Sign in to follow this  
jmpg86

Entrainement par galet.

Recommended Posts

Beau projet
Pourquoi ne pas prendre un disque de frein auto, neuf, il y aura juste la tranche à surfacer! On a le choix des diamètres, et pour des gros modèles ça doit aller a plus de 300mm voir 400.
C'est de la fonte, pas facile a tourner (mais ça rouille...)

Il va y avoir un problème de dilatation, entre le dessous de zero l'hiver et trente l'été, qui va jouer sur la pression de friction, si le montage est fixe. Je ne vois pas de meilleure solution qu'un montage à ressort. Ça aura l'avantage d'un calibrage facile avec un comparateur, en jouant longueur/pression.

Bon bricolo

Helix

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'ai aussi pense au disque de frein auto ou camion. il y a du travail de reprise a faire, axe central et partie cylindrique externe. qu'est qu'on gagne par rapport a une gallette brute d'alu de 15 mm d'epaisseur ? par grand' chose a mon avis.
pour la dilatation: il est hors de question que la position du galet soit fixe, la pression serait tres mal controlée. il faut faire comme jean-marc = utiliser des rondelles belleville pour maitriser la pression appliquée quasiment independament des pb de dilatation.
L

[Ce message a été modifié par Luc Arnold (Édité le 04-11-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Helix, le 2017A T4 le fait très bien pour l'instant, la pression est constante entre la roue et le galet et pi c'est pour du visuel, je me contrefiche de l'EP
bien que j'aimerais bien savoir la mesurer.

Luc mon calcul est simple, trop peu-être, le rapport de réduction est de 20/1 entre la roue et le galet, le moteur un 400 pas piloté en 16ème de pas
soit 20x400x16= 128000 micropas par tour / 86400s = 1,5 micropas/s, en fait je me suis trompé, j'ai trouvé et commandé un driver en 128ème de pas
donc 20x400x128=1024000 micropas par tour / 86400s = 12 micropas/s et non 24, si cela ne le fait pas, hihi! il faudra que je passe en 256ème de pas à la condition de changer de tension d'alimentation puisque je n'ai pas su trouver un 256 sous 12v.

Bref le bouzin est en train de devenir une usine à gaz pour l'électronique, m'en fiche je tiens trop à ce type d'entrainement.

Le driver si ça peut vous intéresser. http://www.robotshop.com/eu/fr/controleur-moteur-pas-a-pas-2h-me.html

[Ce message a été modifié par jmpg86 (Édité le 05-11-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi ne pas prendre un disque de frein auto ? En premier lieu parce que le coefficient d'adhérence serait deux à trois fois inférieur au couple retenu. Ensuite parce que la déformation élastique (merci Pierre) de la roue va dans le sens de l'objectif visé (adhérence maxi). Enfin obtenir une déformation équivalente sur de la fonte (ce dont je doute) nécessiterait un appui énorme... D'autre part, puisqu'il faudra reprendre un disque existant, il n'y a guère de différence avec une construction totale. Et je ne parle pas du poids, de l'oxydation ...
Enfin, c'est mon point de vue.
Merci JM pour le contrôleur : c'est un domaine que je ne maîtrise pas.
Cordialement.

[Ce message a été modifié par ndesprez (Édité le 05-11-2016).]

[Ce message a été modifié par ndesprez (Édité le 05-11-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais moi non plus mon cher Norma, je ne maitrise absolument pas l'électronique, c'est d'ailleurs mon principal souci, vu le temps cela fait des jours que la monture
tourne en intérieur avec des porte-à-faux de ouf et ça tourne, ébahi je suis, mon seul regret est de ne pas avoir trempé les galets.

Demain je reçois le driver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Je me permet d'intervenir, car je pense que l'utilisation d'un disque en aluminium, me semble une fausse bonne idée.

En général pour un entrainement par friction, si on veut quelque chose qui dure, on utilise au contraire des matériaux ferreux. Pour vous en convaincre, regardez en quels alliages sont fabriqués les bagues des roulements à billes ainsi que leurs billes. Bref tout cela se calcule (Regarder sur Google les mots clés Pression de Hertz et Matage), et en fonction de la pression qui est nécessaire pour assurer l'entrainement, on choisira le matériau le plus approprié, mais utiliser de l'aluminium ne me semble pas une bonne idée. Dans le domaine astronomique, je vous conseille de regarder quel matériau est utilisé pour un porte-oculaire à entrainement par friction Feather Touch, car le même type de problème se pose.

A mon humble avis, l'entrainement par galet friction d'une monture EQ est une idée séduisante sur le papier qui devient en fait rapidement très coûteuse, du fait de la précision des usinages demandés.

Il existe une solution bien meilleure et beaucoup plus simple à mettre en œuvre, à savoir l’entrainement par courroie. On pourra alors utiliser soit une courroie Kevlar, voir même une courroie en acier inox. Avec ce type d'entrainement, les roues pourront être en alliage d'alu sans problème, sans risquer des problèmes de matage. Une courroie en acier inox 316 de 1 mm² de section va pouvoir encaisser une contrainte de 150 Mpa en traction sans problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vincent, j'ai choisi l'alu du 2017A T4, du AU4G quoi, passqque je ne pouvais pas les faire en inox avec mon petit matériel, donc pas le choix, si je l'avais eu j'aurais fait les disques en titane
voire en invar, une monture intégralement réalisée en invar ce serait quelque chose , mon truc c'est pour du visuel et les roues ça se change, depuis que je goute à l'entrainement par galet
je suis conquis même avec des disques en alu, le seul problème pour moi c'est la motorisation, après avoir rapidement flingué le driver en 128ème de pas je suis passé à un pas à pas réeducté
ce que je ne voulais pas mais comme disait ma grand mère; faute de grive on mange des merles.

L'entrainement par courroie est à l'ouest par rapport à un entrainement par galet, qui est le meilleur entrainement pour une monture AMHA en dehors de l'entrainement direct inaccessible pour
l'amateur, pour l'instant. Question coût un entrainement par galet est inférieur à un entrainement par courroie, je ne vois pas pourquoi l'usinage d'une roue pour courroie serait inférieure à celle
pour galet, la courroie a un coût et l'usinage de la roue doit être aussi précis .

Pi Vincent j'aimerais beaucoup voir tes réalisations.


[Ce message a été modifié par jmpg86 (Édité le 09-11-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Je pense que le défaut de surface sur la roue reste très raisonnable et se compte seulement en micron pour un tourneur soigneux qui respecte les conditions nominales de coupe soit un défaut de l'ordre de 10E-5 . Je vous laisse faire le calcul de l'incidence sur le ciel
Cordialement.
Norma

[Ce message a été modifié par ndesprez (Édité le 09-11-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le défaut de circularité final ne sera jamais inférieur au défaut de faux rond de la broche du tour...
Trouver un tourneur qui vient de recevoir une machine neuve plutôt qu'une vielle machine...
Le disque doit également pouvoir être réalisé en fraisage de contournage avec un outil top et la machine itou... Sur notre 5 axes neuves on arrive à la qualité 4 en contournage...
Pourquoi invar?
Si roue et galet se dilatent à la même vitesse le rapport de transmission ne bougera pas... (Évidemment, ce n'est pas certain.)
Pour le titane, quel est l'intérêt?? C'est très cher et un acier fera l'affaire pour moins cher et pour gagner en poids il suffit de faire des trous dans le disque...

Si l'on veut un rapport de réduction de 15 ou 20, le galet va être de petit diamètre si on ne veut pas d'un disque trop gros... Et la pression de Hertz va rapidement être incompatible avec le matériau...
La bonne démarche me semble :
en fonction de l'électronique de contrôle choisir un rapport de transmission

en fonction de la machine outil choisir le diamètre de disque le plus grand possible pour le disque et le galet

En fonction du couple à retenir, calculer la force de contact puis pression de hertz et en fonction de celle-ci choisir un matériau...

Ce que l'on veut c'est une dureté de surface. Choisir une nuance d'alu pour faire faire une trempe avant usinage de finition du disque me parait possible pour obtenir une pression de Hertz limite bien? supérieure à la pression de Hertz du mm alliage d'alu non trempé... Tout pour éviter un trop grand diamètre de disques...

Le choix final doit pouvoir se faire par itération... diamètre, force de contact...

[Ce message a été modifié par Pascal C03 (Édité le 09-11-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

[Ce message a été modifié par jmpg86 (Édité le 29-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca le fait bien quand même pour du visuel bien sur, bon là y'a pas le Gregory dessus pour ne pas cogner les murs voire le plafond. 4° seconde environ au taquet quoi.
http://www.youtube.com/watch?v=59mpZRaxpj8

[Ce message a été modifié par jmpg86 (Édité le 29-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci GG, je m'essaie à la vidéo et à l'anglais, y'a encore du boulot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this