Sign in to follow this  
Diabolo

D'Orion à Hickson 44

Recommended Posts

La fin de journée a été prometteuse. Il y a bien longtemps que je rêvais de voir Jupiter de jour et la conjonction Venus/Lune/Jupiter d'hier a enfin rendu la chose possible. On commence par un petit repérage sur Skymap pro et direction la cour de la maison avec une petite paire de jumelles. Venus est vue en permanence mais le repérage de Jupiter est plus problématique. Connaissant le champ des jumelles, je déplace le point visé en fonction des informations de la carte Skymap. Je constate vite qu'il n'est pas évident de conserver la bonne "mise au point des yeux" lorsque il n'y a plus de repère dans le champ.
En fait, je suis passé plusieurs fois dessus sans même m'en rendre compte. Cette fois c'est bon, je me déplace jusqu'à ce qu'une branche d'arbre soit juste à côté de Jupiter dans le champ des 6,5x21. Et là, enfin, je perçois Jupiter à l’œil nu de jour. Pour certains, cela doit être assez facile mais c'est la première fois que j'essaye vraiment, la manip est simple, à refaire !

La superbe conjonction nous pousse à installer le T1000 assez tôt sur la plateforme afin de profiter de la superbe vue offerte par cet alignement pendant que l'instrument se met en température. Le but est aussi d'observer M42 avant que la nuit ne tombe complètement. Ethos 17+Paracorr, le telrad est placé sur la brillante nébuleuse. Le but était d'observer les couleurs mais ce qui a retenu l'attention immédiatement c'est l'incroyable finesse du trapèze ! Il y a de temps en temps des rafales de vent je préfère démarrer la motorisation pour aider à la stabilisation de l'instrument. Le gain est sensible, les choses sérieuses peuvent commencer ! Goto M42 ! Raaa que c'est beau !! Spectacle étonnant, pendant quelques secondes les étoiles grossissent incroyablement à tel point que les quatre étoiles principales du trapèze se touchent ! La seconde d'après, elles deviennent d'une finesse parfaite... Heureusement la loi de 20/80 s'applique dans le bon sens, 20% de turbulence infâme et 80% de seeing excellent.
En plus des 4 classiques (A, B, C, D) E et F sont visibles en permanence, H le plus souvent, G plus rarement et j'ai bien l'impression d'avoir perçu I pendant une seconde mais cela ne s'est pas renouvelé. Lors de ce moment, G état bien visible, ce qui laisse penser que c'était bien I.

Nous passons 1 heure à observer ce fabuleux spectacle. La présence de la lune et le très bon seeing pousse à observer les NP à fort grossissement. Nous pointons le Clown. Il supporte sans problème d'être observé à 1200x (powermate 4/Ethos 10). Lorsque l'image se stabilise, on voit parfaitement le clown hilare ! C'est la meilleure vue que j'ai jamais obtenue de cette nébuleuse...Il va être difficile de passer à d'autres objets mais comme le but est maintenant de prendre son temps, ça tombe bien.

La lune ayant disparue derrière l'horizon, nous avons attaqués les objets faibles. On notamment été observé :

ngc 2537 : La patte d'ours est une petite galaxies située dans le Lynx, de magnitude 12.3 b. Presque circulaire, on voit une petite étoiles sur son bord (mag autour de 14.8 d'après skytools). Une zone HII "brillante" est également bien perçue mais ce qui retient l'attention c'est bien la forme si particulière de cet objet. Elle semble séparée en 3 lobes ou plus exactement rappelle la forme d'un trident ou le sigle de l'Euro. Dans le même champ on peut voir un très beau fuseau bordé d'une étoile (mag 10 ?), il s'agit de d'IC2233 (mag12.4 b d'après skytools)

ngc 2903 : que dire sinon qu'elle est incroyablement riche en détails. Les bras sont dédoublés et le centre marbré.

Toujours dans la région du lion, niché dans le cou du Lion, hickson 44 composé notamment de ngc 3190, ngc 3193, ngc 3185 et ngc 3187 la plus faible. Sur cette dernière on peut voir les amorces des bras spiraux. Ngc 3190 montre clairement sa bande d'absorption, tout ces détails sont observés en vision directe.


M106 : c'est tout simplement un monstre avec une foultitude de détails. Les galaxies ngc 4248, ngc 4231 et 4232 sont visibles en se promenant dans la zone. C'est vraiment une très belle région du ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Rastaman, voilà entourées de rouge les étoiles vues. L'exercice est difficile tant la richesse de la zone est grande, il peut donc y avoir des erreurs mais pour l'essentiel, c'est ça :

Et encore merci pour avoir déniché l'image

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'était une soirée encore mémorable! Jamais vu le trapèze d'Orion avec une telle finesse et autant d'étoiles! A tel point que j'en ai oublié de détailler les volutes de la nébuleuse! Pourtant c'est plein de bulles où sont nichées les étoiles.

Fred a oublié de mettre la photo du champ de Hickson 44 On y voyait vraiment sans difficulté la bande d'absorption de NGC 3190 mais le détail qui m'a sauté aux yeux, c'est la vrille de NGC 3187 que je n'avais jamais perçue avant. Le S n'est pas aussi prononcé que sur la photo mais l'orientation des bras est clairement perceptible en visuel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un clown hilare, un trapèze de haut vol, une patte d'ours aussi finement détaillée: ce CROA sublime nous embarque dans la haute voltige du très gros diamètre. Petite récap des magnitudes WDSC dans le trapèze: E<11,1 - F<11,5 - G<16,7 - H1<15,8 - H2<16,9 - I<16,3. On est vraiment dans du ciel extrême surtout avec ce fond nébuleux clair. Merci pour le trapèze annoté, j'ai pu comparer avec le mien du 16 janvier ( T500 f/4 à 406x Nagler 5) > ronds bleus = vues sans problème, carrés rouges = dans les trous de turbu >

Si vous voulez voir une belle photo de Hickson44 postée la semaine dernière par l'Autrichien Thomas Henne sur Astro.de (8h30 de pose!) >
http://www.distant-lights.at/hickson44-2012_02_20.htm

[Ce message a été modifié par Rastaman (Édité le 03-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Rastaman ! L'image du lien est top aussi... Tu as l'art de dégoter des images canons !

[Ce message a été modifié par Diabolo (Édité le 04-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut
à voir le plaisir que vous prenez , avec de si beaux résultats, et le fait que vous avez en les partageant, vous allez tenter pas mal de gens à passer au photo dobson.
alors merci pour tout.
et continuez !!
Gérard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quelle belle description qui laisse reveur.
Tu parles bien des etoiles dans le trapeze mais j'ai l'impression que le gaz les entourant n'est pas mentionne.
Les etoiles baignaient-elles dedans? des couleurs?
j'ai hate de savoir.
tres belles illustrations. on se rend mieux compte du defis !!

merci en tous cas.
jc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this