Sign in to follow this  
Alnilam

La SN à l'APN

Recommended Posts

Bien que privé de mon 20D défiltré, les nuits de Dordogne sont trop belles en ce moment pour que je renonce aux images. Avec mon 5D non défiltré, il n'y a guère qu'amas et galaxies qui sont accessibles. Quitte à faire dans la galaxie, j'ai essayé d'imager la SN2009jf, même si la cible est petite pour mon matériel.

Voilà la vue d'ensemble (image recadrée car le vignettage infernal m'oblige à supprimer les angles) :


Elle est pas "mimi" cette ch'tite galaxie ? Et pour ceux qui l'ont déjà vue sur d'autres "posts", la SN est évidente.

Infos techniques : EOS 5D sur C8 avec réducteur 6.3 sur Taka EM11, 120x1mn (pb de vent) sans guidage à 800 ASA.

Sur ce "crop" à 100%, on identifie bien la SN malgré le résultat un peu "pourri" (vu la tronche des étoiles, j'ai bien fait de réduire les poses) :

Sur l'image d'ensemble, il y a un autre objet insolite mais il est plutôt discret. Voilà une version légendée pour le situer :

Mais à 100%, il reste plutôt décevant :

Pal13 (13ème objet du catalogue Palomar des amas globulaires) est cet ensemble d'étoiles palôtes (toutes à mg > 17). D'après ce que j'ai lu, c'est un objet assez intriguant car il semble animé d'un mouvement sur une orbite très longue autour de notre galaxie (période de l'ordre du milliard d'années) qui l'amène à "frôler" le centre galactique ce qui lui fait peut-être perdre petit à petit ses étoiles. Son dernier passage remonterait à seulement 70 M années et certains se demandent s'il "survivra" au prochain...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
C'est petit mais mimi ! Bravo d'avoir tenté une cible peu facile !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elle est superbe cette petite galaxie. Avec quelle focale ?
Mais juste une question, pourquoi le bruit est visible sous forme de trainées toutes parallèles ?
François

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour la focale, en théorie c'est 1260 mm (le C8 est un 8" soit 203 mm, F/D 10 soit 2000 mm mais avec le réducteur F/D 6.3 on serait à 1260 mm). En pratique, j'ai déjà vérifié en visuel (il y a pas mal de temps) et je crois que cela me paraissait légèrement plus, mais peut-on se fier aux données des oculaires (focale et champ) pour déterminer ça précisément ?

En plus, vu le système de mise au point avec déplacement du primaire, la focale varie en réalité sans arrêt lorsqu'on fait la MàP puisqu'on modifie la distance primaire/secondaire, non ?!?

Pour les traces parallèles, cela m'arrive très souvent. Je crois que certains ont déjà donné l'explication dans le forum. Ce que je peux dire c'est que ce "bruit" est fortement coloré donc correspond un peu à la matrice de bayer et les "traces" sont grosso-modo parallèles à la translation des images effectuée pendant la "registration". Donc je pense qu'il doit y avoir un rapport entre ces traces et les écarts de sensibilité des photosites du capteur, non ?!?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petit supplément "scientifique" : la mesure photométrique de la SN.

Cette image (crop à 200%) de la couche verte 1 de la matrice de bayer (fonctions SPLIT_CFA d'IRIS) additionnée sur toutes les images, montre la SN et les 8 étoiles que j'ai utilisées pour une photométrie relative (trouvées grace à Aladin/Simbad dans un champ d'environ 14' autour de NGC7479) :


(l'image en médaillon est tirée du DSS pour montrer NGC7479 sans la SN)

Avec la photométrie d'ouverture d'Iris, la moyenne des mesures me donne une mv d'environ 14.6 pour cette SN (ou 14.5 si je ne retiens dans la mesure que les étoiles ayant une mv > 14, soit 2, 3 et 6).

J'ai essayé de voir ce que ça nous dit de la puissance de ce cataclisme qu'est cette SN pour son voisinage, sachant que NGC7479 est donnée à environ 105 Mal de nous :

- le soleil est donné à une magnitude visuelle de -26,7 soit un écart avec notre SN d'environ 41.3. La mv étant une mesure en -2.5 x log(flux), cela signifie que le flux de lumière nous provenant du soleil est environ 10 puissance 16.5 fois plus grand.

- la puissance reçue d'une étoile diminuant en fonction du carré de la distance, sauf erreur de calcul de ma part, c'est à environ 2900 al que le soleil nous apparaîtrait avec le même éclat que cette SN.

- toujours avec cette loi de décroissance et la distance de 105 Mal de la galaxie, on peut en déduire que cette SN brille comme environ 1 milliard 335 millions de soleil !!!

Belle explosion n'est-ce pas ? Gare aux voisins trop proches !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Bravo pour ton image, elle est effectivement trés jolie en couleur et dans un beau champ d'étoiles
Super tes explications !, on réalise l'ampleur du phénomène !!!...enfin on essaye...

Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme mes petits calculs semblent vous amuser, je viens d'en faire un autre : si cette SN était dans notre voisine M31 (à "seulement" 2.5 Mal environ), elle serait presque visible à l'oeil nu dans un ciel bien noir (mv de l'ordre de 6.5).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi, je dis que sous le sapin de cet hiver, une CCD va bientôt t'attendre !!
;-)
C'est mieux que la cravate et le parfum !!
;-)
Bien là SN.
JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this