Sign in to follow this  
mathi42

que faire avec un telescope meade etx90 at ?

Recommended Posts

Bonjour,

Je suis prof de science de l'ingénieur et j'ai depuis peu un télescope instrumenté (meade etx90 at avec fonction goto, un oculaire de 25 et une webcam orion IV) pour faire des tp avec mes élèves. Bien entendu le but n'est pas de faire de l'astronomie, ni d'observer les astres (les cours sont le jour... on a juste un grand poster du ciel) mais plutôt d'analyser l'objet technique, comprendre comment il fonctionne.

Je l'ai emprunté pour me familiariser avec et j'en ai profiter pour observer des planètes et quelque étoiles mercredi et jeudi soir.
La claque ! C’était la première fois que je regardais dans un télescope et j'ai pu voir des cratères superbes sur la Lune, les satellites de Jupiter et les anneaux de Saturne. J'ai hâte de ressayer


j'ai du coup plusieurs questions,

Tout d'abord d'un point de vu personnel, qu'est ce qu'on peut observer d’intéressant avec cet appareil. Est ce que ça vaut le coup que j'achète un oculaire de 10-12 ou une lentille barlow (je dois évidement le rendre en septembre), sachant que je veux pas dépasser 25-30€ de budget.

D'un point de vu plus professionnel ensuite, nous allons surtout nous intéresser à la fonction de tracking ainsi qu'à la partie mémoire je pense. Quels sont les limites d'un tel système, ses inconvénients, en quoi ont pourrais choisir un autre télescope à celui ci.
Est ce que le systèmes est fiable (sachant que le premier jour le goto marchait pas vu que j'avais pas rentré la bonne heure (am/pm) ni calibrer le pointeur...) est ce qu'il dévie.
Je pense essayer de faire des captures quand il refera beau avec et sans le tracking par exemple pour montrer l'utilité de celui ci. Pareil pour essayer de monter les limites aux élèves et aussi le principe des algorithmes de reconstitution d'image.
Mon but c'est de monter au élèves pourquoi les concepteur ont choisi tel ou tel composant, les avantages/inconvénients.

Bref vos avis sur cet objet et qq conseil pour me faire plaisir et pour les futurs tp

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Qu'est-ce que j'aurais aimé étant "plus jeune" avoir un prof qui aurait partagé ma passion !!!

Bon un ETX 90 est un petit instrument, petit surtout par son diamètre de 90mm. C'est bien sur beaucoup plus que la pupille d'un oeil moyen (5 à 7mm, plutôt 7mm pour les élèves) mais cela reste malgré tout assez réduit.

C'est un maksutov composé en entrée (coté ciel) d'un ménisque en verre assez épais (peut être 10mm) puis d'un miroir sphérique (i.e. c'est le profil de la surface réfléchissante) qui renvoie le faisceau vers l'avant et une pastille réfléchissante déposée sur la face interne du centre du ménisque.
Le faisceau ressort ainsi via le porte-oculaire où il forme une image dite "aérienne" comme un objectif photo. Tu peux alors y mettre un capteur d'image ... ou bien un oculaire pour agrandir cette image (comme avec une loupe).
La formule optique est assez simple car toutes les surfaces mises en jeu sont sphériques et donc très faciles à obtenir avec une très grande qualité. Revers de la médaille, cette formule offre un rapport Focale/Diamètre assez élevé (entre 12 et 15 le plus souvent). Par contre on peut observer déjà beaucoup de choses avec ; les planètes et la lune sont des cibles assez facile et dis toi bien que le grand Charles (Messier, pas l'autre qui est venu plus tard) avait un instrument bien moins performant.
Coté ciel profond, il te faudra fuir les lumières des villes pour en profiter mais le spectacle sera superbe.

L'électronique de l'ETX 90 et sa fonction GO-TO lui permet de connaitre tout du ciel mais il en sait bien plus qu'il ne peut en voir (même sous des cieux cléments). Pour un néophyte cela permet de s'émerveiller rapidement, mais si possible que cela serve de base à comprendre comment "marche" le ciel afin de se débrouiller ensuite tout seul.
(Beaucoup) plus tard on y reviens parce que finalement c'est pratique et qu'on préfère observer que chercher quand on a une vie en dehors de l'astronomie.

La mécanique est assez simple et Meade le fabriquant a joué l'économie sur pas mal de points (pignons en plastique, et une électronique assez basique finalement). Il reste toutefois "cher" pour son diamètre justement à cause (ou grâce selon comment on voit la chose) de l’électronique embarquée assez novatrice à l'époque (d'avant la déferlante chinoise). Tu trouvera sur internet beaucoup de site où l'instrument est désossé pour y trouver les différents composants utilisés.

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces précisions sur l'appareil.

Est ce qu qq'un en à eu un et peut me donner ses principaux avantages/inconvénients ?

J'ai la chance d'habiter à la campagne, assez bien préservé des lumière des villes. Pour observer le ciel profond, il faut quel oculaire ? le 25mm fourni suffit il ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir et bienvenue sur le forum ...

Je ne connais pas ce type de télescope mais je sais qu'il est à f/d 14 avec ses 1250mm de focale, c'est donc un tube peu lumineux... à mon avis avec un oculaire de 25mm, soit 50x de grossissement, c'est suffisant pour le ciel profond. J'imagine guère grossir plus avec 90mm de diamètre seulement, à part sur les planètes et la Lune bien sûr. Mais ce n'est que mon avis, par contre tu pourrais investir dans une Barlow 2x et ainsi doubler la focale de ton oculaire, pour autant que sa qualité soit d'un bon niveau ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton avis,

dans la doc il est noté que le grossissement est de 48x, en fait l’oculaire est de 26mm, j'avais mal noté les valeurs.

Par contre ce n'est en fait pas le modele AT mais LNT. Le chercheur est un petit filtre avec un point laser et il cherche seul le nord et le niveau.
Avez vous des info sur cet appareil.

Enfin est il plus judicieux de rester en monture azimutal ou faut il se régler en équatorial. Quelles sont les limites du réglage azimutal (bien plus simple il me semble, faut juste être à peu prêt de niveau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Si c'est pour du visuel, cela n'a aucune importance.
Par contre si l'on fait de la photo, il est préférable d'être en équatorial. Le mode azimutal entraine une rotation de champ un peu enquiquinante au traitement.
Bonne soirée,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
au club nous avons son grand frère, ETX 125

Optiquement, c'est un excellent tube Maksutov pour du lunaire, planétaire.
Mécaniquement, une HORREUR, plusieurs allez-retour au SAV sans jamais de solution fiable, électronique mal conçue, mécanique en plastique

Bref,
ne pas lui compliquer la tache, TANT QU'IL FONCTIONNE
monture Az
faire du visuel, lune, planète
y ajouter une webcam pour faire de la vidéo planétaire, lunaire

S'il tombe en panne, surtout ne pas investir.

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore merci pour ces réponses très rapides.

Par contre désolé bboulant mais je vais te solliciter encore un peu ! Quels sont les pb que tu as eu exactement, pour moi c'est très intéressant de voir ce qui marche et ce qui ne marche pas pour essayer de comprendre les causes et les choix technique ?

Les pignons en plastiques sont assez courant lorsque le couple est faible. Je pense l'ouvrir pour faire des photo du mécanisme, est ce simple a faire ?

Quel sont les pb de l'électronique ?

Enfin si j'ai bien compris la monture équatoriale permet de faire fonctionner q'un seul moteur en tracking mais nécessite quand même les deux en goto, c'est bien ça ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu un ETX 90 EC il y a une quinzaine d'années. C'était un télescope avec un bon piqué. Le planétaire y était assez sympa et dire qu'on ne peut pas grossir est faux. J'avais acheté un Panoptic 22mm qui était bien meilleur que le 26 fourni d'origine et aussi un Nagler 13 qui donnait mon grossissement préféré.
Bon, hormis les amas ouverts, c'est décevant pour le ciel profond. Je préférais les galaxies aux jumelles.
Avec un filtre Astrosolar à l'ouverture (très peu cher pour le coup), on peut observer les taches solaires.
Concernant sa qualité mécanique... C'est tout plastique, c'est le Questar du pauvre (ou le Questar est l'ETX du nanti qui a des sous à fiche en l'air). http://www.weasner.com/etx/90ec_comments.html ici j'avais trouvé des réponses à mes questions sur le backlash de la monture, les serrages (1/2 gorille pas plus!)pour éviter que le télescope pique du nez sans bousiller les roues dentées. Mon mari avait d'ailleurs remplacé des pièces d'origine pour en améliorer le fonctionnement. Maintenant, l'investissement n'en vaut sûrement pas la chandelle (entre le coup d'achat en 2002 et les améliorations, on peut avoir bien mieux maintenant!)
Le Goto fonctionnait honorablement, le suivi était bon, mais quel bruit de moulin à café dans le silence de la nuit.

[edit]J'ai oublié un détail qui a son importance, le système de mise au point est indigent faisant perdre la cible à fort grossissement... et nous avons été obligés de mettre un focuser électrique pour en profiter!

[Ce message a été modifié par Maïcé (Édité le 27-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Enfin si j'ai bien compris la monture équatoriale permet de faire fonctionner q'un seul moteur en tracking mais nécessite quand même les deux en goto, c'est bien ça ?


Oui, c'est bien ça.
Ne pas confondre goto et suivi sidéral.
Effectivement, lorsqu'on fait un goto, les 2 moteurs sont sollicités.
Après, pour le suivi, en équatorial, et à condition que la mise en station sur l'axe terrestre soit correcte, seul le moteur AD tourne.
En azimutal, le suivi nécessite le fonctionnement des 2 moteurs AD et DEC.
AG

[Ce message a été modifié par AG (Édité le 27-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Re,
nous avons eu des pannes sans arrêt, commande de goto, suivi, les forums de l'époque sont remplis de galère.

On a même eu un échange gratuit de l'ensemble, via une boutique bien connue de l'est

Je n'ai rien contre le plastique, mais quand c'est mal conçu au départ, la réparation de tient pas longtemps.

Maice et Ag ont tout dit sur le reste

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
J'ai eu la même démarche que toi avec un ETX70AT (petite lunette).

Pour la mécanique: oui on peut ouvrir et admirer la sobriété des solutions mécaniques.(rusticité)


Pour la commande: on peut utiliser la raquette et le faire marcher en Alt/azimuthal (socle horizontal) ou equatorial (socle incliné de la latitude) selon un des reglages de la raquette.
L'utilisation d'un PC avec un inteface rs232 est aussi à explorer. Sur le PC avec un logiciel "Ascom" on peut utiliser des logiciels comme "carte du ciel" et cliquer sur les étoiles pour déclencher le Goto.

Cibles de jour attention Danger avec le soleil)
- le soleil avec un filtre (feuille en mylar tenue par un élastique).
- la lune
- les étoiles brillantes
- Venus, Jupiter si loin du soleil

En alt/az pur (sans suivi sidéral):
- le coq sur le clocher
- le nid de faucon dans le chateau
- Le nid de pic dans l'arbre mort
- les nids d'hirondelles
on peut stocker les coordonnées des cibles et les retrouver rapidement.


Share this post


Link to post
Share on other sites

Je possède un etx90 depuis 1999.
jamais de panne et pourtant il a voyagé dans mon sac à dos en rando à l’époque ou je pouvais trimballer un sac de 25 kilos pendant 3 jours
en revanche je suis un maniaque je fais attention aux cables aux branchements nettoyage régulier axe de déclinaison serré toujours modérément etc surtout je suis le seul à l'utiliser
certains etx était sujet à panne d'autre non
un pote à le 105 celui que j'aurai pris si il avait existé à l'époque.
mécanique supérieure mais bon plus lourd

donc concernant ce qu'on peut voir avec cela reste un 90 ce n'est pas mon C9 donc je te conseille d'acheter des livres (je pense que là j'aurai un echo favorable vu ton métier )
celui de Gillis https://www.amazon.fr/Jobserve-ciel-profond-lunette-t%C3%A9lescope/dp/2890005968
et bien sur la bible de l'astronome amateur
"A l'affut des étoiles" Pierre Bourge Jean Lacroux un incontournable

tout ce qui est dans le livre de Gillis est accessible et du meme ordre de grandeur que dans une 60mm

je me rappelle de nuit d'été à 3000 m exceptionnel les amas ouverts étaient magiques

la galaxie des chiens de chasse comme je ne l'avais jamais vu en plaine avec mon C9, mais bon c'était une nuit ou je voyais pas mes pieds

Pour débuter c'est bien on le sors le GOTO permet de tout trouver sans effort avec le 26 mm pour peut que l'on ait bien calibrer les moteurs
sur la lune on peut passer un 7 mm mais c'est limite sinon le 26 voire un 13, 1' mm c'est bien un 40 aussi pour les grand champ
après faut passer à autre chose perso je le sors de temps en temps pour lui faire plaisir
le site de mike est très bien si tu parles anglais
pour la map un petit flexible est un plus car difficile de la faire au zenith et toto bouge beaucoup vu l'excellente qualité des plastique

avec le même encombrement on peut se bricoler un dobson de 250 mm et là c'est un autre monde

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà, gordini et moi, on a eu à peu près la même expérience avec cet instrument : bricolé, il fonctionne plutôt bien car ses images sont bonnes. Mais le coût des améliorations entre pignons métalliques, rattrapages des jeux, focuser électrique, adaptation de la base pour utiliser une batterie plutôt que des piles incite plutôt à passer à un instrument qui en donnera plus pour le même prix et le choix du dobson 250 maison est aussi celui que nous avons retenu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien merci pour toutes ces réponses, effectivement le blocage horizontal est capricieux il faut vraiment serre sinon les mouvements du télescope le desserre tout seul et du coup plus de goto. Un point intéressant à étudier pour nous.

Sinon d'un point de vu plus personnel ça vaut le coup avec ce télescope d'acheter une barlow et un 15mm ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu attrapes le virus de l'astronomie, ça vaut toujours le coup... tu auras un autre instrument, plus performant et tu garderas les oculaires. Attention, vu sa longue focale, il vaut mieux choisir des oculaires à champ large (au moins 68° voire plus) pour ne pas sentir les objets à l'étroit. Si ta fortune ne te permet pas les televue panoptic, nagler, ethos ou Délos, regarde du côté d'explorer scientifc, ce sont des chinoiseries dont on dit du bien et avec un tel rapport focal les défauts ne seront pas visibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben je crois que je commence à trouver ça un peu plus que "intéressant pour le boulot".
Je rage car il fait pas beau ces jours(nuits)-ci, j'ai installé stélarium Et j'ai commandé l'oculaire et la barlow.

Sinon avant hier soir j'ai vu un objet blanc assez brillant mais pas visible à l'oeil nu) et très rapide passer très près de mars vers 23h30. C'était un satelite ? Un avion ?? Une petite étoile filante ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu viens de prendre le virus et bien sûr le sempiternel temps pourri quand on vient de commander un nouveau truc :

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marrant, un prof de si de mon bahut a fait travailler ses élèves sur un etx... Au moins un des élèves qui a travaillé sur la masse des satellites en lien avec les lois de Kepler de jupiter avec des images prises à la webcam pour son tpe(malheureusement pas prise à l'etx, le matériel venait d'arriver) s'est vraiment éveillé à l'astro à cette occasion. Avec une petite webcam il y a moyen de faire faire des tas de choses aux élèves : travail sur l’imagerie, décryptage d'une image pour en sortir des données astronomiques, travail électronique sur les moyens d'autoguidage maison, collaboration avec les profs de svt pour présenter un peu la géologie lunaire "de visu" en début de soirée ou avec les internes en hiver etc.

[Ce message a été modifié par Eratosthene (Édité le 30-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut eratosthene,

J'ai une webcam livrée avec le télescope, une orion starshoot imaging system IV, mais je ne suis pas arrivé à faire d'image de nuit avec. Autant de jour pas de soucis, mais la nuit c'est tout noir. Il faut dire que la focale est très petite (ou grande enfin ça grossit vraiment bcp) et du coup même en alignant bien à l'oculaire quand je change je suis pas sûr à 100% d'avoir la planète dans le champ. Mais quand même je pense qu'il y a un truc de mal réglé, je devrais voir qq chose quand je fait légèrement bouger le télescope. Je n'ai pas pu essayer sur la lune car en ce moment faut être une chouette pour la voir.
Je pensait justement prendre des image pour monter à mes élèves et faire qq activités dessus. Et aussi apprendre à bien m'en servir pour faire des tp "réel" en décembre quand il fait nuit très tôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

normalement si tu la centres et que la webcam est sur adaptateur photo lorsque tu bascules le miroir ça devrait être bon
il faut juste être très délicat sinon tu dépointes le telescope

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait cette webcam est au coulant de 1"25 du coup je dois enlever mon oculaire puis mettre la webcam et refaire la mise au point (en tout cas de jour je suis obliger). Je n'ai pas d'adaptateur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this