et les zones d'absorption.

[Ce message a été modifié par HaleBopp (Édité le 06-03-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas mal de beaux ingrédients dans votre histoire .
Regarder dans un mètre-étalon avec un chassis tout en fluidité, j'me doute, que du bonheur .

C'est une belle gifle .

Pierre-François

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rolf, c'était afin d'avoir différentes solutions pour pouvoir les tester. Je n'ai pas encore de retours précis et complets mais les roulettes semblent adaptées. Avec près de 100 kilos de verre les contraintes sont assez..imposantes.

Superbe comparo Hale ! Un dessin comme ça on en voit pas partout.... C'est proche de la vue que j'ai eu l'autre jour au 800 mais avec 20 cms de plus et l'oeil de Serge, waaouuu, c'est la claque. La petite galaxie était visible quasi en permanence, au 1m elle devait l'être 100% du temps j'imagine.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Epsi,
Bravo et merci pour ce magnifique CROA qui nous met bien dans l'ambiance

Antoine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rolf : Il fallait tester plusieurs solutions de maintient latéral, la première solution a été le câble. Le problème c’est que le câble et son montage ont une certaine élasticité, du coup on se prend 4/10 eme de glissement du primaire entre la position verticale et horizontale du tube.
Ca engendrait de l’astigmatisme.
Du coup j’ai testé un montage avec les roulettes, et là c’est beaucoup plus rigide, puisque le glissement se limite à moins de 4/100eme de mm.
Sur la semaine je n’ai pas noté de problème d’astigmatisme, je dirais même à mon grand étonnement que l’ensemble du télescope se comporte finalement mieux que le 600, la collimation est d’une stabilité remarquable, je n’ai même pas à la refaire d’une nuit sur l’autre, et une fois les contraintes soulagés après la collimation, je n’ai pas noté de retour d’astigmatisme dans le temps. Bref c’est vraiment du zéro emmerde, ce qui était vraiment très loin d’être gagné avec un primaire de cette dimension aussi flexible.
Le fait aussi que 2 roulettes suffisent me surprend également, je m’attendais au moins à du trifoil en visant vers l’horizon, mais non même pas…
Bref la mécanique est vraiment à la hauteur, même carrément surprenante de stabilité.

Concernant le gain avec le 600, il est vraiment évident, en tout cas à la hauteur du temps et des moyens dépensés pour y arriver. En toute rigueur c’est le même écart qu’entre un 300 et un 500, mais en réalité, ca ouvre une fenêtre vers une vision à tout les coup inédite, on redécouvre littéralement le ciel, les objets faciles au 600 explosent au 1m, les trucs limites au 600 sont d’une facilité déconcertante au 1m…
On ne s’étonne plus de détailler les bras, les détails d’a peu près toutes les galaxies un peu brillantes que l’on vise…
Dans l’amas Coma, on a l’impression d’avoir affaire à un amas de galaxies de Messier dans un 300… Il y en a de partout, c’est du délire… Abell 2151 vraiment pas facile avec un 600 sous un ciel qui déchire, se révèle complètement au 1m, on voit facilement une trentaine de galaxies, on détaille les formes, quelques détails sur les plus brillantes…
En fait ce qui est vraiment difficile c’est de revenir au 600 après avoir vu au 1m, l’impression qu’on regarde les mêmes objets mais à travers une brume épaisse… l’impression d’un télescope poussif, pas adapté pour le visuel…

Hale : on a pas fait de test de mag limite, par contre la petite galaxie vue par la tranche à coté du compagnon de M51 était limite mais visible avec un SQM de 21.8, mais redevenait invisible avec un ciel avec un SQM de 21.6.
Donc ca peut constituer une limite, il faudrait chercher sa magnitude pour avoir la réponse au moins pour les galaxies.

La IC je sais plus le numéro, à coté de M13 de mag 16 était parfaitement visible, facile, à mon avis on monte au moins à mag 17 sur les galaxies.
Par contre avec l’ancien 1m, on montait au moins à mag 19 sur les étoiles. Il faudrait refaire des tests à l’occasion avec celui là.
Pour moi cette semaine est totalement positive dans le fait que ca m’a permi de voir à quel point ce 1m n’a rien a voir avec l’ancien 1m en terme d’emmerdes, tout y est facile, avec une grande facilité de mise en œuvre le seul bémol, mais aussi le seul truc qu’on a acheté tout fait aux US, qui est bien parti pour nous les briser, c’est la motorisation… là faut dire ce qui est les ricains sont vraiment des porchios coté connectique, c’est la misère…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et ma version de M51 au Telescope de David...:

Mais on a manque un peu de temps et de peche (avec ces estomacs un peu trop alourdis des orgies de milieu de nuit) pour tout retraduire sur le papier...

J'ai quelques autres dessins faits en un ou deux coups d'oeil (NGC 5907, 4676A-B, 4038-39, M64, B33 et NGC 2261)... mais cela meriterait de s'y attarder un peu plus pour saisir les subtilites...

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah un truc en passant. Le nouveau Paracorr type 2 est un poil décevant sur du F/3. En gros il engendre un peu d’aberration de sphéricité… En gros les bords sont mieux corrigé mais au détriment du centre. C’est dommage.
Avec les Ethos 21, 17 et 13, on grossit pas assez pour le voir, c’est parfait, par contre pour les Ethos 8 et 6 il vaut mieux utiliser le Paracorr classique, ca marche mieux.
Le nouveau Paracorr n’est donc intéressant qu’à faible grossissement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ba comme d'hab, on va donc être enmerdé par ce qu'on ne fabrique pas. C'est la plaie ça, et pas de chance, les solutions ne sont pas légions, c'est le moins qu'on puisse dire. Très intéressant ton retour sur le Paracorr, je ne l'ai utilisé qu'a F3.3 et F3.7 et dans les deux cas principalement avec le 21 et le 13, les passages au 8 et au 10,je n'ai pas fait gaf.

Contant des retours sur le scope, si t'as pas d'embrouille avec le tien, le mien devrait pas m'embêter, vu qu'ils sont des clones, c'est cool
Il en aura fallu des années pour en arrivée là mais au moins ça a payé, ça ne s'improvise pas, certes, mais quand ça répond au cahier des charges, c'est un plaisir !

Share this post


Link to post
Share on other sites
"En fait ce qui est vraiment difficile c’est de revenir au 600 après avoir vu au 1m, l’impression qu’on regarde les mêmes objets mais à travers une brume épaisse… l’impression d’un télescope poussif, pas adapté pour le visuel…"

Pas gentil ça, qu'est ce qu'on va faire maintenant avec nos petits engins?
Conseil: Pour éviter un tel désappointement, ne jamais regarder dans du plus gros par rapport au sien!

Serge, j'espère que votre enthousiasme pour finir le 600 n'a pas pris un coup ... tout ça pour un télescope poussif, pas adapté pour le visuel ... .

amicalement rolf

Diabolo: Encore une fois félicitation pour ce beau travail si parfait!

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 07-03-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Vos différentes visions de M51 sont superbes et bluffantes... Ca laisse le soin de l'imagination, mais ça donne un bel aperçu. Enorme.

Bravo pour ces dessins, et bravo David pour ce bel engin.

Fabrice.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un T1000 dans le 04

Samedi 26 février

Nous ne sommes plus très loin. Je jette un coup d œil dans mon rétro et là, Stéphane n’est qu’à quelques encablures juste derrière.

14h30 nous arrivons enfin dans ce cadre austère où seul des astrams endurcis et burinés peuvent prétendre s’y aventurer.

Bernard Augier, David et P Lequevre nous accueillent.

Quelques minutes plus tard, arrivent J Paul,Tom ,J F Brunelli, Geoffroi,S Vieillard, Simon, N Biver, J Pierre et Alain.
Une fois la meute formée, David choisit de marquer une dernière fois son territoire et son matériel.


Puis nous prenons la direction du champ où vont être installés les instruments.

Au passage nous croisons un canasson hébété, semblant sur le chemin de la mutation bovine, ahuri par des individus qui lui paraissent complètement déjantés.

David ouvre le chemin, direction le poste d’observation.

Sur place David s’apprête à ouvrir son écrin aménagé par Patrick Lequevre. Un bijou de réalisation.

Là, c’est le choc !

L’aménagement est à la hauteur du bijou qui se trouve à l’intérieur tout est conçu afin que le déchargement se fasse sans efforts. Quel travail ! Un superbe boulot ! Chapeau bas Patrick !

Nous restons bouche bée, cloués sur place il appuie sur un bouton et voila que le joyau entame lentement la descente sur sa rampe.



Puis vient le moment crucial le montage du T1 m. à mesure que les éléments sont assemblés, le seigneur prend forme c’est ce moment que choisit Serge Vieillard pour se prosterner et prier.

Le voila enfin prêt et en position.

Fred Géa a mis la barre très haute très, très haute. Lorsque nous l’avions vu sur les photos sur le forum astrosurf, nous étions tous en extase devant un tel travail mais là, l’avoir sous nos yeux, de pouvoir le toucher nous sommes tous émerveillés par une telle réalisation mais aussi par la douceur des mouvements.
Félicitation Fred. C’est grandiose.

Son imposante allure semble nous dire… attendez les gars, attendez la suite vous n’avez encore rien vu.

Le T600 semble bien petit à coté du grand frangin.

Une fois les instruments en position, nous décidons de rejoindre nos pénates pour le traditionnel apéritif des retrouvailles.

Pour marquer ce grand jour, coté repas nous commençons très fort. Après avoir trinqué, nous passons à table où là, un couscous royal préparé avec amour pour les copains et arrosé d’un excellent Sidi Brahim est servi.

A taaaaaaaaaable le couscous est prêt !!!

Les succulentes crèmes brûlées de J Pierre viendront clôturer ce premier repas et vu l’état du ciel nous ne pouvons nous éterniser plus longtemps.

Deuxième dessert et l’apothéose.

Nous voici de nouveau devant le maître des lieux. David pointe le premier objet IC 418.
Comment vous dire, c’est un moment magique.

Cela commence en partant du centre par un dégradé de couleurs allant du bleu au vert pale pour finir par un bel anneau rouge vif.
C’est absolument hallucinant.

Viennent ensuite M51 alors là, alors là mes aïeux vous êtes scotchés sur place.
Des amas d’étoiles sur les bras qui vous pulvérisent la rétine. Le pont de matière entre les deux galaxies montre une multitude de détails. M51 prend une autre dimension dans l’oculaire de 17.

M101 :
Les bras spiraux contrastés qui s’enroulent autour du noyau sont absolument déchirants les amas d’étoiles étincellent et donnent une autre dimension à la spirale.

Cet instrument vous fait redécouvrir l’astronomie. Quelle splendeur !
Le froid est là, mais qu’importe, il ne nous dérange pas, nous sommes chez nous.

Nous poursuivons les observations : le Sombrero, la Baleine et bien d autres encore.

Le ciel se voile en milieu de nuit mais nous avons tout notre temps. Une pose s impose mais on ne lâchera rien.

Vraiment ce télescope est une Rolls la manipulation est à couper le souffle on a l’impression qu’il est monté sur bain d huile. Il est simplement exceptionnel.

Deuxième partie de nuit
Bon trêve de bavardage le ciel est à nouveau là.

C’est peut être dans le désordre mais nous voici de nouveau l’oeil collé au 17 c’est reparti, la baleine, l’œil du chat, le hibou, M13, M57 avec des couleurs toujours des couleurs encore de la couleur.

Cet instrument est fabuleux.

Dans la nuit de dimanche à lundi, la nuit fût aussi bonne que la veille nous eûmes raison de braver le froid par -8

Epsi … désolé de saloper ton CROA, mais après ton départ les nuit sont à

Et donc pour ne pas déprimer, nous, nous sommes rabattus sur la mangeaille.

Le jeudi Stéphane nous a préparé une succulente daube

et Bernard nous a fait goûter à ses gnocchis et une excellente mousse au chocolat

Après ce repas, nous sortons voir.
Merdoum le ciel toujours bouché. grrrrrrrr !!!!!

Au fait, avez-vous déjà goûté le Pizzoccheri ?

Cela serait étonnant car on les trouve déjà difficilement en Italie en dehors de la région de Teglio chère à notre ami Epsi.
Par contre, ces tagliatelles râpeuses au goût rustique de savoureuses potées, ont réussi à faire une intrusion remarquée dans notre trou du cul du monde.
Voici ce qui arrive après une telle platée.

Même le chat de Simon (Spoutnik) a eu sa dose.

Merci aussi à Serge Vieillard pour son couillu Colombo d’cochon bien poilu qui nous a tous régalé. Enculéééééé .

Vendredi

Dans la journée le ciel est plutôt bof. Voici même une ondée nous, nous précipitons pour bâcher les scopes.
La déprimé nous gagne à nouveau.
Alors encore une fois il nous faut un grand maître culinaire pour redonner le moral à la troupe.

C’est donc au tour de Geoffroi de nous fait goûter de succulents haricots à la normande,

accompagnés par l’excellente bavette de Stéphane

Geoffroi nous fait aussi gouter un extraordinaire, savoureux foie gras cuisiné par son épouse Colette.

Nous guettons le ciel, 22h celui ci commence à montrer des signes évidents d’amélioration.
1h du mat David rentre dans le gîte pour sonner le rassemblement ça y est la nuit est à nous.

Quelle soirée ! David mobilise 1h le T1m pour Marie. Elle est en extase devant les images qui défilent à ses yeux par -7.
4565, M104, M57, M51, la nébuleuse de l’émeraude, M13 M17.
Ma meuf est aux anges.

2 plombes du mat Marie veut bien enfin nous céder le T1 m. Nous y voici les souris, le jet d’M 87, l’amas coma, la baleine, abell 2151, re M17, une petite, saturne au 600 ben oui faut bien l’utiliser le pauvre p’tit chou.

Coté météo parait il que la fin de semaine sera nickel.
Du coup J Paul et David sont partants pour que nous restions une nuit de plus.

Samedi

Comme la veille, le temps est bof, Et comme la veille, trois gouttes de plus pour faire chier son monde
18h ouaiiiiiiiiis!! fatche de! Le ciel est à nouveau au rendez vous donc ce soir explosion de retires assurées.

Quelle nuit pour une dernière ce fût merveilleux.
Au T1m, avec bino, NGC4565, M13 M51, M64, le Sombréro.

Ici s’achève le récit d'une semaine bien remplie, des images plein les yeux données par un instrument hors paire avec une bande de copains sympathiques et des kilos à perdre.

Nous remercions à J Paul pour ses Accras de morue merci aussi à J Pierre pour ses tiramitsus et ses crêmes brulées
Ainsi qu'à N Biver pour les tartes aux pommes.

Pierre B

Share this post


Link to post
Share on other sites
bouducon ! et dire que j'ai loupé toutes ces ripailles ! vingu d'bois y'avait de quoi faire ! déjà que ma balance à hurlé au scandale quand je suis rentré, mais alors avec une semaine à ce régime là elle aurait fumé !

Merci ô Pédro pour ces belles racontailles, comme quoi l'astronomie et la gastronomie ne diffèrent que d'une lettre ! Et vive la becquetance qui nous réconforte par temps nuageux, et aussi par temps clair (la plâtrée de pizzoccheri a contribué à ma tenue par -8°C jusqu'au petit matin !)

A la revoyure

[Ce message a été modifié par epsilonzéro (Édité le 07-03-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hey les copains... J'aurais tellement aimé être avec vous !
Je me reprendrai une prochaine fois, promis, les billets d'avion ne sont pas trop chers en février...

Toujours de bonnes tables, toujours de bonnes gens... Et des gros télescopes... Que demande le monde ?

Abreuvez nous encore de vos CROA, faute de nous assouvir d'observations magiques, ils nous font rêver.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle ambiance, merci de la partager avec nous. Et ce beau petit chat, je fonds ... . Des rencontres avec cette ambiance me font penser qu'il y a quand même encore des belles choses dans ce bas monde.
La remorque me paraissait énorme, mais visiblement il fallait ça pour ce 1 m.
Dites, vu l'endroit qui semble isolé, cette maison n'est pas une hutte de montagne. Elle appartient à un particulier ou c'est une auberge?

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 07-03-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Putain ! ça calme !!!
Super votre CROA. Il a l'air dingue ce 1 m!
Félicitation aux concepteurs/fabricants!
Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
Puréé, c'est vrai que ça calme... glups les photos et reglups la remorque de la mort qui tue ! L'ambiance bien masculine aussi, vous avez pas dû vous ennuyer... la couche d'ozone non plus.

David > En prenant les données du Revised NGC-IC (j'ai rien de plus précis), les magnitudes de la petite spirale vue par la tranche à côté de M51, alias IC 4277 sont : Mag V 15,7 ; Mag B 16,5 ; brillance surfacique 12,9 pour une dimension de 0,9'x0,1'.
Pas grand chose à voir sur le DSS :

En comparaison l'image DSS d'IC 4617 à côté de M13 :

Il me semble que les temps de pose sont les mêmes...
Ses données dans le R-NGCIC : MagV 15,2 ; Mag B 16,0 ; brillance surfacique paradoxalement à 14,3, certainement du fait de sa taille un peu supérieure 1,2'x0,4'. Mais bon, vue la petitesse de ces galaxies, je ne sais pas si on peut vraiment interpréter une SB avec une galaxie à peine plus grande que son noyau. Là pour la peine, je ferais plus volontiers confiance à la valeur de magV.

Bref, au taquais le 1m doit donc arriver à la mag 16 (en mag visuelle), oué bon une petite CCD du commerce quoi... En revanche mag 19 en stellaire là je serais vraiment bluffé. Bon faudra tenter l'échelle ultime pour cet été avec M57 au Zénith.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Apres tout ca la digestion a ete difficile, Pedro...:

Voire meme l'ingestion, Bernard


Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this