Sign in to follow this  
xavierc

Automne austral chilien : la boucle est bouclée. Nuit 11

Recommended Posts

Episode précédent : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum15/HTML/002263.html

nuit 11 : 15 au 16 avril 2013 observations 6426 à 6436.
---------------------------------------------------------

Raymond est parti en 4x4 chercher du pain à El Romeral dans les lueurs du crépuscule. La Lune en croissant dans le Taureau à l'ouest commence à gêner et se couchera vers 23h.

Les amas ouverts dans la Poupe nous font coucou, le Strock 254 et moi acceptons leur invitation.

NGC2423 de magnitude 6.7 est vu comme une tache très faible piquée de quelques étoiles dans le chercheur 9x50, à 1° au nord-est du brillant M47. A 75x, il se montre fourni avec ses étoiles brillantes (de magnitude 9.0) à perceptibles.

NGC2579 est un intéressant complexe nébuleuse-amas ouvert de magnitude 7.5 à proximité de q Puppis. A 109x, la nébuleuse est petite, évidente, assez faible, très réactive en OIII et faible en Hbêta. L'amas ouvert éparse est assez faible (étoiles de magnitude 9.5).

Un coup de barre à 23h40 se solde par une heure de sieste dans l'observatoire. Au retour, je vais me prendre la plus grosse claque du séjour, et sur des objets du ciel boréal en plus.

Objectif : les galaxies spirales dans la Vierge, qui explosent sous ce ciel car les spirales sont en effet fort bien vues!

Bon, d'abord une spirale facile, M61, dont la structure se dévoile déjà en partie avec ce télescope en Seine et Marne.
Sauf qu'ici au Chili, la structure spirale est évidente! Observée à 109x et 150x, elle est assez faible et bleutée.
Son bras nord-est très faible et son bras Est vu tout le temps uniquement en vision décalée se tirent la bourre, tandis que le bras nord-ouest est aperçu de 50 à 75% du temps en vision décalée. Les zones HII se montrent en vision décalée à 150x, de 100% à moins de 10% du temps.

Côté Chevelure de Bérénice, M99 ne m'a jamais montré autre chose qu'un disque diffus graduellement plus faible, jusqu'ici du moins...
Au même grossissement que pour M61, la galaxie considérablement faible se colore en bleu. Sa structure spirale assez facile sous ce ciel est vue en vision décalée. Un bras sud fin est remarqué 75% du temps, l'autre diffus est vu 25 à 50% du temps.

Bon, la troisième sera plus difficile.
M100 sur laquelle je multiplie les grossissements (75x, 109x, 150x) est diffuse, avec son centre considérablement faible qui domine le pourtour très faible. Sa structure spirale est subtile, difficile de voir le sens d'enroulement des spires. Je m'aide pour ça des régions HII vues à 150x, mais ce n'est pas probant car le dessin ne les enroule pas dans le bon sens. L'ensemble est un peu plus brillant à 109x mais pas plus facile. Une des nodosités est vue tout le temps uniquement en vision décalée.

Nous les pointons ensuite au télescope 406 où mes collègues les voient aussi spiralées après quelques minutes sans leur lampe rouge trop forte pour atteindre le max d'adaptation nocturne.

Je reviens à des objets purement austraux.
Direction l'Autel (en latin Ara).
De magnitude 5.9 et à l'est d'epsilon, NGC6250 à 109x est un petit amas ouvert en cercle, aux étoiles plutôt brillantes (magnitude 7.6) à perceptibles.

Puis une galaxie de magnitude 10.1 toujours dans Ara, à 2° sud-ouest de delta.
A 150x et 109x, NGC6300 faible à très faible offre la vision d'un voile diffus uniforme.

Changeons de constellation avec l'austral Indien et ses galaxies jusque dans l'aube.
Je les pointe à partir de la proche étoile gamma Pavonis (du Paon) car l'Indien n'a pas d'étoiles remarquables dans ce secteur.
De magnitude 11.2, NGC7083 est faible, allongée à 109x, facile à trouver à 1.5° au nord de gamma Pavonis.

Plus faible à magnitude 12.6, NGC7179 est aussi allongée à 109x, faible, diffuse.

J'ai raté le départ de Pierre vers les 4 heures, il a time-lapsé une partie de la nuit sur les flancs de la colline, en contrebas. J'ai hâte de voir ce que ça donne.

NGC7192 révèle son centre considérablement faible et son pourtour très faible à perceptible. De magnitude 11.2 et voisine de NGC7179 et de plusieurs autres que je n'aurai pas le temps de toutes dessiner, elle s'avère très diffuse à 109x.

Les Jeans remballent le télescope 406 et partent avant l'aube. Je résiste à un coup de fatigue pour terminer la nuit.

Ce sera sur NGC7199, à proximité de la précédente mais pas suffisamment pour apparaître sur le même dessin à 109x ou 150x.
De magnitude 12.8, très faible, elle lutte pour s'extirper de l'aube qui se manifeste à 7h.
Ell est petite avec un centre faible.

Cette nuit aura révélé sous un nouveau jour des objets de notre hémisphère, je réitérerai l'expérience à la prochaine nuit!

[Ce message a été modifié par xavierc (Édité le 25-05-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

salut
et super, bravo, jolie maitrise et beau Téléscope...
bonne journée
GG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Xavier,

un sacré catalogue quand on met le tout bout à bout.
certainement le plus abouti du ciel austral avec un Strock250.

dans celui-ci, encore de beaux moments jouissifs j'imagine et de bonnes idées si un jour.....

jc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Xavier,

comme déjà dit, M61, M99 et M100 sont spectaculaires pour un 250, quel ciel ça doit être là-bas.

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this