Expo : Apollo 1969 - 2019, un pas sur la Lune

    

Event details


Vernissage 20 avril à 18h30
Visites jusqu'au 20 septembre
Pendant les événements et les nuits sous les étoiles.
Sur rendez-vous.

 

De la science fiction à la réalité scientifique.

Le 4 octobre 1957, en plein milieu de la Guerre Froide, Roscosmos lance le premier satellite artificiel, Spoutnik. Cet évènement marque le début de la course pour la conquête de l’espace entre les Etats-Unis et l’URSS. Le 12 avril 1961, Youri Gagarine est le premier homme à effectuer un vol dans l’espace. C’est l’euphorie en URSS et l’angoisse en occident. Les années qui suivirent, les soviétiques collectionnèrent les exploits.

Depuis des décennies, l'homme, de nature curieuse, se demanderait s’il y avait des habitants lunaires. Dans le premier film de science-fiction "Le voyage dans la Lune" 1902, George Mélies, donne une possible réponse. 
Il y eut de nombreuses autres réponses.

 

Enfin, le 20 juillet 1969, Apollo 11 se pose sur la Lune. Neil Armstrong est le premier  homme sur la Lune. Les États-Unis ont remporté le premier tour de la course à l'espace.

Ces évènements ont inspiré la culture populaire. L’exposition se propose de réunir des jouets personnalisés avec Apollo, des objets vintages, des photos de presse, des couvertures de magazines, des livres de science-fiction, des bandes dessinées, des disques, etc.

Le point fort de l'exposition sont des échantillons de poussière de lunaire ramener sur Terre grâce aux missions russes Lunik 16, 1970 et Lunik 18, 1971.Ces rares échantillons de poussière lunaire ont été examiné en détail par le professeur Dollfus, Université de Paris .
Pendant l'exposition, il est possible de découvrir la poussière lunaire, Régolite, sous le microscope.

Dans les pays de l’Est, les missions Apollo ont été suivies en détail. Il est intéressant de suivre l'évolution des missions spatiaux Russes dans le contexte de la guerre froide.

Plusieurs magazines, livres et études scientifiques seront exposées. Beaucoup de ces publications n'ont jamais été distribuées dans l'Occident.

Observatoire_du_clain_web.jpg