Sign in to follow this  
lyl

Test avec WinRoddier sur un triplet 80mm

Recommended Posts

J'ai trouvé ce logiciel gratuit sur ce lien interne au forum.

Tests Roddier

Mauvais temps (légère pluie, peu de vent) en ce moment alors j'ai pointé des lumières lointaines ~4km
Explore Scientific 80ED-CF (triplet) + caméra ASI 185MC
Voilà ce que cela donne (20x2s de poses) dé-focalisation de 4mm
Je n'ai pas réussi à éditer le rapport mais j'ai pris un screenshot.

Des paires d'images sources sont là :

Sources

Je ne sais pas trop quoi en penser, est-ce qu'un habitué à un avis ?
Je souhaite savoir vers quel grossissement je peux monter en visuel (achat bon oculaire en vue : j'ai déjà le 30mm livré avec la lunette).

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 25-10-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Bonsoir,
Je dirais que le grossissement maxi que tu pourras exploiter dépendra aussi beaucoup de la stabilité de ton ciel. Il te faut donc aussi tester ton ciel sur plusieurs nuits.

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est un tres bon instrument... pas le plus parfait certainement pas, mais la plus mauvaise lentille de ton systeme resterai toujours l'atmosphère, pas la peine de trop s'en faire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mon avis c'est que les chiffres donnés par le logiciel ne sont pas du tout cohérents avec les plages intra/extra.
A L/47 rms et L/10 PTV, les différences entre les deux plages devraient être quasi imperceptibles.

J'ai utilisé plusieurs fois ce logiciel, et je n'ai jamais réussi à recouper le résultat de façon satisfaisante avec ceux d'autre méthode de test (fiables).

Encore dernièrement, je trouvais un facteur 2 même si sur le front d'onde certains défauts sont bien détectés.

Après qualitativement oui ça marche. Il te détecte surtout de l'aberration de sphéricité, et c'est bien ce que tu as en grande majorité.
Sur une des deux plages tu as une poussière. Ca n'aide pas.
Je ne comprends pas pourquoi il te met de l'obstruction centrale.

Simplement en voyant tes plages, pour moi tu es quelque part autour de L/15 RMS. C'est moyen, pas mauvais du tout mais juste au minimum syndical disons. MAIS, il y a un gros mais tu dis que tu as pointé une lumière lointaine. Je n'accorde donc pas plus de crédit à la méthode elle même qu'au résultat. Accessoirement, est ce que tu as bien soustrait un dark ?
Refait le test sur une vrai étoile, sur le ciel en intégrant bien la turbu et en soustrayant le dark. Tu auras au moins une bonne base pour faire un star test visuellement, et tu pourras redonner à manger les images au logiciel. Je serai très surpris qu'il te donne le même résultat une 2ème fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à vous tous pour les indications. Je ne prends pas pour argent comptant ces résultats donc.

Je referai un test étoile réelle à l'occasion ; les évaluations et les alignements des optiques m'intéressent, question en rapport avec ma formation personnelle.

Egalement, entre temps, j'ai récupéré un dobson 203mm sorti tout droit d'une grange dont le miroir primaire semble en état utilisable.
Par contre le tube est complètement dé-collimaté et le porte-oculaire un peu désaxé.
Le pompon sans déconner : l'araignée du secondaire était remontée à l'envers, ça bloquait les réglages ...
A croire que les araignées (les vraies) qu'il y avait dedans ont tout chamboulé.
Bref, il y a du boulot à redresser tout ça, le pied étant bon à jeter

Pour le futur, je me demande si l'achat d'une étoile artificielle n'est pas une meilleure idée, ça m'a l'air tellement plus simple de faire des tests bien au chaud dans le grand garage souterrain que dehors à 1500m avec 0°C et dans le noir.

Je vais continuer à rechercher des outils de contrôle.

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 27-10-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non pour l'étoile artificielle. Si elle est trop proche ça induit de l'aberration de sphéricité.
Désolé de la mauvaise nouvelle, mais on n'a rien sans rien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok, je teste ça sur la polaire quand le ciel voudra bien.
Myriam

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour donner une idée, il faut une distance d'au moins 200x le diamètre avec une étoile 9u et 1000x avec une 50u.
Ça va très vite...et on subit la turbulence locale bien sur.

Pour le grossissement max, 2x le diamètre ne devrait pas être un problème. Ça va dépendre de tes yeux surtout car la pupille de sortie est très petite et les corps footants de l'ouil vont commencer à être génant.

[Ce message a été modifié par olivdeso (Édité le 27-10-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai qu'il est difficile de recouper les résultats d'un roddier et ceux d'un interféro sur un même instrument. L'interféro est réalisé dans un environnement contrôlé ce qui est aussi loin d'être le cas d'un roddier sur le ciel ! Les chiffres sortis d'une méthode de mesure ou une autre ne vaut finalement que dans l'environnement qui a servi à réaliser la mesure.

Maintenant ce qui est intéressant c'est d'identifier les défauts majeurs (sphéricité, trefoil, ou autre) et qu'on retrouve -fort heureusement- dans les deux modes de mesure.

Ce qui serait "bien" dans un roddier (s'il était simplifié et bien plus optimisé) c'est qu'il pourrait servir à collimater au mieux son instrument. Mais à l'heure actuelle, l'opération est trop longue à réaliser (prise de vue intra, extra, traitement) pour le faire à chaque sortie.

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je t'ai pris au mot, j'ai collimaté ce cul de bouteille

Perl Dumbell 203/1200, il avait d'origine deux oculaires Kellner, ça le rajeunit pas.
Il reste un peu de tilt et j'ai du mal à arranger ça, le focuser en a pris un coup, il n'est plus dans l'axe. J'ai mis deux rondelles pour compenser au niveau de la fixation au tube mais ça ne suffit pas.

En tout cas, il a plus de détails que ma 80mm, plus lumineux mais peu contrasté (le tilt et les piqures sur le mirroir sans doute). Ceci dit, il m'a donné quelques belles émotions ce soir (lundi) :
M45, un chapelet de joyaux bleus lancés dans le ciel
Le double amas de Persée, complexe et fourni, on s'y noie.
M33 en miroir d'Andromède, beaucoup plus sombre
M1, inloupable... mais tramé complexe pas résolu et en noir et blanc
M15, facile à trouver, compact, granuleux, je le trouve plus joli que M13 (Hercule)
M57, un rond de fumée très pâle
et ... levé majestueux et terrifiant à la cime des sapins de M42, que je prends facilement pour l'oiseau de proie s'échappant du baudrier du chasseur, avec un œil rouge inquiétant, des ailes sombres qui se déploient et ce quadruplet lumineux d'étoiles brillantes telles des serres déployées. (Mais ça c'est presque 40ans après l'avoir vu à l'œil nu dans un magnifique ciel d'hiver en bord de méditerranée, souvenir d'enfance)

[Ce message a été modifié par lyl (Édité le 02-11-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai pour ma part bien recoupé les Roddiers avec les tests de Frédéric sur trois instruments testés sur banc. Maintenant, il faut être très soigneux dans l'exposition (avoir une plage de "valeurs" suffisantes) et une dimension adéquate de l'image (200px). Si il y a une obstruction centrale on doit la retrouver (ce qui est un moyen de vérifier l'expoisition). Si il n'y en a pas, on doit pas en détecter évidemment et là il y a un bug...

Le mode étoile artificielle du logiciel ne fonctionne pas mais j'ai donné quelque part sur le forum le principe des corrections à faire pour travailler avec une étoile artificielle. Mais 4km, c'est l'infini pour ce petit instrument.

Par contre, l'égalité visuelle des plages intra-extra n'est, pour moi, pas un critère absolu avec des objectifs complexe de type triplets ou catadioptriques. C'en est un avec des Newton évidemment, optique pour laquelle le Roddier a été de prime-abord conçu. Enfin ce principe est inutilisable si on du vignetage sur des plages ce qui peut arriver avec un catadioptrique. Dans le cas de ce test, le "trou central" pourrait être du à un problème d'exposition et à un mauvais choix de valeurs. De toute façon il faut faire des dizaines de tests sur le même instrument en faisant varier l'exposition de façon à encadre la vérité.

C'est quand même un très bon logiciel ; même si on ne peut pas lui faire 100% confiance du fait des artefacts d'exposition, il peut servir à repérer la sensibilité à la température ou divers autres effets mécaniques difficiles à quantifier autrement. Si on détecte une bouze, pas la peine de l'amener chez Frédéric (mais en général la bouze se révèle à l'oeil nu) . Par contre s'il passe le Roddier alors un test sur banc est peut être pertinent si l'instrument en vaut la peine...

[Ce message a été modifié par Laurent (Édité le 01-11-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est effectivement probable que le senseur de courbure soit au choux avec un instrument qui présente un équilibre au foyer pour les aberrations sphériques d'ordre basse et élevée (typiquement un MCT, mais aussi plein d'autres design complexes).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous et en particulier à lyl

Je m’intéresse au contrôle des optiques et en particulier avec l’utilisation de WinRoddier.
Tes premiers résultats sont très prometteurs en particulier la valeur RMS qui démontre que c’est probablement une très bonne lunette.
La valeur RMS est bien plus importante que la valeur PTV si chère à nos vendeurs favoris.

Cependant en reprenant le test avec tes fichiers sources, et je te remercie d’avoir mis en ligne ces images sources, c’est super pour faire une analyse et discuter sérieusement sur une base commune pour tous.

J’ai constatés plusieurs points à améliorer. En fait WinRoddier pour obtenir des résultats cohérents nécessite quelques précautions d’utilisation.

Pour les paramètres de ton test: le diamètre est 80mm et la focale 480mm
La caméra est autour du foyer sans binning si j’ai bien compris. Les pixels font 3,75 microns confère la doc constructeur et dans ce cas la défocalisation réelle est plus proche de 3,6mm plutôt que les 4mm que tu annonces.
Mais le plus important est une défocalisation symétrique entre l’intra et l’extra. Il faut absolument respecter la symétrie pour un test fiable.
Hors dans ton test les images font respectivement 83,87 et 76,80 pixels. L’écart entre intra et extra est bien trop grand, d’où des résultats certainement non réels (source principale d’incohérence des résultats de WR par rapport à d’autres moyens de contrôle). La fausse obstruction centrale constatée provient probablement de là. WinRoddier nécessite des écarts inférieurs au pixel.

Pour réaliser des images intra et extra symétriques je te recommande d’utiliser un soft d’aide lors de la capture qui permet de visualiser directement sur l’écran que les diamètre sont bien identiques.
Personnellement j’utilise le gragiciel DiamEater que M. Ristaino à développé pour cela. http://www.ristaino.net/software/diameater/fr
En fait il permet d’afficher un cercle totalement paramétrable en couleur, en position et diamètre en sur impression sur l’écran. On peut même l’afficher en pointiller pour mieux voir la correspondance entre les bords des disques images et le cercle …
On peut aussi s’aider du zoom du soft de capture ou directement du zoom de Windows (mais pas un zoom qui n’interpole pas l’image, d’un zoom qui duplique simplement les pixels.

Bref si on a par exemple une extra donnée, on peut capturer une intra de même diamètre en jouant sur la focalisation. Encore une fois, c’est un point fondamentale pour l’utilisation de WinRoddier.
Au pixel ...

Le diamètre des images. Ils sont au alentour de 80pixels dans ton cas. Pourquoi pas aller à 250 pixels voir plus, cela donne plus de détails et plus de défauts mesurables sur le front-d’onde.
De plus l’image étant plus sombre, cela demande d’augmenter le temps de pose et donc de mieux intégrer les turbulences sur une étoile comme la polaire, ce qui est bien mieux que 2 secondes.

Il est aussi souhaitable de faire plusieurs images, par exemple une série de 10 extra et 10 intra
Il faudra donc utiliser un soft astro pour compiler ses images et obtenir l’extra et l’intra résultantes. Mais sans soustraction du dark et autres traitements qui faussent l’analyse.

La poussière proche du capteur de la caméra n’a pas de grande influence. Si elle est sur l’intra elle sera aussi sur l’extra et sont impact par symétrie devrait se soustraire du résultat (si les images sont centrées). Mais objectivement il serait préférable de pas en avoir, mais rien n’est parfait en optique ...

Bien centrer la source est aussi un plus.

Le dernier point est la ou les longueurs d’onde à paramétrer. La source à 4km est probablement un lampadaire et donc une source ponctuelle pour une lunette de 80mm de diamètre. On peut supposée qu’il soit orange donc vapeur de soduim base pression (essentiellement à 589nm).
Pour la polaire peut-être il est souhaitable d’utiliser les images couleurs et utiliser les paramètres des pics du diagramme fourni par le constructeur RVB. En exploitant les valeurs de défocalisation trouvées par WR on peut alors avoir une idée des aberrations chromatiques longitudinales de la lunette.

Je te souhaite de faire de bons tests et je reste très optimiste sur la qualité de ta lunette.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour les conseils, je mettrai en pratique dans un prochain essai : caller sur le diamètre image plutôt qu'au pif sur le focuser, c'est gentil de ne pas m'avoir envoyé un RTFM^^.
Pour le téléscope, j'ai reconfirmé hier avec un laser de collimation, le primaire est bien centré mais c'est bien le tilt dû au focuser : de la retouche mécanique s'impose vu que la valeur RMS à l'air pas si mal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this