Sign in to follow this  
CPI-Z

Refroidissement possible ?

Recommended Posts

Bonsoir à vous tous

Je voulais savoir si un Nikon J1 pouvais être utile pour le ciel profond d’ailleurs il me semble avoir lu sur ce forum que le Nikon J1 « ce n'était rien ... ».

L'avantage c'est son poids et son autonomie (pas nécessaire d'utiliser un PC, câble 220V … comme pour une caméra astro) donc compatible avec des moyens réduits.
Avantages :
capteur : 2/3’’ 13,2mm x 8,8mm 10MP 3872 x 2592
fichiers : RAW (NEF) + .jpg
son prix actuel : de l'ordre de 100 euros (occasions)
poids : 275g
Inconvénients :
Même s’il y a un temps de pose « Bulb » pose T et avec la télécommande, le temps utile est de 30s max car il est non refroidi et donc il y a beaucoup de bruits.

Pour faire le test j'ai utilisé mon vieux 180mm à F10 ce qui n'est pas un rapport optimal pour le CP et surtout il est motorisé qu'en AD (pas de système d'autoguidage), dure la mise en station.

Exemple sur M51 (21-04-2017) 64/101poses, le reste a trop de bougé, traitement avec Iris, résultat redimenssionné à 0,4x

(l’image 1/2 est un brut pour montrer le signal/bruit)


M13 (21/04/2017) 34/110 poses et aussi sous Iris pour le traitement et résultat idem à 0,4x


Voici mes questions :
Pensez-vous qu’il serait judicieux de le refroidir par exemple avec une cellule de peltier ? Dans ce cas comment faire ?
Le fond a toujours une dominante rouge. Est-ce la pollution lumineuse ou cela vient-il de l’appareil ?

D’autre part, sur M51 il y a quelques étoiles à peine perceptibles par exemple sur la spirale supérieure. Est-ce des étoiles de la galaxie du chien de chasse auquel cas ce serait super, ou des étoiles de notre propre galaxie ?
On discerne aussi quelques taches floues en arrière plan. Est-ce des galaxies plus lointaines ?

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut,
les tachouilles sur la galaxie sont sans doute des amas ou des associations qui regroupent plusieurs centaines d'étoiles. On les voit bien sur des images avec une meilleure résolution, entourées de leurs nuages d'hydrogène.
A cette distance (~23 millions d'al), les étoiles les plus brillantes (M -10) ont une magnitude apparente de ~18.3. Ca pourrait être visible, mais il faut poser un peu plus longtemps je pense...

Les taches floues tout autour sont bien des galaxies en arrière plan.

Matthieu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this