Blogs

Our community blogs

  1. Pour modifier la fiche d'un club, il y a deux possibilités :

     

    1. Le club existait déjà sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf et vous avez le mot de passe qui était celui du club dans l'ancienne base de données

    Alors il suffit d'envoyer un email au Webmaster (webmaster@astrosurf.com) en indiquant :

    • Le nom du club
    • Le mot de passe
    • Votre nom de membre Astrosurf

    Vous deviendrez alors "propriétaire" de la fiche du club et vous pourrez la mettre à jour quand vous le souhaiterez.

     

    2. Le club existait déjà sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf, mais vous n'avez pas le mot de passe qui était celui du club dans l'ancienne base de données

    Alors il faut d'envoyer un email au Webmaster (webmaster@astrosurf.com) avec :

    • Le nom du club
    • Votre nom de membre Astrosurf
    • Un document prouvant que vous êtes bien un responsable du club concerné (une attestation du Président ou d'un membre du bureau du club conviendra, numérisée et jointe à l'email conviendra).

     

    3. Le club n'existait pas sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf

    Alors sélectionnez le département (ou le pays si ce n'est pas un club en France), puis cliquez sur le bouton "Ajouter une association".

  2. Salut

    J'ai mesuré trois comètes la nuit dernière:

    C/2019 L3, qui, bien qu’étant encore loin de son périhélie (09/01/22) semble commencer à développer une queue au sud ouest.

    https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=22511

    PS-BW.jpg.a1c56386663ddf27ba77d74c7b89a98b.jpg

    PS.jpg.840d2c9eb0e8da5fefe1c4c3a186b5b9.jpg

    29P/Schwassmann-Wachmann

    https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=22513

     

    PS.jpg.218e675506b564b9a4f4dd7fbcbf04a6.jpg

    Et 398P/Boattini qui vient d'être renommée aujourd’hui C/2020 P2

    https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=22517

    PS-BW.jpg.62d5ffa989dfc975e9c990061d877983.jpgPS.jpg.4400a28a0391c73c94a5052a1c69c81e.jpg

     

  3. la météo  est souvent notre pire ennemi et souvent changeante en automne et au printemps .

    rien de plus rageant quand on est nomade de sortir le matériel et d'avoir la désillusion de voir apparaitre une masse nuageuse.  tant d'énergies déployées pour un résultat médiocre !

     

    alors comme tout le monde , on s'assure que cela n'arrivera pas .

    on trouve un éventail de logiciels météo des plus simples ou plus complets  , des plus détaillés au plus minimalistes , sous forme de tableau ou sous forme de carte dynamique .

    en faite il y en a pour tout les gouts

     

    commençons par les dynamiques :

     

    celui ci est peu connu des astram mais pour celui qui veut voyager très loin  il vous donne une représentation globale de la terre earth

     

    earth.png.c42ffc92f22cb47f9c18be429f8272cd.png

     

    ces points forts :

     

     -visualisation des conditions météorologiques mondiales
    - les  courants de surface de l'océan
    - les températures de surface des océans
    - les vagues de l'océan
    - les aurores boreales

     

    passons à une échelle plus petite

     

    Windy  ( site ) est au premier abord très conviviale pour sa façon de représenter la carte de la France avec ces mouvements convectifs mais dans les faits il se révèle bien souvent peu précis (à mon gout).

    il vous donne une tendance avec la mise en valeur du mouvement des ces nuages , les températures globales , la direction des vents,etc

    ce n'est pas vraiment celui que je préfère même si il est en français et l'on peut voir le temps sous forme de vidéo sur des sites bien précis

     

    paris.png.50f626afd53abef2ace0dbde3141b657.png

     

    l'un de ces concurrents : Ventusky site

    on y retrouve à peut prêt les mêmes données et présentées sous le même format

    une carte détaillé de la France avec tous les éléments (vent,nuages ,pluies ) et un détail de la localité de votre lieu d'observation.

     

    ventusky.png.6532de61af54b4edc1eeb8c02f8b8092.png

     

     

    et l'incontournable météo France qui semblait perdre du terrain mais qui depuis peu détaille la météo locale heure par heure

     

    5f8bea294a316_mtofrance.png.dcd68402ee773ef6e585e6949fe99780.png

     

    je vous le dirais en toute franchise : ce n'est pas ceux que je préfère . c'est beau , joli mais peu précis pour l'astronomie

     

    passons aux sites propres à l'astronomie

    je ne vais pas les détailler tous mais plus vous présenter les deux plus connus

     

    le premier est météoblues site

    il est un mixte des prévisions météos sous forme de cartes et sous forme de tableur

    là ou il commence à se démarquer c'est son onglet "astronomical seeing" propre à notre activité.

    très riches en détails : levé du soleil et de la lune , seeing, température , nuages , vitesse du vent mais malheureusement précis que sur trois jours pour la version gratuite

     

    meteoblues.png.79b7495ba68c73141ec50e959bad0a80.png

     

    so concurrent direct le très connu "webastro" qui est incontournable qui est sur le site de référence de l'astronomie.

    https://www.webastro.net/meteo/#carte

    pas le plus visuellement attirant mais le plus adapté à l'astronomie.

    pas mal de détails comme le CWF , le seeing, la stabilité , la transparence ou l'humidité.

    simple et efficace .

     

    webastro.PNG.65141beeadbcc4766904194438e6d9e8.PNG

     

    et puis  le logiciel clear outside site

    le must ! mon préféré.;)

    5f8becdf06cb6_clearoutside.png.cea6316dde1652ae9f330a9caf5e0cf9.png

     

    il s'est souvent révélé être juste et fiable à l'heure donnée.

    il est souvent mis à jour quand le temps est changeant comme en ce moment.

    il est riche en données et pour les amateurs del' ISS son passage est indiqué

     

    vous retrouverez tous ces sites sous android et ce n'est pas ça qui manque

    https://play.google.com/store/search?q=clear outside&c=apps&hl=fr

     

    A partir de là vous vous dites qu'on n'a nul besoin de plus d'informations . Que nenni !

    avec un temps variable ,il est une donnée que le nomade déteste le plus : la pluie . surtout par peur de retrouver son matériel mouillé .

    vosu me direz  : impossible.... et pourtant c'est déjà arrivé pour certains

    tous ces sites précédemment décrit ne vous donnent qu'une information succincte de la tendance sur la pluie .

     

    un des logiciels que j'affectionne particulièrement et qui me surprends régulièrement : Rain Radar

    https://play.google.com/store/apps/details?id=webfreak.si.rainradar&hl=fr

    il est comment dire .....ultra précis à un tel point qu'il vous prévient 2 à 5mn avant l'averse.

    installé sur votre smartphone il sera pour vous un précieux compagnon. surtout pour votre matériel !

     

    il indique les mouvements des vents , des nuages et surtout de la pluie avec une précision redoutable

    la marge de prévision est réduite mais ultra précise.

    le seul regret  : quand il pleut par averses il est fréquent d'avoir ces alarmes qui peuvent sur le long terme vous agacer

     

    5f8bf4f0ac5db_rainradar.png.75845c3a6b05501adb33b41ae8d254bb.png

     

    vous avez aussi à titre indicatif : Rain Today

    http://raintoday.weatherpro.de/lang/en.html

    je ne l'ai jamais testé mais on en dit beaucoup de bien

     

    5f8bf47b9204f_raintoday.png.2950ad0bc572f773aee0db070489c8e7.png

     

    voila , j'espère que ce post vous aura intéressé et qu'il vous sera très utile

    bon ciel

    Christophe

  4. Bonjour à tous, 

     

    Cela devient une habitude, mais j'ai repris le film de 01h15, et j'ai testé les différentes options de traitement de AS!3 pour finalement retenir la fonction drizzle 1.5X. L'image est mieux détaillée, plus contrastée.

    J'ai utilisé cette fois-ci 20% des 786 images du film.

     

    5f79ff7a88e0f_2020-09-22-0114_8-CapObj20DZ1_5bis.jpg.3deba26262c59a791f213a51c65ea6bb.jpg2020-09-22-0002.0-Mars-NR.png.f356eacd06958ea6ae3c03c8c702e684.png

     

    image.png.43c0394095e0d9b20b8d0da0cab12d10.png

     

     

    image.png.32b55fb130b9099e82efbc41436e506a.png

     

    Claude Schuhmacher

     

     

  5. Bonjour,

     

    Lors de mes soirées précédentes, j’ai commencé à étudier la façon dont le vent pouvait influer sur le seeing. En effet en zone de montagne les conditions locales peuvent rendre une soirée où les conditions de seeing seraient très bonnes selon les prévisions, très mauvaises dans la pratique.

     

    J’ai remarqué que l’absence de vent sur le site où l’on observe était souvent gage d’un ciel stable au zénith ou dans des zones du ciel proche de ce dernier, mais que cela n’est pas suffisant dès lors que l’on commence à observer des objets se trouvant au-dessus d’une ligne de crête (même si ces dernières se trouvent sous ou au ras de la ligne d’horizon) :

    En effet certains soirs le seeing peut être très mauvais jusqu’à plusieurs dizaines de degrés au-dessus de ces dernières, tandis que d’autres soirs il est très bon.

     

    J’en ai déduit qu’il convenait également de s’inquiéter du vent sur les reliefs qui se trouvent dans la direction où l’on compte observer. Pour ce faire j’utilise les cartes AROME HD zoom qui sont disponibles sur le site METEOCIEL : je zoom sur la zone qui m’intéresse et je sélectionne « Vent moy » puis je fais défiler les heures. Je peux ainsi me faire une idée de ce qui va se passer en cours de nuit et choisir le meilleur site en fonction des paramètres météo.

     

    Revenons-en à la soirée d’observation : hier soir j’ai été observer les planètes sur le terrain de foot de CORSAVY. Les modèles météo indiquaient qu’il n’y aurait pas ou peu de vent en début de soirée sur le site, et qu’il allait devenir nul progressivement sur les montagnes qui se trouvent à l’est et au sud.

     

    Une fois sur place j’ai constaté la présence de brumes au-dessus des lignes de crête, cela c’est ressenti sur le SQM qui n’a pas été au-dessus de 21,0/21,1 à l’est et au sud et qui a été jusqu’à 21,3/21,4 à l’ouest et au nord ainsi qu’au zénith. Cela s’est vu sur des objets du ciel profond que j’ai regardé en visuel avec le C9 : M13 manquait de PEPS tout comme M27. M57 quant à elle s’en sortait un peu mieux. Les objets comme M33 ou NGC891 ne se détachaient pas du fond de ciel.

     

    J’ai pointé les planètes géantes. Au début de la soirée pendant qu’elles étaient au Méridien (plein sud donc au plus haut dans le ciel), j’ai pu voir le début du passage de Callisto devant Jupiter ainsi que de nombreux détails dans les bandes équatoriales. Sur Saturne la division de Cassini était visible sur tout le tour de l’anneau, de même que l’ombre de la planète, une bande équatoriale.

     

    Toutefois la vision s’est dégradée à mesure que ces deux planètes baissaient sur l’horizon et qu’elles se rapprochaient d’une zone se trouvant à proximité d’une montagne sur laquelle le vent soufflait un peu (confirmé en consultant les archives AROME).

    Après l’avoir regardé à l’oculaire, j’ai capturé des images de Mars de 23h30 jusqu’à une 01h du matin (je devais rentrer car j’avais des obligations pendant la matinée). J’ai pu mettre en pratique ce que j’avais lu depuis ma dernière session de photographie planétaire (réglage du noir, utilisation de l’histogramme pour avoir la meilleure dynamique possible sans saturer l’image).

     

    Au vu des résultats encourageants, j’ai décidé d’utiliser ma powermate 2X pour agrandir l’image. Contrairement à ce que je m’attendais, j’ai trouvé que la mise au point était plus aisée et que les détails étaient nettement plus simple à voir à l’écran. J’ai pu utiliser des temps de pose de l’ordre de 2,5ms.

     

    Voici le résultat de ma première session martienne réalisé a partir d’un séquence de 16 686 images acquises en 180 secondes avec un temps de pose de 2,5ms chacune. Seulement 50% ont été conservées. Traitement sous autostackaert, registax 6 et lightroom.

     

    Vincent

    mars_c9_powermate2x_imx224c_corsavy_2020-09-14_01h00.JPG

    • 1
      entry
    • 0
      comments
    • 776
      views

    Recent Entries

    MF_Erwan
    Latest Entry

    Lieux de prise de vue:

    • Saint-Pierre de Chartreuse (45°18'41"N 5°45'18"E 1639m)
    • Col de Rousset (44°50'33"N 5°25'23"E 1394m)
    • Albiez-Montrond (45°10'37"N 6°19'56"E 1905m)
    • Col du Glandon (45°14'22"N 6°10'31"E 1925m)
    • Col de l'Iseran (45°25'21"N 7°2'24"E 2741m)

     

    Monture: SkyWatcher EQ6 Goto

     

    Instruments: Samyang 135mm f/2.0 ED UMC

     

    Imageur: Sony A7s ASTRODON

     

    Logiciels:

    • Siril 0.9.10 Windows 64 bits
    • Photoshop CS6 13.0 Windows 64 bits
    • Iris 5.59 Windows
    • DeepSkyStacker 4.1.1 Windows 64 bits
    • 1
      entry
    • 0
      comments
    • 4463
      views

    Recent Entries

    jpg&mtl
    Latest Entry

    Bienvenue sur le Blog de l'Uranoscope de l'Ile de France.

  6. SAPC

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 4757
      views

    No blog entries yet

  7. FloEd

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 3969
      views

    No blog entries yet

    • 2
      entries
    • 0
      comments
    • 3775
      views

    No blog entries yet

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 2138
      views

    No blog entries yet

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 2003
      views

    No blog entries yet

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 178
      views

    No blog entries yet