Sign in to follow this  
Christophe Pellier

Vénus sous un ciel plus stable (UV + qqs expériences)

Recommended Posts

Bonsoir tous
J'ai finalement pu profiter d'un ciel nettement plus stable jeudi en fin d'après-midi pour faire des images de Vénus... Les brutes étaient bien plus nettes !! Voici ce que j'ai obtenu :

Les structures atmosphériques sombres accessibles dans l'UV sont ici vraiment très contrastées... Les détails sont identiques sur les trois images. Je trouve cependant que ces taches ont une allure un peu bizarre pour des nuages de Vénus... L'arc sombre qui suit le limbe est parfaitement visible sur les brutes.
Dans l'IR, de vagues taches sombres se distinguent également, les mêmes sur les deux images.
Et puis, j'ai profité de la bonne stabilité atmosphérique pour faire quelques expériences en lumière visible avec des filtres bleus pour voir si on peut espérer quelque chose, et les résultats sont plutôt intéressants :
- le W47 (+IRcut) : apparemment ce filtre marche assez bien (alors qu'il n'est pas censé transmettre l'UV) : on voit exactement les mêmes détails que dans l'UV. Le contraste bien entendu n'est pas aussi fort, mais on tient là une solution intéressante et accessible pour ceux qui ne souhaitent pas faire l'acquisition d'un vrai filtre UV...
- le Bleu 380 : il s'agit du filtre "P" (pourpre) de chez Schuler (marque de mon filtre UV) ; transmission 300-500 nm il est censé transmettre l'UV. Là encore les détails restent visibles mais le contraste commence à diminuer sérieusement (visuellement le filtre est bleu profond mais pas autant que le W47).
- le filtre bleu Astronomik : un filtre bleu classique prévu pour la trichromie CCD. Il montre légèrement l'arc sombre mais ici le contraste devient beaucoup trop faible pour voir autre chose.
Voilà voilà... Bon et bien je crois qu'il y a matière à continuer sur cette planète !!
Amicalement
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

L'arc sombre, ce ne serait pas le même effet qui avait été remarqué sur Mars, et dû à la brillance de la planète ?

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 30-01-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Arf encore une fausse Encke...

Belles images en tout cas. En couleur (ou fausses couleurs) ce serait pas plus parlant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Bruno, oui je sais ça ressemble à un effet de rebond, mais ça n'en est pas un : il est bien visible sur les images brutes (et que dire d'un artefact qui serait identique sur toutes les images UV et bleu, et pourquoi n'y en aurait-il pas sur les images IR ?). Lorsque l'accès aux pages perso d'astrosurf sera rétabli je pourrais montrer une brute... De plus le traitement est modéré.
Halebopp : ben tu sais la couleur sur Vénus... c'est quand meme blanc à la base . En fausses couleurs il faudrait trouver un code pertinent pour désigner telle ou telle couleur...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben non pas d'images car les pages perso sont indisponibles jusqu'à ce soir 23H! Dès leur remise en ligne cela doit se rétablir!

------------------
A+
Damien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon... voilà l'image brute !

Comme il est facile de le constater, l'arc sombre est déjà bien visible. De plus l'aspect de la chose ne répond pas aux critères communéments admis de l'artefact : répétition à l'identique quelle que soit l'heure de capture (étant donné que la rotation est lente ici), réponse normale en fonction de la longueur d'onde utilisée (diminution du contraste à mesure que l'on s'eloigne de l'UV)...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Christophe,

est ce que cet arc sombre était aussi visible, l'oeil à l'oculaire?
Ces images sont interessantes et ca donne envie de se documenter.
Je me suis plongé rapidement dans mes livres et vus quelques dessins de Vénus mais pas avec un arc comme celui-ci.
Dans le cas de Vénus, le dessin ( l'observation visuelle)n'est il pas plus approprié pour mettre en évidence des détails subtils dans l'atmosphère de Vénus?

Ah oui j'ai vu qu'il y avait un phénomène interessant qui s'appelle "la lumière d'Ashen" - lorsque le croissant est très fin, le reste du disque s'éclaire légèrement.
Un peu l'équivalent de la lumière cendrée même si ce n'est pas la même origine.
--> ce serait un truc à tenter en imagerie,je trouve.
Qu'en penses tu.

A+

------------------
http://www.astrosurf.com/observation/index.htm
lunette 102/500

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eh bé... c'est pas de la tarte, quand même...
C'est vraiment intéressant, tes manips...

mais comment y faisait Boyer, en 1960 avec un 250 mm et de l'argentique pour sortir le psi et d'autres détails ?????????
Christophe, je n'y connais rien en imagerie électronique, mais je parierais que ces arcs sombres appartiennent "à l'image" pas à la planète...
Par contre, pour l'expliquer, je laisse la place aux pros...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Patrick : non je n'ai rien vu en visuel, mais çe ne prouve rien, parce que voir des détails qui apparaissent seulement dans l'UV... Donc en fait pour Vénus, c'est justement là que l'imagerie numérique est indispensable. Bien peu d'observateurs visuels arrivent à distinguer quelque chose sur cette planète !!
Quant à la "Ashen light", on verra bien lorsque Vénus sera en croissant, mais aux dernières nouvelles on est loin d'etre certain que ce soit réel !!

Serge : ben mon problème à moi, c'est que si ça ne vient pas du traitement et qu'il ne s'agit pas d'un détail réèl, d'où vient le problème ? Une explication à laquelle j'ai pensé : cela pourrait etre un problème dans le style "canaux martiens" : autrement dit, il y aurait eu ce soir là un "alignement" fortuit de structures atmosphériques sombres donnant cet aspect par la perspective... Cet arc est quand meme beaucoup trop évident sur les brutes, beaucoup trop...
D'autres suggestions ??? (j'ai eu pas mal de réactions sur ces images !! )
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si c'est fait avec une webcam, est ce que c'était en mode RAW ou au moins est ce que le sharpness était à 0 ?
Sinon, il ne me semblerait pas irréaliste de penser que le renforcement opéré par la caméra puisse créer un artefact de ce type. J'ai l'impression qu'il apparaît aussi sur les images IR, même si c'est beaucoup plus faible.
a+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Olivier, la webcam était en mode RAW bien entendu. Donc ce n'est pas ça non plus... Par contre, sur les images IR c'est peut-etre bien un artefact de traitement (léger ici quand meme ).
Une autre question serait de savoir, s'il s'agit d'un problème technique, alors pourquoi ne s'est-il pas manifesté lors de mes deux premières tentatives (meme télescope, meme webcam, meme filtre, memes réglages, meme bonhomme...)
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
OK, faut quand même reconnaître que cette supposée formation nuageuse est étonnante. Il faut un nombre de facteurs assez incroyables pour que des nuages puissent apparaître comme un arc de cercle quasi parfaitement concentrique avec le limbe. De plus, et si ma mémoire est bonne, les images de vénus montrent rarement de manière distincte de grosses masses nuageuses vers le limbe, c'est plutôt vers le terminateur qu'on les distingue. Ce qui est assez logique. Donc, pour moi, pas d'autre idée pour la cause de cet arc, je sèche.
A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
si la camera etait en mode raw, alors peut etre de la diffraction?...
mais pourquoi ne la voit on pas à l'oeil?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Asp06, parce que distinguer en visuel des détails accessibles seulement dans l'ultraviolet, c'est une performance dont je ne saurais me prévaloir
Je résume :
1) La seule chose dont on est certain : ce n'est pas un artefact de traitement. Et si ce n'est pas un détail réel cela implique :
2) On doit faire intervenir un mécanisme optique quelconque qui aurait provoqué l'apparition d'un phénomène costaud sur l'image avant tout traitement. Difficile à comprendre...
Je pense comme Olivier que ce détail ne ressemble pas aux nuages habituels sur Vénus. Il reste que la réalité de cet arc reste encore pour le moment l'explication la plus plausible et la plus simple... Si on part de ça, tout le reste s'explique facilement.
Y'a pas à dire, il va falloir plus d'images !
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
ce sont les images avec filtres bleus qui montrent cet arc, en visuel on pourrait peut etre y voir quelque chose, c'est tout ce que je disais.
pour moi cela ressemble à un phénomène instrumental.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On pourrait effectivement y accéder en visuel dans le bleu, mais balèze quand meme
Le phénomène instrumental c'est la deuxième possibilité de l'alternative. Mais alors qu'est-ce qui pourrait créer un tel truc aussi important ? Et puis pourquoi dans ce cas ne voit-on rien sur les images IR, et sur toutes les autres images que j'ai faites avec cet instrument...
Le problème pour la théorie du défaut instrumental, ça reste quand meme que ce "détail" se comporte exactement comme le ferait une tache sombre réelle : répétition à l'identique sur toutes les images UV, et diminution du contraste à mesure que l'on passe dans le bleu. L'autre élément dont on peut etre certain donc, c'est que ce truc réagit en fonction de la longueur d'onde. Ca ne plaide pas non plus pour un problème instrumental.
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
le filtre uv a une bande passante assez reduite par rapport au filtre ir, environ 50 nm à mi-hauteur (et à la louche ) pour le premier.
il y a peut etre une influence sur le contraste de l'arc ...

comme cet arc se retrouve sur les images de mars et de jupiter (pour les images brutes je ne sais pas) il serait interessant d'estimer pour un instrument donné son angle apparent sur le ciel et sa dimension en pixels sur l'image. il y a peut etre un comportement du capteur sony qui se manifeste a chaque fois et qui se voit sur les images brutes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce sont encore des pistes, mais dans ce cas ce comportement serait systématique quel que soit le jour de capture, et ce n'était pas le cas lors de mes premières images avec le meme matériel...
Le contraste n'est pas du à l'étroitesse du filtre, mais au type de longueur d'onde.
Par contre, je n'ai jamais rien vu de tel sur les images de Jupiter ou Saturne. J'ai juste vu des artefacts circulaires de traitement, mais de traitement (donc pas présents sur les brutes) et qui n'ont rien à voir avec ce truc-là...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Je trouve aussi cette forme en arc parfait suivant le limbe trop "parfait" pour etre veritable... ca me fait plutot penser a un probleme optique..
Si tu projetais cette forme sur une carte a plat cela aurait une forme pas tres typique pour venus (?!)
Aussi pour SB, tu as oublié de dire que le gars qui a fait l'image de Venus en 1960 en argentique etait au ....... Pic du Midi... tu sais le site ou il fait mauvais tout le temps ;-))))) (quoique la derniere fois j'en ai fait les frais, j'ai meme pas pu monter la haut a cause du temps!).

Cyril

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faaaauuuuuuuuuute !!!!!!!!!!!!!

Nan, Cyril, Boyer était à Brazzaville, avec son 260 mm.... Il a débarqué au Pic du Midi bien après...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un paquet de smarties à celui qui trouve l'origine du problème technique s'il s'agit bien de cela...
Je n'aurais pas la conscience tranquille tant que je n'aurais pas fait d'autres images. Peut-etre cette semaine...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
On peut éliminer la diffraction, car cet arc est beaucoup trop large et trop éloigné du limbe. Avec un C14 le premier minimum de la figure de diffraction est à 0,4" du centre. Ici entre le limbe et l'arc, il y a plus de 1".

Un problème de traitement semble en effet impossible.
Peut-être un alors phénomène au niveau du capteur, du à la très grande brillance du disque ?

Pour avoir des smarties je dirais n'importe quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je garde encore le paquet Ulysse
Le traitement est hors de cause (présence de l'arc sur les brutes).
Et quant à l'éclat du disque, dans l'ultraviolet ce n'est pas ça non plus...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Christophe

je suis moi aussi un peu perplexe...

Il me semble apercevoir des auréoles du côté du terminateur sur certaines de tes photos (je reste prudent car je suis chez moi avec un écran pourri de chez pourri). Cela rappelle les problèmes de réglage des paramètres de la webcam sur Mars et parfois sur Jupiter. Et après, le traitement ne fait que renforcer, trop content d'avoir trouvé un détail.
Je serais donc assez tenté de parier sur des problèmes d'acquisition électronique pour le limbe aussi, malgré toutes tes précautions.

Une planète hyperbrillante avec des "vrais" contrastes très légers, voilà un défi à ta mesure !

Pour une fois qu'une planète te résiste !

P.S. Bon, comme tu n'as pas l'air d'être d'accord avec cette hypothèse, je fais mon deuil des smarties, pas grave je viens de m'envoyer une de ces tartiflettes...

------------------
Frédéric Mallmann

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this