Sign in to follow this  
Nebulium

Encke au SCT 250 ?

Recommended Posts

Ou comment faire un faux en toute bonne foi

Bonjour à tous

On a discuté récemment un peu (trop?) par ailleurs des possibilités de visibilité de la division d'Encke sur les photos prises au 250.

J'ai voulu creuser un peu la question avec des outils basiques où l'on peut contrôler plus facilement ce que l'on fait.

Je suis parti de l'image N&B compositée (j'ai seulement multiplié le gamma par 0,75 pour rendre l'image plus équilibrée à mon goût) mais non traitée, en .bmp de Sébastien dans ce fil :
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/009806.html

où je montrais par ailleurs le résultat d'un petit traitement.

Voici maintenant l'explication :


Tout d'abord, et malheureusement pour Seb, les meilleures images de son film original ne montrent pas la moindre trace de Encke. Donc, selon ce que disent les spécialistes, on ne pourra pas la retrouver améliorée par les traitements.


J'ai d'abord remplacé l'anse à droite par un greffon pris sur le globe et comme la transition du greffon vers le noir à droite n'était pas complète, j'ai collé sur une partie du greffon un plus petit découpé dans le ciel :

Voici les 2 images en dimensions natives :

Sur l'image du bas ci-dessus, j'ai appliqué une modeste convolution avec flou gaussien :

avec comme résultat l'image du haut ci-dessous.
Devinant des choses intéressantes, j'ai appiqué un simple filtre adaptatif.

Je vous laisse le soin d'analyser l'image du bas

Les spécialistes, et même les non- remarqueront immédiatement que si Encke a grossi, Cassini a bien maigri.

CQFD....

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 17-04-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Cette fois, j'ai fait un test avec un Newton optiquement parfait, des conditions de turbulence idéales et le très intéressant logiciel Aberrator, conçu par l'auteur du non moins excellent Registax, appliqué à une image Hubble (un peu "patchée" pour les besoins de la cause).

Les images parlent d'elles-mêmes

Et poutant dans cet article fort bien documenté, j'ai l'impression que certaines images semblent parler un langage différent...
. http://www.stellarproducts.com/about/observatory/Resolution%20tests/resolution%20tests.htm

J'en conclus qu'il faut savoir manipuler savamment les traitements.

Un effet de diffraction rehaussé par une augmentation de microcontraste peut conduire à un artefact, mais convolutionné correctement, révéler le détail caché dessous.

Il reste que dans cette image de l'article simulant le 10", on voit, comme dans beaucoup de photos avec Encke des anneaux sombres régulièrement espacés qui sentent l'artefact.

Voir l'image f/32 qui correspond à un 250 mm

Alors ???

En matière de rendu de Encke, il faut bien se garder de transformer ses désirs en fausses réalités

Neb
III


[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 23-04-2006).]

[Ce message a été modifié par Nebulium (Édité le 24-04-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this