Messages recommandés

     Au départ, l'idée c'est de tâter de l'astrophotographie du bout du pied, en mettant de côté les manipulations qui prennent la moitié de la nuit.
Typiquement, j'aimerais faire du champ très très large au grand angle, M31 au 85mm, le soleil, la lune, Saturne et Jupiter (avec une camera ?)......

...... et de la photo diurne !

 

     Ce dernier aspect est important pour moi, car c'est ce qui justifie à mes yeux de casser ma tirelire.

Je suis très motivé pour explorer le monde des très longues focales diurne, à commencer par les techniques de traitement de la turbulence utilisées en planétaire pour faire du terrestre très longue distance sur des sujets fixes ("scanner" de loin des montagnes).
Si ça marche à plus courte distance genre 10 ou 20m, c'est encore mieux car cela ouvre d'autres possibilités.

Bref, je suis prêt à y mettre un budget de 3000€ EN TOUT (somme très conséquente pour moi... si c'est moins tant mieux !),
ce qui permet  même peut-être d'envisager l'achat d'une lunette ET d'un télescope si cela s'avère pertinent.

Malheureusement cet aspect (la photo diurne) impose une GROSSE CONTRAINTE SUR LE POIDS :
pour être facilement transportable, j'aimerais bien ne pas dépasser 7 kg sans monture.

 

     Justement, il n'aura échappé à personne que j'ai zappé la question de la MONTURE, alors qu'on lit partout que c'est l'investissement sur lequel il ne faut surtout pas lésiner pour qui veut se lancer dans l'astrophotographie. A cela il y a deux raisons :
     Primo, après un petit essai cet hiver avec mon Mitakon f/1.2 ( monstres franges colorées bleues sur les étoiles très brillantes, mais méga bonne surprise pour ce qui est de la correction de la coma <3 ), j'ai volontairement restreint mes objectifs en ciel profond à M31 au 85mm pour ne pas être obligé de devoir guider un gros télé très précisément. Donc une monture de voyage comme la star adventurer devrait (?) me suffire pour ça. Et pour le reste (planétaire/soleil/lune) c'est beaucoup moins exigeant en terme de qualité de suivi (pas de pauses longues).
     Deuzio, je me suis découvert une énorme envie d'en construire une !!! ça a commencé par une fixation sur les azimutales... qui est retombée depuis :ph34r: Eh oui ! il n'y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis ! Rien à voir avec le concept de dérotateur que je trouve pas trop tordu, compte tenu des avantages en terme mécaniques de l'azimutale... Mais j'ai l'impression que les problèmes de suivi au zénith sont peut-être plus handicapants que vers l'étoile polaire (zone moins sombre donc moins intéressante ???) ET SURTOUT, je fantasme maintenant sur une grosse monture à un seul moteur précis (équatoriale, donc), le reste du suivi se faisant par un capteur stabilisé. Et cerise sur le gâteau, en griffonnant  j'ai réinventé la roue monture fer à cheval, qui est à la fois azimutale ET élégante mécaniquement (donc moins exigeante au niveau des roulements et  on peut espérer plus légère).

 

     Le résultat de tout ça, c'est que j'ai un peu passé la phase "j'veux un joujou télescope" là tout de suite, pour "j'veux faire de l'astrophoto" et "j'veux bricoler une monture"... ce qui n'est pas plus mal après tout. Ceci dit, la question de l'achat d'un télescope pour du  planétaire/soleil/lune ET de la photo diurne reste d'actualité. Il y a toujours ceux que j'avais en tête au départ, censés donner un champ FF directement ( Celestron 200 EdgeHD / Meade ACF 200, GSO RC 203 / Omegon RC 203/1624, ...voire Maksutov 150 ? ), mais n'écarte plus autant qu'avant l'idée d'un bête Newton.

 

     Voilà où j'en suis ! Et toujours d'avance merci pour vos conseils :)

 

EDIT oct 2017 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Bah finalement je me suis décidé pour un EdgeHD sur monture à berceau (ou sa variante fer à cheval).

 

Je m'étais presque fait convaincre par la simplicité et le rapport qualité-prix d'un NEWTON, sauf qu'à bien refléchir à mon cahier des charges...

- Un Newton c'est un peu plus lourd qu'un SC à cause de la longueur du tube.

- Avec un aplanisseur de champs (donc une réduction de la focale), l'angle de vue 200mm de diamètre devient un peu trop large  pour les applications terrestres que j'envisage.

- En diurne avec beaucoup de turbulences près du sol, j'ai cru comprendre qu'il valait mieux (???) un instrument fermé.

 

Et puis surtout, il y a cette histoire de monture berceau / fer à cheval qui m'a réconcilié avec la monture équatoriale :

j'avais peur qu'un long tube avec un appareil photo un peu lourd au bout ça pose problème pour faire une monture compacte et légère.

 

Bref le même choix qu'il y a ~9 mois ( tout un symbole !  ) , mais nettement plus réfléchi.

Il ne me reste plus qu'à me trouver une monture équatoriale motorisée en L ou en U d'occasion à deux balles pour le terrestre,

et à me fabriquer la monture berceau ou fer à cheval de mes rêves pour l'astro.

ça va me prendre du temps, mais j'ai tellement de choses à faire en champ très large avec des objectifs photos,

et en lunaire/solaire avec le télé, que je ne pense pas ronger mes freins d'ici là.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Sinon, la perspective d'un deuxième bouzin genre réfracteur a pris sérieusement du plomb dans l'aile, vu que je me suis lâché sur la caméra.

Histoire de tâter d'autres techniques, j'avais très envie d'une caméra monochrome, si possible refroidie. Et l'occasion ;) a fait le laron sous la forme d'une superbe ZWO174 MMC (le dernier "C" c'est pour "cooled", pas "color").

Autre aspect qui a motivé mon choix : mon A7ii ne dispose pas d'une option obturateur entièrement électronique. Et pour reprendre une expression déjà lue quelque part sur ce forum, la perspective de lui "mettre dans la gueule quelques milliers de déclenchements à chaque séance" ne m'enthousiasmait guère :-/ Il n'y aurait pas eu cette histoire de "star eater" au delà de 4sec je l'aurait bien remplacé par un A7Rii voire un A7Sii (et alors renoncé à la caméra)... Mais voilà, il y a le star eater... et ça sera donc A7ii pour le solaire, la Lune en entier, et le terrestre sans grosse correction de la turbulence... et la ZWO pour Andromède au 85mm, le planétaire, et le terrestre de ouf.

 

Bon... du coup j'aurais peut-etre pu prendre une focale plus courte (donc un Newton pour le téléscope)... Mais bon, je vais arrêter de me prendre la tête sur la phase d'équipement, "c'est fait, c'est fait", et penser à autre chose (comme faire des photos xD ).

 

Modifié par FroggySeven
achat télescope+caméra / choix monture

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et voilà ça recommence...des pages de fils sur webastro, tout ça pour revenir au point de départ !

C'est pas une grenouille...


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Golf TDI ou Renault Mégane ou DS4 ou Citroen C4 ou Opel...

Que choisir à ma place les gars ?

Lucien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est déjà une bonne nouvelle si dans les 4 options il n'y a aucune erreur flagrante de casting

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pitiiiiééééééé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais que fait la police ?? !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas le pourquoi de cet acharnement. Perso, quand cela ne m'intéresse pas, je zap. Et pi c'est tout.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme dirait mon ami Serge, j'amène les cahouètes, une 16 et je m'installe dans mon fauteuil ! ....allez c'est parti

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Bon, je n'ai pas le temps de faire le tour de tous les forums d'astro, donc je n'ai aucun "à priori" sur FroggySeven ... et sa question sur l'utilisation de matériel astro pour de l'imagerie terrestre (et nocturne) n'a rien de hors-sujet.

Donc, pour l'instant, merci de ranger vos battes de baseball, il ne me semble pas que FroggySeven doivent être considéré comme un troll, donc merci à tous de :
- soit : répondre aimablement à la question initiale
- soit : ne rien répondre si vous considérez qu'il s'agit d'un troll (tout le monde sait qu'il ne faut pas nourrir les trolls )

Et tant qu'à ajouter ma pierre à l'édifice, à titre perso, il fut un temps où j'ai utilisé une Orion ED80 comme téléobjectif pour faire de l'imagerie terrestre, j'ai trouvé que c'était un téléobjectif d'un très bon rapport qualité/prix.

Maintenant, à mon humble avis, si on veut du matériel pour faire à la fois de l'astro et du terrestre, les contraintes liées à l'utilisation en astronomie me semble plus importantes que celles pour l'utilisation en terrestre (ne serait-ce que pour la monture), donc il me semble que pour un budget donné, le plus judicieux est de surtout prendre en compte avant tout l'utilisation en Astro ...

Jean-Philippe Cazard
Webmaster Astrosurf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finalement ça sera un réflecteur (cf édition du premier message) pour privilégier l'astro,

mais un EdgeHD pour des contraintes liées à la photo de jour (poids, fermé, angle de vue photo FF pas trop large).

 

Ceci dit, vu que ma plus grosse focale piquée en photo classique c'est seulement 200mm... et que le télescope c'est 2000mm...

ça laisse de la place plus tard pour un réfracteur, histoire de varier les plaisirs.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant