Sign in to follow this  
ndesprez

Lunette, construction des baffles.

Recommended Posts

Bonsoir,
J'ai achevé récemment une série de trois baffles pour une lunette. Leur épaisseur est importante : 15 mm. Je compte usiner les diaphragmes en biais (forme interne conique). Je pourrai également façonner des "marches" en escalier ... Qu'en pensez vous ? Je précise que pour d'autres raisons, j'ai besoin de ces 15 mm.
Cordialement.
Norma

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Pour info,concernant le protostar il m'en reste probablement un peu (il faut que je vérifie l'état de mes stocks ), suffisamment selon mon souvenir pour le genre de manip conseillée par Sébastien , mais il est vieux je ne suis donc pas très sûr de ses facultés adhésives actuelles, mais si ça peut t'intéresser Norma, je te l'offre (c'était un don amical de Jean-Marc Lecleire, je ne vais donc pas le revendre, surtout pas à toi )...

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 29-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Jojo,
Je te remercie pour ton offre. En fait, cette lunette est celle de Séb (c'est ma cinquième et il m'en reste encore deux à construire) qui possède également un stock. Le tien fera un autre heureux.
Il n'empêche que je me pose la question sur la meilleure forme à donner aux baffles ...
J'en profite pour un poil de pub : les tubes de Gerd Neuman sont vraiment géniaux. Je les trouvent bien plus précis qu'une tôle roulée (que j'ai également mis en œuvre sur une autre lunette).
Amitiés.
Norma

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Norma,
Je ne suis pas opticien, mais on constate d'expérience que tous les bafflages internes des lunettes sont constitués de diaphragmes minces ou à bords amincis.
La théorie de la diffraction montre que chaque point atteint par une onde se comporte comme une source secondaire et que la figure de diffraction observée résulte de l'interférence des ondes émises par l'ensemble des sources secondaires (https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_la_diffraction)
Donc le problème reviendrait si j'ai bien compris à minimiser l'émissivité des sources secondaires situées dans le - ou en bordure de - champ, dans les longueurs d'ondes observées.
Un autre effet pourrait être à considérer dans le cas de diaphragmes métalliques épais si leur tranche vient tangenter le faisceau - déjà relevé concernant les lames d'araignées dans les réflecteurs : la formation d'une couche limite de t° et indice de réfraction différents du reste de l'air dans l'instrument ?
Dans ce cas on pourrait aussi observer (conditionnel car pas vérifié expérimentalement dans le cas des lunettes) une combinaison d'effets liés à la diffraction et à la réfraction ?
Il y a sûrement une fusée en optique qui pourrait se rendre utile ici pour démêler le vrai du fantasme, et je serais heureux tout autant que toi d'en apprendre un peu plus pour mes futurs instruments (ça me démange de construire une lunette solaire depuis que je suis à Rodrigues )
Ceci dit les conseilleurs ne sont pas les payeurs bien sûr
Mais à ta place et dans le doute, je biseauterais finement le bord interne des diaphragmes, et je les peindrais en noir profond à minima - sachant que le Protostar est aussi une excellente solution, mais peut-être plutôt pour l'intérieur du fût et la face plane des diaphragmes, sans aller jusqu'au bord extrême afin de garder celui-ci aussi fin, net et précis que possible.
Alain
PS : oui le Protostar se fabrique toujours, je viens d'en commander un rouleau aux US

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aparté sur le protostar: la boite semble toujours exister, mais c'est le service qui semble assez aléatoire. J'ai commandé du protostar en decembre, livré un mois plus tard. Sur mes conseils, un astram a fait de même, il n'a jamais été livré...Alain, j'espère que tu seras plus chanceux que mon collègue!

Pour en revenir aux baffles, ils sont volontairement épais pour
-rigidifier la structure
-en profiter pour qu'ils servent de "colliers internes" et donc fixés directement à la queue d'aronde en traversant l'épaisseur du tube et une pièce d'adaptation qui épouse la forme du tube et de la queue d'aronde.


Pour les cadors, j'ai une autre question: est-ce que ces baffles, d'un point de vue optique sont finalement indispensables?

Share this post


Link to post
Share on other sites
si c'est pour du Solaire, il n'y a aucun intérêt à placer des baffles bien au contraire je dirais!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aïe ! Et pourquoi ? J'ai du mal à imaginer leur manque d'utilité optique mais de là à penser que c'est néfaste : je ne parviens pas à franchir le pas

Share this post


Link to post
Share on other sites
hello JP!

c'est un peu le sentiment que j'avais, et si tu n'en as pas dans ta grosse lunette, ça semble validé par tes résultats.

question subsidiaire, quel est le diamètre interne de ton tube?
Seb.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je confirme pour les tubes de Neumann : si c'était à refaire, je le referais En plus le contact a été très sympa.

[Ce message a été modifié par Eratosthene (Édité le 30-06-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense que flux solaire et matière opaque interceptant ce flux ne font pas bon menage, car échauffement direct et puis, si on multiplie les baffles, l'air interne ainsi chauffé doit en plus contourner ces "chicanes" et générer des remous dans le faisceau optique?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

à en lire certains avis il faudrait mettre 5 ou 6 baffles. Lorsque j'ai construit ma lunette de 60 mm (tube largement surdimensionné, 94 mm de diamètre intérieur) je n'ai mis qu'un seul baffle, un peu après l'objectif. La crémaillère étant en 31.75, j'ai vu à l'aide d'un plan à l'échelle, qu'aucun baffle n'était nécessaire de ce côté-là. A l'usage, je n'ai aucun reflet parasite en observant la Lune.

La baffle est en bois (moins émissif que l'aluminium et bien plus facile à construire), simplement recouvert de peinture noire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une solution simple est de faire un diaphragme fin de diamètre inférieur à ajoute sur ces baflles épains.
- "baffles" épais de diamètre un peu supérieur à ce qu'il faut
- ajouter un diaphragme fin du bon diamètre, coté amont

Sinon il faut biseauter les baffles épais, comme sur les lunettes AP.

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut Norma,

Pour répondre à ta question, il faut revenir à l'usage des baffles : éviter les rayons rasant afin d'éviter les reflets.
Les dimensions des baffles et leur position dans le tube sont liées.
Si tu as des baffles épaisses , il faut les affiner le plus possibles et ajouter du noir mat ou feutrine sur les parties épaisses.
Il est possible de se passer des baffles si on a un tube surdimensionné qui évite la réflexion des rayons rasant.
Je pense que ma première version de mon Istar est dans ce cas là.

A+
hervé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Norma,
Tu trouveras dans le bouquin "Telescope Optics" pages 220 et 221 comment on dimensionne et positionne les diaphragmes à l'intérieur d'un tube optique.
Ça va te plaire ... il suffit de faire un dessin ;-)
Comme le dit Hervé, il s'agit d'éviter les reflets en incidence rasante.

Pour l'observation solaire, l'incidence max des rayons est de 1/2° (d'un bord du soleil à l'autre). Faut voir, si un rayon incliné de 1/2° se réfléchit dans le champ de l'oculaire. C'est pas du tout sûr ... comme le sous-entend notre ami JPB ;-)
C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'ai pas mis de Protostar dans mon C14, car je ne fais que la Lune et les planètes avec ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un sujet scientific!
Perso sur la 150F10:
- au début 3 diaphragmes en ...carton noirci mat collé sur le tube en résine aussi noirci mat: positionné selon le Ruten, très bien.
- puis au final, le papier vénillia noir mat velours en interne qui faisait aussi bien sans diaphragme.
Le papier mat interne plus un diaphragme interne au milieu doit suffire.
Ceci dit il y a aussi des peintures noires mates qui font très bien aujourd'hui, style dulux; en observant la lumière incidente il n'y a pas de réflexions suivant différents angles très faibles.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voila une page qui décrit les positions et dimensions des baffles en traçant les rayons. J'avais oublié que cela dépend aussi du champ de pleine lumière que tu veux obtenir au foyer.
Pour la 150 FD 10 c'est 44 mm.
http://www.berfield.com/baffles.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Merci pour vos info cependant ma question ne concerne pas le mode de calcul position et diamètre des diaphragmes : je m'interroge sur la forme.
JPB les considère néfastes (en solaire) et compte tenu de ses résultats je crois que je vais opter pour des baffles réduits à leur plus simple expression. Enfin si Séb est d'accord. Merci pour votre participation.
Cordialement.
Norma

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seb et Christian ont bien résumé mes pensées

il y aura de toute façon un gradiant de température à l'intérieur du tube entre le haut et la bas sans compter les échanges thermiques au travers du tube , il faut je penses fluidifier l'écoulement de l'air le long du tube , et le positionnement de chicanes" baffles" peut perturber cet écoulement , sans compter l'échauffement de ceux ci et leur rayonnement surtout si ils sont noir , l'idéal serait peut être un tube ouvert mais cela engendre d'autres contraintes surtout sur le positionnement du set-up dans son environement
si c'était à refaire, peut être que je n'aurais pas peint mon tube à l'intérieur d'un noir mat

de plus on ne fait pas du ciel profond!!! quelque soit le reflet à l'intérieur du tube son incidence sera vraiment très très faible au regard du flux qui arrive à travers l'objectif

mon prochain set-up sera en tube serrurier , donc ouvert, on verra bien ce que cela entrainera comme autres problèmes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce qui compte, c'est que les bords des baffles soient très propres, sinon on aura des effets de diffraction (aigrettes sur les étoiles).
D'où le plus simple : découpe laser dans une feuille d'aluminium.
C'est ce que l'on utilise dans les tubes des NSM.

Share this post


Link to post
Share on other sites
fred, je ne doute que Norma puisse me faire des bords très propres, outillé comme il est.
La grande question du moment, pour une lunette solaire à usage exclusif (pas de nocturne), c'est tube le plus vide possible pour foutre la paix aux rayons lumineux solaires et courant d'air ou 3 baffles+protostar partout?

j'ai été voir les photos des lunettes de JP et Philippe T, à part le porte ERF interne, y a rien de rien...et ça marche!
J'ai donc peur que faire "comme pour une lunette classique essentiellement nocturne", soit finalement préjudiciable pour une lunette dédiée solaire?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les décisions étant prises, nous voilà parvenus au terme de la discussion. Je remercie particulièrement JPB et Christian ainsi que P. Tosi pour le vision purement "solaire" de la lunette (pas de baffles). En effet Séb ne souhaite aucun compromis et n'envisage pas d'autres observations. Les baffles étant cependant construits, il lui sera toujours possible d'évoluer vers le nocturne puisqu'ils sont amovibles aisément (ils seront simplement biseautés). En revanche, le tube vide interdit les colliers internes donc il faudra se fendre de cet accessoire. Merci à tous ; je ne m'attendais pas à ce résultat.
Cordialement.
Norma

[Ce message a été modifié par ndesprez (Édité le 01-07-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour, bien que la discussion soit close... j'ajoute que sur ma lunette solaire de 120/1870 mm à lentille simple, taillée par Robert Lartigeau, il n'y a pas de baffle.CQFD.
JF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non Norma, fini l'astro nocturne, trop fatiguant!
Jeff, la discussion est certes close (j'ai aussi pris en compte dans la décision ta lunette en carton...), mais on peut la rouvrir à la demande sur mon toit terrasse provençal!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this