UBBFriends: Envoyer cette page à une personne.
  AstroSurf
  Astronomie Pratique
  réglage secondaire et lame de Schmidt.

Post New Topic  Post A Reply
profil | s'enregistrer | préférences | faq | rechercher

Prochain sujet | Sujet précédent
Auteur Sujet:   réglage secondaire et lame de Schmidt.
quentin
Membre
 notes Envoyé 12-01-2005 21:58     cliquez ici pour voir le profil de quentin     Editer/Supprimer le message
Hello

je possède un C8 acheté d'occasion et il y a quelques jours de celà, je me suis rendu compte que le tube du C8 avait déjà été ouvert puisqu'il y avait des traces de netoyage du côté interieur de la lame de fermetture. Je me suis donc empressé de retirer la lame de schmidt et de la netoyer. Sauf qu'en la retirant, les cales en liège qui étaient plus ou moins collée à la lame sont venues avec...

Pour remettre la lame du C8, j'ai utilisé les repères d'origine ( N° de série gravé dans le verre de la lame + à droite du tube vue de face ). Par contre pour les cales en liège, je ne sait plus où elles allaient et comme il y en avait 5, j'en ai placé une tout les 72°.

Sauf que le soir même en sortant le télescope et en pointant saturne, image floue ( même avec une MAP la plus précise possible) avec du chromatisme sur mes videos: un coté rouge et un côté bleu... alors que je n'avais rien de tout celà la dernière fois avec le même matos. Est ce que ca aurait un rapport avec les cales en liège ? elles ne sont tout de même pa bien épaisses... ( je ne vois que cette cause...) Comment faire pour régler le centrage de la lame et donc l'alignement optique ?


Quentin

[Ce message a été modifié par quentin (Édité le 12-01-2005).]

IP: Loggué

fff
Membre
 notes Envoyé 12-01-2005 22:17     cliquez ici pour voir le profil de fff     Editer/Supprimer le message
C'est le nerf de la guerre : la collimation !

La lame n'a, je pense, pas grand chose a voir la dedans. Il faut par contre régler le mirroir secondaire en utilisant les trois vis. Parait-il que la moindre décollimation sur un Schmidt-Cassegrain (tel que C8) et paf, les 'perfs' s'effondrent. Mouais. Il parait...

Méthode sur ce site :
http://www.astrosurf.com/legault/index_fr.html

Attention de régler ca par un bon ciel pas trop turbulent.

IP: Loggué

quentin
Membre
 notes Envoyé 12-01-2005 22:53     cliquez ici pour voir le profil de quentin     Editer/Supprimer le message
Oui la collimation c'est sur que c'est obligatoire après ce genre d'opération.

Mais si mes cales ne sont pas remises parfaitement, les axes optiques des deux miroirs ne seront pas alignés à 1 ou 2 mm près je dirais... Es-ce grave docteur? A priori ca parrait minime, mais ca peut peut être engendrer une importante dégradation de l'image...

IP: Loggué

tégéa
Membre
 notes Envoyé 12-01-2005 23:30     cliquez ici pour voir le profil de tégéa     Editer/Supprimer le message
Aie aie aie, c'est grave...

L'orientation de la lame de fermeture a une grande importance. En fait, le miroir et la lame sont censés être apairés, et orientés l'un par rapport à l'autre (en rotation autour de l'axe du tube) pour que les défauts optiques s'annulent, notamment l'astigmatisme.

Je te conseille donc de faire tourner l'ensemble lame+secondaire par huitième de tour en refaisant la collim à chaque fois jusqu'à ce que tu aie retrouvé une bonne image sans ou avec peu d'astigmatisme. Ensuite, tu peux essayer d'afiner autour de la position que tu as trouvée.

Pour ce qui est des cales, tu pourras le faire après cette manip.

J'ai eu le même problème avec un meade, et j'en ai bavé...
Bon courage

tégéa
-----------------------------------------------------------
Intes MK66 sur EQ5
http://gauthiet.club.fr/index.html

[Ce message a été modifié par tégéa (Édité le 12-01-2005).]

IP: Loggué

HaleBopp
Membre
 c’est mauvais Envoyé 12-01-2005 23:44     cliquez ici pour voir le profil de HaleBopp     Editer/Supprimer le message
tégéa > c'est complètement faux !
Une lame de Schmidt ça sert à corriger l'aberration de sphéricité du primaire pas l'astigmatisme !! (quoique chez meade ça leur ferait pas de mal ).
Son épaisseur varie tout au long du rayon mais elle est la même en tout point pour une distance donnée du centre. En résumé lame et primaire doivent être parallèles point barre.

Son problème vient très certainement d'une mauvaise collimation puisque le 2aire a été enlevé. Donc Quentin, vérifie que la lame est bien perpendiculaire au tube et que les cales sont bien placées, et refais ta collim traquillement.

IP: Loggué

quentin
Membre
 notes Envoyé 12-01-2005 23:53     cliquez ici pour voir le profil de quentin     Editer/Supprimer le message
exact, la lame corrige l'abération de sphéricité du primaire...

Donc on pourrait assimiler la lame de correction à un disque composé d'une multitude de cercles concentriques. Sur chaque cercle concentrique, une épaisseur de lame bien précise, mais des variations d'epaisseur suivant la distance au centre de la lame. En berf, la lame possède une infinité d'axes de symètries correspondant à tous les diamètres possibles et imaginables...autrement dit un centre de symétrie...


Dans ce cas, je veux bien comprendre que le centrage de la lame soir important... mais la rotation n'aurai donc aucun effet sur l'image puisqu'il y a un centre de symétrie...

Pourquoi tout le monde s'embête il à repèrer la position angulaire de la lame avant démontage alors ?

Et pourquoi ( cf test ciel et espace) une rotation de la lame de 180° améliore l'image ? Ca ne devrait rien changer...


Quentin

[Ce message a été modifié par quentin (Édité le 13-01-2005).]

IP: Loggué

HaleBopp
Membre
 notes Envoyé 13-01-2005 12:16     cliquez ici pour voir le profil de HaleBopp     Editer/Supprimer le message
Tu peux faire tourner autant de fois que tu veux la lame ou le primaire, du moment qu'ils restent centrés et parallèles, ça ne change rien. C'est pareil pour les newtons, les mewlons, les oculaires, les filtres, et tout le toutim. Pour les marques j'en sais rien, il y a peut-être des problèmes de parallèlisme si les cales ne sont pas au même endroit. Quant à C&E... ils ont parfois de bonnes idées.

[Ce message a été modifié par HaleBopp (Édité le 13-01-2005).]

IP: Loggué

maury
Membre
 notes Envoyé 13-01-2005 01:34     cliquez ici pour voir le profil de maury     Editer/Supprimer le message
HaleBopp, je dois dire que je suis impressionné par tes connaissances en matière de réglage de télescopes de Schmidt (Cassegrain)... et moi qui croyais que tu ne faisais pas d'astronomie... Ce qui est bien est que tu sois si catégorique, ça fait tout de suite mec qui sait...

Effectivement, première chose à faire, refaire la collimation. Mais aussi bien vérifier qu'on a bien tout monté appairé avec les repères existants. Une rotation du secondaire peut avoir des effets catastrophiques. En théorie, théorie et pratique sont identiques, mais en pratique, non. En théorie, effectivement la rotation de la lame (et même dans une certaine mesure une translation) n'ont aucun effet. En pratique, comme on bouge aussi le secondaire, on fout tout en l'air.
J'ai découvert que le centrage du secondaire est assez important. Sur mon LX200 j'avais toujours des images assez mauvaises, et en centrant le secondaire (c'est une manipe assez longue que j'ai décrite sur la liste F-LX200, voir les archives chez yahoogroupes), je suis enfin arrivé à avoir des images potables.
C'est d'ailleurs pour celà que les vendeurs et revendeurs de Schmidt Cassegrain insistent sur le fait qu'il ne faut surtout pas tourner les élements optiques. Je ne crois pas beaucoup à l'excuse de la correction de l'astigmatisme. Les élements optiques sont toujours plus ou moins astigmatiques, voir prismatiques (du moins à un niveau donné). Si astimatisme il y avait, il faudrait qu'il soit de même type, de même amplitude entre la lame et les miroirs, et les choses ne sont pas aussi simples et belles dans la nature.
Un test simple à faire, mais seulement après avoir fait une bonne collimation, et en ayant toujours des images pourries (donc en étant sûr que la nuit est bonne), consiste à désserrer un peu la bague retenant la lame et de la faire tourner et de voir, avec un oculaire à grand champ, si les étoiles tournent dans le champ ou pas. Si elles tournent, c'est que le secondaire n'est pas sur l'axe du primaire+lame. Avec un peu de chance, il suffit juste de retrouver l'azimutage, donc tourner un peu, refaire une collimation sur chaque position et regarder la gueule des étoiles. Avec un peu de chance on peut arriver à remettre les choses en place. Dans le cas le plus mauvais, il faut rencentrer le secondaire, et c'est une histoire beaucoup plus longue, mais faisable.
Alain

IP: Loggué

OPPY
Membre
 je suis brillant Envoyé 13-01-2005 01:49     cliquez ici pour voir le profil de OPPY     Editer/Supprimer le message
c clair net

IP: Loggué

ms
Membre
 notes Envoyé 13-01-2005 05:54     cliquez ici pour voir le profil de ms     Editer/Supprimer le message
Je ne sais pas chez Meade mais chez Celestron primaire et secondaire sont apairés.
Il doit y avoir un petit repère sur le secondaire et ce repère doit se situer (de mémoire) à 3h quand tu regardes la lame.
Dans un premier temps, il faut positionner correctement la lame et ensuite faire tourner le support du secondaire pour le ramener à 3h.
Il y a une solution plus simple c'est de demander à l'importateur une révision du tube

IP: Loggué

HaleBopp
Membre
 notes Envoyé 13-01-2005 10:42     cliquez ici pour voir le profil de HaleBopp     Editer/Supprimer le message
maury > Je te remercie pour tes compliments très ironiques. Je n'en attendais pas moins de toi.
Donc toi aussi tu as eu un LX-200 qui donnait des images pourries... ça nous fait un point commun alors, dingue ça !

IP: Loggué

quentin
Membre
 notes Envoyé 13-01-2005 17:12     cliquez ici pour voir le profil de quentin     Editer/Supprimer le message
maury, merci beaucoup pour ta réponse, je vais essayer ca dès que possible. le coup de tourner la mae et voir si les étoiles restent en place ou non, c'est excellent ! :0)

j'ai bien aimé aussi le " en theorie, la pratique c'est comme dans la théorie, mais pas en pratique " mdr

haleBopp--> t'es fort en théorie ! ;0)

IP: Loggué

HaleBopp
Membre
 notes Envoyé 13-01-2005 17:20     cliquez ici pour voir le profil de HaleBopp     Editer/Supprimer le message
Oui mais je suis con en pratique...

IP: Loggué

quentin
Membre
 notes Envoyé 13-01-2005 17:50     cliquez ici pour voir le profil de quentin     Editer/Supprimer le message
Ah bah non j'ai pas dit ca !!!

IP: Loggué

tégéa
Membre
 notes Envoyé 13-01-2005 23:11     cliquez ici pour voir le profil de tégéa     Editer/Supprimer le message
Halebopp > t'as pas compris ce que j'ai essayé de (mal) dire sur l'astigmatisme. Je vais réessayer.

L'astigmatisme n'est pas un défaut qui a une symétrie de révolution comme l'aberration de sphéricité. C'est un défaut orienté selon une direction du miroir (ou de la lame).

Si ton primaire a de l'astigmatisme et que la lame ou le secondaire en ont aussi (ce qui est très souvent le cas), le fait de croiser les deux défauts à 90° minimise le défaut de l'instrument global. Il n'y a deux positions angulaires de l'ensemble lame+secondaire (à 180° l'une de l'autre) qui permettent d'arriver à celà.

Je n'ai jamais dit que la lame servait à corriger l'astigmatisme, mais qu'en tournant l'ensemble lame+secondaire, on pouvait le minimiser.

J'en ai fait l'expérience sur un meade, et ça marche !

tégéa

IP: Loggué

HaleBopp
Membre
 notes Envoyé 14-01-2005 12:28     cliquez ici pour voir le profil de HaleBopp     Editer/Supprimer le message
Vi dit comme ça c'est différent. Sauf que si t'as pas de bol, les 2 astigmatismes vont dans le même sens et ne vont pas s'inverser mais s'ajouter.

En tout cas, super la philosophie du fabricant... Nos miroirs sont pourris, mais comme nos lames aussi sont pourries, vous pouvez tomber sur une optique pas trop mauvaise avec du cul. Sauf que le pignouf qui achète ça il a pas le droit de faire un chèque pourri.

IP: Loggué

ed
Membre
 notes Envoyé 14-01-2005 09:25     cliquez ici pour voir le profil de ed     Editer/Supprimer le message
Vous avez peut-etre lu mon post de la semaine dernière concernant ces problèmes de collimation sur C8, démontage de la lame, et autres aventures un peu risquées. Je suis très satisfait de la manipulation effectuée, même si il faut être très prudent dans l’opération.
Ayant lu avec grand intérêt les messages précédents je dois vous dire que je suis entièrement d’accord avec Maury : la rotation de la lame elle-même a des conséquences à mon avis « assez faibles », peut-être astigmatisme comme indiqué plus haut, à confirmer avec des appareils de mesure ou un excellent ciel, mais c’est surtout le centrage du secondaire qui compte à mon avis.
J’ai effectué hier soir sur le ciel la manip de la rotation de la lame, pas de changement très net, à confirmer sous un ciel sans turbulence.
En revanche le fait d’enlever les petites cales donne un jeu de la lame dans son support, et par conséquence une déviation de +/- 1 mm vers le haut ou le bas, et donc un décentrage du secondaire qui abouti effectivement à ce que l’image puisse bouger (de l’ordre de 20’ d’arc environ, ce qui est énorme sur l’axe optique, recollimation du secondaire obligatoire).
Conséquences : il faut impérativement bien caler la lame au milieu de l’axe optique, et vérifier que le secondaire est lui-même dans son support bien centré dans l’axe optique, puis collimaté doucement pour ne pas trop interférer sur l’orientation du secondaire, il me semble dans ces conditions que la collimation doit être idéalement minime, signe que tous les éléments sont bien alignés sur l’axe optique.
Tout cela est technique, mais fort intéressant, j’en sais bcp plus sur mon C8, j’espère vous aussi sur vos instruments.

IP: Loggué

quentin
Membre
 notes Envoyé 14-01-2005 20:55     cliquez ici pour voir le profil de quentin     Editer/Supprimer le message
je cherche désespérément la liste f-Lx200, mais sans résultat dans google... pour le recentrage du secondaire...

A défaut d'étoiles, j'ai essayé de régler le c8 cette aprem à l'oeil... INFAISABLE 1mm c'est vraiment pas grand chose.


j'ai démonté mon secondaire aussi pour voir un peu l'interieur du C8 :p. ( remis en place avec précision bien sur, et manipulation avec gants en latex). La position de mon secondaire était bonne au niveau orientation, par contre c'était vissé a bloc et du coup avant quand je vissais ca ne bougeait quasiment pas la colim. Maintenant c'est bien plus facile à visser et ca bouge au moindre coup de clef alen.

IP: Loggué

maury
Membre
 notes Envoyé 14-01-2005 22:12     cliquez ici pour voir le profil de maury     Editer/Supprimer le message
Halebopp: Ben oui, le LX200 était pourri lorsque je l'ai reçu. Clair que dans un monde idéal, les télescopes devraient être tous parfaits. Sauf qu'en gros, et on en a déjà discuté, les télescopes parfaits, genre Taka et autres, sont beaucoup plus cher que les LX200. Là, on a affaire à de la grande production. En général, c'est bon, mais des fois c'est pas bon. C'est aussi pas bon lorsque le proprio précedent s'est amusé à nettoyer l'optique pour gagner 0.05 magnitudes et a tout déréglé,perdant 1 magnitude...
DONC FINALEMENT ET JE L'ECRIS EN GROS, IL NE FAUT PAS TOUCHER A L'OPTIQUE D'UN SCHMIDT CASSEGRAIN SI ON NE SAIT PAS CE QUE L'ON FAIT ET SURTOUT SI CE N'EST PAS NECESSAIRE... Bon, bien sûr, la collimation, là, si il faut savoir faire, mais démonter la lame pour la nettoyer, je crois que dans 99% des cas, c'est casse gueule.
Voilà en gros ce que j'avais fait ce qui évitera de tenter de rechercher sur F-LX200
J'avais lu sur les archives de mapug qu'effectivemment des gens étaient arrivés à reobtenir de bonnes images en tournant la lame+secondaire de leur télescope. Genre, collimater, regarder la qualité de l'image, tourner, recollimater, etc... et essayer de se souvenir de la meilleure position.
Donc je me suis mis un soir à faire cette manipe, ne risquant rien, vu que même collimaté, c'était à pleurer. J'ai démonté la lame, démonté le secondaire, pour voir comment c'était foutu. Et j'ai regardé au pied à coulisse, et j'ai vu que le secondaire était décalé par rapport au disque de métal sur lequel il était collé. En gros d'un côté à l'autre, j'avais 1mm de décentrement. Donc me suis dit, bande de fainéants, m'ont collé le secondaire hors axe, je le crois pas. J'ai donc coupé le support à coups de cutter, remis trois touches de scotch double face épais (j'avais trouvé un rouleau qui disait extra strength, tout ca), et j'ai bien centré mon secondaire. Heureux d'avoir si bien fait, j'ai remonté tout, j'ai observé, et même en collimatant, les images étaient à ch...
Je voulais faire ca depuis longtemps de toute façon, parce que sur un SC, lorsqu'on bride les vis, on arrive très vite à avoir de l'astigmatisme, et je pensais (vérifié depuis) qu'en montant le secondaire sur 3 points (en gros de 1.5cm de côté) si la plaque support se vrillait, le secondaire bougerait moins. Ca semble le cas.
J'ai reréfléchi. Suis parti sur l'idée que ce télescope, à un moment de sa vie avait du être capable de donner de bonnes images, que donc il devait y avoir un réglage capable de donner des images diffraction limited comme ils disent...
Un truc que j'ai fait aussi est que le diamètre du support du secondaire était plus petit que le diamètre du trou de la lame, donc j'ai mis quelques tours de scotch alu sur le support du secondaire de façon à réduire le jeu, ca bouge encore, mais de trois fois rien, sans forcer néanmoins (disons qu'il doit y avoir un dizième de jeu peut être...)
Maintenant fallait retrouver le dit réglage. J'ai fait une première manipe qui consistait à déplacer latéralement la lame. Sur l'article de ciel et espace du mois dernier où ils parlaient de moi, il y a une photo du LX200 et on voit les têtes des vis plastique sur le pourtour de la lame. Bon, c'est une manipe qui ne sert à rien, vu que en déplaçant la lame, on ne change rien. Bon, mauvaise réflexion. A ne pas faire, ces grosses vis (8mm de diamètre) me servent maintenant de cales à 120° pour la lame.
Ensuite, j'ai fait un système un peu sauvage avec des U en aluminium permettant de déplacer latéralement le miroir secondaire. J'ai mis trois pattes sur le disque en alu, mais sans décoller le plastique de protection. A 120° des trous de collimation, j'ai percé et taraudé trois trous de 4mm sur lesquels j'ai monté les U en question. En gros, j'ai monté trois pattes sur le pourtour du secondaire, avec des vis latérales permettant de déplacer le secondaire latéralement, et avec des vis sur le devant le retenant vers l'avant pour ne pas qu'il tombe, auquel cas ça aurait résolu les problèmes définitivement.

U en alu, avec une vis de 4 montée sur le support du secondaire et avec 2 vis plastiques permettant le calage latéral et de retenir le secondaire (j'avais mis une petite touche de scotch double face devant pour ne pas rayer la surface optique).

J'avais remonté le secondaire, mais sans la bague de serrage sur la lame, télescope pointant vers le haut, le tout assez casse gueule, mais ca a marché. Ce que j'ai fait est le suivant :
Mettre une position donnée. Collimater avec un oculaire à fort grossissement. Faire tourner l'ensemble du secondaire tout en regardant avec un oculaire à grand champ. Si on voit le champ tourner, c'est que le secondaire n'est pas sur l'axe du primaire+lame. Démonter la lame, le secondaire, dévisser une des vis, compenser avec les deux autres, remettre en place, collimater (en repartant toujours par la même position), remettre l'oculaire à grand champ, tourner, et voir si on est allé dans le bon sens. Ca a pris du temps, mais j'ai fini par retrouver la position où le secondaire était centré, en tournant le champ restait fixe.
J'ai démonté, viré une des 3 vis latérales, viré le miroir, enlevé la couche protectrice du scotch double face, remis le miroir en contact avec les 2 vis latérales, puis appuyé sur le scotch. Viré ensuite les trois pattes, tout remonté, sans serrer d'abord, pour bien vérifier que c'était bien centré (que ca ne tournait plus). Démonté, reserré correctement, regardé les images à fort grossissement. Mon LX200 est un F/6.3, avec une obstruction de 110mm, faut pas trop en demander quand même pour la haute résolution, mais bon, s'il fait beau maintenant je vois une tache d'Airy, et sur la lune, la nuit en question où j'ai terminé ce réglage, j'avais de superbes images. Le secondaire, mesuré au pied à coulisse, est décentré par rapport à son support de 1.5mm (pire qu'avant et dans la même direction), mais bon, j'ai de bonnes images.
Je suis sur le point de faire la même chose sur mon C14, sauf que cette année, je suis gâté, ca fait une semaine qu'il pleut. Putain de désert...
Alain
PS: Je termine en disant que je ne suis pas responsable de toute casse que vous provoqueriez en faisant ce genre de manipe. C'est casse gueule, et à ne faire que vraiment si les images sont mauvaises quelque soit la collimation et que si vous êtes sûr que quelqu'un a touché au télescope avant vous. A mon avis sur un télescope récent, les images doivent être bonnes.

[Ce message a été modifié par maury (Édité le 14-01-2005).]

IP: Loggué

gibson
Membre
 notes Envoyé 14-01-2005 22:45     cliquez ici pour voir le profil de gibson     Editer/Supprimer le message
Voici un lien sur le site d'un type qui a complètement démonté un LX90 (en anglais) c'est riche d'enseignements :
http://hometown.aol.com/kewtasheck/index.html

[Ce message a été modifié par gibson (Édité le 14-01-2005).]

IP: Loggué

Pierro
Membre
 notes Envoyé 15-01-2005 12:56     cliquez ici pour voir le profil de Pierro     Editer/Supprimer le message
coucou

Pour remplacer seulement les vis de collim du C9 quelqu'un aurait-il les références exactes du pas, diamètre etc... et le nom d'un mag ou je pe trouver ca ?
(en dehors des bobknobs)

merci bcp

IP: Loggué

quentin
Membre
 notes Envoyé 15-01-2005 13:20     cliquez ici pour voir le profil de quentin     Editer/Supprimer le message
Merci bien !!

( entre temps j'ai retrouvé le forum F-LX200 !! ... ca fallait pas le dire ! ;0) .. bah comme ca se sera sur astrosurf aussi ! ;0)

Sinon moi je suis certain qu'il a déjà été ouvert avant: il y avait des traces laissées par un chiffon coté interieur de la lame de fermetture, des repères au cryon de papier fais partout sur le tour du tube et des repères sur le bord de la lame aussi.

mon C8 a plus de 10 ans... Bon trouvant mes images moyennes, je tente de l'améliorer... Dans le pire des cas je vais le faire rerégler chez un spécialiste, mais j'espère bien y arriver seul.

[Ce message a été modifié par quentin (Édité le 15-01-2005).]

IP: Loggué

Daniel
Membre
 question Envoyé 15-01-2005 13:58     cliquez ici pour voir le profil de Daniel     Editer/Supprimer le message
Bonjour à tous,

J'ai eu aussi comme beaucoup semble t'il à démonter mon C8. Ce pour remettre en état le tube qui n'était pas très joli. Cela dit je pense qu'il avait déjà été ouvert...
Bref remontage OK, reste ces fameux réglages !!
Après avoir pris soin de placer les repères du miroir, de la lame et du secondaire en regard (je ne serais dire si cela présente un intérêt en rotation mais monsieur Celestron semble le penser lui puisqu'il a prit le temps de faire des marques) j'ai donc essayé l'engin.
Première constatation de mémoire, les images n'était pas plus mauvaises (ouf) mais pas plus bonne non plus (bof). La plupart des tests ayant été réalisés sur mon balcon (ouhai je sais c'est pas bien ).
Reste l'image des étoiles dé-focalisées, la tache est bien étrange. Lorsque l'on collimate le tout pour obtenir comme il se doit une série de cercle lumineux sombre lumi... etc,
les cercles (2-3) les plus extérieurs sont coupé sur un coté et l'image parait alors à cet endroit comme étalée (difficile à décrire). A l'évidence cela doit avoir une influence sur la qualité.
Enfin lorsque malgré ce PB on collimate le tout, les images ne sont pas au mieux. Je crois de mémoire qu'il y a un point ou les cercles sont bons mais le télé n'est alors plus colimaté (j'espère que vous suivez toujours parce que moi c'est pas sûr ).
J'ai pensé à un problème de parallélisme de la lame avec le miroir et ai donc tenté de modifier cela légèrement avec des cales mais le résultat est extrêmement dur à contrôler vu les conditions d'observations.
J'avais je crois déjà évoque le PB mais sans avis évident. Aussi je suis à l'écoute de toute idée à ce sujet !
Quid de l'influence du parallélisme et quid de mes images dé focalisées ??

Merci d'avance

J'oubliais, il me semble que les images sotn meilleurs alors que la colimation ne semble pas au mieux ( c'est à en perdre son latin)

[Ce message a été modifié par Daniel (Édité le 15-01-2005).]

IP: Loggué

ed
Membre
 notes Envoyé 15-01-2005 16:35     cliquez ici pour voir le profil de ed     Editer/Supprimer le message
Pierro :
les vis du secondaire sont au pas américain, c'est à dire pas facile à trouver en France, pour ma part j'ai réussi à trouver mon bonheur chez Weber Métaux (Paris), vis avec tete allen, de la bonne longueur, bon diametre, bon pas de vis, et avec la clé qui va bien, ... ouf,
le tout pour moins de 3 euros.

IP: Loggué

quentin
Membre
 notes Envoyé 15-01-2005 16:39     cliquez ici pour voir le profil de quentin     Editer/Supprimer le message
effectivement si la lame n'est pas perpendiculaire à l'axe optique... ca risque de ne pas le faire !

m'enfin quand même, la lame repose sur des sortes d'arcs de cercle en métal d'origine et le fait de poser la lame la dessus suffit à la mettre perpendiculaire je pense... A moins que nos télescopes aient été fait par des alcoliques ^^.

S'il faut commencer a faire des réglages en 3D dans l'espace ^^ on est pas sorti de l'auberge ( moi en tout cas ! )

[Ce message a été modifié par quentin (Édité le 15-01-2005).]

IP: Loggué

quentin
Membre
 notes Envoyé 15-01-2005 17:33     cliquez ici pour voir le profil de quentin     Editer/Supprimer le message
les bob knob's !!!! Il ne faut pas les renier c'est super il parrait ! il faut que je m'en achète aussi. avec ca tu ne risques pas de serrer de trop et puis il ne faut pas de clef allen ou de trounevis ca a l'air super bien!

IP: Loggué

Daniel
Membre
 c’est cool Envoyé 15-01-2005 19:07     cliquez ici pour voir le profil de Daniel     Editer/Supprimer le message
Les BOB Knobs et bien c'est ... indispensable
Avant c'était horrible, maintenant c'est le bonheur !
Je les ai pour ma part commandé à la maison de l'astro à paris. Ils sont plus chers certes mais il n'y a pas à ce creuser la tête pour le payement et la différence n'est pas flagrante sur cette somme.

IP: Loggué

maury
Membre
 notes Envoyé 16-01-2005 12:41     cliquez ici pour voir le profil de maury     Editer/Supprimer le message
L'inclinaison de la lame n'a que très peu de choses à voir. En fait, comme la puissance optique d'une lame de Schmidt est nulle, c'est pour celà qu'elle corrige un champ très grand dans un télescope de Schmidt classique. Mais peut être qu'en inclinant le secondaire, on revient à le recentrer ?
Alain

IP: Loggué

Toute les heures sont pour la région France

prochain sujet | Sujet précédent

Option d'administration: Fermer sujet | Archiver/Déplacer | Supprimer Sujet
Soumettre un nouveau sujet  Post A Reply
Sauter à:

Nous contacter | Astrosurf

Copyright Axilone

Créé avec : Ultimate Bulletin Board Version 5.38e
(c) Infopop Corporation, 1998-2000.


Traduction française réalisée par
Philippe FEON et Eric CONTINSOUX de la société CEGEDIM
www.cegedim.com