Blogs

Our community blogs

  1. Pour modifier la fiche d'un club, il y a deux possibilités :

     

    1. Le club existait déjà sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf et vous avez le mot de passe qui était celui du club dans l'ancienne base de données

    Alors il suffit d'envoyer un email au Webmaster (webmaster@astrosurf.com) en indiquant :

    • Le nom du club
    • Le mot de passe
    • Votre nom de membre Astrosurf

    Vous deviendrez alors "propriétaire" de la fiche du club et vous pourrez la mettre à jour quand vous le souhaiterez.

     

    2. Le club existait déjà sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf, mais vous n'avez pas le mot de passe qui était celui du club dans l'ancienne base de données

    Alors il faut d'envoyer un email au Webmaster (webmaster@astrosurf.com) avec :

    • Le nom du club
    • Votre nom de membre Astrosurf
    • Un document prouvant que vous êtes bien un responsable du club concerné (une attestation du Président ou d'un membre du bureau du club conviendra, numérisée et jointe à l'email conviendra).

     

    3. Le club n'existait pas sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf

    Alors sélectionnez le département (ou le pays si ce n'est pas un club en France), puis cliquez sur le bouton "Ajouter une association".

  2. Bonjour à tous,

     

    Par cette belle journée de mai, la matinée a été consacrée à faire des images du soleil.

     

    Première image : Soleil entier.

    Lunette APM LZOS 152/1200. - Une image compositée avec 15 des 31 images prises avec un CANON EOS 6D et une barlow Meade teleXtender 2X en 2" - Aucun filtre - Herschel APM 2"

     

    Deuxième et troisième images: Grop plan sur la tache solaire AR 3014.

    Lunette APM LZOS 152/1200 - Barlow Televue 3X en 1.25" - Caméra ASI ZWO 290MM - Filtre vert Meade N° #56 et Filtre IRCut Astronomik - Echantillonnage 0.15"/pixel - Herschel APM 2"

     

    Quatrième image : idem

     

    IMG_3238_list_____100r_24T_15regter.thumb.jpg.e3e0e76303f8c3ed00e2162ef48831a6.jpg

     

     

    2022-05-18-0816_2-CapObj.AVI.txt

     

     Traitement astrosurface Proxima et Registax 6 : 150 images                                                                                                                                                             Traitement astrosurface Proxima et Registax 6 : 300 images

     

    2022-05-18-0816_2-CapObj_____100r_24T_150reg.jpg.920a59fd6616817f2ef0f52cdb826e72.jpg2022-05-18-0816_2-CapObj_____100r_24T_300reg.png.81bf7c9ac4398512f7d813e95580fb69.png

     

     

     Traitement AS!3 et Registax 6 : 150 images

     

    62866970cdaf9_AR3014-18mai2022.thumb.jpg.78b8a312e469b5c0b8b5a50debceb3a3.jpg

     

     

    Claude Schuhmacher

     

  3. cette fois je vais m'attaquer a la charge utile que peut porter un 10 micron HPS1000 et vous montrer que l'on peut déporter une partie de la charge ailleurs

    bien souvent on considère que la 10 micron est une monture équatoriale à faible capacité en charge . c'est en théorie vrai et faux en même temps

     

    25kg de charges ça à l'air peu mais il ne faut pas oublier que pour la "plus part" des autres montures on doit  souvent retirer 1/3 du poids en charge pour faire un bon suivi en astrophoto du CP . mais pourquoi ?

    les constructeurs ont l'habitude de surévaluer le poids en charge et le suivi est moindre que sur une 10 micron en CP.

    autant pour le visuel et pour le planétaire cela n'a que peu d'effets autant sur le ciel Profond c'est un paramètre a ne pas délaissé.

    avec la 10 micron c'est 25Kg QUELQUE SOIT ce que l'on veut faire avec une précision remarquable. autant dire que c'est un régal quand on sait que les tubes planétaires sont plus lourds et que leur focale est importante

     

     

    pour alléger la charge de cette monture  il suffit de la reporter ailleurs. mais ou ?

    après avoir vendu un lunette guide une TS60/330 , je me suis retrouvé avec des anneaux de guidage Primaluce sur les bras  .

    comme je n'aime pas jeter (vu le prix) et que j’envisageais d'acheter un eagle 4S je me suis posé la question suivante : comment utiliser cet eagle 4S sur mes différents set-up, sans alourdir la charge utile et  tout en le déposant à la fin de chaque séance ?

    il est bon de préciser que je ne suis pas à poste fixe !

    j'ai bien mon système de fixation propre au boitier pegasus lien que j'utilise depuis 2 ans mais il faut reconnaitre que cela demande un petit effort et l'utilisation d'une clé allen.

    rien de bien méchant mais en pleine nuit c'est un peu embêtant de perdre une vis dans le noir .:D

    d'autre part cela allonge la barre de contrepoids et le boitier eagle 4S que j'aborderais dans un autre post est d'une taille assez imposante.

    et quand la place est limitée cela peut devenir un vrai soucis. je parle en connaissance de cause

     

    c'est a ce moment qu'une idée m'est venue : ré-utiliser ces anneaux sur la coque de la 10 micron.

    j'ai comparé le diamètre de ces anneaux avec le diamètre de la coque de l'axe de l'ascension droite de la monture et j'ai constaté qu'ils étaient identiques .:P

    l'idée de base était née . restait à le mettre en œuvre et a vérifier sa faisabilité . ça été chose faite en deux jours de tests avec une dizaine de montages possibles

     

    les montages sont multiples avec seulement deux anneaux de guidages  et un queue d'aronde mâle vixen de primaluce.

    on peut ainsi mettre un boitier asiair , un boitier pegasus , un eagle 4 de primaluce , un boitier d'alimentation , boitier de gestion pour un focuser , etc...et j'en passe

    les choix sont modulables suivant vos setups .

     

    A vous de choisir vous n'avez que l’embarras du choix . :)

     

    20220507_083534.jpg.592eacc4a64182ff92c44c302196a24e.jpg20220507_085844.jpg.15203bb3fd67cd63aeb1805a3c7d7201.jpg20220507_185548.jpg.b7cd6e012577fa6ab2cef3b4d708f318.jpg

     

    mais voila cela me posait quelques soucis car je dois déposer le tout en fin soirée .

     

    j'étais donc confronté à 3 problèmes principaux :

     

    1- pouvoir le démonter facilement tous les soirs sans abimer le revêtement de la monture car les anneaux ne sont pas protégés par de la feutrine .

    vous n'aurez pas ce soucis en poste fixe ;)

    2- pouvoir augmenter le nombre de supports car sur ces anneaux de guidage il n'est pas possible de fixer une autre barre de l'autre coté

    3- éviter que la monture vienne taper dans les supports et ces équipements .

    Faite bien Attention à ce point car l"espace entre le tube et la monture n'est pas tres grand !

     

    la solution est assez simple mais 3x plus chère  : utiliser des colliers de fixations de 115mm à 249€ de primaluce

     

    20220513_114126.jpg.e65fedcf5a29c8abe73133833f67a68f.jpg

     

    on répartit ainsi la charge en rajoutant une autre queue d'aronde mâle de l'autre coté (24cm sur la photo) , le système de fixation est plus simple et j'évite avec la feutrine d'abimer le revêtement de la monture

    vous me direz : c'est bien tout ça mais cela a un coup .  en effet il vous faudra débourser à minima 370€ pour les colliers et deux queues d'arondes

     

    20220513_115227.jpg.42013c2e831fa929dec15a81a4297c39.jpg

     

    20220513_115235.jpg.7dc22f7b96e4a02bf79cfcb5a1f14116.jpg

     

    la finalité  :

    cela m'évite de dépasser la charge maximale de 25Kg de la HPS1000 et de débourser 14600€ pour passer à une HSP2000 combi

    avec 25KG je peux facilement mettre un Tube optique PlaneWave CDK 12.5" + raf et caméra comprise

     

    j’espère que cette idée vous aura plus. en tout cas elle répond à mes attentes

     

    bon ciel

    Christophe

  4.  Les essais continuent avec l' asi290( échantillonnage 1")

    ici de droite à gauche M105(ngc3379) galaxie elliptique E

                                           ngc3384  E S0  lenticulaire d’après Leda mais Simbad la classe dans les spirales S ABO

                                           ngc 3389 Sa (spirale à gros noyau) de teinte plutôt bleutée

    405 poses de 10" par SQM :19.5 lunette 80mm  f/7 (la trame commence à apparaitre ainsi que des traces de pixels chauds)

     

    m105a.jpg.f780b8606fe93c20ec469024e6391d0c.jpg

     

    la veille j'ai fait le même groupe avec le 200/1000 (échantillonnage de 0.58"),le cadrage est serré, la focale apporte des détails supplémentaires et on aperçoit le quasar ngc  3384 U1 mag19.25 (poses unitaires de 5")

    vitesse d'expansion 134424       Z=1.111 (la  zone éclairée en bas à gauche est liée à un problème de gradient mal résolu)

    Avec le télescope le problème récurrent d'étoiles déformées est un peu amélioré grâce au logiciel Fitswork

     

     

    627d087daab32_M1052001000.jpg.82fa433cf49350a713258a1a0e2db086.jpg

  5. Eric Tinlot
    Latest Entry

    Infos et localisation :    https://fr.wikipedia.org/wiki/M39_(amas_ouvert)

    Matériel :  Takahashi TOA130 avec réducteur de focale  et  ASI1600GT + Filtre IDAS  LPS-P3-ZF

    Exposition : 30 mn de pose - bin 1 

     

     

    Rouge          10 min (10x60 sec)  

    Vert              10 min (10x60 sec)     

    Bleu              10 min (10x60 sec) 

     

    M39_RGB_10_10_10.thumb.jpg.429f9fd7bf4108b9486834ea0a7862c0.jpg

    • 3
      entries
    • 0
      comments
    • 1167
      views

    Recent Entries

    La Ph0t0 Du 04
    Latest Entry

    06/06/2021 - M45 et Mars, amas des Pléïades & planète Mars :

     

    61d811b66f799_MarsM45.png.617bd1cdd0fd912bc1e9364c2b9169b1.png

     

    05/07/2021 - M101, Galaxie du Moulinet :

    M101_Lr.png.43622cd812177f094eb0209937793701.png

     

    14/08/2021 - M13, Grand amas d'Hercules :

    M13_Lr.png.327605477bc216a9baa2393c73ce8f99.png

     

    14/08/2021 - M8 & M20, Nébuleuse du Lagon & Nébuleuse Trifide :

    61d81222799f9_M8M20_Lr.png.b92745b63e46c0fb0ca622bed732459c.png

     

    28/08/2021 - Lune :

    moon_Lr.thumb.png.33665bf2b161c509978829bc5b0b88a7.png

     

    28/08/2021 - M17 & M16, Nébuleuse Oméga & Nébuleuse de l'Aigle :

    image.png.0197936e5699c00bb39c3ca766576a62.png

     

    25/10/2021 - Vénus :

    61d8135d1afea_venus1(2)_Lr.thumb.png.84b0e2f8f848d5f0f11e435253882824.png

     

    25/10/2021 - M33, Galaxie du Triangle :

    M33_Lr.png.25d34d1dd1313d3f620b25bca7038240.png

     

    25/10/2021 - Jupiter :

    jupiter_Lr-2.png.29b2e56652b554be6501cdffaa27f7d5.png

     

    25/10/2021 - Saturne :

    saturn_Lr.png.feeb797a441c5bc93d7fee0bde3aaea0.png

     

    19/12/2021 - Venus :

    Venus_2.2_Lr.png.68dbfc0a9a9768e5c7c379abdcc3ec21.png

     

    19/12/2021 - Jupiter :

    Jupiter_1_Lr.png.1837c26b0f6817ba9c6c9cfab7819bfd.png

     

    19/12/2021 - Saturne :

     Saturne_3_Lr.png.32e6224229251d0d493c6ef8addc93e2.png

  6. Bonsoir,

     

    Vendredi dernier (31 décembre 2021), je suis allé observer avec Bernard près de chez moi. Les prévisions météo de début de semaine mettaient l’eau à la bouche : ciel transparent, air sec et surtout pas de vent (donc conditions locales idéales). Les choses se sont gâtées à partir de Jeudi : les prévisions annonçaient du vent en rafale (ce qui est synonyme de conditions locales médiocres voire même mauvaises).

     

    J’ai alors convenu avec Bernard de choisir le lieu d’observation en fonction de la force et de la direction du vent. Les prévisions en la matière étaient contradictoires : certains sites annonçaient des rafales qui venaient du Sud, d’autres du Nord. Les conditions locales de turbulence allaient être mauvaises, nous avons donc opté pour un site de proximité : la serre de Montferrer.

    Une fois rendus sur place, nous avons été pris à partie violemment par un individu qui était seul dans son Van pendant que je mettais le télescope en place. Je me disais qu’il allait se calmer et qu’il comprendrait qu’il pourrait passer une soirée avec nous pour observer le ciel. Voyant que la situation allait dégénérer, Bernard m’a convaincu de nous rabattre sur le terrain de football de Corsavy.

     

    Une fois arrivé là-bas, j’ai installé le Skyvision (un newton de 300/1200mm). Tout comme la fois précédente j’ai pu le monter avec beaucoup plus d’aisance car la caisse du primaire est beaucoup plus légère qu’auparavant. La collimation sur la polaire a été très difficile : la turbulence était très forte. Cela s’est d’ailleurs senti sur la finesse des étoiles. Le SQM, quant à lui, a oscillé entre 21 et 21.3 au maximum.

     

    Après un repas rapide, nous avons ouvert le bal avec M42 (la grande nébuleuse d’Orion) :

    1.       au Nagler de 20mm, nous pouvions voir des volutes de vert et on devinait très légèrement du pourpre (je me demande si ce n’était pas le fruit de la méthode Coué) ;

    2.       au Nagler de 16mm la couleur pourpre s’estompait tandis que plus de détails étaient visibles dans le cœur de la nébuleuse ;

    3.       au Nagler de 7mm le rendu était mauvais du fait des conditions de turbulence.

     

    Nous sommes allés ensuite sur M31 (la grande galaxie d’Andromède) :

    1.       au Nagler de 20mm, nous pouvions voir les deux galaxies satellites et au moins une bande d’absorption, voir peut-être deux ;

    2.       au Nagler de 16mm, nous pouvions voir le noyau et une galaxie satellite avec une bande d’absorption, nous pouvions voir également deux amorces de bras spiraux de part et d’autre du noyau, l’une d’entre elles étant plus longue que l’autre ;

    Nous avons ensuite tenté d’observer M33 (la galaxie du triangle): Au Nagler de 20mm on devinait les bras spiraux, mais je pense que le spectacle a été pour partie gâchée par ma cataracte (je vois des halos très facilement).

    Nous avons ensuite regardé M45 (les pléiades) : au Nagler de 20mm on voyait l’amas en entier. Des nébulosités étaient visibles autours des étoiles les plus brillantes (cela a été confirmé par Benard et n’est donc pas le fruit de ma cataracte).

    Nous avons ensuite observé NGC 2024 (nébuleuse de la flamme) : au Nagler de 20mm la nébuleuse était visible en vision directe en deux parties séparées par un chenal sombre. IC 432 et NGC 2023 étaient également visibles dans le même champ.

     

    Nous avons ensuite pointé M1 (la nébuleuse du crabe) :

    1.       Au Nagler de 20mm la nébuleuse se détachait nettement sur le fond du ciel, le centre de la nébuleuse apparaissait brillant et contrasté et était entouré de deux extensions moins lumineuses ;

    2.       Au Nagler de 16mm, la « forme en S » donnée par les deux extensions partant depuis le centre dans des directions obliques opposées était discernable ;

    3.       Au Nagler de 7mm, la « forme en S » donnée par les deux extensions partant depuis le centre dans des directions obliques opposées était aisément visible, on voyait par moments des filaments.

     

    Puis nous sommes allés sur le duo de galaxies formé par M81 et M82 :

    1.       Au Nagler de 20mm les deux galaxies étaient visibles dans le même champ, et l'on devinait les bras spiraux de M81 ;

    2.       Au Nagler de 16mm les bras spiraux de M81 étaient plus marqués ; M82 quant à elle était visible sur la forme d’un fuseau coupé par trois traits sombres ;

     

    Puis nous sommes allés ensuite sur M51 (galaxie des chiens de chasse) :

    1.       Au Nagler de 20mm la galaxie principale et sa galaxie satellite étaient visibles, la forme en spirale de la galaxie principale était faiblement perceptible (mais perceptible quand même);

    2.       Au Nagler de 16mm, la galaxie principale était plus contrastée et sa forme en spirale plus évidente à voir qu’avec le Nagler de 20mm et l’on devinait le pont de matière reliant la galaxie principale à son satellite;

    3.       Au Nagler de 7mm, la forme en spirale était encore plus évidente, des détails dans la forme de cette dernière étaient visibles, et la forme de la galaxie satellite était aisément reconnaissable.

     

    Nous avons ensuite établi une liste d’objets à partir de la fonction planification d’observation de l’application Skysafari en utilisant les critères suivants : que des nébuleuses planétaires de magnitude inférieure à 11 et se trouvant au-dessus de 40 degrés par rapport à l’horizon.

     

    Le premier d’entre eux fut M97 (la nébuleuse du hibou) :

    1.       Au Nagler de 16mm, elle apparaissait sous la forme d’une boule, les zones sombres pourtant présentes sur cette dernière n’apparaissaient pas nettement ;

    2.       Au Nagler de 7mm, les zones sombres étaient plus nettes ;

    3.       Au Nagler de 7mm avec le filtre OIII, les deux zones sombres apparaissaient parfaitement ;

    4.       Au Nagler de 5mm avec le filtre OIII, les deux zones sombres apparaissaient parfaitement et formaient une sorte de Y.

     

    Le deuxième objet de la liste fut NGC 1514 : invisible au Nagler de 20mm et de 16mm, elle fut révélée facilement avec le filtre OIII. On voyait une étoile centrale au milieu d’une petite boule.

     

    Le troisième objet de la liste fut NGC 2392 (nébuleuse de l’esquimau) :

    1.       Au Nagler de 20mm et 16mm, elle apparaissait sous la forme d’une petite bille bleue avec une étoile visible en son centre; un effet blink (clignotement) permettant de voir tantôt l’un, tantôt l’autre était perceptible ;

    2.       Au Nagler de 7mm, la nébuleuse formait autour de l’étoile centrale deux demi-cercles de tailles inégales et de couleurs gris-bleu;

    3.       Au Nagler de 5mm, la forme de la nébuleuse était encore plus facilement visible et ce que l’on prenait pour une étoile semblait elle-même être une nébulosité plus dense se trouvant au centre d’une nébuleuse plus vaste.

     

    Le quatrième et dernier objet de la liste fut ABEL 21 : invisible au Nagler de 20mm, elle fut révélée facilement avec le filtre OIII. On la voyait sous la forme d’une boule avec deux zones sombres se trouvant de part et d'autre. Elle perdait en contraste avec le Nagler de 16mm.

     

    La soirée se termina car nous étions fatigué, il était 4 h du matin.

     

    Au plaisir de vous voir ou de vous rencontrer.

     

    Vincent

    • 1
      entry
    • 0
      comments
    • 2481
      views

    Recent Entries

    MF_Erwan
    Latest Entry

    Lieux de prise de vue:

    • Saint-Pierre de Chartreuse (45°18'41"N 5°45'18"E 1639m)
    • Col de Rousset (44°50'33"N 5°25'23"E 1394m)
    • Albiez-Montrond (45°10'37"N 6°19'56"E 1905m)
    • Col du Glandon (45°14'22"N 6°10'31"E 1925m)
    • Col de l'Iseran (45°25'21"N 7°2'24"E 2741m)

     

    Monture: SkyWatcher EQ6 Goto

     

    Instruments: Samyang 135mm f/2.0 ED UMC

     

    Imageur: Sony A7s ASTRODON

     

    Logiciels:

    • Siril 0.9.10 Windows 64 bits
    • Photoshop CS6 13.0 Windows 64 bits
    • Iris 5.59 Windows
    • DeepSkyStacker 4.1.1 Windows 64 bits
    • 1
      entry
    • 0
      comments
    • 6337
      views

    Recent Entries

    jpg&mtl
    Latest Entry

    Bienvenue sur le Blog de l'Uranoscope de l'Ile de France.

  7. SAPC

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 6704
      views

    No blog entries yet

  8. FloEd

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 5833
      views

    No blog entries yet

    • 2
      entries
    • 0
      comments
    • 5642
      views

    No blog entries yet

    • 1
      entry
    • 1
      comment
    • 1994
      views

    No blog entries yet