Sign in to follow this  
Christophe Pellier

Vénus avec des détails qui ressemblent... à des détails

Recommended Posts

Resalut !
Bon j'ai pu faire à nouveau des images cet après-midi et là on se retrouve face à une planète un peu plus classique :

Ici les détails dans l'UV ne ressemblent pas du tout à des artefacts... On voit meme les "calottes polaires" blanches. Ils sont confirmés par le filtre W47, et très vaguement accessibles au filtre bleu. De meme à nouveau, de très légères bandes se distinguent dans l'infrarouge.
Ce n'est pas que je serais irrémédiablement vexé de savoir que mes images du 29 ne montrent que des artefacts, mais avec celles-ci, obtenues avec exactement la meme technique, la thèse du problème optique devient vraiment difficile à soutenir non ? Je reste donc sur mon idée d'alignement fortuit de taches sombres réelles.
Qu'en pensez-vous...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

de belles et bonnes images qui sortent des sentiers battus
encore bravo!
sur mon écran le phénomène reste tres legerement visible mais il ne cache plus les détails
la turbulence etait elle plus faible que la fois précédente?
je tiens à mon idée fumeuse

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi aussi je tiens à mon idée .

Alors voici ce que j'ai obtenu avec Aberrator, en simulant Vénus par un disque blanc, et prenant un télescope plus grand (530 mm) pour tenir compte de la longueur d'onde de 370 nm :

Pour obtenir cette image; il faut une aberration de sphéricité du 5ème ordre (valeur 4 lambdas) et défocaliser l'image à -5,5 lambdas.
Dans ces conditions la figure de diffraction est celle-ci :

En jouant sur la luminosité de l'écran, on voit apparaitre un anneau lointain responsable du phénomène de diffraction.

Maintenant c'est un peu tiré par les cheveux, je ne pense pas que les aberrations dans l'UV soient de plusieurs lambdas, ou alors il faut supposer en plus une mauvaise mise au point.

Et puis si on regarde attentivement l'arc si troublant, on voit bien qu'il est irrégulier, avec des nodosités, et qu'il est prolongé par les zones sombres qui se trouvent près des pôles sur la nouvelle image.

Bref, j'ai mangé des crèpes aujourd'hui, mais pas de smarties.

[Ce message a été modifié par Ulysse (Édité le 02-02-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ulysse et Asp06, vous adorez vous compliquer la vie
Et puis Ulysse, si pour arriver à un tel résultat il te faut une aberration de 5 lambdas avec défocalisation, tu reconnaitras quand meme qu'on s'éloigne sérieusement de mes conditions concrètes d'observation
Pour moi cette fois, mes doutes sont levés. Le plus simple est le plus crédible et si cet instrument donne de bonnes images sur les autres planètes (meme en UV), il n'y a aucune raison qu'il ne fasse pas de meme sur Vénus
On n'est juste pas habitué à voir des détails sur cette planète c'est tout.
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 02-02-2004).]

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 02-02-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Coucou !
Je dis plus rien sur "l'arc", tu sais ce que j'en pense.

En revanche, là, sur ton image UV, effectivement, c'est bien Vénus avec de vrais détails... Bravo !!!

Pour les calottes polaires, toi, t'es un peu comme l'équipe de Mars Express, t'as du péter un plomb : des calottes polaires, sur Vénus ?????? hé, t'as pas aussi découvert de la glace, non ?????? Et Encke, des fois, tu l'as pas aussi ???????????

Bon, je blague, Christophe, one more time, bravo, t'as gagné avec panache la bouteille de pisco promise...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Serge, je vois de la glace où je veux d'accord ? On est en démocratie d'accord ? Non mais
Cool pour le Pisco
Cyril, j'ai mieux à te proposer comme expérience : de "vraies" images des autres planètes dans l'UV, meme télescope, meme filtre, meme guignol aux commandes :

Pas d'artefacts... rien qu'un aspect classique pour cette longueur d'onde : Jupiter avec un zone équatoriale sombre, Saturne avec un globe très sombre (absorption de la lumière), Mars avec des nuages blancs éclatants... Les images de Mars et Saturne ont été prises dans les deux-trois heures qui ont suivies mes Vénus controversées, et on ne voit rien de suspect.
Pour ces images l'ATK-1HS était utilisée en "longue pose" :
Jupiter : 150 x 2 secondes (brume)
Saturne : 200 x 2 secondes
Mars : 200 x 1 seconde.
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Christophe,

Pour moi il n'y a plus de doutes ce sont bien des détails de la couche nuageuse de Venus et tant pis si je me trompe.

En tout cas chapeau car c'est vraiment galère de tirer des détails de cette planète.

Bonne journée

Serge

------------------
***********************
LX200 GPS 8"
Observe dans l'Essonne et les Deux-Sèvres
http://perso.wanadoo.fr/astro-obs/
***********************


Share this post


Link to post
Share on other sites
Les images UV de Vénus m'interressent mais, il y a plein de trucs que je ne comprends pas :

-Pourquoi la résolution est plus faible qu'en visible ?

Normalement, on devait avoir une meilleure résolution avec des courtes longueurs d'onde (plus petite tache de diffraction).

Est-ce à cause de la turbulence ? La turbu affecte-t-elle plus les UV que le visible. Si oui, pourquoi ?

-Est-ce à cause des capteurs qui sont moins sensibles aux UV ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Serge, merci de ton soutien n'oublie pas de venir à mon procès quand meme :"et pourtant, elle a des taches"...
Lionel : je n'ai jamais dit que la résolution était plus faible que dans le visible ?
Quand on parle de résolution, sur les planètes il faut garder une chose à l'esprit, c'est que la figure de diffraction n'est qu'un élément et pas le plus important. Ce qui détermine l'aspect des détails sur une planète c'est d'abord la longueur d'onde ; et comme sur tout le spectre accessible aux amateurs 300-1000 nm, il y a une variation considérable, il n'est guère possible de raisonner en termes de "je prends tel filtre car il va me donner la meilleure résolution". Le raisonnement c'est "je prends tel filtre car il va me montrer tel type d'information". S'il est exact que la figure de diffraction est plus petite dans l'UV que dans l'IR par exemple, l'élément déterminant est que l'UV ne pénètre pas les atmosphères, alors que l'IR y arrive plutot bien. Exemple Mars, on verra "plus" de détails dans l'IR que dans l'UV... Mais comme ce ne sont pas les memes, il n'est pas possible, en planétaire, de dire que telle longueur d'onde offre une meilleure résolution que l'autre (sauf sur Mars entre rouge et infrarouge où là le type d'information est identique).
Quant à la turbulence, elle doit etre effectivement plus forte dans l'UV, mais je crois que l'étroitesse d'un filtre a un effet stabilisateur. En tous cas lors de mes essais sur Vénus, l'image était nettement moins turbulente dans l'UV que dans le bleu par exemple...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
le filtre uv utilisé a une largeur a peu pres deux fois plus petite que les filtres bleus (environ 50 nm à mi-hauteur pour l'uv, vu sur le site du fabricant).

malgré cela une étoile observée au meme moment et à la meme hauteur doit etre complétement explosée dans un 38 cm.
deja dans le visible c'est rare d'avoir mieux que 15 cm de r0, dans l'UV a faible hauteur sur l'horizon et apres le coucher du soleil, ce diamètre suivant grossierement la longueur d'onde (quand la longueur d'onde diminue de moitié, le r0 fait pareil grosso modo), tu dois avoir quelques cm au plus.

l'hypothese d'ulysse n'est pas completement irréaliste, la turbu doit considerablement deplacer la position longitudinale de la meilleure image au foyer (le "piston").
à un moment donné chaque cellule turbulente n'a pas le meme piston et la mise au point n'est alors qu'une mise au point moyenne.

il serait interessant de voir si l'arc est plus renforcé quand la turbu est plus forte par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Asp06, cette explication en termes de problème technique (ou optique bref), bute sur la meme chose que les autres : pourquoi ne s'est-il manifesté qu'une seule fois, sur une seule planète, et dans une seule longueur d'onde ? N'importe quel problème optique de ce type aurait du se répéter, or meme sur Vénus en UV il n'est apparu qu'une seule fois (sur mes images d'hier il n'y a absolument aucun artefact, toutes les taches sombres correspondent à ce qu'on voit habituellement).
De meme s'il s'agissait d'un problème de diffraction propre à l'UV, il se serait répété sur les autres planètes, ce qui n'est pas le cas.
Et, alors les autres amateurs qui ont tenté l'aventure (avec des SC ou autres) auraient du eux aussi rencontrer le meme problème... et ce n'est pas le cas non plus !
On est toujours face à la meme chose : le raisonnement en termes de problème technique ne tient pas la route...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 03-02-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
euh en plus ces images ont été faites en plein jour, donc la planète n'était pas si basse que ça (une trentaine de degrés, comme indiqué sur l'image), et la turbu était plutot faiblarde.
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
question a 100 balles, l'atmosphere de venus ca tourne a quelle vitesse ? comme son sol hyper lent ??? j'ai pas ete foutu de trouve l'info sur le web

si son atmosphere tourne sensiblement aussi rapidement que son sol, ton arc est a 100% sur d'etre un artefact, c'est pas en 3-4jours qui risque de disparaitre...

en tout cas c'est top comme manipe, ca fait poser des tas de questions

------------------
http://www.astrosurf.com/demeautis


Share this post


Link to post
Share on other sites
l'atmopshère en 4 jours rétrograde, la planete en 240 et qques jours (merci google).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui c'est ça asp06 merci, ça fait bien quatre jours au niveau des couches visibles dans l'UV... Mais si on attend trop longtemps, meme avec un multiple de 4 on n'aura pas non plus forcément la meme configuration.
On a deux belles apparitions de Vénus cette année pour s'y coller
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Chrhistophe,

images vraiment détaillées sur Venus, c'est la première fois que je vois des détails sur cette planète en imagerie amateur c'est trop fort !

Amicalement

HAlfie

------------------
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
[ Albert Einstein ]

Share this post


Link to post
Share on other sites
euh, je ne connais rien en surface planetaire dans L'UV... si tu pouvais comme ca en 2 min faire une sequence sur une etoile ?

Cyril

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'image en haut à gauche montre des structures en "Y couché" comme sur les photos du temps de Boyer, donc des détails qui ressemblent à ce qu'on doit observer. Les deux images de droite montrent aussi ce genre de structure, celles-ci étant orientées de telle sorte qu'on obtienne un arc de cercle très régulier, un peu comme celles de la semaine dernière. Bref : a priori ce sont des vrais détails, et ils étaient alignés pile poil comme il fallait.

Maintenant, il faut quand même noter qu'une partie du bord de la planète est un peu trop brillante (une sorte de couronne brillante qui suit le limbe) et cela a pu renforcer par effet de contraste la structure, d'où son aspect un peu artificiel (je ne dois pas être très clair, il me faudrait faire un dessin...)

Du moins en ce qui me concerne, je suis rassuré (donc convaincu) : Vénus a des choses à montrer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this