Sign in to follow this  
David Vernet

Petite soirée astro à Vauplane (04)

Recommended Posts

Salut à tous,

On revient d’une petite nuit sur un site assez sympa que l’on vient de prospecter avec Rolf, asp06 et Dragonfly.
C’est le site de la station de Vauplane, à 1600 m d’altitude, sur la commune de Soleihas (04) à une quinzaine de km de Castellane.
Le site est facilement accessible en voiture et le terrain sur place est vaste.
Le ciel y est pas mal du tout, léger halo de la cote au sud est, et tout le reste est bien noir. Pas trop de turbu et pas de vent.
Bref, comme ca nous a bien plu, on remet ca ce soir. Si des amateurs réactifs sont intéressés, ils seront les bienvenus, RV vers 20h30 21h 00 ce soir (18 juillet) sur site. La météo est au beau fixe (malgré un peu de brume) , autant en profiter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

De retour à la maison, je confirme la très bonne qualité de ce superbe site. Ma tête est remplie de belles images vues dans nos 600. Un petit CROA suivra.

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 22-07-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
CROA Vauplane 17/18 Juillet 2007

Cela faisait des mois que j’attendais une nuit pour enfin inaugurer mon 600 sous un ciel correct. Il eut certes quelques moments de ciel (réunion à Triel et aux dernières RAP et un peu chez moi) mais à chaque fois la brume voire la pluie ont ruiné tout espoir de sortir des images satisfaisantes. Cette année 2007 se présente vraiment mal et c’est avec plaisir que je me suis déplacé à 1000 km de Chartres pour me rendre en Haute Provence, paradis des touristes pour le beau temps et la douceur de vivre. Depuis hier je suis de retour dans le 28 et me demande ce que je fais ici. David Vernet m’avait informé qu’il avait trouvé un site intéressant non loin de chez lui, la station de ski de Vauplane à 1600 m d’altitude au nord-est de Castellane sur la commune de Soleilhas. Puisque nos vacances ont été programmées pour le Sud de la France, nous (ma femme et moi) avons loué dans ce secteur, précisément dans la commune de Fayence, pour découvrir cette région (excursions vers Cannes, Saint Raphaël, Antibes, Grasse et arrière-pays avec le petit village de Mons pour terminer notre semaine avec la réunion du Cosmons samedi il y a deux jours). Voilà donc un petit CROA de ma première bonne nuit avec mon Dobson de 600.

Arrivée sur le site vers 21 heures. Après une petite montée de quelques kilomètres, une plaine entourée de montagnes douces s’ouvre devant moi, pas de cailloux, que de la douce verdure. Très différent donc du site du Restefond. La voiture s’avance facilement vers l’intérieur du cirque, là où David est en train de monter son 600, aidé par asp 06. Le mien est vite sorti de la voiture et monté pour prendre la température en attendant la nuit tomber. Ce soir je vais pouvoir enfin tester le bon fonctionnement de mon télescope. Si les mouvements de la monture sont satisfaisants, les images le seront-elles également? Le barillet par exemple – sera-t-il à la hauteur de cette optique exigeante? Je compte sur la compétence de David pour porter un jugement sans complaisance sur la chose. Il a l’expérience et un télescope comparable à côté. Pendant la nuit un va et vient entre les deux sera utile pour se faire une idée.
Je collimate rapidement avec un laser avant d’aller sur une étoile. L’image intra-extrafocale me semble correcte pour les conditions du moment. David s’avance, met l’œil à l’oculaire et dit : « Fort astigmatisme, va falloir décontraindre le miroir! » En soulevant légèrement le primaire, l’image s’améliore. A force de collimater, l’astigmatisme se réduit et revient par moments en fonction du mouvement des vis de collimation. Peut-être un petit souci de patins sur les triangles qui frottent de trop. A changer contre des patins en Téflon (ce sera fait le lendemain – 20 Euro au supermarché Leclerc pour 18 patins) qui une fois posés provoquent ce commentaire de David : « Trop mou !» Je les remplacerai donc, eux aussi, la semaine prochaine.
Jupiter ouvre le bal, mais les images sont empâtées – sujet trop bas, seeing trop mauvais – c’est encore trop tôt. Sur la polaire la collimation s’affine, et on remarque toujours des changements dans les images défocalisées, mais pas dans le 600 de David. Ce sera de mieux en mieux au fur et à mesure que les heures passent, et la principale raison sera détectée au petit matin. Retour sur Jupiter – meilleures images avec l’ombre d’un satellite bien ponctuel, des bandes nuageuses qui se dessinent plus nettement – mais bon, en planétaire je connais mieux. Surprise : les deux télescopes donnent maintenant des images comparables – signe que mon optique fonctionne désormais sans contrainte gênante.

La nuit tombe, la voie lactée se dessine comme en haute montagne – énormément d’étoiles au point que je m’y perds pour les axes de repères de certains objets -, déjà je ne connais pas grand’ chose en ciel profond, et le peu qui est dans ma tête devient introuvable … . Heureusement David connaît le ciel comme sa poche, et trouve tout à la demande. Tiens, M 51 – j’adore pour l’avoir vu aux RAP il y a deux ans au 600 de Raphaël Guignamard. Wow, quel spectacle cette fois aussi. A 100 fois (Nagler 20 mm et correcteur de champs Televue), la bonne moitié du champ est occupée par des spirales bien évidentes; et une galaxie mange bien une autre. La taille est vraiment impressionnante – c’est tout sauf une tâche floue. Je mets la bino Baader avec des Panoptic 24 mm ; à 150 fois c’est encore plus joli – on craint une perte de lumière pénalisante, mais non, - tout au contraire on gagne encore en perception – merci au gros diamètre avec sa bonne réserve de lumière. Dans la bino de David (Denckmeier) les images sont comparables.
Et les Dentelles du Cygne – (en mémoire une image inoubliable au Col de Restefond dans un Nagler 31 mm avec filtre O III dans mon ancien 400 – la plus belle image du ciel profond dans ma tête …) – ce soir cela doit être encore mieux! Le Nagler 20 mm avec filtre O III donne à 100 fois un champ plus petit et on n’a pas ce magnifique très grand ensemble (grossir moins n’a pas de sens faute d’avoir un oeil de pupille trop gros provoquant un vignetage avec perte de lumière). On est sur NGC 6960 – elle est superbement détaillée, très finement ciselée, aussi jolie que sur une belle photo avec l’émotion du direct en plus. Le filtre O III éteint suffisamment la grosse étoile pour mieux révéler les extensions très fines des gaz – c’est invraisemblable de visualiser les restes d’une explosion d’une supernova qui a eu lieu il y a 100000 années. La suite des Dentelles est un voyage dans d’autres zones remplies de fines structures; le télescope bouge dans les deux axes et on voit tout le temps quelque chose – sublimes Dentelles du Cygne! Nous constatons que mon OIII donne un peu moins d'éclat que celui de David – le sien est un vieux Lumicon, le mien de la même marque mais j’ignore son âge.

Un autre classique M 57 me donnera sûrement son étoile centrale – pour la première fois! Je me fais un point d’honneur de trouver ce sujet tout seul (je connais quand même un peu l’endroit de quelques très grands classiques …). Raté … est-ce la position très haute, l’émotion de la soirée ou tout simplement la Voie lactée si bien fournie qui m’empêche de voir le losange de la Lyre? J’ai honte et fais promettre aux trois présents (Dragonfly est arrivé entre-temps) de ne jamais le dire à personne … . En tout cas, M 57 donne des images qui pour moi resteront profondément gravées dans ma mémoire. L’anneau n’est plus un gros rond de lumière, non, il est comme des dentelles, granuleux – je ne trouve pas le mot juste pour le dire. C’est d’ailleurs cette résolution qui m’a marqué plus que l’étoile centrale que nous avons trouvée aisément (plus tard dans la nuit David décèle même une seconde étoile à côté par moments). La meilleure image est obtenue dans la bino à 900 fois avec des oculaires Nagler 7 mm et la FFC de Baader. A ma surprise on ne perd rien en allant à 2000 fois en mono (oculaire Nagler 5 mm et Powermate 5 fois). Heureusement le télescope de David est motorisé pour permettre un tel grossissement sans souffrir. Pouvoir aller à 2000 fois donne aussi une idée du ciel de cette nuit – impeccable . David s’est d’ailleurs rendu de nouveau le lendemain sur place pour une nuit encore meilleure – vous imaginez les images qu’il a eues cette fois.
M 57 comme cela me rassure sur le fonctionnement de mon télescope et je peux désormais davantage me concentrer sur les sujets.

M 27 (en mémoire une jolie image de mon 400, mais aussi une très belle dans une paire de jumelles Vixen 125); nous voilà partis pour centrer Dumbell en partant de la pointe de la constellation de l’Aigle (c’était facile dans la paire de jumelles, cette fois je laisse guider un ami …). WOW, quelle grosse bête, point nécessaire de grossir beaucoup, le sujet est suffisamment grand. Ce n’est plus une grosse patate, elle n’est pas ronde, mais avec des extensions fines et contrastées et remplies d’étoiles innombrables. Superbe, encore mieux avec un O III.

M 13, bon, là je connais bien pour l’avoir observé souvent. En bino à 270 fois, là, l’image me paraît la plus jolie – résolution impeccable jusqu’au centre; une différence par rapport à mon 400 provient peut être du fait que j’arrive ce soir plus facilement à pénétrer cet amas, comme si on allait dedans. Est-ce l’illusion de profondeur mieux rendue par un gros diamètre? – peut être.
M 2, amas globulaire, plus petit mais plus fin je trouve, on dirait des petits cristaux – superbe!
M 15 – un autre splendide amas globulaire – très très fin! Plus beau que M 13.

M 101 ne m’a pas trop marqué – il est vrai que j’ai besoin de beaucoup de lumière pour voir. Cette énorme galaxie spirale m’a dévoilé sa forme typique spiraleuse et des détails dans les bras. Il est probable que le manque de pratique (et de patience et de connaissances) m’a empêché de voir davantage – cette fois… .


Helix (NGC 7293). Je connaissais bien ce nom pour avoir vu cette nébuleuse planétaire sur des images photographiques. Maintenant j’ai une idée en visuel. Les photos sont quand même nettement supérieures. Sans être déçu, je suis intrigué de voir certains objets superbement rendus au visuel par rapport aux photos (Dentelles du Cygne par exemple) et d’autres où le visuel est en net retrait. Je voulais voir quelques couleurs, ne serait-ce que très discrètes, mais je doute de ma perception (je suis en effet un peu daltonien …).

M 17. Quelle magnifique image contrastée et détaillée de cette nébuleuse grandiose. Un beau Canard puissant et contrasté avec une sorte d’œil de boeuf tout noir sur un côté. Je suis réconcilié avec le visuel – je vois la nébuleuse d’Omega comme sur une bonne photo!

Après ces classiques David me dirige sur NGC 7320, le fameux Quintette de Stephan – objet mythique et exotique. Cinq galaxies dans un champ. Je m’attends à une petite chose floue, comme aiment les vrais amateurs du ciel profond (n’est-ce pas, Raphaël G ?!). Grande fut la surprise, c’est proprement rendu, beaucoup mieux que sur la photo à la page 65 du guide « Ciel profond » de Christophe Lehénaff. Il faut regarder une bonne photo pour avoir l’image que je vois au télescope.

Blink Nebula (NGC 6826). Encore un objet exotique que je n’ai jamais vu. Cela clignote, carrément; il tient donc bien son appellation (« blinken » veut d’ailleurs dire en allemand « clignoter »). Très surprenant cet effet. On fixe l’étoile pour voir disparaître la nébuleuse rapidement, et elle réapparaît dès que l'on regarde à côté. Bizarre.

Saturne Nebula (NGC 7009). Je ne connaissais que le nom et comprends maintenant là aussi cette appellation. On voit tout suite la forme de Saturne, mais contrairement à ce que j’imagine sur le moment, ce n’est pas l’anneau de Saturne mais le globe qui provoque mon impression. Vraiment frappant.

Crescendo, Cacahuète, David, dis-moi encore, oui, j’ai bien vu, mais c’était quoi encore ?


Il est 4 heures, le ciel toujours aussi bien, quasiment aucune lumière parasite à l’horizon, nous sommes bien protégés par la montagne autour. David se propose de vérifier la collimation de mon télescope – cela semble toujours très correct. Pour aller plus loin, il procède à un foucaultage photographique sur l’étoile polaire. Avec son 300 D et un engin sophistiqué il prend des images en 60 secondes de pose pour faire apparaître un défaut sur un côté. Le premier doute d’un petit défaut de bord du secondaire cède la place au profit d’une autre cause. La ventilation du télescope est insuffisante. La jupe d’occultation du serrurier ne laisse pas suffisamment circuler l’air à l’intérieur. Le dos du barillet est de surcroît fermé avec une plaque d’aluminium. Une fois la jupe enlevé, la nouvelle photo foucault est impeccable! Il ne me reste par conséquent maintenant qu'à aérer ce 600 correctement.

Vous voyez bien, que vous avez affaire (si si, c’est bien écrit comme cela et pas « à faire ») à un quasi novice en la matière; c’est la deuxième/troisième fois que j’observe le ciel profond dans de telles conditions. En région parisienne on n’est pas gâté (il pleut d’ailleurs en ce moment encore). Vraiment dommage que la si belle Provence soit si loin; Saint Etienne avec les RAP est plus accessible, dommage que la météo n’y soit pas toujours bonne. L’avantage du Sud est quand même la garantie du beau ciel, le seul facteur limitant est le diamètre des télescopes. Ce que nous avons vu cette fois, je l’imagine dans un 1 m par exemple; Robert Houdini, qui en construit un en ce moment (et qui nous tient au courant de l’avancement de ce projet via le forum d’astrosurf) doit absolument venir dans cette région pour partager ce plaisir avec nous – en attendant que les Frenchis se mettent, eux aussi à construire ces monstres.

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 29-07-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je remonte ce post pour vous informer, que ce CROA vient de subir plusieurs modifications (corrections etc.). Si vous l'avez déjà lu, relisez le pour en prendre connaissance.

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 24-07-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rolf,

Un CROA magnifique, on ressent l'enthousiasme de l'observation et la joie de la découverte. Il faut savourer ces moments, parce qu'on ne peut qu'une seule fois voir l'étoile centrale de M57 pour la première fois .
Content d'apprendre que ton scope marche bien, il n'y a rien de plus frustrant que d'avoir le sentiment que son télescope n'est pas à la hauteur.

"Depuis hier je suis de retour et me demande ce que je fais ici.".
Je compatis, après chaque séjour dans le 04 j'ai besoin de quelques jours de réadaptation à la grande tache de pollution lumineuse de la Belgique. C'est la dépression post-provençale qu'il faut combattre en planifiant déjà le séjour suivant...

Robert

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbe CROA Rolf!!!!!

Toute la magie de la découverte des possibilités de son télescope sous un bon ciel, mais aussi s'apercevoir que les réglages d'un gros DOB ne sont pas si facile que çà lorsque que l'on veut l'exploiter au maximum.
Mais aussi l'espoir de pouvoir toujours l'ameliorer afin d'en tirer la quintescence

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super CROA, sympa d'avoir pris le temps de partager cette soirée d'obervations avec nous ! Quel bonheur quand la technique s'efface pour simplement laisser place aux impressions et à l'émerveillement !

Bon ciel
Jean-Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites
La moitié du post a disparu - bravo ...

à + rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
As ben zut alors... dire que je m'étais embetté à essayer de convaincre Rolf de virer (ou en tous cas beaucoup plus ajourer ) sa plaque en alu pendant des dizaines de lignes ...tout a disparu...bbbbbbooooooooouuuuuuuuuuuuuuuuuuuhhhhhhhhh
Rolf, as tu au moins vu mon message sur ta psychanalise a faire de toute urgence?
Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raphaël,

oui, j'ai bien vu ton analyse - et comment dire: légèrement exagérée et tirée par les cheveux ... . Ma réponse a disparu comme le reste; surtout la réponse de David à ta question - dommage, car elle était intéressante. Regarde, on voit mieux les ouvertures et les nouveaux Teflon en dur.

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 28-07-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"surtout la réponse de David à ta question - dommage, car elle était intéressante"
Si c'est la réponse avec les 2 photos du foucault photographique avec et sans juppe, je l'ai vu.
Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rolf,

Tu ne rajouterais pas 2 ou 3 ventilateurs pour améliorer la mise en température du miroir ? Faut peut-être juste encore faire un troisème trou circulaire pour mettre le troisième ventilateur en-dessous du centre.

Robert

Share this post


Link to post
Share on other sites
Apparamment les ventilateurs ont le vent en poupe. Puisque vous insistez, précisez aussi les bons endroits pour les mettre - en dessous ok; et sur le côté à la hauteur du dessus du miroir? Et quels ventilateurs (modèles, source d'achat).

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 29-07-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour rolf, recupération de ventillateur d'alimentation d'ordinateur ,il marche en 12v et 2500tour mm, avec la chaleur les boitier d'alimentation ,lache assez souvent, recupére le ventilateur , fait un tour de tes collégues , moi j'en ai récupérer deux ,un pour le 400mm et un pour le chercheur, tu les branches sur une lampe a 1 millions de bougies ,que l'on trouve dans les super marché,et qui se recharge sur le secteur , c'est tout prés!.
a+ william dobson catalan

Share this post


Link to post
Share on other sites
"lampe a 1 millions de bougies" ???

à + rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
On trouve plein de petits ventilateurs dans les magasins d'ordinateurs à des prix entre 5 et 15 euros.

Combien en mettre et où les installer... c'est un grand sujet de débat.

Robert

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, ben j'avais tourné un petit compliment sur les capacités astro et la gentillesse de Rolf, et puis le forum l'à mangé... Malin !

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour rolf, va dans un magasin ou une grande surface,au rayon automobile ou bricolage
il y en as aussi, sur les catalogues des camions de ventes sur place, il suffit de prendre une lampe en 12v , attention il en exciste de different voltage ,6v ,18v etc...
excuse moi, mais je n'ai pas d'appareil numérique ,mais de toutes façons, je ne sais pas envoyer de photos sur le forum , mon dobson est d'ailleurs sur le site d'un copain pour les mêmes raison, moi et l'ordi ça fait deux!
a+ william dobson catalan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir
Moi je les récupère à la décharge contrôlé de mon secteur il ont un container pour les ordinateurs.
Il suffit de dépioter un peu.
Bonne nuit.
Luc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this