Sign in to follow this  
ovb

80ED en visuel

Recommended Posts

Tiens comme on parlait de Jupiter tantôt.
Entre deux nuages ce soir, pas eu le temps de faire une belle mise en station pour pouvoir barlowter.


Bien mieux en visuel à x120, l'oeil humain est décidément surprenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

"Une lunette est avant tout un accessoire d'imagerie. "

On lit des choses surprenantes ici! J'ai donc construit un accessoire d’imagerie, j'en suis très flatté!

Share this post


Link to post
Share on other sites

"On lit des choses surprenantes ici!", tout à fait.
BGI, tu as écrit : "J'ai une 80ED et un C8. Lorsque je veux du piqué, du détail, je sors la 80ED.", il aurait pas un p'tit ( gros ) soucis ton C8 ??!
Pace que moi, c'est le 250 que j'utilise en priorité sur mon C8 ( et il n'y a que 5cm de différence et non pas 12...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un peu ce que je me dis de mon coté !
Quand je ne veux pas me prendre la tête et qu'il y a un bouillonnement d'étoiles au zénith, signe d'une absence totale de détails, je sors la 80ED.
Quand je veux des images avec des détails, du flux pour observer une petite nébuleuse planétaire ou des étoiles doubles, je sors le C8.

Faire l'inverse me semble fatalement saugrenu !

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voir mon post précédent sur ce meme fil. je sais bien que mon C8 diffuse, mais je n'ai pas le budget pour en changer, alors je fais avec...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour les amis,
Je repasse par ici, j'ai un avis plus tranché sur la question, une 80 pour faire de la photo je comprends, mais pour faire découvrir les objets du ciel à des amis? surtout des novices! je n'y crois pas beaucoup,c'est bien pour les grands champs d'étoiles, mais la focale est trop petite pour les planètes, je compare souvent mon astrotech 106 et mon C8, mon but était de me séparer du C8 par commodité, mais j'ai vite renoncé lorsque je suis sorti avec les deux instruments, dans la lunette les planètes restent trop petites à mon goût et les novices sont un peu déçus!pourtant j'utilise la powermate 2X en permanence avec où sans bino; Pour rebondir à ce qui a été dit plus haut, le petit instrument qui reste le plus polyvalent en visuel reste le mak 127, surtout pour celui qui recherche une installation rapide, ensuite le meilleurs compromis reste le C8, j'ai revendu le mien à tort pour acheter le C9 chez OV avec les tests de Roddier pour être certain de qualité du tube, beaucoup de poids en plus pour un petit gain, mais bon j'ai voulu me remotiver un peu! Mais va m'obliger à chercher de monture plus stable, le tout pour un poids qui va dépasser les capacités musculaires d'un vieux comme moi!
Pour en revenir au sujet,c'était juste pour dire que faire découvrir le ciel avec une petite lunette va décevoir les intéressés. Pour faire de la photo, je comprends!
Mais personne ne détiens pas la vérité,nous savons bien qu'il n'y a pas d'instrument à tout faire, chacun a son propre ressenti, et cela nous permet de belles discutions en échangeant nos avis et en enrichissant nos connaissances! Bon ciel à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
nous savons bien qu'il n'y a pas d'instrument à tout faire

Si, un gros Dobson ça éclate tout en ciel profond, et même en planétaire... faut juste qu'il n'y ait pas trop de turbulence.

C'est d'ailleurs un autre point positif de la lunette de 80, la résistance à la turbulence. On n'est pas forcément déçu par ce type d'instrument même quand on observe pour la première fois, le tout c'est de choisir le bon objet à observer. Les amas ouverts genre M11 ou autres ne doivent pas du tout être décevants dans une 80. Même en planétaire il ne faut pas hésiter à pousser le grossissement, ça devrait le supporter tant au niveau du chromatisme que de la turbulence. Et sur la Lune... n'en parlons pas un jour je l'ai observée dans une achromatique 70/900 à 1,4D (100 fois), c'était sublime et on était de toute évidence encore très loin des limites de l'instrument.

Non, si on choisit bien ses cibles une 80ED ne peut pas être décevante, quel que soit le niveau de l'observateur...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une 80 ED te permet 4° de champ visuel (Pano de 35 pour un F/D de 7,5) avec une pupille de sortie de 5mm. En variant des filtres UHC, OIII, ou H beta, tu auras un spectacle inoubliable de la voie lactée. Aucun autre instrument ne te donnera cette vision !
Plusieurs cibles en ciel profond méritent d'être observées avec un grand champ (Andromède, double amas, les hyades...), certaine avec des filtres (les dentelles au complet...).
C'est peut-être une façon plus astrophile, qu'astronome de considérer les choses, mais je l'apprécie.

Cela ne m'empêche pas d'aimer également un Mewlon 180, ou un Dobson 300. Tout deux excellents soit pour le planétaire, soit pour objets bien distincts.

En fait rien ne remplace une 80ED pour le champ, et rien ne remplace un 300 pour la luminosité, et un mak 180 pour le planétaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le champ, je préfère une grosse paire de jumelles

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec des filtres bien sûr, et un pied pour plus de confort . Car même une 7x50 au bout d'un moment, cela devient pesant.
Enfin je reconnais ne rien y connaître (surtout comparé à Chonum), mais les jumelles l'été allongé par terre c'est super, l'hiver beaucoup beaucoup moins. Regarder sur un pied dans des jumelles sans renvoi coudé, c'est à mon goût inconfortable au possible.

[Ce message a été modifié par PhFL (Édité le 02-04-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un poil mieux encore ; une 80ED, un Paragon 40mm (70° de champ), cela donne 4,6° de champ et avec mon UHC-S vissé dans le renvoi coudé, sous un bon ciel c'est le panard de se balader dans la voie lactée.
Toutefois, sorti de cet exercice (pour lequel elle excelle) c'est souvent décevant quand on a "plus gros" à coté !
Rien ne remplace le diamètre dès qu'on ne ne cherche plus le grand champ sur le ciel.


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pensais à de grosse jumelles de 100mm à 45 ou 90°

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le vrai petit tube à tout faire, c'est un mak 127. Un peu sombre pour le ciel profond, certes, mais vraiment bon sinon dès que ça remue. Ce soir, il met quasi la pâtée à mon, pourtant excellent, C6 ! 80mm, c'est vraiment pas assez...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chonum> Le problème dès que les jumelles font 80mm et plus c'est qu'elles deviennent vite des outils qu'il faut poser sur une monture. Le grossissement est fixe (en général, c'est pas vrai pour les plus grosses).
Mais c'est vrai que 2x100mm c'est beaucoup mieux que 80mm et une tête bino !

Kaptain> en effet, je suis fervent défenseur du mak 127 qui m'en montrait plus que mon actuelle 80ED. Je suis passé de l'un à l'autre "pour voir" et finalement la 80ED ne sort (péniblement) que pendant les vacances ou pour ne pas me prendre la tête avec des amis. Le mak est beaucoup plus court (transport, voyage), plus gros (résolution, grossissement), bref plus adapté pour "mon" usage de "petit C8". Elle a des qualités mais son usage principal serait de faire de la photo CP ... ce qui ne m’intéresse finalement pas !

Je n'ai trouvé personne pour faire un échange de tube alors pour le moment je reste avec ma lulu.

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est clair qu'entre une paire Kepler 25x100 ( monobloc ) et une lunette de 80mm, mon choix est immédiat !!!
Encore faut-il que les gens connaissent la véritable raison : la vision qu'on a dans cette paire ( défaut de parallaxe = 0 ), et y'a vraiment très peu de gens propriétaires de jumelles qui savent ce que c'est que zéro défaut en parallaxe, malheureusement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord : l'avantage du monobloc.
J'ai eu quand même quelques soucis pour régler le confort sur ma bino Z. (le cerveau est tolérant au dédoublement image jusqu'à un certain angle).
En l’occurrence dans mon cas, la binoculaire n'est pas en cause, cela tient principalement à l'alignement du nez dans le renvoi coudé ou en direct dans le focuser.
A tel point que j'ai ajouté un tube allonge de 25mm au nez pour un meilleur alignement : une histoire inférieure au dixième de millimètre (le jeu du PO.)
Je n'ai jamais eu ce problème avec une paire de jumelles, seul l'écartement des branches était à ajuster.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais entre zéro défaut et un tout petit défaut qu'on peut tolérer à la longue, y'a un monde Lyl... ça n'a rien à voir.
Même à plus de 5000€, tu peux rencontrer ce défaut qui détruit le plaisir de la vision stéréoscopique !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this