Sign in to follow this  
Christophe Pellier

Quelques images de Saturne au mewlon 210

Recommended Posts

Comme les copains j'ai pu profiter d'une très bonne nuit, enfin, le 25 novembre au matin, ce qui m'a permis de tester le mewlon 210 dans de bonnes conditions :

Prises de vue depuis mon balcon en région parisienne
Je met la planche avec toutes les données pour faire plaisir à Alain Maury
Donc mewlon 210 et ATK-1HS mode raw, barlow 2,8 avec tirage sauf pour l'image UV barlow 2x.
Image couleur : Luminance avec filtre IRcut, 5 i/s, 1/33ème, gain 50, 700 brutes. J'ai fait un test à 10 i/s (je sens que ça va chambrer ) et le résultat aurait été meilleur (même qualité de brutes mais deux fois plus nombreuses) malheureusement il y avait des artefacts . Bref j'aime bien l'image mais je crois qu'on peut faire beaucoup mieux.
La chrominance est obtenue avec les filtres RVB Astronomik et là par contre je trouve le rendu excellent !
Images IR et R+IR à 5 i/s également. A 630 nm les bandes du globe apparaissent moins contrastées, comme chez Olivier, car le filtre ne pénètre pas aussi loin dans l'atmosphère de Saturne que l'infrarouge, et ces bandes sont donc vues à travers quelques couches de nuages fins plus élevées.
L'image UV est réalisée avec le mode longue pose (1200 x 1,5 seconde), et c'est la meilleure que j'ai obtenue de cette planète. Cette image commence à montrer les brumes troposphériques, si je ne dis pas de co..eries. La qualité optique du taka et l'absence de lame de fermeture comptent beaucoup dans la réussite de cette image qui est nettement meilleure que celle que j'avais faite en février avec le C14...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Justement, Christophe, une question sur la vitesse de prise de vues: si tu prends seulement 5 images/seconde, alors que tu pourrais faire 15 img/s par exemple, est-ce que tu ne rate pas des micro-séquences d'excellentes qualités ?
J'ai constaté en webcamisant la Lune à 15 img/s que deux brutes successives pouvaient être l'une pourrie et la suivante excellente. Or, 1/15 è de seconde les sépare [CORRECTION. C'est ... zut je ne sais plus combien ... si , oui ,c'est ça, confondons pas la base 60 et la base 100].
En faisant ça sur une minute seulement, je me retrouve avec un film de 900 images avec, certes beaucoup à jeter, mais pas mal de correctes en peu de temps. Si je faisais 1/5 de seconde, je devrais "patienter" 3 minutes pour en avoir autant de correctes (à turbulence comparable).
Me trompe-je ?

[Ce message a été modifié par leonardcauvra (Édité le 27-11-2004).]

[Ce message a été modifié par leonardcauvra (Édité le 27-11-2004).]

[Ce message a été modifié par leonardcauvra (Édité le 27-11-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Léonard, en fait le problème avec la cadence 15 i/s c'est que la qualité de l'image brute est sérieusement entammée. Il suffit de faire des essais, sur un objet comme la Lune, ou plus simplement chez soi avec l'objectif original de la webcam : les plus petits détails disparaissent à partir de 15 i/s, alors qu'ils sont bien visibles à 5 ou 10 i/s. Autre exemple quand je fais ma collim à la webcam à F/40 sur une étoile, l'espace sombre entre le premier anneau de diffraction et le disque central disparaît à partir de 15 i/s !!! Pas bon... Donc ça sert pas à grand chose...
Mieux vaut faire des captures plus longues, et de toutes façons lors d'un bonne nuit tu auras toujours suffisamment d'images. Sur toutes les planètes sauf Jupiter, on peut faire au moins 5 mn, ce qui donne 3000 images à 10 i/s et en encore 1500 à 5 i/s, largement de quoi sélectionner
Enfin, les temps de pose REELS maxi diminuent quand la cadence augmente : 1/5ème de seconde à 5 i/s, 1/10ème à 10, etc, pour un même réglage théorique de 1/25ème. A 15 i/s tu n'auras jamais assez de lumière sur un objet comme Saturne avec des focales de F30-40 nécessaires pour tirer partie de la résolution de l'instrument...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires : http://astrosurf.com/pellier

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 27-11-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
très sympa tes saturnes christophe!

Il y a un léger chromatisme sur tes anneaux couleur, mais sinon....

En tout cas, la version R+IR m'interpelle d'autant plus que je la trouve très douce !

Bon, ils partent quand ces nuages de malheur?!?

amicalement,
stéphane

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bravo pour ces images!!! T'as résolu ton souci d'astigmatisme??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stéphane : oui, en fait les couches RVB de l'image de chrominance ne sont pas parfaitement calées (et pas exactement la même taille non plus...), donc effectivement il y a un peu de couleur qui déborde ! Pour l'image R+IR, mise à part la différence de longueur d'onde, c'était un poil moins bon au niveau turbu je crois.
Pierre : le "problème" est toujours là. Donc visiblement on peut quand même faire des images avec je ne sais absolument pas si ça porte préjudice...

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Quentin
HAlfie, oui je crois que pour la luminance je ferais ça à 10 i/s dorénavant . Pour les images filtrées par contre pas le choix ce sera du 5 i/s, je n'ai plus assez de lumière avec seulement 1/10ème de seconde de pose...
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour l'astigmatisme vérifie voir si le secondaire n'est pas contraint. Il faut s'arrêter avant que les vis "couinent" ;O).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aurais-tu plus de détails HAlphie !! Est-ce que je dois :
- dévisser un peu la visse centrale ?
- ou un peu les trois de collim ? Il est précisé dans le manuel que quand on en tourne une les deux autres doivent être sérrées...

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
La vis centrale permet d'avancer ou de reculer le secondaire et les trois vis à 120° orientent le miroir.
Lorsque tu bouges une vis une autre doit être dessérrée.

Sur le 210 d'un copain on a été contraint d'approcher le secondaire du primaire de façon à faire ressortir le foyer, car la mise au point avec le LE50 était impossible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
OK alors il faut que je désserre un peu les vis de collim quoi... Je ferais une tentative lors de la prochaine nuit claire - dans deux mois.
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah non touche surtout pas à la centrale !

MAis les 3 vis de collim. Faut pas que ça couine c'est tout .
Essaye voir en serrant ces 3 vis pas fort du tout, et regarde voir si tu as toujours de l'astigmatisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai déjà vu de l'astigmatisme sur des Mewlon, sur un 210 (pas le mien) et sur mon 250 (et aussi sur le TSC-225). Dans tous les c'était une question de serrage du primaire. Une fois très très légèrement desserré, ça s'est arrangé, mais le tout est de trouver le bon serrage, si on desserre trop il risque de bouger et de toucher le baffle par le trou central, et ça c'est à éviter absolument car ça fait revenir l'astigmatisme. Pour moi, si cela vient bien du primaire, il y a 2 hypothèses :
1) il est trop serré
2) il n'est pas assez serré et touche le baffle

D'autre part, effectivement les SC n'ont pas l'air de donner de très bons résultats en UV (je suis déçu par les images UV que me donne mon 305mm, pourtant très bon par ailleurs), je soupçonne le sphérochromatisme qui doit commencer à être élevé à ces longueurs d'onde. Je pense qu'il faut plutôt se tourner vers un Newton, un Cassegrain ou un Mewlon, ou éventuellement une très bonne apo (j'ai fait un essai mercredi matin avec la TOA en UV et j'ai bien les structures nuageuses).

[Ce message a été modifié par Thierry Legault (Édité le 28-11-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
ah bon alors ce serait plutôt le primaire ? Remarque pour le savoir il suffirait de le faire pivoter, et regarder ensuite si le grand axe des ellipses a tourné lui aussi. J'avais fait ça avec mon 180 ce qui m'avait montré que le léger astigmatisme que je voyais était bien dû au secondaire.
Bon, je crois que je vais commencer par désserrer un peu ce dernier, et si ça ne change rien je regarderais du côte du primaire... 'tain ce genre de manip c'est l'aventure pour moi !!
Pour les SC et l'UV effectivement ce n'est pas le couple harmonieux a priori, mais ce qui m'a surtout frappé c'est la différence de luminosité. Je pense à la lame de fermeture, mais ça se trouve le traitement de surface est peut-être pas super transparent en-dehors du visible ? Enfin perso c'est la principale raison pour laquelle j'ai préféré un mewlon 210 à un C9.
Je me demandais ce que pouvait donner une lunette dans l'UV, donc apparemment selon toi ça marche. Bonne info.

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires : http://astrosurf.com/pellier

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 28-11-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Robert
Les I et III correspondent aux différents systèmes de rotation de la planète, et mesurent la longitude qui passe au méridien, en degrés. I est pour la grande zone équatoriale, qui tourne plus vite (comme pour Jupiter), III est pour le reste du globe. Le système III est calé de manière objective sur la rotation des émissions radios de la planète.
Le système II n'est plus utilisé pour Saturne, donc je ne le met pas.
Et sinon :
Ls = longitude solaire, exprime la saison (Ls 0 = équinoxe de printemps boréal, donc à 298° c'est l'été austral)
De = inclinaison du globe par rapport à la Terre.
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires : http://astrosurf.com/pellier

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 30-11-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Christophe de ces precisions. Et ces informations, tu les obtiens comment ? Le Ls et De jepense que ca se trouve sur des bases de donnees bien "terrestre" (j'ai deja vu ca en fouillant). Mais les valeurs pour les bandes I et III ? Et si c'est une base, qui fait les mesures (ca doit demander une surveillance quasi continue du globe nan) ? bon je vais faire aussi un tour sur les pages de la SAF concernant le planetaire parce que peut-etre que ces infos y sont mais que je ne les avais pas retenues.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Joël
Tony : je te conseille d'utiliser WinJupos, un logiciel d'éphémérides très complet développé par Grischa Hahn en Allemagne : http://home.t-online.de/home/grischa.hahn/astro/index.htm
Les méridiens sont définis une fois pour toutes, donc ils tournent tous seuls
Sur le site de la SAF il n'y a rien concernant Saturne - il n'y a que les pages sur mon site qui sont un embryon de site web consacré à cette planète. Ce serait à developper.
Christophe

------------------
Christophe Pellier
SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
Observations planétaires :
astrosurf.com/pellier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this