Sign in to follow this  
cbuil

Couleur de la nébuleuse NGC 7635 (bulle)

Recommended Posts

La nébuleuse NGC 7635 (bulle) semble fort souvent photographiée ici.

Je pense qu'il est intéressent de montrer le contenu spectral de cet
objet pour mieux comprendre les nuances de couleurs qui peuvent y êtres
détectées.

J'ai pour cela réalisés deux spectres avec un C11 et un spectro LISA
en positionnant la fente à deux endroits différents de l'objet.

On peut voir en particulier comment le spectre change d'aspect le
long de la fente (qui représente une coupe dans la nébuleuse) :

La full est ici : http://astrosurf.com/buil/forum/poster_ngc7635.png

L'intensité de la raie Halpha est prise égale à 1. Vous pouvez voir
comment l'intensité relative des autres raies évolue. C'est à la fois
subtile et complexe. Par exemple dans la partie supérieur les raies
de l'oxygène sont particulirement faibles relativement à Hbeta.
Noter aussi les zones d'éxitation du souffre ionisé [SII].

On comprend pourquoi il est a peut près impossible de donner une vision
objective des couleurs de l'objet (à cause du coté "raies discrètes").
Le choix de la bande passante des filtres a un effet particulièrement
important. A vrai dire, seule la spectro
permet de quantifier les choses avec précision.

Christian Buil

[Ce message a été modifié par cbuil (Édité le 04-11-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Extremement interessant!
Y a t-il une focale a privilegier pour l'utilisation de Lisa?

Merci

Jean-Yves

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, oui, très bien, on voit bien que la raie Ha prédomine mais le reste est trés ténue

livier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bravo Christian. Tu as bien résumé les choses en ce qui concerne ce coin de ciel. Ça donne tout son charme à la photographie de la zone.
Pour mémoire, quelle est l'origine physique de la bulle ? Il me semble qu'elle est soufflée par l'étoile centrale, mais je me suis souvent demandé pourquoi cette région était si riche en éléments moléculaires...

Merci,
Stéphane

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stéphane, cette region du ciel est typique d'une zone dite HII.
Le spectre montre des composés chimiques assez classiques, hydrogène
bien sur, mais aussi azote, hélium, ... (pas de molecule
dans cette partie du spectre). Une chaude et intense étoile
photoionise ce petit monde en produisant le spectre de raie présenté.
Le degré de ionisation détermine l'intensité des raies et est fonction
de la position par rapport à l'étoile. Voilà pourquoi ces nébuleuses
apparaissent avec de belles nuances colorées.

Je pense interessent de montrer comment j'ai obtenue ce spectre.
La difficulté est que j'observe en ville, avec un fort éclairage boule
jaune. Malgré cela, et avec un peu de méthode, on arrive à sortir
le spectre avec un bon rapport signal à bruit. L'astuce
est de faire ici un premier spectre de la nébuleuses, puis un second
spectre un peu à coté de la nébuleuse. On soutrait ensuite les deux,
et hop, on ellimine la pollution lumineuse. Voici en image ce que
cela donne (se sont les vraies documents utilisé, même si j'ai
coloré à posteriori pour que ce soit plus illustratif) :

On peut pas faire vraiment la même chose en imagerie du ciel
profond. C'est le coté assez magnique de la spectro, et qui me plait
vraiment. On voit par ailleurs le ciel en couleur
dans ce qu'il a de plus subtile. Malgré les conditions sévères, on
détecte des structures peu brillantes en étant un peu patient.

Je recommande l'examen du document en full :

http://astrosurf.com/buil/forum/poster_ngc7635_2.png

Christian B


Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai utilisé la même technique double image (l'objet puis un champ hors objet) pour acquérir le spectre d'un autre objet très connu : la nébuleuse
d'Orion. Deux trucs en plus :

- le spectre va jusqu'au proche infrarouge et on peut voir le début
de la série de Pashen de l'hydrogène, l'équivalent de la série de
Balmer dans le visible. Il a fallut en fait réaliser deux séries
d'acquisition - un peu compliqué.

- on voit des raies très faibles, jusqu'à presque 100 fois plus faible
que la raie Halpha. Pas simple de faire des images dans ces couleurs là.

Voici le spectre avec 3 dynamiques :

Ca peut servir de référence pour vos choix de filtres.

Pour ce qui concerne la focale d'utilisation de LISA, en fait
tout est bon. Le F/D est le paramètre le plus critique et important.
LISA peu être utilisé à F/5 ce qui permet d'observer des objets très
faibles (en fait en interne, LISA est aussi un réducteur, et au final
dans l'exemple on travaille à F/3 !).

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this