Sign in to follow this  
acanicio

Animation de Jupiter

Recommended Posts

C'est vraiment top, j'imagine que tu es informaticien ... la prochaine fois profite d'un passage d'un satellite, comme durant la nuit du 10 au 11, ça deviendrait grandiose ton système.
Marcus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Comme les autres, je trouve cette animation superbe ! Superbe pour la qualité des détails présents, du traitement, et de la réalisation avec une vitesse très lente par rapport aux animations habituelles. Ca donne un effet terrible, on se croirait presque à l'oculaire.

Vraiment bravo, j'ai hâte d'en voir d'autres !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Magnifique animation et sacré boulot !

J'ai suffisament ramé avec ma dernière anim pourrie pour reconnaitre la qualité de ton travail et le temps que tu as dû y passer. Chapeau !

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
rien compris au protocole de traitement , mais belle image et quelle anim !!
Bravo !
alain
ps : quelle différence entre DFK et DBK , stp ????

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour Goofy :

J'ai pris énormément de retard sur la version 2.3 à cause de gros soucis de famille subis au début de l'année.
Il y a une version beta qui supporte déjà les DMK. Ecris-moi en privé afin que je te passe une adresse de téléchargement.

Pour cricri et ceux qui affirment que j'ai bossé comme un fou :
Je ne dis pas ça pour vous énerver... mais ça m'a pris moins d'une heure (en plus des 4 heures de capture)...

Pour albalagna :

Le protocole est en effet très particulier et ne peut être suivi qu'avec le logiciel Astrosnap Pro. Depuis 6 ans (10 ans maintenant avec la version de base) c'est le seul logiciel (que je connaisse tout du moins, peut-être que quelqu'un en a développé un autre) qui utilise cette méthode, c'est à dire faire de l'intégration en boucle en temps réel. Il s'agit d'un compositage d'images au fûr et à mesure qu'elles arrivent de la caméra.
Ce compositage est "glissant". Il tourne en permanence et empile une certaine quantité d'images et les dépile au fur et à mesure que le temps passe. Ceci permet d'avoir en permanence en mémoire une image compositée à un instant T, résultant des N dernières images capturées (N pouvant aller de 1 à +1000, en fonction de la mémoire disponible sur le PC).

Voici la différence entre DMK, DFK et DBK
DMK : Monochrome
DFK : Couleur avec un filtre bloquant les IR
DBK : Couleur sans filtre IR.

Axel

[Ce message a été modifié par acanicio (Édité le 13-09-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'image est déjà très bonne, mais l'animation est magnifique: les images sont régulières dans leur traitement et sont parfaitement alignées, sans oublier la fluidité d'une grande qualité.
C'est du très bon boulot!
Félicitations!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbe manip !

Mais il y a un truc que je ne suis pas sur de comprendre.
Le composite est calculé sur les 200 images présentes dans le buffer, c'est cela ?
Mais on ne recalcule pas le composite à chaque fois qu'une image est ajoutée (et donc une autre retirée) du buffer, cad grosso-modo, ttes les 1/7,5 s, n'est ce pas ?

Cette idée de compositage en temps-réel est vraiment séduisante. On pourrait même peut-être la pousser un peu plus loin : pourquoi ne pas faire une sélection des x % meilleures images du buffer avant de les ajouter ? On aurait alors l'équivalent d'un système de lucky imaging "en ligne". Excellent pr les planètes ou les étoiles doubles par ...

Jocelyn

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Jocelyn,

Si si on recalcule en temps réel.
Mais pas comme tu l'imagines, je ne suis pas fou !

En gros il y a deux buffers:
- Un buffer #1 contient TOUTES les images (les 200).
- Un buffer #2 contient l'image compositée.
J'aditionne la dernière image reçue à celle produite dans le buffer #2
J'ajoute l'image à la fin de la liste du buffer #1
Je prends l'image la plus vieille du buffer #1 et je la SOUSTRAIS au buffer #2. Finalement j'enlève cette image de la liste du buffer #1.

Ta proposition existe déjà, en le fait que les images arrivant de la caméra peuvent déjà être selectionnées ou rejetées en calculant leur "qualité" et en la comparant à un seuil établi à l'avance.
Si elle est bonne, elle est ajoutée au buffer #1, si elle ne l'est pas, elle est ignorée.

Je dois changer cette methode de sélection par un classement des images par qualité et age. Celles dépassant un certain âge (mettons 3 minutes pour jupiter), seraient éliminées du buffer, et les bonnes seraient triées par ordre de qualité à chaque nouvelle arrivée. Les images utilisées dans le buffer #2 seraient alors celles présentes dans une "fenêtre temporelle" du buffer #1.

Axel

Share this post


Link to post
Share on other sites
superbe, cette technique permet un gain de temps enorme, vivement que la version 2.3 sorte pour l'acquisition avec les DMK.

pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pr ta réponse Axel

> - Un buffer #1 contient TOUTES les images (les 200).
> - Un buffer #2 contient l'image compositée.
> J'aditionne la dernière image reçue à celle produite dans le buffer #2
> J'ajoute l'image à la fin de la liste du buffer #1
> Je prends l'image la plus vieille du buffer #1 et je la SOUSTRAIS au buffer #2. Finalement j'enlève
> cette image de la liste du buffer #1.

Donc à chaque image, le buffer #1 contient les 200 dernières images (la "fenêtre glissante" comme on dit en TdS) et le #2 la somme actualisée (et tu évites bien sur de refaire la somme complète en utilisant qq chose -désolé pr la syntaxe :
\sum{k=2..201}{I_k} = \sum{k=1..200}{I_k} + I_(k+1) - I_1

J'ai bon ?

Mais avec cela, tu sors bien un nouvelle image composite à chaque nouvelle image issue de la caméra. Or tu dis n'en avoir gardé que 1000 et des poussières. Comment fais tu le tri ?

> Je dois changer cette methode de sélection par un classement des images par qualité et age.
> Celles dépassant un certain âge (mettons 3 minutes pour jupiter), seraient éliminées du buffer,
> et les bonnes seraient triées par ordre de qualité à chaque nouvelle arrivée. Les images
> utilisées dans le buffer #2 seraient alors celles présentes dans une "fenêtre temporelle" du
> buffer #1.

Je n'ose imaginer ce qu'on pourrait faire avec ce système opérationnel collé derrière - disons une EMCCD ... - en planétaire et mesures de binaires... Ca sera ds la prochaine version d'Astrosnap ?

Jocelyn

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vraiment superbe, l'acquisition est très ingénieuse, il y a encore pas mal de chose a creuser à ce niveau là...

quote:
Je dois changer cette methode de sélection par un classement des images par qualité et age. Celles dépassant un certain âge (mettons 3 minutes pour jupiter), seraient éliminées du buffer, et les bonnes seraient triées par ordre de qualité à chaque nouvelle arrivée. Les images utilisées dans le buffer #2 seraient alors celles présentes dans une "fenêtre temporelle" du buffer #1

C'est vraiment génial, on pourrais parametrer ainsi une capture: temps "d'intégration"(fonction de la vitesse de rotation de la planète): x minutes, sélection des x meilleures images sur les x minutes, "glissant" toutes les x secondes.

Il faut un PC relativement puissant pour faire tout ça en live non?

D'ailleurs ça me fait penser aussi que ce serait intéressant de pouvoir le faire sur un avi sur le disque dur (ou bmp, fit...) long (plusieurs dizaines de minutes), pour chaque image empilée on aurait aussi une sauvegarde des numéros d'images de début et fin des images brutes triées ainsi, afin de les passer dans le logiciel de son choix (avistack, regigtax, iris....) au calme le lendemain. Ca permettrait de sélectionner vraiment le meilleur moment de turbu de x minutes sur des dizaines de minutes sans avoir louper ce créneau....

Qu'en penses-tu?

Manu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Pour Jocelyn,

Excuse-moi, mais je ne suis pas très calé en formules mathématiques, je ne saurais donc pas dire si la formule que tu emploies est exacte.
Par contre d'après ce que tu dis après laformule, la réponse est oui. Je sors bien une image compositée à chaque nouvelle arrivée.
Cependant dans le cas d'aujourd'hui, je n'en enregistre une sur disque que toutes les 10 secondes., ce qui fait que j'en enregistre une seule sur 75.
Si j'enregistrais toutes les images, j'aurais besoin de
1 - 75 fois plus de place. Chaque image compositée est au format 400x400 48bits/pixel (6 octets), soit 400x400x6 = 960.000 octets.
4 heures de capture donnent 4x7.5x3600 = 108.000 images, soit en gros 99 Gigaoctets.

2 - 75 fois plus de temps pour traiter la vidéo. En mode automatique ça m'a pris un peu moins d'une heure. Il faudrait donc 3 jours pour traiter toutes les images en automatique.
3 - La vidéo résultante serait 75 fois plus lente et durerait 2925 secondes (environ 48 minutes). Ca lasserait vite le spectateur...

C'est effectivement ce que je suis en train de préparer. Ca fait partie de mon cahier des charges pour la V2.3. Mais j'ai eu un énorme passage à vide cette dernière année à cause de graves problèmes familiaux, ce qui fait que tout a pris du retard.

Pour Grenoblois,

C'est exactement le but de l'opération !!
Tous les PC portables d'aujourd'hui (même à moins de 900€)sont capables de faire ce traitement en temps réel.

Axel


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouah, ça c'est une (r)évolution technique intéressante (sans parler de la qualité de la prise de vue qui est superbe). Vivement un article détaillé dans une revue spécialisée, non ?
Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Claude,

La technique n'est pas révolutionnaire, car elle date déjà de presque 10 ans.
Je m'avance peut-être un peu, mais j'ai l'impression que les astronomes amateurs sont restés attachés à leur traitement traditionnel, c'est à dire une nuit de capture à remplir son disque dur jusqu'à la couenne et passer ensuite son dimanche et la semaine entière suivante à traiter les AVI.
Je crois que personne ne s'y est intéressé jusqu'à présent car ils ne comprenant pas l'intérêt ni les bénéfices de "la chose".

Il a fallu que je bénéficie ENFIN de ma première nuit potable dans ma région depuis plus de 10 ans pour pouvoir enfin réaliser un exemple crédible du résultat qui peut être obtenu avec cette technique.

J'ai écrit un article dans la revue "L'astronomie" de la SAF (n° de Novembre 2006) sur le logiciel Astrosnap en général. J'avais parlé de la technique en question avec une illustration sous forme de planche, justement avec une animation de Jupiter.

Axel

[Ce message a été modifié par acanicio (Édité le 14-09-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this