Sign in to follow this  
SBrunier

Question : pourquoi pas Vénus ?

Recommended Posts

Une question existentielle me tarabuste depuis quelque temps...

On voit aujourd'hui, grâce à la grâce de quelques observateurs et à l'imagerie électronique qui nous fait faire de "l'optique adaptative" comme Monsieur Jourdain de la prose, des images absolument stratosphériques de la surface de la Lune, de Jupiter, de Mars et même de Saturne, où je confirme la présence de Encke (hommage à Hale-Bopp, décidément je m'en remets pas

Mais mais mais.... et Vénus ? Pourquoi (à ma connaissance) personne ne l'image à 0,000001", personne ne détecte ses nuages, pourtant faciles ???????????????

Charles Boyer, dans les années 50, avec un télescope de euh, 250 mm (?) avait fait une rotation de la planète, découvert le "psi", etc, et aujourd'hui, rien..........

Pourquoi ????????? est ce parce qu'il faut imager en UV ??????? Ca pose un problème particulier aux capteurs modernes ?

Voilà voilà...........

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense que c'est qu'en visuel, on ne voit pas grand chose (a part la phase). Moi je n'ai jamais vu un détail sur Vénus.

Quand on voit de belles choses avec ses yeux, ça donne envie d'en faire de belles images (photo, dessin ...).
Faire une photo d'une planète ou d'une constellation, c'est vouloir partager l'émotion qu'on a eut en l'observant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vi, vi, Serge, pardon Superfulgur (je me remet a l'epoque de Boyer), donc Superfulgur a raison,

c'est probablement faisable, meme avec nos ccd qui degringolent dans le bleu ..., avec un filtre Wratten 47 (ou me trompe je ?, c'est bien du violet ca ?) et un peu d'astuce de traitement d'images ...,

souvenirs de discussion avec "un" du Pic qui a connu cette epoque, put' j'ai plus le nom (ex patron scientifique du T2M... argh aide moi ...), toujours est il qu'avec du W47 ca doit le faire, mais c'est probablement subtil a sortir ce fameux psi! (perso j'y suis jamais arrive !, .. bon j'ai pas trop insiste ôssi ...)

et si tu lancais un concours d'images Serge ???

sais pas le premier prix serait une bouteille de Pisco ???

amicalement , Franck Vaissiere

ps: pourquoi toujours des bouteilles diront les jeunes...?

pour avoir de quoi diluer le Dektol !


Share this post


Link to post
Share on other sites
Euh.................
Gérard Coupinot ?
J'ai bon, là ?
S

PS : Chiche pour le "Prix Superfulgur", Franck : une bouteille de Pisco pour çui qui sort la plus belle image des structures nuageuses de Vénus...

Share this post


Link to post
Share on other sites
A y est !

ca m'ai reviendu, apres un petit calva (suis a
Caen ce soir ;o))

c'etait Michel Auriere !!

Ah, a une epoque benie des Dieux, sous Rösch, que tu as connu ôssi, j'ai meme eu entre les mains un filtre du sieur Boyer (connu a la SAPT a l'epoque ôssi, ca rajeunit pas tout ca hein !?)

au fait, j'ai vu Gerard samedi piske comite des Pgmes du T60 et qu'il y est, le telescope "Boyer" est un 240 mm qui actuellement est monte dans la Charvin.

j'ai gagne koa ??

Bon, plus serieusement, ouais cette "petite bourre" a imager le psi de Venus c'est pas mal comme challenge ! Pbme il faudrait connaitre la periode ou on l'apercoit ??? Ephemerides dispo ???? ...

on va y reflechir !, appellons cela "challenge Boyer" en hommage ???

a suivre ....

amicalement , Franck V.


[Ce message a été modifié par Franck V (Édité le 18-11-2003).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
côté difficultés, j'en vois deux :

1) les capteurs CCD qui ont en général une sensibilité qui baisse pas mal dans le bleu et a fortiori dans l'UV

2) le site : à moins de la shooter en plein jour (mais ce n'est pas idéal côté turbu), quand le Soleil est couché Venus n'est plus très haute dans le ciel en métropole, et ce n'est pas bon pour la turbu. D'ailleurs, c'est depuis l'Afrique équatoriale que Boyer a fait ses travaux.

D'un autre côté, quand on voit les progrès de l'imagerie depuis quelques années, on se dit que ça doit quand même être jouable !

En mars et avril prochain, Venus sera quand même dans une bonne position vue d'ici, puisqu'au moment du coucher du Soleil elle sera à environ 40° de hauteur, ce qui n'est pas si mal. Il n'y a plus qu'à trouver un filtre UV et un capteur pas trop insensible...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben oui, Thierry..

Regarde l'écart entre les images "optiques adaptatives = caméras) actuelles (Mars Saturne, Lune) et celles des années 1970-1980...

Enfin, puisqu'on en est aux hommages, Franck, je te signale que Serge Deconihout, voici une trentaine d'années, avaient sorti des détails sur Vénus avec un film diapo couleur et son 260...

Donc c'est possible de faire une rotation de l'atmosphère et sortir des détails...

Olili : elles sont très belles, tes images planétaires...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne sais même pas comment se comporte une webcam dans l'UV, mais même si elle chute en sensibilité, reste que Vénus est assez brillante.
La raison Serge : l'habitude, l'habitude... Tu nous sors une photo, même merdique, et demain tu vas avoir des gens sur le forum qui vont s'y mettre, et qui vont faire aussi quelques images. Il faut que les gens se motivent et trouvent des objectifs, les débats sur la division de Encke m'avaient amusé pas mal, mais bon, ca a permis de motiver pas mal de gens pour tenter de la voir et globalement les images de Saturne ont pas mal progressé à partir de ce moment là (en fait je trouve, c'était peut être aussi une conjonction entre internet, les forums/listes, les webcams, les PC et aussi la division de Encke).
Sinon tu as raison de lancer le débat, il y a des choses interessantes à faire sur Vénus : Effectivemment la météorologie en UV et peut être limite en bleu. Mais, aussi lorsque Vénus sera en croissant, imagerie de la partie sombre en IR. Ils ont fait ce genre de manipe au T1M du Pic, avec un filtre RG850 ou RG1000 (qu'il faut acheter pour la manipe, certes), mais en proche infrarouge on sort des détails sur la partie sombre de Vénus parce que la surface est très chaude, et même à 1 micron emet déjà bien. Il faut que les gens prennent l'habitude d'utiliser un filtre devant leur webcam, pas la mer à boire.
J'ai toujours en tête de voir ce qu'on pourrait faire sur Mercure, elle aussi beaucoup trop oubliée. Il faut savoir que pour l'instant par exemple on n'a qu'une carte partielle de sa surface grâce à je ne sais plus quelle sonde Mariner des années 70. En sortant la photo qui tue sur Mercure, qui sait on pourrait trouver des choses interessantes. Par ailleurs, une recherche sur des images de Mercure sur le web ne donne pas grand grand chose en fait.
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si si si, l'Université de Boston avait publié en mai 2000 dans l'Astronomical Journal, un article concernant la réalisation de la probable meilleure image de Mercure (hors imagerie radar) jamais réalisée depuis le sol et ce depuis l'"antique" Observatoire du Mt Wilson !
Liens : http://www.bu.edu/csp/imaging_science/planetary/mercury/#News
http://spaceflightnow.com/news/n0005/28mercury/index.html

Mais voyez plutôt :

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut a tous,

ah me voila rentre au bercail,

je reviens juste sur le cas Venus, et un peu d'histoire (j'aime bien cela malgre que je fusse un cancre pour mes profs ...),

lors du deces du celebre Henri Camichel, l'Atronomie (SAF) a fait paraitre un article. Cet article nous apprends que la rotation de l'atmosphere de Venus fut trouvee dans un premier temps par Camichel au telescope de 60 centimetres du Pic, eh oui, vous savez le T60 !

Plus tard, Boyer qui travaillait alors pour Camichel put en Afrique cette fois mettre en evidence ce fameux psi (pour etre plus precis, il me faudrait ressortir l'article) ... et donc "decouvrir" la rotation de l'atmosphere de Venus, dans le violet mais en plein jour !, info interessante,...

je me dit que les plaques photos de l'epoque (meme si on les hypersensibilisait au Pisco, hein Serge B) doivent etre moins sensible ou tout le moins aussi sensible que nos petits bouts de Silicium dans nos webcams ou CCD meme dans le bleu, .... faut poser plus, c'est tout.

comme Thierry L je pense bien qu'on doit y arriver !

quant a savoir que Serge Deconihout l'avait faite ... chapeau !

bonne journee,
Franck V


Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut àtous,

Il y a tout un tas de dessins et d'images de venus intéressantes sur le site de l'ALPO, section Vénus.
http://www.lpl.arizona.edu/~rhill/alpo/venustuff/recobs.html

La section Mercure est pas mal aussi, je vous laisse juge.

J'avais essayer de m'acheter le filtre violet foncé (je ne me souvient plus du numéro Wratten...) l'an dernier pour tenter de percevoir des détails en visuel sur Vénus mais il n'est plus commercialisé, dommage...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Wratten 18A. Doit être difficile à trouver ces temps ci.
Tu as aussi les UG1, 5 et 11 chez Schott.
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous
Moi j'ai l'intention de faire du Vénus en UV et IR dans les mois qui viennent, mais il est exact que la planète sera basse sur l'horizon (en plus il fait vraiement moche !)
Mon grain de sel concernant la technique sur Vénus...
1) S'agissant de l'UV, il est exact que les CCD y sont extrêment peu sensibles, maintenant Vénus a un éclat extrêmement important. En webcam, un capteur NB sera préférable, mais il faut tenter avec le capteur couleur normal !
Une petite expérience pour rassurer ? Quand j'ai reçu mon filtre UV en septembre, je l'ai essayé sur Mars (télescope de 180, deux barlow et du tirage, webcam NB). A 5 i/s et 1/25ème de seconde (1/5 en fait), gain 50%, Mars était tout juste visible sur l'écran. Donc pour Vénus ça devrait le faire.
2) Attention avec le filtre violet W47, son usage en CCD exige la présence d'un filtre IRcut, car il possède une transmission infrarouge assez importante. Sans IRcut C'est en fait une image IR de Vénus que l'on va enregistrer.
3) Apparemment l'infrarouge justement permet parfois d'enregistrer des phénomènes atmosphériques sur Vénus (en négatif de ceux vus dans l'UV) et là c'est tentant parce qu'avec un filtre IR on gagne sur tous les tableaux (facilité d'utilisation, meilleure stabilité atmosphérique, ciel sombre même en plein jour facilitant des observations au méridien).
Mais effectivement ça vaudrait la peine de s'y mettre parce que l'objet est trop délaissé !
A+
Christophe
http://astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le W47, autant que je me souvienne est un beau filtre bleu, pas UV. Il est utilisé en conjonction avec le 58 (vert) et le 25 (rouge) pour faire des travaux en trichromie. Sinon tu as raison, il faut faire gaffe au fuites vers le rouge (red leaks en anglais in ze text).
Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this