Sign in to follow this  
jldauvergne

Vénus en IR

Recommended Posts

Hello
ci dessous une image de vénus prise dans l'IR (>850 nm)

850 images prises sur le T1M du Pic du Midi avec une caméra 31AF03, elles ont été combinées à une chrominance faite à la vesta pro.
La turbulence était très forte, bien plus que pour l'image de Mars envoyée il y a quelques jours.


JLD

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 22-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Magnifique, ben elle est nette celle-là!

C'est vrais que 1 mètre de diamètre ça le fait

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau détails classique en IR sur Vénus !
Par contre euh... c'est pas pour être relou, mais je ne vois pas où est l'intérêt de faire du IRRVB ici ?????
Il va peut-être falloir envisager une chtite cure de désintoxication

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 22-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oulà non je ne vais pas me désintoxiquer, c'est tellement plus beau la vie en couleur. Et surtout j'aime ça, comme on dit, les goût et les couleurs, ... Plus sérieusement ce que je trouve intéressant, c'est qu'il y a des infos couleurs dans l'image faite à la webcam, des nuances subtiules d'ocre et de bleu. On note de plus que ces infos couleurs correspondent à des détails visibles dans l'IR. Donc comme sur Mars je trouve ce mélange interessant dans la visualisation de l'information. Sur Mars ce que l'on voit dans l'IR n'est pas très éloigné de ce que l'on voit dans le R, la différence la plus notable c'est que l'IR est plus contrasté que le rouge (dans les détails l'albédo de certaines zones différent un peu entre le R et l'IR, mais il y a bien plus de ressemblances que de différences). Sur Venus aussi, je constate que les détails sont proches entre la couche rouge et la couche IR. Un Mars RVB est délavé à cause de l'atmosphère, et déjà dans le visible je préfère le R-RVB au RVB. Si l'IR peut apporter plus de contrast tant mieux, on visualise ainsi mieux l'information. Il ne faut pas négliger le côté esthétique dans la présentation d'une image. Et si j'ai besoin de faire de la science avec ces infos (ce n'est pas mon but), je prendrai uniquement ce qu'il me faut, IR seul par exemple. Là on est dans la galerie d'image d'un forum, pas dans un labo . Donc j'assume et je revendique pleinement ce choix
Si on voulait avoir le soucis de coller parfaitement à la réalité il faudrait aussi abandonner les masques flous et les ondelettes parce que en utilisant ces fonctions on change le contraste réel de l'objet. Et pourtant on utilise bel et bien ces artifices car ils dévoilent les infos que l'on cherche à montrer. Là c'est pareil, je veux montrer certaines infos et j'utilise l'artifice du IR-RVB.
Mais bon je veux bien en donner pour tous les goûts , voici l'une des luminances utilisées (seulement 400 images ici) :

Je n'ai pas trop l'habitude de Vénus, mais je constate que je n'ai pas de détails de petite échelle dessus. Dans Prism, il a fallu que j'attaque le plan 2 et surtout 3 pour faire ressortir les nuages. Est-ce habituel ? Est ce que l'on constate la même chose en UV ?
Voici ce que donne la décomposition en ondelettes (en n&b pour épargner la sensibilité de Christophe )

JLD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais où vois-tu des couleurs sur l'IRRVB ?

Il y a effectivement des détails dans le visible sur Vénus, et on peut en tirer une colorisation en RVB (cf notamment mes planches et celles de Peach).
Mais Vénus n'est pas Mars, contrairement à cette dernière, il n'y pas de surface visible. Les détails du visible proviennent à 80 % de la composante bleue (à la louche, voire plus ). Et les détails de l'IR et du visible ne sont pas du tout les mêmes vu qu'il s'agit ici de couches atmosphériques différentes (sauf effectivement en R seul). Il ne faut donc pas mélanger ces couches...
Sur Mars je comprends la logique (ça plaît plus à certains amateurs à cause du méga contraste). Mais sur Vénus, pour voir une différence entre IR seul et IRRVB il faut s'écorcher les yeux... c'est pour ça que je déconnais en parlant de désintox parce que des fois on voit ce traitement utilisé sur des planètes de manière complètement absurde (je me souviens encore d'une Uranus prise en RRVB il y a quelques années )
Pour faire de la couleur sur Vénus, tu devrais plutôt tenter un RV(UV) par exemple. Ca ça reste cohérent (même si ça sert pas à grand chose non plus )

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 22-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Jean-Luc,
Très belle Vénus, pas forcement évident de choper des détails
dans l'IR, tu t'en est très bien sorti....
Avec 3000m de crasse en moins ça aide

Comme Christophe, je préfère admirer l'image IR en NB.
L'image IRRVB, montre pas grand chose de plus...
quelques très subtiles nuances de couleurs...
Sur Vénus pour les compos couleurs "olé olé" j'aime bien
le IR(G)UV, je trouve ça assez esthétique

Pour ce qui est du traitement, perso je n'utilise pas
Prism, mais sous Iris pour faire ressortir des détails
dans le bleu, violet, UV ou IR j'utilise pas les ondelettes
"très fine" (de premier niveau) mais plutôt les "fine" et
"moyenne". Rien à voir avec le traitement des autres planètes
ou je n'applique jamais d'ondelettes de type "moyenne".

A++++
Guillaume
http://lastrophoto.fr

[Ce message a été modifié par Guillaume BERTRAND (Édité le 22-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle et intéressante image en effet!

(...même si je partage aussi la vision de Christophe sur l' IRRVB ...)

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 22-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Indéniablement une superbe image : bravo !

Après couleur ou n&b : là c'est marrant car je raisonne totalement à l'envers de toi.

Côté esthétique, je pense qu'il ne faut pas dénigrer le n&b ==> ton image IR seule n&b est superbe, selon moi pas besoin de la coloriser

Mais en revanche, côté "scientifique" si c'est pour mieux voir certaines informations pourquoi ne pas coloriser ? c'est très courant sur les images scientiques d'ailleurs. Mais en chipotant un peu sur le vocabulaire, je pense qu'il vaut alors mieux parler de fausses couleurs plutôt que de IR-RVB qui laisse à penser qu'il y a quelque de réel dans les informations de couleur présentées

Côté traitement, sous IRIS comme Guillaume, je joue sur les 3 niveaux TF, F et M : selon les images, les traitements ne sont pas tout à fait les mêmes. Certaines ne supportent pas les TF (le bruit monte de suite) et d'autres c'est le M qui sature vite

A+
JP

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec toi JP on peut coloriser pour des raisons "scientifiques" mais le traitement du style IRRVB ou RRVB n'apporte rien de tel (et on sait bien que les amateurs qui l'ont introduit n'ont pas pensé du tout à ce niveau...).
Le bon traitement en fausses couleurs, il est encore sous la forme RVB, sauf que une ou plusieurs couches ne sont pas faites dans le visible (voire même, la verte est synthétisée).
Sur Vénus, les traitements du style RVU sont intéressants pour accentuer les couleurs du visible. Sur Mars, on peut faire du RV/Violet ou UV pour mieux voir où sont les nuages par rapport à la topographie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Sans rentrer dans le débat des couleurs, j'aime beaucoup l'IR en n&b ... ton analyse de chaque niveau d'ondelette est intéressante et montre l'importance des ondelettes moyennes par rapport aux autres planètes.

A quand une Saturne au 1M ?


Marc
http://astrosurf.com/delcroix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle existe déjà
Mais "malheureusement" loin de l'opposition, et en 2003, avec des moyens d'imagerie qui ne sont pas ceux que nous avons aujourd'hui, à savoir une simple webcam couleur.
En voici une faite en compagnie de François Colas, Vincent Decordes et Ronan Bouvier le 19 09 2003. On voit bien que la planète est étriquée dans les 640x480pix (elle ne rentre que dans la diagonale)

Sinon il existe pas mal d'images à caractère plus scientifiques de l'ère "pré-cassinienne", faites en un temps où observer Saturne présentait encore un gros intéret scientifique.

voici un exemple :

D'autres traveaux du T1M sont visibles ici : http://www.astronef.fr/astro/pic/images/index.html

JLD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guillaume, je n'avais pas ce qu'il fallait pour faire de l'UV, mais effectivement j'aurai aimé pouvoir faire du IR V UV. En fait, j'ai fait une tentative avec un filtre bleu, mais il laissait totalement passer les IR manifestement et l'image est dédoublée par la refraction atmo, du coup ce n'est pas exploitable. J'aurai du y penser, mais la nuit avec le froid, la fatigue et l'altitude le cerveau tourne moins vite manifestement De plus, avec la turbulence le soucis n'était pas flagrant sur les images brutes.

Celà dit je pense que ça n'a rien de "olé olé" de faire du IR v UV, une grande partie des images de Cassini sont faites ainsi. On constate même sur les satellites que le rendu n'est pas bien éloigné du RVB : les surfaces restent souvent très monochromes. En revanche en accentuant les couleurs on obtient souvent des nuances dans la composition du terrain qui auraient été délicates à sortir en simple RVB.

JLD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des images de Cassini en IR(V)UV ?? Vénus, Saturne ou Jupiter ? Tu as un lien ? De mémoire je n'en ai jamais vu une seule, je n'ai rien dans ma collection... et puis bon je ne vais pas fouiller sur le site c'est trop gros

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais si tu en as dans tes collections seulement tu ne le sais pas
Là une image de Titan à partir de 3 canneaux IR : http://photojournal.jpl.nasa.gov/jpeg/PIA09171.jpg

Ou encore Pandore en IR V UV :

Allez, une autre :
"To create this view, ultraviolet, green and infrared images were combined. This "color map" was then superposed over a clear-filter image."
Je dirais même plus qu'ils ont violamment augmenté la saturation lol J'en aurais pas fait moins
En gros, ils prennent l'image pleine bourre (1024*1024) sans filtre, et ils collent dessus des images prises avec filtre qui sont d'une résolution deux fois moins importante pour aller plus vite à l'acquisition.

En fait, je me plonge très souvent dans les données brutes de Cassini et je vois très souvent sortir des images traitées en couleur alors qu'il n'y a pas de RVB, des fois c'est R-V-violet, IR-V-UV ou encore IR1-IR2-IR3, il y en a pour tous les goûts, ... enfin peut être pas le tien à moins qu'il aient réussi à te mentir à l'insu de ton plein gré
Il y a 36 filtres si je ne m'abuse sur Cassini, et finalement c'est pas si souvent que les images sont prises en RVB car la sonde se déplace très vite, il faut donc faire des choix. Je peux même te dire qu'ils font "pire" que ça, lorsque tu vois une images avec Saturne et un satellite devant, il y a eu deux traitements trichromes, l'un centré sur Saturne l'autre sur le satelite, le tout est combiné dans Photoshop à coup de gomme magique. Car la paralaxe entre le sat et Saturne bouge fortement entre la prise à travers différents filtres, il n'est pas possible de faire autrement. C'est de la triche, mais qu'est ce que c'est beau

Juste un exemple :

J'ai traité aussi cette série en faisant le même montage (pas la tête, pas la tête !). Et ce n'est pas tout, ca ressemble à du visible, mais ce n'est pas du visible, enfin pas que : "Images taken on Oct. 11, 2005, with blue, green and infrared (centered at 752 nanometers) spectral filters were used to create this color view, which approximates the scene as it would appear to the human eye. "

Voilà navigue sur le planetary photo journal, tu en trouveras en quantité des comme ça, encore qu'ils ne précisent pas toujours avec quels filtres c'est fait. Sinon navigue dans les raws, tu sais directement quel filtre peut être utilisé ou non et tu verras que R et B ne sortent pas très souvent.

JLD


[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 23-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis surpris qu'il n'y ait aucun rapport avec les tâches claires observées sur vénus par d'autres.
Les UV c'est interressant mais sans résultats sur longue période et cela ne sert à rien, les IR aussi, il reste des sujets entres ces bandes de couleurs aussi.
Qu'en est-il raisonnablement?
stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci -
Sur des satellites à surface solide, le traitement en fausses couleurs façon RVB doit servir à accentuer les couleurs. Comme Jean-Marc Lecleire le fait sur la Lune sans doute...
C'est cohérent. Sur Mars aussi c'est cohérent (j'en ai fait moi-même). Par contre sur Vénus j'ai un doute (gros) sur l'intérêt de mélanger l'IR et l'UV dans la mesure où les détails semblent bien séparés... la fausse couleur c'est bien, mais encore faut-il que ça reste interprétable...

>Images taken on Oct. 11, 2005, with blue, green and infrared (centered at 752 nanometers) spectral filters were used to create this color view, which approximates the scene as it would appear to the human eye.

Ah ah ah ... approcher les couleurs du visible avec de l'IR ; il fallait y penser (surtout qu'entre R et IR, sur Saturne, la différence est terrible, même sur des images amateurs). Comme quoi, les professionnels sont aussi des êtres humains comme nous : des fois, ils devraient se relire...

Sinon pour des images avec le satellite devant et Saturne derrière... bon après il y a des images "grand public" où ils se permettent de prendre des libertés avec le bon sens.

Par contre tu as vu ? Il n'y a jamais de traitement en LRVB (même pas en vrai LRVB).

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 23-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Jean-Luc,

Belle image que celle de 2003, on y voit parfaitement bien les 3 zones de l'anneau B (et Encke). Mais comme tu le dis, je suis sûr qu'avec les moyens actuels on doit pouvoir faire mieux.

Je ne connaissais pas le lien que tu indiques, ces images sont très intéressantes, la 1ère de l'éruption de 90 dans la zone équatoriale est impréssionnante (les rares que j'avais vu ne m'ont pas fait le même impression) ... vivement 2020, puisqu'il semble qu'une telle eruption arrive tout les 30 ans... On retrouve certaines de ces images, et surtout des animations (dont une de spokes) ici : http://www.imcce.fr/page.php?nav=fr/observateur/s2p/pla_geantes_img.php


Je reste curieux de voir des images dans des longueurs d'ondes plus éxotiques (l'UV notamment, je pense que 3000m d'altitude doit permettre un peu moins d'absorption dans les courtes longueurs d'ondes plutôt absorbées par l'atmosphère).
Et aussi de voir une image de maintenant


Marc
http://astrosurf.com/delcroix

[Ce message a été modifié par Marc Delcroix (Édité le 24-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

hello Christophe,
et pourtant l'exemple que je montre avec de l'ir au lieu du rouge donne bien une impression de vraies couleurs. Avec un filtre rouge le résultat n'aurait pas été très différent. Le satelite aurait été monochrome et Saturne derrière dans des tons jaunes. Donc ce n'est pas du tout abusif de dire que le rendu est proche des vraies couleurs.
Dans le même genre il y a toutes les images de Spirit et Oportunity qui ne sont jamais faites à partir d'un filtre rouge tout simplement car elles n'en ont pas si je ne m'abuse, donc on voit tout le temps du IR-V-B. Certains comme Olivier de Goursac s'essaient même à triturer les différentes couches pour approcher le rendu final d'un vrai RVB, je pense qu'il rajoute un peu de vert dans l'IR pour y parvenir. Ca n'a pas beaucoup de valeur scientifique, mais le travail reste intéressant pour se faire une idée des vraies couleurs de Mars.

Ensuite pour le LRVB, je vais te contredire, il y en a dans les images de Cassini, je t'ai donné un exemple en L-UV-V-IR, et parfois le LRVB se pratique aussi, car comme je te disais, pour aller plus vite la sonde ne prend parfois que la luminance en haute def et le rvb en basse def. Sur un survol rapproché c'est une méthode très souvent utilisée car tout se passe très vite. Je ne connais pas le temps de lecture du capteur, mais vu la techno embarquée il est sans doute de l'ordre de 5 à 10s. Un peu comme font certains en ciel profond en faisant le RVB en binning 2x2 et le L en 1x1 pour aller plus vite, on voit même de très belles choses en L(Ha)-Ha-V-B cette technique n'est peut être pas rigoureuse, mais je trouve ça quand même intéressant, avec l'avantage d'extraire les nébuleuses du fond étoilé de la voie lactée. Et qui dire du mapped color de Hubble ? Le rouge lointain devient rouge, le rouge devient vert, et le vert devient bleu.

En ce qui concerne les traitements sur Venus à base de IR et UV je ne serais pas aussi cathégorique, j'ai vu passer il y a quelques temps quelqu'un qui avait fait un mix de UV et IR en mettant le IR en rouge et l'UV en bleu, c'était très intéressant, on voyait ainsi très bien les différences entre les deux filtres. Rien n'empèche de visualiser l'information de cette façon dans un but pédagogique disons (de la même façon que l'on aurait pu soustraire une image à l'autre), et de montrer à côté les images individuelles en n&b. Sur la première image que j'ai montré de Vénus on voit certaines concordances entre les détails IR et certaines nuances de couleur dans le visible, personnelement je trouve ça intéressant. Mais encore une fois les goûts les et les couleurs c'est pour ça que j'ai sorti aussi l'IR seul, il y en a pour tout le monde.

JLD

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 24-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, ce n'est pas la surface que l'on voit mais des détails dans les nuages situés peut-être vers 40 - 50 kms d'altitude (là où l'UV vise plutôt 60-70, à la louche).
La surface n'est accessible que du côté nuit.

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 25-11-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci de preciser christophe,tu est sur????? nannn,je ne te crois pas... ;-)
on m'aurait menti!!!

a+
michael vanhuysse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this