Sign in to follow this  
Bluedob

Restefond NL septembre

Recommended Posts

Bah oui, on remet ça
Arrivé prevue le 24 ou 25 et depart en fin de semaine.

Des candidats???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Oui, j'y serai sans aucun doute si la météo est bonne, mais pour une nuit seulement sauf beau temps exceptionnel.
J'hésite à descendre aux prairies fermées par des blocs de pierres, non qu'ils soient difficiles à déplacer, mais par respect pour la décision du maire de Jausiers. Il reste le fort, interdit lui aussi mais toléré dans les faits.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'acces aux prairies est fermé?
On avait eut la visite d'un conseillé de la mairie qui nous avait dis que l'acces au fort etait totéré.

Le mieux etait de prevneir la mairie et un acces au batiment situer entre les ecuries et le fort etait disponible sur demande.

Bon, je vais voir ça avec eux et vous tiens au courant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut.

J'y serais pour les mêmes dates, en permanence, aux prairies.

Camping...

Faut juste régler le problème "du" bloc (il n'y en a qu'un et pas très gros mais c'est symbolique. Si tu peux en toucher un mot à la mairie de Jausier, parce que mon matos nécessite l’accès motorisé.

Quitte à le pousser ce caillou et le remettre après, "ayant laissé les lieux comme à notre arrivée"

Bernard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vi, je vais deja prendre contact avec eux et voir comment est leur point de vue sur notre arrivée.
Il y a un bloc qui est devant le chemin menat aux prairies...

Ca va etre un peu compliqué a leur demander par mail, les prairies ont elles un nom plus...officiel?
Nous on sais de quoi on parle, mais pour leur expliqué clairement....:p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux utiliser cette photo explicite qui englobe les casernes de Restefond (le fort) et les prairies.

Ils étaient monté sur place à quelques uns de la mairie l'année dernière je crois.

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 04-09-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous...

Dites, est-ce qu'il reste un petit peu de place pour mon C9 et moi ? Je ne suis jamais monté (Michel, on s'est vu au Margeriaz) et je crois que c'est la dernière sortie au Restefond pour cette année...

Alors je serais très tenté. Si votre réponse est positive, j'aurai sans doute quelques questions à vous poser...

Bonne soirée !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons qu'un Restefond de fin septembre, ça reste engagé.

Il faut quand même se préparer à des températures et des conditions de haute montagne. Tant pour le bivouac que pour l'observation toute une nuit.

Et pour le véhicule, personnellement, les pneus neige et les chaines font partie du lot de bord.

Pour le matériel, prévoir les protections en cas de grain (vent, pluie, grêle ou neige)

Ceci étant rappelé, bienvenue bien sur.

PS: c'est quoi ta page web zarbi ?

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 04-09-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Benjamin,

Après les Estivales, je suis monté au Restefond avec le "coréen" qui était aussi au Margériaz; on a déplacé facilement les 2 blocs de pierre qui bouchaient l'accès aux prairies et il aurait pu descendre sans problème avec sa voiture. Je lui ai tout de même conseillé de s'installer dans le fort puisqu'il n'y avait personne.

Donc tout dépend de la mairie de Jausiers pour l'accès aux prairies; je ne suis pas favorable au passage en force.
Sinon, il reste le fort qui peut accueillir plusieurs astrams.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je viens d'avoir la Mairie de Jausiers au téléphone.
Permission accordée pour nous installer sur les prairies à l'occasion de la nouvelle lune de fin septembre.
J'ai bien expliqué que nous remettrons les blocs en place après notre départ; la personne que j'ai eue au téléphone va en avertir le maire.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part, si j'ai choisi les prairies, de manière inhabituelle, c'est uniquement en raison de l'option camping. Je compte rester sur place 5 à 6 jours, en poste fixe. L’accès est plus pénible, scabreux même, mais c'est plus agréable pour planter.

Par contre, je rappelle que les prairies, contrairement aux abords du fort, la carrière et les écuries ou des écuries, ne sont pas propice aux allées et venues diurnes et nocturnes de véhicules et nécessitent une certaine discrétion. Autant d'ailleurs pour ceux qui observent la nuit et se reposent le jour, qu'en raison de la bienveillance de la mairie.

En tout cas, moi qui croyait être seul ce coup là...

Ça va être la fête.

Bernard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben moi aussi j'y serai. J'accompage Bluedob car il a peur la nuit :-)

Les prairies c'est bien tant qu'il ne pleut pas ou ne neige pas. Dans le cas contraire le fort c'est mieux. L'année dernière, on a eu une petite tempéte de neige. Heureusement qu'il y avait le fort bien que ce soit très sale à mon gout.

Il me semblait qu'il y avait une initiative pour remettre en état certains batiments (fort ou casernes, je sais plus). Des nouvelles ?

Franck

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous...

Bon, pour la localisation, je m'en remettrai à vos avis éclairés sur le choix Prairies / Fort. J'imagine qu'on peut voir sur place en arrivant, non ?

C'est vrai que j'envisage de planter une tente pour me reposer si j'ai trop froid, mais l'idée est quand même de passer la nuit à observer pour rentrer le dimanche matin pour dormir à la maison. On verra en fonction du temps et de la température.

Sinon, comment cela se passe-t'il de manière globale : heure d'arrivée, terrain, ...

Merci de vos réponses !


Benjamin

P.S. : j'avais prévenu que j'aurai des questions !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le temps prevue pour la semaine c'est grand soleil, on ira au prairie

Le fort, c'est comme meme pratique si la meteo devient foireuse...
On habite pas a coté et rester sous la flotte est plutot deprimant

Si la marie de Jausier donne accès, pas de raison de les derangés.
Mais je les previendrais de notre arrivé.

Bbbenj, tu viens quand tu veut, repart quand tu veut...
La salle de bain est a 4°C (le torrent), les wc au grand air (enfin t'evites le PQ volant)bref, rien ne dois trainé une fois partit.....

Et comme le dis Bernard, il fait froid.... (-16°C y a trois ans).
Et chaud en journée (prevoir la creme solaire...).

Bon, j'espère le meme Restefond qu'il y a deux ans(nan trois ans!! deja!)....pas aussi humide que l'an dernier... :p

[Ce message a été modifié par Bluedob (Édité le 05-09-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous,

Personnellement, je ne monterai que si la météo est clémente. Je ne viens que pour une nuit, alors autant que ça soit réussi. Tant pis si en arrivant, le temps a changé, soit dit en passant.

Après, si sur place, les conditions ne permettent pas d'observer, et bien tant pis, j'aurai fait 700 bornes pour rien, mais j'aurai eu le plaisir de vous rencontrer, de découvrir le site et c'est déjà énorme.

Pour l'équipement d'hiver, j'ai à peu près ce qu'il faut pour observer dans des conditions acceptables, mais je n'ai pas de poêle pour la tente !!!!

Pour l'arrivée, je posais la question pour savoir à partir de quelle heure vous êtiez sur site, histoire d'arriver tôt, de faire connaissance, et donc de profiter de la fin de journée. Après, l'installation du matos, ça peut se faire tranquillement à la tombée de la nuit.

Voilà ! Bonne nuit !

Share this post


Link to post
Share on other sites

BBenj, je te conseille de bien regarder la météo avant de monter au Restefond pour une seule nuit.
Moi, même en faisant bien gaffe, je me suis planté une fois ou deux et là haut, quand ça s'y met, tout est possible !

Le chemin d'accès pour descendre aux prairies depuis la route n'est pas vraiment bien pavé pour une voiture de ville. Bernard a bien raison, mieux vaut y voir clair et ne pas s'y engager de nuit outre que ça risque de gêner les autres astrams.
Donc, arrivée et départ de jour conseillées.

Sinon, pour une seule nuit, un excellent emplacement facile d'accès, c'est les carrières, situées un peu au-dessus du fort (voir le plan de Bernard). Certains astrophotographes y dorment sous tente pendant leurs acquisitions, mais il faut un bon matelas pour ne pas sentir le sol caillouteux . C'est là que nous nous installons pour observer le plus souvent.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Voyant que ça « bouge un peu » en ce qui concerne l’accès au Restefond, comme chaque année en cette période, je me suis permis d’intervenir sur ce post afin que la coordination des demandes d’accès effectuées chaque année depuis bientôt dix ans puisse perdurer dans les meilleures conditions. Le but est de permettre à chacun d’y accéder sans se poser trop de questions, et en évitant toute mauvaise surprise en arrivant sur place. Inutile de se mettre à douze pour faire le boulot ayant pour finalité d’accéder au site, quand celui-ci est déjà fait ! D’autre part, il y aura toujours de la place pour chacun, ça n’est pas cela qui manque !

Tout d’abord, un peu d’historique sur le site. Pour faire un peu de préhistoire, le site a été « découvert » il y plus de 25 ans par un groupe d’Astronomes amateurs venant du Nord de la France. A l’époque, l’accès comportait certains risques (même sans neige), puisque la route n’était pas goudronnée, du moins pas sur la totalité, et il fallait entre autres traverser un torrent de montagne, heureusement peu actif en fin d’été. Il y avait même une 2CV qui n’avait pas pu traverser le torrent et était restée là un certain temps, abandonnée … En contrepartie, c’est à cette époque que le ciel était le plus pur, pas question de distinguer ses godasses même après accoutumance à l’obscurité. D’autre part, même quand le ciel semblait nuageux en journée, tout cela redescendait gentiment dans la vallée dès le début de la nuit, la couche d’inversion de température se situant bien plus bas. La turbulence était aussi très souvent exceptionnelle, surtout au sommet du col. C’est au fil du temps de moins en moins le cas, les nuages ont de plus en plus de mal à descendre, au moindre vent ils parviennent à grimper les pentes pour venir tout boucher, et le ciel est plutôt moins propre (évolution des dômes de lumière devenant gênants dans certains secteurs jusqu’à 15°), avec une instabilité un peu plus marquée. Mais quand ce site veut bien donner son potentiel, alors ça vaut tout de même encore la peine !

L’accès aux zones au voisinage des anciennes installations militaires et aux prairies jadis occupées traditionnellement par des clubs amateurs des Bouches du Rhône s’est déroulé sans problèmes, certes avec très peu de participants, jusqu’en 2001 où je me souviens que nous ayons été menacé d’expulsion par un Sergent faisant partie du CIECM (centre d’entrainement au combat de Montagne) à Barcelonnette. Comme nous n’avions pas décampé pour autant, nous avions eus quelques jours après la visite de gradés qui sont venus voir ce que nous pouvions faire de si bizarre, aux écuries tout comme au fort carré. Il nous a été notifié que par la suite, l’accès serait assujetti à demande d’autorisation donnant lieu à la signature d’un contrat avec le CIECM, contrat nous donnant accès au fort et aux zones à proximité des anciennes écuries et visant surtout à désengager l’Armée de tout dommage qui pourrait être subi par les participants. Notamment au niveau du fort, jugé assez dangereux, et d’une ancienne écurie qui menaçait de s’écrouler (d’ailleurs rasée rapidement par l’Armée suite à sa visite). Ayant certaines relations dans l’Armée et donc à peu près sûr de mon coup, je me suis occupé scrupuleusement de cette demande d’autorisation avec le juriste de Barcelonnette chaque année jusqu’en 2008, c'est-à-dire tant que l’Armée était responsable des lieux. Cela m’a apporté certaines contraintes, notamment celle consistant à fournir chaque année la liste de l’ensemble des participants + véhicules pour les zones des anciennes écuries et pour le fort, avec également le besoin de demander à mon association de l’époque (M80 Amiens) de se porter garante au niveau assurance. La contrepartie était d’éviter tout ennui avec l’administration militaire, en étant par exemple prévenu des périodes de manœuvres et des campagnes de tir à balle réelle. Certains pourront d’ailleurs témoigner des quelques surprises qu’ils on pu avoir à cet égard, en n’étant pas prévenus !

Depuis 2008, les installations ont été abandonnées par l’Armée (fermeture du CIECM), et transférées progressivement à la région, donc à la Mairie de Jausiers. Ayant connaissance du fait que la Mairie de Jausiers comptait transformer à terme les anciennes écuries en un gite de Montagne, je me suis mis rapidement en relation avec Monsieur le Maire, afin que soient absolument préservées les qualités du site, et qu’en particulier aucun éclairage non correctement étudié en fonction des contraintes des astronomes ne vienne illuminer ce gite … La visite de certains élus sur place en septembre 2008 et 2009 les a convaincu que le site devait conserver les qualités qu’il présente au astronomes amateurs que nous sommes. Bernard Augier et Jean David Gallet ont appuyé ces demandes en contactant également la Mairie dès cette époque, et c’est maintenant un acquis : le site ne sera pas pollué par les éclairages installés n’importe comment, et d’autre part l’accès en sera autorisé sous réserve d’une demande coordonnée à la Mairie.

Donc je pense que pour éviter toute perte de temps, il suffit de contacter Bernard ou moi-même (*) chaque année, nous maintenons un contact assidu avec la Mairie et l’association ADARA (Eloise Granier, astro en Ubaye) ce qui évitera les problèmes. Il ne tient qu’à nous que cela soit encore le cas au grès des futures équipes municipales ! Par exemple, j’ai déjà demandé à ce que les pierres bloquant l’accès (prairies, anciennes écuries) puissent être mises sur le côté par les participants au début du séjour, pour être remises en place ensuite. Cette année, j’ai pu par exemple obtenir les clés des anciennes écuries ou du bâtiment situé un virage au dessus afin d’avoir un refuge en cas d’intempéries graves, mais aussi pour pouvoir y protéger le matériel sensible et coûteux en cas de besoin. Il y a quelques années, je me souviens d’un ami ayant eu de sérieux malaises à cause du froid, nous aurions été bien content de pouvoir le mettre à l’abri …

(*) à priori, Bernard Augier s’occupe davantage du groupe des prairies (plutôt orienté visuel et gros instruments), et en ce qui me concerne je m’occupe plutôt du groupe souhaitant s’installer à proximité des anciennes écuries (dédié à l’astrophotographie du ciel profond). La Mairie est au courant de ces deux sites d’installation distincts, dont la spécificité « bipolaire » a permis l’exploitation du site sans aucuns soucis de cohabitation.

Autre sujet intéressant : si un jour un gite voyait le jour dans les anciennes écuries ou le fort (moins probable vu son état de délabrement), il sera en principe aménagée une période réservée pour les astronomes amateurs. Bien sûr, la Mairie est au courant que les périodes de nouvelle Lune de Août, Septembre et éventuellement Octobre seront à privilégier.

En ce qui concerne les précautions à prendre, elles sont évidentes, surtout quand on s’est fait piéger, mais il est bon de les rappeler ici :

- Prévoir impérativement des chaines dès que l’on dépasse la mi-septembre. Certains se sont déjà fait bien peur et ont frôlé la catastrophe lors de la descente. Si on n’a pas de chaines, écouter la météo tous les jours et ne prendre aucun risque … Et la formation de congères sous l’effet de la fonte le jour et du vent peut rendre critique le franchissement des quelques dizaines de mètres décisifs.

- Il faut savoir qu’en cas de blocage du col par la neige en octobre, la DDE ne déneige pas … c’est à garder présent à l’esprit !

- Le fort carré présente certains risques qui deviennent plus probables d’année en année (chute de pierre, écroulements), Monsieur le Maire est vraiment très réticent à ce qu’on l’utilise …

- Le secteur des prairies, par excellence d’une grande fragilité, mérite le plus grand respect. La circulation et le camping doivent avoir le moins d’impact possible, de même qu’une saine évacuation des déchets. Se rappeler qu’après la pluie, la tourbière présente par endroit certains pièges « boueux ».

En dehors de tout ça, il ya bien sûr le respect des voisins dont la rétine aimerait garder sa sensibilité une fois accoutumée. Placer un adhésif sur les phares, pour avoir une visibilité juste suffisante si on doit quitter le site ou y arriver alors que les copains sont en pleine action … Idem pour les veilleuses et feux arrière qui éblouissent tout le monde quand on ouvre une portière ou utilise la fermeture centralisée … Pas compliqué, il suffit d’un peu d’adhésif. Ceci est valable autant chez les imageurs que chez les visuels. Attention aux écrans PC. L’écran rouge ne fait pas tout. Eviter aussi de s’agglutiner pour permettre une libre circulation pédestre la nuit (sardines et tendeurs...) et automobile dans la journée. Par exemple, au niveau des écuries, nous avons pris l’habitude de laisser un couloir libre tout le long pour que même celui qui s’installe tout au fond puisse partir sans problèmes en cas d’obligation.

Donc pour l’accès au site, n’hésitez pas à nous contacter, Bernard ou moi, vous n’aurez aucune autre démarche à faire et serez au courant en cas d’évolution de ce qui nous est autorisé ou non . En particulier, la Mairie nous recommande d’éviter le fort, jugé trop dangereux et à nos risques et périls. Pour cette année, la Mairie est prévenue de notre présence pour la période du 22-24/09 au 04-05/10.

Bon séjour à vous, et à bientôt. Je serai sur place à partir du 23/09 et serai heureux de faire connaissance avec chacun d’entre vous. Je suis facile à repérer à cause de ma grosse monture couleur ivoire (quand elle est débâchée) !

Emmanuel Mallart

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca me paraît effectivement souhaitable que chacun n’y aille pas de sa petite initiative auprès de la Mairie, au risque de nous griller définitivement la haut, le plus simple pour eux étant encore de dire non.
Pendant 10 ans, jusqu’en 2001 on a squatté le fort et les écuries avec toujours le risque de se faire virer par les militaires, on a juste profité pendant toutes ces années d’une relative tolérance officieuse de leur part, avant d’officialiser les choses entre eux et le club d’Emmanuel.
Aujourd’hui c’est surtout la zone des prairies bloqué par des pierres et celles des anciens bâtiments militaires, fort et écuries qui demande autorisation, la zone plus haut des carrières restant totalement libre d’accès. Les carrières sont d’ailleurs l’endroit le plus simple d’accès pour ceux qui restent sur site de quelques heures à une nuit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ses precisions Emmanuel
Un adjoint au maire nous avez demander de nous declaré l'an dernier,mais si tu t'occupes toujours des acces au site...inutile de se disperser!

Nous serons donc sur place le 24 et pas tout seul a priori !!!

Merci a vous de vous occupé des acces avec la mairie, le site, meme s'il se degrade au fils des années demeure encore d'un très bon niveau quand il fait grand beau.
Pour l'instant, c'est encore la canicule là haut: http://www.meteo.fr/temps/france/nivose/pics/RESTES.html
Mais j'ai du genepy en reserve en cas de coup dur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous,

Merci et bravo à Emmanuel pour ces démarches qui nous permettent d'avoir accès à cet endroit mythique.

Pour ma part, j'ai bien compris, mais c'était mon souhait dès le départ, d'arriver le plus tôt possible, en tout cas en plein jour, pour m'installer. Et, sauf urgence, pas question de partir en pleine nuit, en pleins phares !

Par contre, effectivement, je ne resterai qu'une seule nuit (je ne pense pas monter le vendredi, mais pourquoi pas, finalement...), aussi je vous fais entièrement confiance sur l'endroit le plus approprié pour m'installer. De même, je dispose d'une Scenic, dont pas vraiment le 4x4, même si l'antipatinage fait des merveilles sur terrain glissant. Je passerai aussi acheter des chaînes pour le "cas où"...

Juste une question : quelles sont typiquement les températures les plus basses qu'on peut avoir la nuit ? J'ai vu environ 2°C le 5/9 vers 20h... Histoire de prévoir un maximum et éviter tout incident.

Merci encore.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai déjà eu du -15° en septembre, sans problème.
Attention à la borne de température du Restefond, elle est souvent optimiste sur les températures, on y a parfois relevé des écarts de 10° entre ce qu'on relevais de notre coté et ce qu'on pouvait voir sur les graphiques après coup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this