Sign in to follow this  
serge vieillard

Vénus en conjonction inférieure avec le Soleil

Recommended Posts

salut à tous,

ben là, j'suis content !
Inspiré les jours précédent où le croissant de vénus était détectable au coucher du Soleil, j'ai choppé Vénus le jour de sa conjonction inférieure, soit le 11 janvier à 11h locale (ça doit faire 0h TU)alors qu'elle est à 5,1°C du Soleil.
Pour ce faire, je me suis mis au raz de l'ombre un gros débord de toiture (on dit une varangue), puis j'ai scruté en direction du nord, en inclinant au pif d'environ 5° le T250 qui pour l'occasion, reprend du service.
Pas facile-facile.... Déjà, la journée bienque magnifique, est couverte de nombreux cumulus. Fô jouer dans les trouées. Pi ya les alizés qui foutent un sacré bazard. Enfin, ya la proximité immédiate de Phébus qui irradie le champ de l'oculaire. Pour faciliter les choses, et en me remémorant le transit à Hawaii avec le Nicolas, j'ai beaucoup gagné avec le filtre OIII, redonnant du fond de ciel.
Et pi d'un coup, hop, la voila dans le champ, superbe croissant ultra fin. Vision facile et évidente (une fois pointée, bien sûr). Les cornes vont bien au-delà des 180° et elles se prolongent par un fin discret liseret sur la périphérie du disque. Et pi, je note sans équivoque quelques zones sombres sur le disque, car suivant docilement les oscillations du télescope.

Joli truc vu à 2 reprises suucessives, lors de trouées nuageuses bienvenues :

Bizzarement, je n'ai pas réussi à la repointer ensuite malgré de nombreux essais (et quelques coups de fumées dans le télescope). La manip étant olé-olé, je n'ai pas insisté davantage. Mais heureux je suis de ce dessin !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut Serge,

J' ai essayé aussi, sans succès...

Ton image ne s' affiche pas, mais j' ai hâte de voir ça !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bravo Serge, surprenant ce liseré sur tout le pourtour de vénus, et en plus ces zones sombres sur le disque !

Share this post


Link to post
Share on other sites
La aujourd'hui ca passe...
Superne le fin croissant, disons mieux cet anneau complet turbulent...
Pour les taches sombres, bizarre... cela ne peut pas etre plus sombre que le ciel aux alentours... Je m'attendrais plutot a des taches claires au mieux, du genre lumiere cendree de Venus (eclairee par la Terre de magnitude -6.7 vue de Venus? ou queue visible de l'emission thermique du sol? ou fluorescence atmospherique de Venus?)...

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ça y'est ça passe
Très sympa ce croissant de Vénus en plein jour !! Pour les tâches sombres c'est en effet surprenant...
A+ Yohan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Serge ! Magnifique ton dessin tout en finesse. J'ai voulu aussi observer le très fin croissant mais la météo en a décidé autrement ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à tous

Yo l'Nicolas
oui en effet étrange ces taches, mais vraiment sans doute possible car TOUJOURS visibles, lors des 2 réussites, avec le suivi des oscillations du télescope. Seul leur contour exact et précis est à affiner.
Mais ce que tu dis est vrai et probablement qu'il faudrait mettre le niveau de gris des taches au même niveau que le fond de ciel pour faire appraitre les zones claires plus claires. Mais c'est un détail comparatif fin du fond de ciel/surface planétaire qui m'a échappé lors de l'observation, tout emoustillé par ce rare moment.
Cependant, ta démonstration est tellement cohérente que je vais modifier cela en conséquence "pour voir".
Ca donne ça et ce fut probablement la réalité :

Bises

[Ce message a été modifié par serge vieillard (Édité le 14-01-2014).]

[Ce message a été modifié par serge vieillard (Édité le 15-01-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne sais pas comment tu fais ce liseré bizaroide, mais ça rien bien la turbu qui fait floter les lignes précises perçues dnas ces cas là (enfin pas ce cas en particulier, je n'ai jamais vu Venus comme ça personellement !).

JMarc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon..... la recette de cuisine de la turbu.
Pour les rayon verts, le Soleil cabossé, ;c'ets fait bau crayon à l'oculaire, en évocant l'aspect visuel.
Ici pour Vénus, c'est un hybrique croquis à l'oculaire (les variations d'albédo, l'épaisseur et l'ouverture du croisssant, quelques coup de crayon évocateurs et quelques notes), et reprise sous phototruc pour les couleurs et la mise en forme du croissant. Au final, un coup de filtre/déformation/océan et roule (on dirait que ça a été fait pour)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et un peu de Parkinson avec l'âge et le tour est joué ... superbe dessin bravo ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
La partie dite plus sombre du disque est vue plus claire que le fond de ciel avec le filtre O3 ou c'est un produit de la représentation de dessinateur?
Quant aux détails plus sombre, c'est parfois visible avec un croissant faible.
Avez-vous essayé aussi d'autres filtres comme le filtre rouge?
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
La zone dans l'ombre,
je n'en sais rien, car je n'ai pas essayé de la quantifier par rapport au fond du ciel. On a donc 2 versions : l'une avec des taches d'albédo plus sombres, sur un disque de même clareté que le fond de ciel (le dessin brut, probablement le plus fidèle à ma vision), et le second répondant aux interrogations de Nicolas.
Mais comme dit, ce fut une observation assez délicate assez courte, entrecoupée de nombreux passages nuageux. Je n'ai attrapé la planète qu'a 2 reprises. Donc oui, bien vu des variations sur la face dans l'ombre, sans aucun doute possible, et cela avec l'OIII, l'UHC-s étant moins performant. Ces 2 filtres sont a demeure dans le télescope, d'où leur emploi inopiné et opportun ici. Et pas d'essais avec d'autres couleurs

Share this post


Link to post
Share on other sites
OK pour l'ensemble des informations apportées.
Le filtre O3 est interressant vis à vis de la recherche de vapeur d'eau (controversé), c'est le meilleur pour cela.
Et puis le rouge type R astronomik ou simplement le W25.
Pendant la conjonction précédente j'ai observé vénus presque chaque jour et des détails sombres apparaissaient sur la partie sombre parfois avec un faible niveau de clarté.
Ce qu'il y a aussi c'est le fait que ces détails sombres ne sont que sur le disque et pas sur tout le champs oculaire (ce serait un problème de vue).
Interessant pour comparer.
Il y a au BAA des observateurs qui rapportèrent séparemment ce style de report.
Si cela vous interresse il y a un rapport d'obs sur vénus sur l'alpo japonaise pour la conj. précédente, celle-ci est bien bouchée par le temps général et je n'ai rien fait cette fois ci.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this