Sign in to follow this  
xavierc

Premiers dessins au 500

Recommended Posts

Bonsoir

Certains l'attendaient impatiemment, voici le CROA de mes premières observations réelles au T500.

Après la première lumière sous un ciel voilé ce samedi 19 décembre, je remets ça la nuit du vendredi 15 au samedi 16 janvier 2016, sur mon site habituel de campagne (Bortle 4).

La manutention se fait un peu plus vite que la première fois, en 25 minutes entre mon appartement et la voiture chargée prêt à démarrer.

A peine arrivé ça commence mal, j'embourbe la voiture à cause d'un mini monticule suivi d'un creux dont j'avais oublié l'existence.
Dire que je m'étais décalé un peu des ballots de foin pour avoir plus de place pour le 500, j'ai gagné!

Bon, puisque je suis bloqué là après 10 minutes de tentatives, j'observe quand même, mais il faut déplacer de 20 m les éléments du 500 au lieu de les sortir juste derrière la voiture.
Tout ça roule sur le bitume de la route assez rapidement jusqu'au lieu d'observation plus sec à côté des ballots de foin.

Et finalement ces derniers ne gênent pas.
Le fermier du coin m'aidera le matin à repartir grâce à son tracteur.

La logistique de transport et montage me prendra une heure, mais je vois comment accélérer certaines étapes depuis (notamment ne pas s'embourber!).

J'en oublie de mettre le pare-buée pare-lumière donc je gagnerai sûrement en contraste la prochaine nuit.
La Lune s'est couchée.

Premier objet au 500, la Tête de Cheval bien connue dans Orion (B33 + IC434).
85x sans filtre, il n'y a rien. Par contre avec le filtre Hbêta qui est monté sur le porte-filtre (ah quel luxe de ne pas devoir visser-dévisser sans arrêt les filtres!), la nébuleuse brillante et la sombre ressortent bien, plus faciles qu'au 254. IC434 est faible, et la Tête ressort tranchée côté sud (crinière) mais floue côté nord. Aucune réaction en OIII.

Je poursuis sur M78 aussi dans Orion, et y vois pour la première fois une seconde nébuleuse, et l'impression d'un chenal sombre comme une rivière séparant les 2 nébuleuses. Par contre, ébloui(!) par l'éclat des 2 étoiles brillantes incluses, je note un faux nuage sombre entre les 2. J'aurais dû grossir plus pour lever l'ambiguïté mais j'étais fébrile cette nuit. Nébuleuse considérablement faible. 138x. Elle répond bien en OIII et assez faiblement en HBêta. J'ai un coup de fatigue qui n'aide pas.

Pour moi le clou des objets dessinés ce soir, et encore je n'y ai pas consacré suffisamment de temps et le bafflage manquant a dû me faire perdre des extensions : NGC2903 la galaxie sous la tête du Lion.
201x, 85x et 276x.
Son coeur est grumeuleux. Bleutée à 85x, assez faible. Les images sont nettes mais moins contrastées qu'attendu (bafflage à mettre car la pollution des halos urbains a atteint le miroir secondaire). Bras nord et sud externe assez faibles à faibles, bras nord interne faible à très faible.
Des nodosités dedans et l'amorce de 2 bras spiraux externes.

Puis je vagabonde car fatigué à proximité, sur les galaxies "taches flou" du Lion autour de NGC2903

NGC2916
138x faible, facile, allongée

Et le groupe NGC2929-30-31 accompagné de PGC27435 (de magnitude 14.6). Pointé sans connaître leurs magnitudes.
NGC2929 faible à très faible
NGC2930 très faible
NGC2931 très faible
PGC27435 vu 50% du temps en vision indirecte et pas signalée sur la carte de l'Urano.

J'ai aussi regardé rapidement M42 à 85x, très structurée avec des teintes bleues et vertes (mais pas vu de rouge et oublié de grossir sur l'arc en ciel) et Jupiter (turbulence mais image exploitable malgré une turbulence pas favorable, brillante, très contrastée, couleurs saturées, un gap par rapport au Strock).
Et la comète Catalina verte emeraude qui en plus de son noyau ponctuel montrait la plus grosse des 2 queues, regardée rapidement.

Je confirme que cet instrument semble moins sensible à la turbulence atmosphérique que le Strock.

Images nettes à 276x (bonne surprise par rapport à la turbulence), fond de ciel clair à 85x (je dois grossir 2 fois plus pour avoir la même pupille de sortie qu'avec le 250 et moins capter la pollution lumineuse) et couleurs et contraste sur planètes alléchants.
IL FAUT BAFFLER!
De plus la buée est arrivée à la fin mais à mon avis après le dernier dessin, car voir des galaxies de magnitude 14.6 avec un secondaire embué, même d'un excellent 500, je n'y crois pas.

J'ai observé finalement debout appuyé sur l'escabeau (pas mis les sièges escamotables), sans ressentir de fatigue pendant les 5h d'observation, avec quelques pauses sur un tabouret pliant.
Du givre partout à l'aube.
Je case quasi tout dans la voiture sauf l'escabeau, tout en gardant la place de dormir 2 heures sur la banquette arrière.

Il reste à attendre une autre nuit de week-end ou de vacances dégagée.

[Ce message a été modifié par xavierc (Édité le 26-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Ah, une première au 500 mm sur la Tête de Cheval, ça me rappelle de bons souvenirs ! J'espère qu'il y aura moins de souci la prochaine fois, car avec l'arrivée des galaxies de printemps, tu vas être débordé...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Xavier,

Bravo pour tes premières "lumières" du ciel profond.

C'est marrant quand j'ai eu le 450, j'ai fait quasiment les mêmes objets lors des premières nuits sombres (j'avais testé comme toi avec une pleine lune auparavant) : B33, NGC 2903, 2916 etc... Vraiment ces objets là et pas d'autres...

C'était également l'hiver mais ce parallélisme des cibles m'interpelle ! ;-)

a + Yann

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Xavier,

L'hiver c'est aussi les difficulté des chemins peu praticables quand o a besoin de sortir son télescope à la campagne pour éviter les lumières urbaines... J'ai testé aussi, et un conseil qui peut être utile: quand il ne gèle pas suffisament les chaines peuvent être utiles pour désembourber la voiture si tu veux pas attendre jusqu'au lendemain le passage du fermier... se sortir de l'ornière avant de mettre le télescope en route, ça rend plus serein pour profiter du ciel!

Expérience perso le 19 décembre dernier en beauce... je n'avais qu'un 400 et pas un 500 dans le coffre

Sinon, tu n'as pas un moyen de saturer un peu plus tes (scans de) dessins pour que cela sorte mieux à l'écran?

Nicolas

[Ce message a été modifié par biver (Édité le 19-02-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

Nicolas, je suppose que par saturation tu voulais parler de réhausser le gamma.

Je viens de le faire (+1.3). L'augmenter davantage augmenterait de trop le grain des parties lumineuses et le bruit du fond.
Je rappelle que le dessin scanné est sur papier noir ce qui est plus diffcile à numériser de façon satisfaisante que sur papier blanc.

Mais le résultat après rehaussement du gamma me semble acceptable pour nos écrans respectifs. Ton retour m'intéresse car Pierre Strock avait eu le même problème sur une autre série de mes dessins.

Pour les chaînes, c'est une idée à creuser mais comment fais-tu pour les glisser sous la roue quand la voiture est embourbée?
J'ai surtout repéré l'endroit où il ne faut plus se garer sur ce site d'observation!

Bruno, je voulais observer en premier objet M77 mais la constellation de la Baleine était trop basse à cette heure là.
Mais la Tête de Cheval en premier objet, c'est pas mal non plus!

Yann, trop fort, toi aussi tu as observé la galaxie secondaire NGC2916 lors de la première lumière, je me sens moins seul à pointer des "taches floues" la première nuit de l'instrument!
Rassure-moi, tu avais quand même regardé aussi M42?

Share this post


Link to post
Share on other sites
M42 à la pleine Lune précédente, mais là Orion devait être couché...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca passe mieux les dessins comme ça, oui.

Pour les chaines, tant que la carosseriene repose pas sur le sol, il y avait suffisament de place pour pouvoir a peu près les accrocher - une fois sorti de l'ornière j'ai du finir de les serrer, mais telles que j'avais pu les mettre, cela m' a donné suffisament d'accroche pour sortir du trou (dans la mesure ou la terre était un peu plus dure à côté - mais peut-etre que cela ne marche pas partout - en tous cas je les avait gardées pour traverser un passage bien boueux/humide plus loin sur le chemin où il ne fallait surtout pas s'arreter/caler, même si le volant flottait pas mal... )

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Xavier.

Il y a longtemps que je n'avais pas eu le plaisir de lire un de tes croas accompagnés de tes dessins. Ça me rappelle Ciel extrême.

Pour les dessins, j'aime bien qu'ils soient un peu faibles à l'écran ... plus près de ce que l'on voit à l'oculaire.

Bye,
Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Michel.

Visiblement les dessins passent mal sur certains écrans si on ne réhausse pas le gamma, même en vision décalée. J'essaie de trouver les réglages adéquats pour le plus grand monde.

Ca fait longtemps aussi que je n'ai pas vu tes CROAS, tu postes toujours sur le forum de Ciel Extrême?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Malheureusement j'ai dû restreindre mes activités astros pour des raisons de santé. Mais j'ai encore beaucoup de plaisir à lire les croas des autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this