Sign in to follow this  
Tidearis

Télescope Newton

Recommended Posts

Bonjour,

Je viens de faire l'acquisition d'un télescope Newton et après l'avoir installé. Il y a quelque chose que je ne comprend pas(je suis novice en astronomie) :
Comment peut-on observer quelque chose si le miroir secondaire se situe juste au milieu de notre ligne de vue ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
ben c'est vrai ça, pourquoi les gens qui ont parfois les cheveux devant les yeux, voient tout de même ce qui est de l'autre coté?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu vas avoir une réponse plus précise par un "connaisseur" qui saura t'expliquer le pourquoi du comment!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non mais c'est vrai, sans rire c'est une question intéressante, quand on achète un Newton à un certain diamètre on oublie souvent que le "vrai" diamètre est en fait plus petit à cause de l'obstruction du secondaire. Mais c'est vrai aussi pour beaucoup d'autres formules optiques. Finalement il n'y a que les lunettes qui y échappent

Tu verras toujours quelque chose puisque le secondaire est plus petit que le primaire (heureusement !), l'image est juste un peu moins lumineuse que ce qu'elle serait s'il n'y avait pas le miroir secondaire. Si le secondaire obstruait entièrement le primaire, là tu ne verrais plus rien mais je ne vois pas quel serait l'intérêt d'un tel instrument

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut,

si cela peut t aider....une réponse plus concrète.

bruno

[Ce message a été modifié par vindematrix (Édité le 30-12-2016).]

[Ce message a été modifié par vindematrix (Édité le 30-12-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc si j'ai bien compris, il est normal que le miroir secondaire se situe au milieu de notre champ de vision et il faut donc regarder autour ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est tout à fait ça.
Mais faut surtout pas boucher le petit trou qui est au dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est un peu ça... Le fait que le miroir secondaire intercepte une partie de la lumière la dégrade un peu. En revanche, il n'y a pas de chromatisme et ça permet de faire des grands diamètres moins chers et moins encombrants. Au final, on y gagne.

[Ce message a été modifié par Kaptain (Édité le 30-12-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait il ne faut pas se tracasser pour l'obstruction que provoque le secondaire. Sa position est tellement loin de ta mise au point que tu fais sur l'infini que toute la tache noire qu'il provoque est répartie sur toute l'image. Cette tache noire sera donc invisible à moins que tu n'utilise des oculaires à très longue focale te donnant une pupille de sortie plus grande que la pupille de ton oeil, surtout en regardant de jour ou un objet très brillant tel la lune oul le soleil filtré. Le rapport f/d de ton telescope multiplié par ta pupille nocturne dilatée (donc sans être ébloui depuis une bonne demi-heure par un éclairage ou par la lune) te donnera l'oculaire de plus grande focale à utiliser avec ton scope. Si tu es jeune, une pupille de 7 × un f/d de 5 te donnera un oculaire de 35 maxi. Après la trentaine compte sur une pupille de 6 donc dans ce cas un oculaire de 30. Après 55 ans la pupille passera en dessous de 5,5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Question récurrente depuis 1672.

Mettre le miroir secondaire (presque) au centre semble la meilleure solution.
Quand un champ de vision est obstrué de 10 %, 90% des rayons lumineux passent
L'obstruction générée est repartie sur tout le champ donc ne gène en rien, inutile de regarder autour

Share this post


Link to post
Share on other sites
Question récurrente depuis 1672.

Mettre le miroir secondaire (presque) au centre semble la meilleure solution.
Quand un champ de vision est obstrué de 10 %, 90% des rayons lumineux passent
L'obstruction générée est repartie sur tout le champ donc ne gène en rien, inutile de regarder autour

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tidearis, les rayons lumineux (étoile visée par exemple) parviennent sur le miroir primaire en passant à côté du miroir secondaire . Le miroir primaire qui a la forme adéquate (parabole) pour que ces rayons convergent sur le miroir secondaire qui lui même les réfléchit vers l'oculaire .

Faut comprendre que si tu mettais un oeil sur une partie du miroir primaire situé hors obstruction du miroir secondaire tu verrais l'étoile en question . Et c'est pareil pour toutes les autres parties (avec la même restriction)

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Donc si j'ai bien compris, il est normal que le miroir secondaire se situe au milieu de notre champ de vision et il faut donc regarder autour ?"

Non! Il n'y a pas à regarder autour, juste à mettre un oculaire dans le porte-oculaire et faire la mise au point avec les molettes, si en mettant l'oeil à l'oculaire tu vois une tache noire au milieu de l'image, c'est que ta mise au point n'est pas du tout faite, quand la mise au point est faite tu dois voir une image "normale" sans aucune tache ou ombre au milieu... Tout pareil que dans une lunette!

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 30-12-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si tu n'avais qu'une étoile dans le champs, les rayons lumineux qu'elle envoie dans TOUTES les directions atteindraient le miroir en tous les points de sa surface (sauf derrière le secondaire), avec un angle incident très légèrement différent.
La forme du miroir étant là pour que les faisceaux lumineux soient renvoyés vers le foyer (Endroit ou se forme l'image)avec l’angle nécessaire à reformer le point lumineux.

J'avoue que bien que venant du monde de la photo, j'ai eu le même raisonnement que toi lorsque j'ai vu mon premier newton:
On a tendance à penser que ce qui est d'un coté du champ arrive d'un coté du miroir et de l'autre coté du miroir pour l'autre coté du champ.
Hors c'est faux! Chaque point du champ arrive en chaque point du miroir.
Eh oui, des millions de faisceaux provenant de tous les points du champs qui atteignent le même point du miroir, mais avec des angles différents et donc renvoyés en différents points pour reformer l'image de ce champ.

J'espère avoir été "clair"

Voir: http://serge.bertorello.free.fr/optique/images/images.html#focus

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok merci beaucoup pour vos réponses et oui finalement après utilisation il n'y a pas de problème avec ce que je pensais au début.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut et bonne année, les débutants oublient la double nature physique de la lumière : corpusculaire et ondulatoire. lorsqu'on est dans une chambre close en plein jour et qu'un fin rayon de soleil filtre par une fente minuscule à travers le volet : on le voit précisément à cause de la nature ondulatoire de la lumière (comme une corde vibrante propage le son dans tout l'espace autour d'elle), autrement nos yeux devraient croiser exactement le faisceau pour en prendre conscience ! tu peux observer la pleine lune avec ton newton en confectionnant un diaphragme en carton , rétrécissant ton ouverture : tu perds en intensité lumineuse (évitant l'éblouissement) mais gagne en contraste (pour une nuit où tu paumes ton filtre lunaire par exemple).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this