Ce site a été mis à jour le 16 avril 2019.

Il présente l'association sous ses principaux aspects, en particulier ses activités, son fonctionnement, ses réalisations et ses projets. Tout commentaire à propos de ce site peut être transmis par message électronique. Un contact avec les responsables de l'association peut également être établi par ce moyen.

ASSOCIATION RECONNUE D’INTÉRÊT GÉNÉRAL

Bienvenue

sur le site Internet de la SAML  

 

La Société Astronomique de la Montagne de Lure (SAML) soutient l’action de l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes (ANPCEN).




La prochaine soirée publique d’observation, ouverte aux membres de l’association et à tout public, est programmée samedi soir 27 avril 2019 à la Montagne de Lure, à l’Observatoire Marc Bianchi, à partir de 21 heures 30.

Sous réserve de conditions météorologiques favorables, l’observation sera consacrée aux objets du ciel profond de printemps (ci-contre : la galaxie NGC 4565, dans la constellation de la Chevelure de Bérénice).

Les personnes souhaitant participer à cette soirée d’observation sont invitées à annoncer leur venue, de préférence par courriel, ou à défaut par SMS au 06-20-12-41-82.



Les participants doivent s’équiper de vêtements très chauds, car le froid peut être encore très marqué en cette saison, la nuit, à l’altitude de 1600 mètres.

 

  PROCHAINE SOIRÉE PUBLIQUE



Marc Khatchadourian, notre astrophotographe «grand champ» de l’Isère, nous a adressé une nouvelle magnifique image prise en lumière H-alpha, au moyen de son fidèle télescope Takahashi  de type Baker-Ritchey-Chrétien (BRC) de 250 mm de diamètre ouvert à f/5 et de sa caméra CCD SBIG STL-11000M.

Il s’agit cette fois d’une image de NGC 2244, la nébuleuse de la Rosette, splendide objet du ciel d’hiver situé dans la petite constellation de la Licorne. Marc a eu besoin de trois nuits, la dernière étant celle du 12 février 2019 à Saint-Martin-d’Uriage, pour réaliser cette image qui résulte du compositage de 6 clichés bruts de 1 heure et 40 minutes de pose chacun.




Cette image est accessible en plus haute définition en cliquant
ici ou sur l’image elle-même.


 

  ROSETTE



La galaxie Messier 64 (M64) est très connue sous les noms de galaxie de l'Oeil Noir, ou de Belle Endormie, qu'elle doit aux remarquables nuages interstellaires opaques masquant partiellement ses régions centrales. On pense que cette structure résulte de l'absorption d'un compagnon. Messier 64 est située dans la constellation de la Chevelure de Bérénice, à 17 millions d'années-lumière du Système solaire. C'est donc un objet relativement proche, en avant-plan des nombreuses galaxies de l'amas de la Vierge que l'on trouve dans la région.

Philippe a réalisé cette image dans la nuit du 5 au 6 février 2019 à la Montagne de Lure, au moyen de son télescope Celestron C9.25, à un moment bien stable et transparent (FWHM de 1,9''). Elle résulte du compositage de 90 minutes de poses en luminance et 110 minutes en chrominance. Comme habituellement à ces hautes latitudes galactiques, le fond est riche en petites galaxies et en quasars.




Cette image est accessible en plus haute définition sur le site Internet personnel de Philippe.





 

  M64



La nébuleuse à émission NGC 2174 enveloppe l'amas ouvert NGC 2175, dans la constellation d'Orion, à 6400 années-lumière. Elle est appelée nébuleuse de la Tête de Singe, en raison d’une ressemblance... peu évidente. Philippe l'a photographiée le 5 février 2019 avec sa lunette WO98FLT. L’image cumule 60 minutes en luminance, 120 minutes en H-alpha (pour partie le 16 février depuis la terrasse de son appartement, en ville) et 60 minutes en chrominance.




Cette image est accessible en plus haute définition sur le site Internet personnel de Philippe.


 

  TÊTE DE SINGE



L’assemblée générale ordinaire 2019 de la SAML s’est tenue le samedi 30 mars 2019 après-midi à la Médiathèque de Saint-Étienne-les-Orgues. Elle a rassemblé 23 membres de la SAML physiquement présents, 24 autres étant représentés par l’intermédiaire d’un «bon pour pouvoir».

En présence de la quasi-totalité des membres du bureau (9 des 10 membres), le président de la SAML, Philippe, a conduit cette assemblée générale en s’appuyant sur un diaporama détaillé.

Le rapport moral 2018, le rapport d’activités 2018, le rapport financier 2018, les objectifs 2019 et le budget prévisionnel 2019 ont tous été approuvés à l’unanimité.

Trois membres du bureau, Suzy (Boagerts), Philippe (Filliatre) et Patrick (Lagrange) arrivaient à l’échance de leur mandat de 3 ans. Ils se sont tous les trois portés candidats et aucun autre candidat ne s’est déclaré ; à l’unanimité, ils ont tous les trois été reconduits, pour 3 ans, comme membres du bureau.

Un compte rendu détaillé de cette assemblée générale ordinaire 2019 sera prochainement disponible.

  ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 2019



La SAML a défini comme l’un de ses objectifs la participation à des projets scientifiques dans le cadre de la collaboration entre professionnels et amateurs.

L’un de nos animateurs, Bruno Dauchet, a déjà vérifié en d’autres lieux, au cours des années précédentes, plusieurs transits d'exoplanètes.

Au cours du mois de février 2019, il a pu confirmer le transit de l'exoplanète WASP 104B depuis son propre observatoire équipé d'un télescope de type Ritchey-Chrétien de 36 cm de diamètre et d'une caméra CCD du modèle QSI 583 WSG.

La «profondeur» attendue pour ce transit était de 0,0158 magnitude. Les résultats ont été envoyés à l'ETD (Exoplanet Transit Data Base) et les mesures montrent une profondeur de transit de 0,0173 mag (±0,0007).




Les personnes interessées peuvent aller consulter la publication de ces résultats sur le site de l'ETD, via le lien Internet ci-dessous :

http://var2.astro.cz/tresca/transits.php?object=WASP-104%26nbsp%3Bb

 

  EXOPLANÈTES



Dans la nuit du 29 au 30 mars 2019, l’un de nos astrophotographes, Gino, a réalisé une belle photographie de la nébuleuse planétaire Messier 97 (alias M97, ou encore «Nébuleuse du Hibou»), située dans la constellation de la Grande Ourse.

Depuis son site habituel de l’observatoire Sirene, sur le Plateau d’Albion, il a utilisé son télescope Celestron C11 Edge, installé sur sa monture Astro-Physics Mach1, et sa fidèle caméra CCD couleurs SBIG ST-4000XCM. L’image résulte du compositage de 26 poses de 5 minutes chacune, soit un peu plus de deux heures au total.




 

  HIBOU



Dans la soirée du 16 mars 2019, depuis son appartement situé à Manosque et au moyen de son télescope Celestron C11 Edge HD, Philippe a su profiter d’excellentes conditions anticycloniques pour réussir plusieurs très belles images de la Lune en inaugurant sa nouvelle caméra vidéo monochrome ZWO ASI 174 MM.

L’image ci-dessous nous montre la région du cratère Bullialdus, situé dans la Mer des Nuées (Mare Nubium). Elle est issue d’une vidéo de plus de 2300 clichés, dont 10% des plus nets ont été pris en compte et composités par le logiciel Autostakkert avant traitement par le logiciel Pixinsight.




Cette image est accessible en plus haute définition ici.


Durant la même nuit et à peu près au même moment, mais depuis l’Observatoire Marc Bianchi, Stéphane a réalisé une image de la Mer des Îles (Mare Insularum) couvrant les sites d’alunissage d’Apollo 12 (Océan des Tempêtes) et d’Apollo 14 (région de Fra Mauro) et nous montrant aussi les remarquables cratères Eratosthène, Copernic, Reinhold et Lansberg.

Il a utilisé sa caméra vidéo monochrome ZWO ASI 1600 MM installée au foyer du télescope C14 de la SAML située dans la coupole. L’image résulte de l’assemblage d’une mosaïque en 4 tesselles. Stéphane a utilisé lui aussi le logiciel Autostakkert pour le compositage des clichés issus des vidéos, puis le logiciel Lynkeos pour le traitement des clichés composités et enfin son propre logiciel ImagiX pour, notamment, l’assemblage des tesselles de la mosaïque.




Cette image est accessible en plus haute définition ici.


 

  BULLIALDUS



Les ateliers d’astronomie ne sont ni des conférences ni des cours magistraux. Ces ateliers sont fondés sur les échanges entre les participants et l’intervenant. C’est à travers les questions posées par les participants, sur un thème fixé à l’avance, que sont conduits les ateliers. Ceux-ci sont tout à fait adaptés aux personnes n’ayant aucune connaissance en astronomie. Ils abordent des questions simples mais essentielles pour comprendre l’Univers dans lequel nous vivons. L’objectif de chaque atelier est que tous les participants, à son issue, aient compris la ou les questions abordées.

Ces ateliers sont réservés aux membres de la SAML (mais tout le monde peut être membre de la SAML !).



Un nouvel atelier d’astronomie est proposé en avril 2019, vendredi soir 19 avril à 20h30 à la Médiathèque (salle Convivialité). Cet atelier sera conduit par Patrick et intitulé « structure et manipulation des télescopes ».

Il est demandé de s’inscrire à l’avance en utilisant le doodle suivant :
https://doodle.com/poll/uzkwei4cvgag2vms

Il est également possible de s’inscrire en adressant un courrier électronique ou un SMS à Alain au numéro de téléphone portable suivant : 06-20-12-41-82.


 

  ATELIER D’ASTRONOMIE VENDREDI PROCHAIN 19 AVRIL