Sign in to follow this  
xavierc

Automne austral chilien : la boucle est bouclée. Nuit 12

Recommended Posts

Episode précédent :
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum15/HTML/002268.html

nuit 12 : 16 au 17 avril 2013 observations 6437 à 6446.
-------------------------------------------------------

Je suis venu à 23h30 après une petite sieste permettant aussi de limiter la portion de nuit où la Lune gêne. Celle-ci éclaire la colline mais plus les chalets. Les astropotes sont là et attendent le coucher de la Lune pour viser les cibles faibles.
Elle se couche vers 0h30 pendant le dessin d'un amas ouvert de magnitude 6.6 vers u de la Carène, NGC3572. Ce dernier apparaît à 150x assez concentré, plutôt brillant, et sympathique.

J'entame la traque de brillantes galaxies du Lion avec une collation à l'observatoire au milieu. je vais les voir comme jamais auparavant!

Le centre assez faible de M95 est entouré d'un pourtour habituellement vu sans détails. Ici dans ce ciel d'exception, ce pourtour faible à perceptible montre des spires, surtout à 109x. L'ensemble est peu contrasté. La forme globale elliptique est bien perçue en vision indirecte 50 à 75% du temps. La structure spirale barrée incomplète est soupçonnée puis confirmée avec 2 départs de bras vus au mieux 25% du temps. De plus des trous sont aperçus entre les spires, dessinant un thêta symétrique. La galaxie reste bleuôtée à 150x.

M66 est aussi une belle redécouverte à 109x et 150x, avec un long bras diffus vu en vision périphérique de 25% à 100% du temps suivant la portion. De la barre centrale assez faible partent d'autres bras très faibles s'estompant jusqu'à être vus moins de 25% du temps. La structure de cette galaxie teintée de bleu ciel est complexe.

Mes cibles suivantes sont un amas ouvert et des nébuleuses diffuses dans le Centaure.
De magnitude 6.0, NGC5316 est vu au chercheur 9x50 comme un petit tas d'étoiles serrées à 1.5° sud-ouest de bêta (Hadar). Au Strock à 109x, il est riche en étoiles considérablement brillantes (mv 7.8) à perceptibles, et reserré.

NGC5367 est une nébuleuse vue à 109x en 2 morceaux. Le plus brillant est faible, bleuâtre, facile, et le second n'est vu qu'en vision périphérique mais en permanence. Ces nébuleuses semblent juste réfléchir la lumière des étoiles environnantes vu leur réponse négative aux filtres OIII et Hbêta.

L'objet suivant sera un de mes souvenirs les plus émouvants du séjour. Ce nuage obscur dans Ophiucus est bas et noyé dans les brumes et la pollution en France métropolitaine, mais troue la Voie Lactée de toute sa rectiligne noirceur ici, accroché quasi au zénith. Je parle bien sûr de la Nébuleuse de la Pipe, LDN1773, observée à l'oeil nu dans une chaise longue pour regarder sans torticolis le zenith. Le tuyau de la Pipe est évident, le corps principal (l'âme) nettement moins car en surimpression sur une portion de Voie Lactée nettement moins lumineuse.

Je termine au zénith par des amas globulaires du Sagittaire dont 3 de catalogues exotiques.
A 3° nord d'alpha de la Couronne Australe et de magnitude 12.0, Terzan 7 m'étonne à 109x et 150x, car bien que très faible, il commence à être résolu en étoiles perceptibles au mieux les 3 quarts du temps en vision décalée.

A 6° est, Terzan 8 de magnitude 12.4 n'a pas du tout le même aspect à 75x et 109x, très faible à perceptible. Son centre très faible domine un pourtour très diffus qui se dilue très vite avec le grossissement, au point qu'à 109x seul le coeur est visible.

L'astronome Arp n'a pas catalogué que des galaxies en interaction ou tourmentées, comme le prouve le très faible (mv12.3) amas globulaire Arp 2, diffus à 109x à 3° ouest du brillant M55.

Je regarde aussi les stars du Sagittaire et du Scorpion juste pour le plaisir des yeux, notant une description sommaire par manque de temps restant dans ce séjour.
Je n'ai pas utilisé de filtres.
M6 et M7 sont étincelants avec leurs étoiles colorées jaunes.
M20 Trifide montre sans équivoque 4 bandes sombres à partir du centre, l'une s'arrête sans atteindre le bord externe.
M8 Lagune présente des nuages très denses, donnant une impression marquée de volume et de relief, avec 2 globules de Bock évidents près de la zone la plus brillante.
Je n'ai pas vu la forme d'omega de M17 Oméga mais la partie la plus brillante est très structurée et en volume, un peu en dents de scie.
Dans M16 nébuleuse de l'Aigle, j'ai aperçu des zones sombres, avec une forme allongée assez nette le long des étoiles dirigées vers l'amas ouvert, la nébuleuse reste faible.

Je termine par un dessin du globulaire NGC6624 de magnitude 8.0 à un degré sud-est de delta du Sagittaire, dans l'aube. Repéré à 75x où il est bleuté, il se résout à 218x en étoiles très faibles (mv 13.7) à perceptibles, à partir de son centre brillant jusqu'à la périphérie graduellement plus faible. Le dessin s'achève sur fond de ciel bleu dans l'aube presque nautique.

Je redescends avec le Strock pour le remballer cet après-midi

[Ce message a été modifié par xavierc (Édité le 25-05-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this