Sign in to follow this  
jp-brahic

l'Armèe US possède la caméra qu'il nous faut!!!!

Recommended Posts

Frédéric,

A l'origine les ISO (ASA et DIN) ont été crées pour la photographie argentique.


Ils indiquent qu'à une 'sensibilité' ISO affichée :
- sous un éclairement connu et avec des paramètres d'exposition déterminés (diaphragme et vitesse d'obturation), (paramètres de développement compris),
- on obtiendra sur le film un 'niveau d'opacité déterminé' qui se détache du noir.

C'est donc bien une sensibilité à la lumière qu'expriment les ISO.


A ce propos, il y a souvent une confusion concernant ce terme 'sensibilité'.
En physique en général, le terme 'sensibilité' n'exprime pas une relation avec une qualité de signal.
La balance analogique de mon boucher avait une sensibilité (déviation) de un millimètre pour 10 grammes de masse.


Si l'on revient aux images acquises numériquement. On a gardé le terme ISO comme pour l'argentique.
Il faut bien dire que chaque constructeur affiche les valeurs ISO qu'il veut en gros.
Certains APN ont une gamme ISO étendue, H1, H2...
Ils indiquent souvent que l'on est à 'fond les manettes' et que la qualité s'en ressentira très fortement.

Mais hormis ces valeurs étendues, si l'on compare les différents APN par rapport à leur sensibilité maximale affichable,
on trouvera une assez bonne corrélation avec les performances capteur en termes de sensibilisé.

C'est ainsi qu'un SONY A7s peut afficher 409 600 ISO.
Les APN qui affichent cette sensibilité ne sont pas nombreux.


Sinon on est d'accord. En termes de physique optique, le juge de paix c'est le 'lux' pas l'ISO.
Et si l'on s’intéresse à la notion de qualité de signal, il faudra introduire le 'rapport signal-bruit'.

Toutes choses que nous savons tous.


Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Mince alors !
Je viens de 'apercevoir que mon Canon 80D n'affiche pas plus que 16000 ISO.
Il est à la ramasse !
(avec smiley !)

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je sais bien Lucien, j'ai aussi fait de l'argentique et de l'agrandisseur (bouh je suis vieux alors !).

Mais ici c'est un gain. Alors le gain est calibré sur l'échelle de sensibilité de l'argentique (en ^2 pour être lié à l'ouverture), mais à la fin, cela est oiseux. On sait que le seuil de sensibilité (et en lux c'est la même chose) n'a pas de sens opérationnel. Donc Zizo + SNR. Ou lux + SNR.

Un QE+RON est ce que l'on attend pour les applications scientifiques. D'ailleurs dans les RFQ on ne parle jamais de zizos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elle est assez impressionnante cette caméra.
Par contre la comparaison avec la CMOS en disant à chaque fois qu'il manque la couleur, ben fallait pt'être prendre un CMOS couleur !
Bref comparaison oiseuse.

Je n'ai pas bien compris quel était le spectre couvert par cette caméra ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faudrait pouvoir sortir juste le capteur pour pouvoir tester sérieusement...

Quentin

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai vu 400-1200 nm ne spectre couvert. Classique donc.
Je ne sais pas comment la gestion de la couleur est assurée avec un spectre aussi large, peut être en élargissant juste les R, et les V ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this