Sign in to follow this  
Superfulgur

Quelqu'un a entendu parler de ça ?

Recommended Posts

Salut,

Une citation d'un astrophysicien professionnel que j'ai rencontré il y a longtemps en Corse :

"Si vous voulez voir de belles images dans un télescope, achetez-vous une lunette de 5 cm de diamètre, un album photo de la NASA, et mettez-vous dans un gymnase ; avec l'album ouvert à une extrémité de la salle, et vous avec votre lunette à l'autre extrémité, vous ne verrez jamais rien de mieux..."

Sur le moment, ça m'a beaucoup troublé, mais c'est très intéressant. Il militait bien évidemment pour la spectrographie.

@+
FRED

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Heu...je ne suis pas sûr de comprendre. Quelqu'un pourrait-il m'expliquer le lien entre la déshumanisation de la société et un amplificateur de photons ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il n'y en a pas forcément mais c'est juste pour illustrer le fait qu'il ne faut pas systématiquement tourner en dérision le "c'était mieux avant". Des fois c'est faux mais des fois aussi c'est vrai.

L'amplificateur de lumière est plutôt symptomatique du progrès qui balaye tout ce qui est simple, naturel, vrai (le visuel "optique"), et le remplace par ce qui est sensationnel et artificiel (le visuel "électronique"). Je trouve personnellement cette évolution regrettable même si elle s'inscrit parfaitement dans la marche générale des choses, qui me semble très inquiétante, qui va vers toujours plus de robotisation et d'artificiel, et toujours moins de naturel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
les premiers photographes, illustres, découpaient leurs négatifs et retouchaient au pinceau leurs montages avant de les passer sous l'agrandisseur.
en effet, il fallait des mosaiques avec des temps de poses très différents pour rendre ce que l'on voyait à l'oeil nu...,
et leurs compétences leurs permettaient d'améliorer leurs résultats,
alors patientons pour voir ce que ça donnera...

mais bon, regarder une image sans darks, sans flats et sans offets,
que vais je devenir

bravo à ceux qui innovent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non finalement j'ai changé d'avis, c'est très bien ce système. Si ça se généralise et provoque une baisse des prix des télescopes traditionnels, si grâce à ça on peut trouver des T 600 non amplifiés à 500 €, alors là pour le coup je signe tout de suite et je suis pour l'amplification à fond !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bah...des progrès il y en toujours eu, et heureusement d'ailleurs. Les sensations que puovait laisser un dentiste au moyen age ne sont plus les mêmes que maintenant. Tout fou le camp mon pauv'monsieur
Blague mise à part nous verrons bien si l'image reste réaliste ou pas. Dans le premier cas ça se vendra et ça réjouira plus d'un astronome. L'avantage des nouvelles technologies c'est que l'on est pas forcé d'y céder. La preuve, les communautés de mormons se portent très bien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plus modestement, je n'utilise plus d'oculaires depuis 2 1/2 ans avec mon Newton 200/800 Vixen, uniquement un Sony NEX-3N et depuis 10 mois un Sony A6000.
En quelques secondes, on voit l'objet en couleur.
C'est une autre forme d'observation, mais je trouve qu'il manque quelque chose..., comme par exemple la turbulence qui donne de la "vie" à la lumière...
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce qui est nouveau c'est que la visualisation se fait quasiment en temps réel....et avec identification/reconnaissance de l'objet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Franchement, je ne vois toujours pas ou est le problème, personne ne sera obligé d'observer ainsi, c'est comme pour la marine, si on veut, on peut toujours faire de la voile, on n'est pas obligé d'utiliser un moteur de 300cv...

On peut même encore voyager en langskip: http://www.youtube.com/watch?v=GacZE7zPbeg


[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 07-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au début de la photographie les indiens d'amérique, en voyant le résultat, fuyaient en courant en pensant qu'on leur avait volé leur âme. Peu après l'invention du cinéma les gens fuyaient quand on leur montrait un film de locomotive se précipitant sur eux. Les nouvelles technologies sont là, qu'on le veuille ou non. Maintenant c'est à nous de faire attention de bien les maîtriser. Une technologie nouvelle est un outil. Avec un marteau on peu construire sa maison ou tuer son voisin, ou ne pas s'en servir du tout... on aura toujours le choix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis à la fois en phase avec Maïcé et chonum... Pour continuer, je dirai que la qualité du miroir et ses "lambdas" sera toujours d'une certaine importance... Comme dit plus haut l'intensificateur d'images (Micro Chanel Plate et apparentés...) existe depuis bien longtemps... C'est juste que ces 3 gars ont monté une startup avec tous les ressorts du parfait "homo marketinus communicatus". En ce sens, ils ont les armes pour vendre ce "machin" s'il existe un marché Pour des animations, cela peut se concevoir... Mais pour nos pratiques c'est assez inadapté surtout pour le visuel. D'un point de vue perception, mettre de l'électronique dans la chaîne d'acquisition, n'est plus du visuel stricto sensu mais belle et bien une pratique qui relève de l'imagerie. Bien entendu, on peut toujours arguer qu'il n'y a pas de forcément de frontières nettes entre les deux pratiques, ce que je conçois (j'ai fais de l'imagerie en des temps antédiluviens ) Alors c'était mieux avant? non. C'est assez hors sujet de dire cela. Les innovations on les trouve aussi pour parfaire une chaine d'acquisition dédiée au seul visuel... Remarquez que je parle de chaine d'acquisition (d'image) car cette phraséologie parle aussi aux bien aux férus d'imageries, d'amateurs de traitement du signal, de déconvolueurs fous, de cerveaux remplis de transformées en z que d'adeptes de - strictement - de belles chaînes optiques jusqu'à l’œil humain... Le pôle de compétitivité... c'est un groupe d'intérêt économique à vocation high tech qui fourni seulement un label, cela fait partie du schéma stratégique du montage d'une startup. Attention je ne fais pas dans le jugement de valeur, simplement je détricote la démarche pour bien savoir de quoi on parle à savoir que pour moi la seule innovation est qu'ils ont construit une startup intéressante ... à laquelle je souhaite bon vent. Mais aussi sans doute pour eux un tremplin pour aller plus loin et pas forcément pour l'astronomie...
C'est un peu comme dans les rassemblements astros, il y a un temps pour tout, le public s'émerveille aux premières heures de la nuit dernière un oculaire ou une chaine d'acquisition d'images où sans doute ce genre d’innovation peut avoir sa place, mais passé minuit le public s'étiole et là on observe

[Ce message a été modifié par maire (Édité le 07-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

J'ai l'impression que c'est un oculaire "électronique" combinant les fonctionnalités de Liveview d'APN et d'un capteur genre ATIK infinity faisant du Stacking + registration en live non ?

the telescope perform field recognition in order to make the image much clearer, almost as if it comes from a Nasa space telescope.

And to make the experience richer, the onboard computer is also able to cross-reference the image seen through the telescope against a widely-used scientifically-verified database of astronomical objects in order to tell you which nebula or galaxy you happen to be looking at


Si l'oculaire repère quel objet est pointé par l'instrument, autant afficher à l'oculaire une image prise par Hubble et on n'en parle plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mon intervention ne concernait que "attirer des néophytes à la pratique de l'astronomie". Je pense que la pratique, quelle qu'elle soit, est un peu plus contraignante que suggéré par ce... (oculaire? caméra?) bidule.

Sinon, n'étant pas intéressée, je n'ai aucun avis pertinent sur la question.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Intéressant, votre dialogue...

Chu d'accord avec tout le monde, en fait...


Par contre, se gausser de Cédric en écrivant ironiquement "C'était mieux avant", sous-entendant qu'on est un gros réac quand on ose critiquer le progrès, forcément hydillique, me semble bien léger...

On dirait que personne ne voit que nous sommes devenus, tous, des "hommes-connectés", et qu'ils nous ait désormais impossible de sortir du monde. La Terre est scannée 24/24, nous sommes géolocalisés perpétuellement, bientôt, un logiciel automatique de la Sécu nous empêchera de commander une pizza au motif qu'on a du choléstérol, quand j'ouvre mon ordi des pubs s'affichent sur les trucs dont j'ai discuté avec les copains la veille, bref, on est fliqués et consommationnisés jusqu'à la nausée...

Sinon, d'accord avec les observateurs, rien ne remplacera jamais la découverte de l'anneau de Saturne dans une 60 l'oeil à l'oculaire, et pour les "demain-sera-forcément-mieux", si des gens sont émerveillés par cet engin, pourquoi pas...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
on est fliqués et consommationnisés jusqu'à la nausée...

Jusqu'au trognon mon bon S, jusqu'au trognon
C'est quand même le côté ch... du progrès et de l'informatisation à outrance !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

Je ne suis pas opposé que du contraire.
Tout dépendra de l'impression visuelle à l'oculaire: une impression de regarder un écran ou bien réellement une image traditionnelle.
Et puis est-ce un élément qui peut se placer sur n'importe quel télescope ou faut-il acheter un modèle dédié?
Si avec un petit diamètre on a réellement l'impression de regarder avec un plus grand ou est le problème?
Faut-il absolument "mériter" une belle image avec l'utilisation de gros télescope coûteux, lourd, difficile à utiliser et à maîtriser parfois...
Débats semblables goto - non goto, argentique - numérique

Share this post


Link to post
Share on other sites
...De toute façon, ça ne fait que déplacer le curseur: un gros télescope muni d'un tel système en montrera encore bien plus qu'un petit, les gros télescopes s'en montreront donc tout aussi intéressants, sinon plus encore.
Par contre, il faudra que la qualité suive, car si les images sont amplifiées, bien des défauts n'en seront que plus évidents et discriminants.

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 08-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, pour éviter les amalgames, je tiens à dire que je ne suis évidemment pas opposé aveuglément à toute forme de progrès !

Je n'ai jamais critiqué le progrès dans la recherche fondamentale et appliquée, dès lors qu'il est justifié, ni dans l'astrophoto...

Je ne suis pas foncièrement contre le progrès, ce serait idiot, je ne suis contre que lorsqu'il est destructeur de belles choses. Là en l'occurrence il menace l'observation visuelle, qui à mon sens est belle, car les gens, par un certain hédonisme, ne se tourneront plus que vers les télescopes amplifiés et délaisseront l'optique classique qui sera vue comme ringarde. C'est inévitable et je trouve, dommage.

Dommage, parce que ça entraînerait la disparition de quelque chose de beau (désolé, j'emploie toujours le même mot mais je crois que c'est vraiment le plus approprié, "beau" dans le sens philosophique profond). Encore une fois, si le progrès c'était, pour la recherche, des moyens toujours plus poussés d'observer et de comprendre la structure de l'Univers et la formation des galaxies, pour l'astrophoto des CCD ou APN ou autres capables de capturer toujours plus de détails, et pour le visuel des miroirs toujours plus larges d'épaisseur maîtrisée avec de nouveaux traitements de surface pour obtenir toujours plus de transmission lumineuse, quelle raison y aurait-t-il à s'opposer à ça ? L'intégrité de chaque discipline serait respectée, aucune ne serait évincée. Mais là ce n'est pas le cas car le numérique viendra petit à petit marginaliser le visuel.

Donc non je ne suis pas contre le progrès au cas où certains l'auraient cru, je suis pour le progrès créateur et contre le progrès destructeur. C'est tout.

Aujourd'hui un débutant peut commencer avec une lunette de 70 mm et finir quelques années après avec un T 500, si demain on voit tous les débutants observer dans des 350 et les "seniors" dans des 1000, si les astrophotographes nous montrent des images toujours plus détaillées de la surface de Charon, c'est parfait Ce que je veux dire, c'est que tout doit garder une proportion, de préférence sans l'intervention d'un gadget qui procure des sensations fortes immédiates. Je crois qu'il serait regrettable qu'on (ou le grand public) fasse de l'astro comme il irait au cinéma voir un film d'action en bouffant des pop corns (je caricature oui c'est vrai ), qu'un gamin dise à sa mère "Maman achète moi un télescope (amplifié bien sûr) , super c'est trop beau, puis deux semaines après on passe au jeu vidéo suivant et le télescope amplifié qui a un temps procuré sa dose de sensations fortes finit aux oubliettes.

Oui bien sûr que je caricature, mais ce que je veux dire c'est que l'astro devrait rester à l'abri du consumérisme hédoniste et de sa profusion de gadgets.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lorsque j'évoquais dans mon premier post la différence entre observation à l'oeil nu et observation avec un instrument, c'était issu de mon expérience personnelle et n'était pas qu'une simple lubie: mon père qui aimait beaucoup observer la voute céleste (je me souviens des grandes balades que nous faisions à la campagne, la nuit, sous les étoiles), a toujours refusé de mettre l'oeil à un instrument.

Son argument était en fait très similaire au tien, il voulait, disait-il, garder du ciel la vision du poète et pour lui mettre l'oeil à l'oculaire était une façon artificielle de dévoiler le mystère...

Personnellement, si les gens regardent le ciel à la place de la télé ou des jeux vidéos, ne serait-ce que quelques fois (ce qui reste à démontrer) je trouve ça très bien, et si un système nouveau y contribue, tant mieux!
Maintenant, que ce matériel soit vite remisé, c'est leur affaire, c'est déjà le cas de bon nombres d'instruments purement optiques, en cela, ça ne sera pas différent.


[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 08-01-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
---
Là en l'occurrence il menace l'observation visuelle
---
Quelle menace, qui t'oblige à acheter cet ampli, tu n'as qu'a rester avec tes oculaires, où est le pb ?

---
Je n'ai jamais critiqué le progrès dans la recherche fondamentale et appliquée, dès lors qu'il est justifié
---
Faut donc attendre ton aval, ta justification pour avancer en médecine, social, art, sciences, loisirs en astro.
Ma brave dame, une bonne dictature intellectuelle, un retour à l'ordre moral, y que ça de vrai, vive les mollahs.

----
l'astro devrait rester à l'abri du consumérisme hédoniste et de sa profusion de gadgets.
---
Très joli le couplet sur le 'consumérisme hédoniste' sélectif

A Noel, j'espère que tu n'as pas cédé au "consumérisme hédoniste", que tu n'as pas acheté de cadeaux, ni fait un copieux repas ce qui aurait donné une tournure païenne et dévoyée à cette fête religieuse.
Et en astro les gadgets ça commence où ?

Un tel obscurantisme moral pour un sujet si simple, faut le faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this