Sign in to follow this  
fred-burgeot

Virée au Restefond, quelques dessins

Recommended Posts

Salut,

avec Jean (un copain du club, le Centre Astronomique de vendée), on s'est décidé à quitter notre plat département en direction du Restefond pour 8 jours. Quand on part de la façade Atlantique, ça fait loin, le Restefond… plus de 12 heures de route. Les prévisions météo n'étaient pourtant pas des plus optimistes, mais on avait très envie de prendre l'air de la montagne, et on s'est dit que la météo en montagne est assez imprévisible, dans un sens comme dans l'autre. Alors on a tenté notre chance.

Et on a bien fait ! Météo très capricieuse en journée (comme prévu), mais que de belles nuits, au moins en partie. Le scénario a été presque tous les jours le même : beau ciel le matin, formation de cumulus en fin de matinée, les cumulus grossissent en début d'après-midi pour devenir menaçants, le plafond s'abaisse et la pluie arrive dans l'après-midi, mauvais temps jusqu'à 23h ou minuit, et puis brutalement plus rien, les nuages laissent la place au ciel étoilé. Des nuits bien froides (trois nuits avec une T° négative), mais quelle transparence et un seeing qui n'est pas en reste.

Les conditions de vie sont spartiates, il n'y a rien là-haut, mais alors rien, même pas d'arbre pour faire de l'ombre, altitude oblige. Le soleil du matin arrive à bien brûler la peau, alors on se tartine le visage à l'indice 50. Le réchauffement que l'on peut ressentir est dû au seul rayonnement, dès que le soleil se cache on caille immédiatement et il faut remettre le pull et la parka. La masse d'air est froide et quand on voit le thermomètre afficher 10°C on est content ! En plus, quand un nuage masque le soleil, le vent fait son apparition ce qui n'arrange pas les choses.

Mais à la rigueur, le froid et le vent, quand on est astram on est équipé pour s'en protéger et ça n'est pas un problème. Le truc pénible, c'est la pluie. Tous les jours, la pluie. Quand elle survient il faut abriter tout ce qui traîne dehors. Ce faisant on se fait soi-même mouiller, ensuite c'est difficile de se réchauffer malgré les vêtements chauds. Alors les jours suivants on anticipe, on laisse un maximum de matériel à l'abri et on tient les bâches prêtes à l'emploi. Quand l'averse commence on se met dans le camion et on s'occupe en lectures, en peaufinages de dessins, en mangeant un morceau. Bouffer est un excellent moyen de tuer le temps .
Le samedi 15 aout, Météo France annonçait une très longue averse sur toute la journée (prévision qui s'est avérée exacte), alors avec Jean on a craqué et on est descendu à St Etienne de Tinée. Il y pleuvait aussi mais on a gagné 15°C dans l'opération : ouaiiiiii ! Un royal 20° au thermomètre !

Quelques images pour situer les choses.

La campement, vu depuis la montagne qui le surplombe. Mais il y a eu une motivation à cette montée : on s'était dit que pour le dernier soir, on irait prendre un verre encore plus haut...le Ti'punch le plus haut d'Europe ? On a bien pensé à aller le prendre à la Bonnette, mais c'est surfait


Pour arriver là-haut il a fallu une petite ascension.


Quand les nuages partent à l'assaut de la montagne, ça donne des instants insolites où l'on a l'impression qu'on est au bord d'un volcan.


Bricolage sur le T600. A notre départ, il était presque terminé, mais « presque » seulement. Il a fallu fabriquer des pièces temporaires sur place pour qu'il soit utilisable. Jean avait tout prévu, matériaux et outils.


Le voilà quelques instants avant sa première lumière. On devrait pouvoir en faire quelque-chose de bien Remarquez le plafond bas qui, comme chaque soir, finit par dégager.


On a eu le plaisir de partager ces moments avec des compagnons de quelques jours (Fred Vakoran, Charles, Rémy) ou des visiteurs d'un soir (Carel, Bernard Augier). Des observateurs du ragbr étaient là aussi, installés aux prairies, merci à eux pour l'apéro du jeudi midi ! On ne les a vus qu'à cette occasion (sauf Denis qui est passé nous voir à son départ le dimanche) mais on a souvent pensé à eux quand il flottait, aux prairies je pense qu'ils ont davantage souffert de l'humidité.


Côté observations :


Le Pélican (IC 5070)
Ce fut mon fil rouge de cet été, car le dessin a été commencé en juillet depuis mon jardin en Vendée au T406 et il a été peaufiné au Restefond avec le même télescope, puis complété de quelques détails mieux saisis au T600 sur ce même site (en particulier la zone complexe dans le cou du volatile). Le tout est réalisé sur un fond étoilé à l'avance, étant donné la grande taille de la nébulosité.
C'est un objet difficile, ça fait deux ans que la feuille préparée avec le champ étoilé attend dans mon sac. Jusque-là, à chaque fois que j'ai entrepris de le dessiner, je me suis dit que ça ne serait pas très gratifiant, à la fois trop étendu et trop délicat à déchiffrer.
Et puis cette année je me suis lancé, comme toujours c'est le premier pas qui est le plus difficile. Comme toujours (bis) les détails viennent au fil du dessin, ce qui est au départ une masse cotonneuse prend petit à petit de la texture.
J'ai débuté avec la zone du "bec", la plus lumineuse. Puis je me suis décalé pour croquer la zone d'à côté, etc, et de proche en proche la feuille se couvre de pigment. J'obtiens ce résultat, en OIII, à 88X au T406 et à 135X avec le T600. Temps de dessin à l'oculaire : pas mal d'heures au fil des nuits.

Orientation comme à l'oculaire et à la même taille que sur le papier (format A4 entier) :

Orientation dans le sens qui permet de reconnaître vaguement le volatile :


IC 63
Objet de Cassiopée réputé être observable avant tout en H-beta, j'ai donc commencé par installer ledit filtre sur l'oculaire. Pas de souci pour le percevoir à 88X, sous la forme d'un triangle émoussé, à condition de sortir l'étoile voisine très brillante (gamma Cassiopée).
Pour mieux le détailler j'ai poussé un peu le grossissement (220X) mais cela a eu pour effet de le faire disparaître, peut-être à cause de la pupille de sortie devenue trop petite. J'ai alors enlevé le filtre et j'ai eu la surprise de constater que la nébuleuse était mieux vue au naturel, à ce Gr assez fort pour bien cerner les contours.
D'autres nébulosités proches très diaphanes sont perceptibles mais je ne les ai pas dessinées, ce sera peut-être pour plus tard.

Voilà donc IC63, au T406 à 220X, sans filtre. Environ 2h de dessin.


Hélix (NGC 7293)
Objet très diffus de prime abord, il révèle des formes après un temps d'observation suffisamment long. Je n'ai pas spécialement vu de double hélice, mais sur les bords du « trou » j'ai perçu des aspérités, un genre de texture radiale. Fred Vakoran, un autre dessinateur présent sur le site, a également perçu cette texture. Le T600 a rendu les choses plus facilement accessibles à 135X, mais l'essentiel a été dessiné au T406 à 88X avec filtre OIII. J'y suis revenu presque chaque nuit, soit quelques heures d'observation en cumulé.


NGC 246
Belle NP d'une taille respectable mais peu lumineuse. C'est un petit bijou diaphane. Là le T600 équipé de l'OIII (Gr 135X) a été très appréciable. Au niveau de la structure, elle a beaucoup de points communs avec NGC40 je trouve. Environ 2h de dessin.


Le trio du Dragon (de gauche à droite NGC 5981, 5982 et 5985)
Prises séparément, ces trois galaxies ne sont pas spectaculaires, c'est l'alignement qu'elles forment qui les rend intéressantes. La variété des formes aussi : un fuseau, une elliptique brillante, une spirale. J'ai poussé un peu le grossissement (220X) sur le T406 pour tenter de détailler, notamment la forme nettement allongée de l'elliptique et la nature spiralée de celle du bas à droite.


La galaxie du sculpteur (NGC 253)
Alors celle-là, elle a beau être basse sur l'horizon, elle montre un sacré beau spectacle. La grande transparence du ciel liée à l'altitude y est pour quelque-chose. A grossissement raisonnable elle entre en entier dans le champ et le spectacle est spelndide, c'est LA spirale typique vue légèrement inclinée.
Mais il faut agrandir l'image pour sortir plus facilement les détails. Tant qu'on ne s'éloigne pas trop du noyau, c'est un festival de nodules lumineux et de zones sombres. Au T406 à 220X il y a déjà de quoi s'amuser un moment, mais avec le T600 c'est encore plus beau et fourni. Comme Hélix et le Pélican, j'y suis revenu toutes les nuits, le dessin est donc un cumul de quelques heures d'observation dans les deux télescopes.


C'est tout !
Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Pour une fois que je passe de l'autre côté, je t'ai déjà dit toute mon admiration...
Je le refais ici, un très grand bravo à l'artiste.
Je reste fascinée par le fantôme... Il faudra que j'y retourne, tu y vois tant de détails... Je dois bien pouvoir en saisir un peu tout même... Ou dois-je retourner voir l'ophtalmo? 8)
Les dessins sont de toute beauté, les conditions n'étaient pourtant pas très faciles cette année au Restefond... Moi qui croyais que l'été c'était uniquement du plaisir au milieu des marmottes... Surtout un été caniculaire, où il n'est tombé que 3 gouttes sur le reste de la France, c'est donc vous qui avez volé toute l'eau du ciel?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Que de beaux dessins encore une fois et que ne ferait-on pas pour les réaliser ?!

Le temps passé : voilà une des clefs pour l'observation visuelle et le dessin. Je l'ai appris de toi et de Serge et j'ai pu améliorer mes visions nocturnes plus que je ne l'imaginais. Ta description du dessin Hélix est éloquente a ce titre et je vois de quoi tu parles notamment sur cet objet.

Merci pour ce très beau CROA. Merci pour tout et Bonnes observations où que tu sois!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les dessins sont somptueux,et le compte rendu très agréable à lire.
Vous avez du en ch... avec la pluie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut fred, toujours d'aussi beaux dessins!

Superbe conférence ce week end à astrolys... tu en as surpris plus d'un

bon sauf cette magnifique question sur le rapport entre tes dessins et "dieu"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maïcé, dans le T406 à 220X, IC63 se détachait bien du fond de ciel sous la forme d'une pointe de flèche. C'est pas lumineux mais les contours sont bien définis, ça aide !
Pour les conditions de vie là-haut, si les pluies quotidiennes, le vent et le froid sont nécessaires pour avoir une belle nuit transparente, alors on supporte sans problème. Et puis le matin, grâce au beau ciel bleu, on profite du cadre splendide ce qui fait oublier l'après-midi maussade de la veille.

Arnaud, c'est vrai ça, qu'est-ce qu'on ferait pas pour aller chercher les belles images
Bonnes observations à toi aussi, il faut continuer sur ta bonne lancée ! Apparemment le ciel de ton jardin est déjà pas mal du tout.

Bernard, comme dit, le plus pénible c'est la pluie, ça te cloue dans le véhicule pour une durée indéterminée. Pour le reste (froid, toilette dans le torrent bien froid, etc...) ça fait partie du jeu
Et puis on était tout simplement heureux d'être dans la montagne.

Xavier, merci !
Ah oui, la question "qui est à l'origine de tout ça..."

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello,
on est gâté en ce moment sur ce forum et pourtant, ça roupille grave en nombre de réponses.

j'ai avalé avec gourmandise aussi bien le texte que les dessins....

de l'excellent mais je ne connais pas encore ces objets en visuel donc je ne me prononcerai pas...

Aaaah si, IC63 - pointé très bas dans le sud est près de Valdrôme puis au Portugal avec un SQM de 21,8....
et bien que dalle !!!! rien !!!! nada !!!!
ta piste du hb m'ouvre de nouveaux horizons....

sinon, Fred, faut aimer quand même le camping très rustique genre la Namibie pluvieuse....
près de Valdrôme, du côté de Serres, je suis arrivé à 21,8 au sqm en début d'été.

c'est quoi le trip du Restefond, le punch ????? bon pas taper, je connais pas...

jc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui, c'est bien !
Je me demande même si je ne l'ai pas déjà dit une fois... mais c'est trop bien !

La légère coloration rose sur les deux derniers: Est-ce une illusion ?
En tout cas je trouve que ça donne un plus...

Pierre

PS: Pas oublier le rhum pour partir au Restefond mercredi... pas oublier le rhum... pas oublier...

Share this post


Link to post
Share on other sites
JCB77, IC63 c'est le genre de nébuleuse qui ne pardonne pas sur la transparence. Sur ce point l'altitude apporte un plus évident.
Tu dis l'avoir pointée "bas", c'est peut-être ça le souci.
En tout cas il ne faut visiblement pas hésiter à grossir si on ne met pas de filtre, ça permet aussi de centrer la nébuleuse dans le champ de l'oculaire tout en ayant la brillante gamma-Cassiopée hors cadre. Avec le filtre (donc avec un grossissement plus faible) elle était à peine mieux détectable. Et comme elle y était plus petite j'ai préféré la vision sans filtre.

Pour les conditions de vie, c'est pas le camping 4 étoiles, mais ça fait partie du charme. Vu les T° fraiches c'est possible de conserver longtemps des produits frais et donc de bien manger (on a mangé des tomates du jardin, concombres, melons etc... pendant les 8 jours, ça a tenu sans problème). Devoir s'envoyer uniquement des boites de cassoulet et autres raviolis m'aurait miné le moral, alors qu'avec des fruits et légumes on garde une sensation de confort digestif comme à la maison
Le Ti'punch est aussi un allié

Pierre, oui, le rhum !
Le rose sur les galaxies, ça doit être ton écran qui est décalé vers le rouge, car sur le mien d'écran point de redshift (c'est au contraire très légèrement bleuté).

Fred.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello
J'ai bien pris note de tes conseils et retiens que la valeur sqm ne dit pas tout.
Je vais certainement avoir l'occasion de tester grandeur nature l'altitude en octobre en Espagne.
Je profite ici pour remercier Serge B pour ses documentaires. Notamment celui où tu apparais Fred. Je ne retrouve pas la saison 2 sur YouTube. Si quelqu'un a un lien car j'ai raté. Saison 3 sortie dvd en prévision?
Jc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Magnifiques cibles dont le niveau de détail a bien nécessité le temps que tu y a consacré. Bravo pour l'abnégation et le rendu final !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superfulgur et Yapo, merci !

Bonne question de JCB sur une éventuelle saison 3 de "entre Terre et Ciel"...

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbe !
Jamais aucune photo ne dégagera autant d'émotions que ce type de dessins.
J'adore!
Mention spéciale à l'Hélix, magnifique...

[Ce message a été modifié par boystar (Édité le 03-09-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Jamais aucune photo ne dégagera autant d'émotions que ce type de dessins.

Absolument d'accord !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Superbes tous ces dessins... quelle finesse, j'adore...

Jean-françois

Share this post


Link to post
Share on other sites
Magnifique dessins!
J'aime beaucoup le look de ce T600

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this