Sign in to follow this  
Marcus

Critique mer Sérénité

Recommended Posts

Je m'essaie à la Lune, pouvez-vous critiquer cette image sans état d'âme, surtout les points négatifs, car j'ai un peu du mal avec la Lune. Je n'aime pas les zones "brulées" par le blanc, pourtant je fais gaffe lors de la capture.
Traitée avec Avistax + Ps en finition.
Il manque aussi de la netteté, mais si j'augmente le traitement les zones blanches s'amplifient.
N'ayez pas peur de critiquer, c'est ce qui fait progresser.

Merci,
Marcus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Salut Marc,

ben tu sais, j'ai déjà du mal à me dépatouiller avec la lumière sur les miennes...La gestion de la lumière notamment sur des mers qui cotoient des zones brillantes, c'est pas de la tarte !
Par contre, tu n'en dis pas assez, il faudrait que tu décrives ton protocole dans le détail du début à la fin. Là je ne pas te dire grand chose sur cette image.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au delà des "blancs" qui sont difficiles à gérer ton image est pas mal du tout. Les gris sont bien dosés. Par contre l'image est bruitée, dis nous combien d'images tu as empilées, la longueur de ton avis, etc,t'as peut'être trop pousser les curseurs au traitement!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cette image a été prise avec le Mewlon sans Barlow + DMK31, aucun filtre.
L'avi comporte 3313 images, mais comme j'utilise Avistack, je ne sais pas combien d'images sont sélectionnées. Je suis en mode automatique, je n'ai pas le contrôle.
Je fais attention lors de la capture à ne pas saturer l'image, il n'y a pas de zone blanche, mais au traitement elles apparaissent, oui sans doute que j'ai trop poussé, mais sans pousser les détails restent flous ... un compromis qu'il faut doser.

Marcus

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi ,je pense que tu peux passer la barlow x2 sans problème et ce seras plus facile pour gérer les différents niveaux d'expositions .
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si tu ne veux pas de "blanc" au traitement, il FAUT que tu t'éloigne plus encore de la saturation. Moi en gros j'évite de dépasser 75 à 80% de la dynamique max que cela soit sur Jupiter ou sur la Lune. Cela permet d'en garder sous le pied au traitement même avec quelques centaines d'images compositées.
Sachant que tout ce qui est cramé est définitivement perdu bien sur il vaut mieux sous exposer un peu en fait quitte à corriger au post-traitement en retouchant un peu l'histogramme (points extrèmes, gamma, ...).

Là tu a un dosage assez bon, tu conserve de la matière dans les zones un peu moins claires (quitte à laisser filer le haut de la courbe c'est vrai). Par contre tu devrais utiliser un filtre pour lutter contre le chromatisme atmosphérique, tu y gagnerais en finesse. Un rouge ou un vert donne de bons résultats sur une caméra noir et blanc.

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour vos conseils.
Polo, j'ai aussi fait des images avec une Barlow x2, mais ça donne une impression de floue, j'en mets une ci-dessous, prise lors de la même séance.
Marc, est-ce que le filtre rouge de ma série RVB Astronomik 2c est le type de filtre qu'il faut, ou bien existe-t-il un filtre dédié à la Lune ?

IL RESTE UN FLOU MALGRE LE TRAITEMENT POUSSE

Share this post


Link to post
Share on other sites
Autre exemple.
Ou est-ce dû à la turbu, mais il n'y en avait pas trop.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elle est jolie cette mer de la Sérénité !
Perso, je met un filtre rouge depuis que j'ai vu que les planéteux en utilisaient pour la lune (parfois j'ai vu également utiliser un filtre orange, je ne sais pas lequel est le plus efficace).
J'utilise le filtre rouge de la roue à filtre ou un petit filtre que j'avais acheté à part et ça donne le même résultat. Par contre, quand on met le filtre, ça assombrit beaucoup et comme on relève le temps d'expo, chaque avi contient moins d'images. C'est dommage pour le compositage, on perd de la matière, à moins de poser plus longtemps ...

Un mewlon avec barlow + filtre : je sens que ça va donner !! J'ai hâte de voir tes prochaines images, même si je sens que ça va me décourager !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
La meilleure est la première!
Simple, moi non plus, je n'aime pas les doubles contours lorsque les traitements sont poussés.
De base, la lune est noire!

Share this post


Link to post
Share on other sites

vu les images de jupiter et de saturne que tu nous montres ,je pense que tu peux juger si tu avais de la turbulence ou pas!
sinon c'est ta mise au point ,la lune était elle haute?
moi j'utilise un filtre ir cut avec ma toucam!
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Polo, elle était à 49° d'altitude.
Pour la Turbu, ce que je veux dire, comme elle couvre toute l'image, et que l'image ne se déforme pas de la même manière partout, sans doute que ça influence plus que Jupiter. Sinon, la turbuétait pas trop forte.
Oui sans doute la MAP, ... bon je recommencerai ce WE ... en attendant Saturne au p'tit matin !

Share this post


Link to post
Share on other sites

peut-être un peu les deux ,mais ça va le faire ,il ne manque pas grand chose
avec cette focale
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites
OK, merci à vous tous, dès que j'en aurai d'autres je vous les montrerai.
Marcus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour le choix du filtre, chacun voit midi à sa porte, mais le but est de réduire l'étalement du spectre polychromatique dans le système optique. Si tu a un étalement de 200µm (cas typique d'une apo), les images en bande large (sans filtre) ou disons réduite au visible (filtre L) ne seront pas optimales.
Il n'y a guère de toute façon qu'avec un Newton ou un Cassegrain que tu n'aura pas de chromatisme ... et encore faut-il être au foyer.
Dès que tu va agrandir l'image, la barlow où l'oculaire utilisé va introduire son défaut (+/- selon le cas) et donc le filtre permet de réduire l'impact au foyer de l'étalement.

D'autre part, le spectre rouge (et plus encore l'IR) traverse mieux les couches turbulentes (le ciel sans turbulence on en rêve tous).
Donc tu filtre pour gagner en chromatisme (finesse) ET en stabilité => l'un dans l'autre tu améliore grandement le coté "haute résolution" des images.
Maintenant, rouge, jaune, vert, IR, chacun choisira en fonction de ses besoins, moi j'ai une certaine préférence pour un simple filtre Wratten 23A (rouge + IR) que j'ai en lumicon, en seconde position le 'R' astronomik (rouge sans IR), voire le 'V' astronomik (vert sans IR également). Le premier ayant l'avantage de fournir (merci l'IR) deux fois plus de flux à la caméra !!!

Pour les rebonds, je suis sceptique, a mon avis c'est un problème de collimation + turbulence. Je suspecte (sans pouvoir le démontrer) qu'une (très) légère décollimation va induire une direction privilégiée à la turbulence qui elle est statistiquement sans orientation. Je ne peux pas le prouver mais il m'est arrivé, de ne jamais avoir d'artefacts de bordure malgré la turbulence présente. Surtout que l'artefact est en général orienté et constant (angle et distance) sur toute l'image.
Il est aussi possible que cela soit lié à l'alignement d'un filtre dans le chemin optique ... a vérifier également.

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Marc.
Comme il n'y avait pas de filtre pour ces photos, j'aime assez ta denière explication.
Je vais donc contrôler la collimation le plus rapidement possible.
Encore merci pour toutes vos explications.

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this