Sign in to follow this  
loulou13

Collimation sur 500

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je n'arrive pas à bien collimater mon newton 500 F/3.3.
Je suis dans un site exposé mistral, genre bord supérieur de colline, en péri-urbain de basse vallée du Rhone, où la turbu est toujours très forte (mais ça, il faut faire avec, ou déménager (dans ce cas, choisir la banlieue d'Antofagasta plutôt que celle de Marseille :-)).

Mon pb = je n'arrive jamais à voir qq chose qui ressemblerait une tâche d'Airy (en tout cas, à un premier minimum).

J'utilise metaguide et sa fonction de stack (je crois que l'excellent Genika le fait maintenant aussi, pas eu le temps de tester). J'ai aussi essayé de stacker avec AS!2.

Avec le C5, je la vois parfaitement bien, aucun soucis pour le faire au petits oignons. Au 200, plus dur, mais ça m'arrive aussi :-)

Au 500, outre le fait qu'il faille logiquement grossir plus (je me mets à F/D 16+, avec une TV x5, donc 8,2m de foc), j'ai toujours un vilain paté, même avec des poses très courtes (sous la ms).
Je dégrossis avant au laser ou à l'oculaire pour m'assurer de pas être dans les choux.

La question : est-ce que je peux toujours courir, et, tant que le ciel ne sera pas là, de toutes façons, je ne la verrai pas, car la turbu la déforme trop, et du coup la mauvaise collim est pas si grave (ça j'en doute) - ou alors, il y a une méthode mieux adaptée pour les plus gros diamètres ? ou alors, faut-il juste simplement grossir encore plus ? à quel grandissement vs. diam faut-il se mettre ? (j'utilise un capteur imx224 côté cam) ?

En fait, comment faites-vous sous des ciels un peu compliqués ?

Merci beaucoup pour vos retours zé expériences...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as répondu toi même: dans un site turbulent, la tache de diffraction d'un T500, ne sera vue que très exceptionnellement. Dans ces conditions, il faut collimateur en observant la coma.

[Ce message a été modifié par Patrick Sogorb (Édité le 21-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Déjà, je mettrai un filtre 800 nm, voire un 1000 nm Cela ne peut pas faire de mal.

Ensuite, il ne faut pas rêver. La figure de diffraction dans un 500 mm, ce n'est pas tous les jours ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Est-ce seulement possible sous un ciel "normal" (cad pas un site particulièrement privilégié) ?

Moi je crois cela difficile, déjà que je ne vois la tache d'airy que 4 à 5 fois par an au C11 (*), sur un 500mm ce doit arriver une fois tous les 3 ou 4 ans !
Il y a un aspect lié au fait de devoir grossir plus évidemment mais le diamètre de la tache est également beaucoup plus petit et donc beaucoup plus sensible à la turbulence.

Marc

(*) sur 2016, un peu plus en 2015 et 2014, zéro fois en 2017 ... mais bon 2017 est une année vraiment pourrie je trouve, avec des étoiles qui ont la tremblote au zénith toutes les fois où il a fait un semblant de beau temps depuis décembre dernier ! Là c'est même pas la peine de sortir une 80ED ... alors un C8, ou un C11 ... ou un 500mm j'imagine même pas !
Remarque avec un tel entonnoir tu grossis à D/10 et tu te fous de la turbulence pour du CP !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Patrick, Christian, Marc pour vos retours.

@Marc, ok, je suis rassuré, ça semble plutôt rassurant de ne pas la voir, d'une certaine façon :-)
@Christian : Je vais essayer avec l'IR842 pour voir.

@Patrick : "Dans ces conditions, il faut collimateur en observant la coma."...y'a un tuto ou une piste qq part pour que j'essaye cette voie-là ? je dois centrer/symétriser la figure de coma autour du centre du champ ?

Plus généralement : du coup, vous faites comment, sans voir la figure de diffraction, pour collimater finement ?

Y'a t'il des moyens de contournement, du genre de mettre, le temps de la collimation, un diaph hyper bien centré sur le primaire pour en diminuer le diamètre ? ou alors ce serait bidon d'un point de vue optique ?

Merci !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si on ne voit pas la tache de diffraction ...on ne fait pas d'images ... donc pas de problème ... même si c'est frustrant ;-)

En fait, on collimate quand le seeing est bon. Ensuite (ou plutôt avant ..), on fait ce qu'il faut pour que l'instrument garde sa collimation quelque soit son orientation ou ses déplacements : blocage du miroir sur un C14, structure hyper rigide sur un Newton, etc.

Tu dois quand même pouvoir dégrossir la collimation avec l'image intra/extrafocale. Non ?

Au bilan, les problèmes et les difficultés croissent très rapidement avec le diamètre. Un 350 mm n'a pas grand chose à voir avec un 200 mm. Et un 500 mm ... Au fait, la mise en température est bonne ?

Si CATLUC passe par là, il pourrait peut être te dire comment il fait sur son 625 mm.

Ou alors Fred avec son T1M ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas de turbu coopérative=pas de collimation aux petits oignons=pas d'imagerie ou d'observation dans de gros diamètre...
J'ai eu la chance de passer, en cumulé, plus de 3ans 1/2 dans la bande équatoriale, là où les planètes passent tout le temps au zénit.
Image de diffraction vue dans tous les SC (C8 et C14) par contre, c'était déjà plus délicat dans le newton de 300 ouvert à 4.
de retour en France, près de Istres, j'ai vu 2 fois le disque d'airy dans mon T500...
Pour la collim, le laser (si de bonne qualité...) donne quand même de bons résultats, et on peut peaufiner effectivement sur les étoiles légèrement défocalisées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Christian & Sébastien pour vos retours.

Tout ça est plutôt rassurant, de confirmer des comportements similaires.

@Sebastien...mieux vu au C14 qu'au N300 ? la tâche est plus grosse au C14 ? une histoire de formule optique ? la stabilité du tube fermé ?

--

Oui, je fais à l'oeil, à l'ancienne, en grossissant un peu fort sur les images intra/extra. Mais avec le décalage du secondaire, ce n'est pas non plus évident de fignoler...

du coup, je fais du visuel au T500 en CP avec un filtre (je compense la PL par le diamètre), je m'éclate bien aussi, et je m'amuse à pousser le C5 en imagerie...

Bon je reste preneur des recettes de chacun (CATLUC et ses images carrément géantes !), sachant que finalement, un des gros secrets reste probablement de sortir souvent et d'y rester longtemps...
...ça s'appelle la retraite, quoi ;-)

bonnes obs, sous un ciel clément et stable !

Share this post


Link to post
Share on other sites
@ngc7000 - non, mais c'est un miroir d'opticien bien de chez nous qui m'a fourni un joli bulletin...auquel j'ai fait confiance...

A l'oeil, sur les étoiles et le reste, et même si dans ma vie astro je n'ai regardé que dans une trentaine d'instruments différents, ça n'a vraiment rien à voir avec mon Coulter 17.5" de 1993 (bon, certes, qui était vraiment mauvais :-)).
Le ciel est bien noir, ça ne bave pas sur les étoiles brillantes, le point de focus est vraiment super localisé, évident à trouver...je trouve que l'image est plutôt très belle.

Maintenant, il est peut être pourri qd même, on est jamais totalement critique envers son instrument...c'était ce que tu suggérais ?

...peut être qu'un jour je l'apporterai à AiryLab pour qu'il le passe au banc...

amitiés

Share this post


Link to post
Share on other sites
la tache est fonction uniquement du rapport d'ouverture de l'instrument. Elle est donc plus de 2 fois plus grosse à F/D=10 (voire 11 pour le C14) qu'à 4 sur le newton.
A l'équateur, peu de variation entre les températures nocturnes et diurnes, peu de variation dans la nuit, donc les instruments sont vite à l'équilibre thermique, qu'ils soient SC ou newton en tube serrurier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avant d'incriminer la qualité du miroir, il va d'abord falloir avoir cette fameuse nuit où l'on pourra voir cette tache de diffraction!
Si elle est conforme, c'est bon, et si elle est mauvaise, il faudra aussi être critique sur le support du miroir, sa mise en température, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est certain, car toute la chaîne doit être cohérente...l'avantage c'est que ça dure longtemps un instrument, il suffit donc d'être patient !

bons ciels, donc !

Share this post


Link to post
Share on other sites
dans ces diamètres là c'est la structure mécanique et surtout le barillet qui est souvent cause de problèmes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention a ne pas introduire de confusion pour le lecteur (même si je suis certain que Sébastien ne la fait pas) entre le diamètre angulaire de la tache de diffraction qui est uniquement dépendante du diamètre (et de la longueur d'onde dans tous les cas) avec la dimension linéaire (typiquement projetée sur un capteur) qui introduit alors la focale en plus ! Dans ce dernier cas à iso F/D la tache de diffraction a la même taille.


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec un 500 F3.3, je présume que tu utilises tous les outils de collimation qui vont bien (œilleton, Cheschire, laser) pour le réglage, et que la vision de la tache de diffraction n'avait pour but que de vérifier ton bon réglage ?

Maintenant, est-ce qu'il ne serait pas possible de faire une video d'une étoile brillante histoire de figer la turbulence et de ce fait pouvoir affiner le réglage. Je ne l'ai encore jamais fait, de ce fait je ne sais pas si c'est pertinent !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui stacker avec metaguide ou Genika est la méthode la plus efficace je pense.
Mais si cela ne passe pas, j'ai bien peur qu'il vaille mieux tout ranger...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour
Je suis là.
La tache d'Airy je ne sais pas ce que c'est avec le 625mm. Je suis aussi dans la Vallée du Rhône.
Par contre il y a un truc génial pour les newtons qui s'appelle un tublug qui marche avec un laser et une barlow. Ces deux derniers peuvent être de mauvaise qualité on s'en fout.
A partir du moment où j'ai utilisé cet accessoire la qualité de mes images a fait un grand bond. Par contre il faut une pastille sur le miroir bien centrée. Penser aussi à le mettre quasiment à la même distance dans le porte oculaire que le capteur de la caméra.
Là où je l'ai trouvé le moins cher : http://astrofoto.com.pt/_v2010/index.php?page=shop.product_details&flypage=shop.flypage&product_id=1214&category_id=146&manufacturer_id=0&option=com_virtuemart&Itemid=26

Tu peux aussi envoyer la page chez un autre fournisseur pour voir s'il peut s'aligner ce que j'ai fait.
Bonne journée.
Luc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à tous !!

Il s'agit en effet d'affiner la collimation au laser.
Même si j'ai cru comprendre que ce qui est critique (je parle bien sûr si on est pas complètement dans les choux), c'est l'alignement primaire secondaire, j'ai jamais trop confiance dans la laser : il y a autant de réglages (couples alignés primaire/seco,aire) possibles que de positions du laser dans le PO...

et puis j'aime qualifier avec le train d'imagerie utilisé = donc c'est pour affiner juste avant la capture.

@chonum & jmr :
Sur les étoiles, ça ne donne qu'un gros pâté, jamais vu un truc sympa avec un semblant de minimum.
Quand je reduis le temps de pose (plutôt la µs que la ms), il me semble voir apparaitre comme des tavelures (genre oblique, pas du bruit de lecture) dans l'image, je ne sais si c'est la caméra ou réellement la lumière...? si je veux un truc qui a un look de psf, faut que je pose plus longtemps - mais pour voir un effet de déformation explicite, il me semble que ce que je bouge sur le primaire est beaucoup trop (genre un bon quart de vis).

Si j'ai bien compris = j'oublie la tâche d'Airy tant que je ne déménage (ou lors de LA nuit hypothétique de 2053 "que-je-m-en-souviendrai-toute-ma-vie-de-cette-nuit-là").

Il vaut mieux se rabattre sur du collimateur-like, et je vais essayer les deux derniers outils, merci Petit Ours et Luc.

amitiés

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au fait, combien de temps tient une collimation "aux petits oignons" sur ce genre de télescopes ? Au bout de quelques heures ça doit déjà s'être un peu dégradé non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this