FREDERIC Jérôme

Member
  • Content count

    1411
  • Joined

  • Last visited

    Never

Posts posted by FREDERIC Jérôme


  1. Le Centre d'Astronomie Jean Marc Salomon recherche des vacataires afin d'agrandir ces effectifs.
    Nous recherchons donc des passionnés avides de partager leurs connaissances avec le plus grands nombres; des plus petits aux plus grands.
    Profil : un savoir pratique instrumental; un bon contact avec le public; pouvant proposer des conférences ou animations.
    Salaire brut : 15 euros de l'heure.
    Si vous êtes interessé par notre proposition ou pour tout autres renseignements, contacter Christopher Dumant, responsable du service d'animation
    christopher-dumant-buthiers@orange.fr
    ou par TEL : 01 64 24 12 87

  2. Le Centre d'Astronomie Jean Marc Salomon recherche des vacataires afin d'agrandir ces effectifs.
    Nous recherchons donc des passionnés avides de partager leurs connaissances avec le plus grands nombres; des plus petits aux plus grands.
    Profil : un savoir pratique instrumental; un bon contact avec le public; pouvant proposer des conférences ou animations.
    Salaire brut : 15 euros de l'heure.
    Si vous êtes interessé par notre proposition ou pour tout autres renseignements, contacter Christopher Dumant, responsable du service d'animation
    christopher-dumant-buthiers@orange.fr
    ou par TEL : 01 64 24 12 87

  3. Bonjour à toutes et tous

    Pour moi, il n'y a aucune différence entre l'image LRO et celle d'Apollo 11.
    Le rétrolaser étant plus petit que le sismo, l'intensité est donc plus faible sur l'image.
    C'est donc deux points lumineux supplémentaires qui apparaissent sur l'image LRO.
    N'oublions pas qu'entre ces deux images, il y a eu une modification importante : le décollage de la partie supérieure du LEM ! On voit sur une certaine vidéo ( Apollo 17 ) qu'il y a un bon nombre de morceaux qui sont éjectés lors de cette phase.
    je pense que ces deux points sont probablement des morceaux du LEM. L'intensité lumineuse prouve qu'il sont plus grands que le sismo.


    Excusez-moi mais cela m'énerve toujours de penser que quarante ans après, on puisse toujours croire qu'ils n'y sont pas allés ! Heureusement qu'il y des Américains car sinon on pourrait toujours croire que Christophe Colomb n'a pas découvert l'Amérique.

    Bonne année à tous et toutes.

    Jérôme FREDERIC


  4. Bonjour Boris

    Je suis animateur astro à temps plein depuis 10 ans maintenant à l'observatoire de Buthiers. Je fais parti du personnel de la Base de Loisirs. Il y a en France beaucoup de vacataires mais très peu de contractuels.
    Des groupes de jeunes de 6 à 18 ans j'en ai vu passer et je ne pense pas que proposer de "l'initiation à l'astrophysique ou de la cosmologie de base" soit raisonnable, car ce n'est pas en rapport avec leur programme pédagogique de l'éducation nationale. Et pourquoi pas un stage sur le rendemment quantique des CCD pendant qu'on y est ?

    --> pour les enfants qui ont entre 6 et 12 ans, le principal c'est le système Terre- Lune - Soleil. Il faut les situer dans le système solaire.
    - Le mécanisme des éclipses
    - Le mécanisme des saisons
    - Les marées
    - Les cadrans solaires
    - Le Soleil ( composition, diamètre, distance, température, protu )
    - La Terre ( diamètre, durée de rotation, de révolution...)
    - La Lune ( diamètre, rotation, révolution, les cratères...)
    - Les arcs en ciel ( version soft de la décomposition de la lumière )

    Dans tous les cas, rester soft car ils sont petits et ne pas oublier qu'un beau dessin vaut toutes les explications. Tu peux d'ailleurs préparer un petit diaporama que tu peux faire en journée. Ce dernier peut aussi allier une observation solaire ( danger de l'observation solaire, méthode par projection, utilisation de filtre... ).
    Le soir,observer la Lune si elle est présente, montrer les constellations. Bien sûr, tu peux déborder en observant les éventuelles planètes ( avec les explications de distance et de taille appropriées ); l'observation des étoiles au télescope.
    D'une manière générale, tu oublies les galaxies et nébuleuses car incomprehensibles à cet âge.

    Pense aussi aux fusées à eau c'est super ( atelier pratique et un peu de théorie ). c'est génial et tu feras des heureux !

    --> pour les enfants et ados qui ont entre 13 et 16 ans ( niveau collège ) le principal c'est le système Solaire. Il faut les situer dans le système solaire et dans la galaxie.
    Tu peux rabâcher le programme précédent; cela ne peut pas faire de mal, surtout si on ne leur en a jamais parlé à l'école.
    Aborde le système solaire ( un p'tit diapo est le bienvenu ). Construction de système solaire en boule de polystyrène aussi. Construction de carte du ciel et de gnomon.
    Côté observations : le soleil ( idem ), la lune, le système solaire, les galaxies les plus visibles ( M31-32; M81-82 ; M65-66 ); les amas d'étoiles ( M13; M92 ); les nébuleuses diffuses ou planétaires ( M8 ; M17; M27; M57; M16 et 20 ) pense aussi à CR399 le cintre.
    Prévois aussi des questions du type "c'est quoi un trou noir et qu'est-ce qui se passe quand on tombe dedans" ... bon courage pour la réponse surtout quand le gamin qui te pose la question à 8 ans !
    Tu peux aussi leur présenter "les machins ou camescope, à moins que ce soit microscope, ch'ai plus " avec lesquels ils vont observer.

    Les fusées à eau, ça marche aussi à cet âge, surtout si ils sont en 6ème et 5ème.
    PS: n'oublie pas qu'en 4ème, leur prof de physique leur a dit que la lumière se propage toujours en ligne droite. Si, si !!

    --> au delà de 16 ans tu peux te lâcher.
    De la technique d'imagerie à la cosmologie de base en passant par les longueurs d'ondes de la lumière.
    Le soir, des prises d'images; c'est cool !

    Attention à l'heure du "dodo". Quand on a 8 ans, minuit, ça commence à être tard ( temps de sommeil...). T'as probablement un BAFA tu comprendras de quoi je parle ;o)

    Ce qui serait super avec tes deux soirées, c'est que ton responsable de colo te laisse le libre choix des dates, histoire de voir coté météo.
    Ton rôle est de les captiver et peut-être de faire naître quelques vocations mais pas forcément d'en faire de futurs astronomes amateurs. C'est pas une secte l'astro !
    Côté ressource, rapproche-toi de Planète Sciences et de l'AFA. Ils pourront peut-être t'aider.

    Un p'tit message pour Kaptain... à moins d'être en haute montagne, la neige au mois de juillet c'est rare même sans réchauffement planétaire ;o)
    Mais je suis d'accord avec toi sur l'histoire de l'astro, cela peut-être intéressant.

    Voilà, en espérant avoir été utile pour ton projet.

    amicalement

    jérôme FREDERIC - Responsable secteur Astronomie - Base de Buthiers www.base-de-buthiers.com



  5. Salut Laurent,

    Belle image mais sur la précédente, on observait bien des petites fumées sympathiques devant la comète. ont-elles disparues ?

    Je bondis tout de même ( dans le post précédant aussi,donc c'est un rebond ) lorsque tu parles d'image " à l'arrache".
    Après avoir visité ta page web, je constate que ton installation est dans un environement très joli et qu'elle est loin d'être "à l'arrache"; un terme un peu trop galvaudé à mon goût. Tu me diras, alors peut-être que c'était la méthode qui était à l'arrache. Tu concéderas que piloter son matos dans son fauteuil au chaud, franchement, il y a pire. Et tant mieux car ce confort est à souhaiter au plus grand nombre.
    Comprends que si tu avais planté ton tube pour schooter la comète, sans réelle mise en station, sans véritable collimation, avec un mauvais seeing car tu n'as pas le choix puisque tu es entre deux épisodes de mauvais temps avec des masses d'air changeantes; là c'est "à l'arrache" ! Je doute qu'un observatoire automatique rentre dans ce cadre.
    Je sais que c'est "pinailler" sur les mots mais cela me semble important et c'est peut-être cela qui a soulevé certaines indignations dans ton post précédent.

    Pour ceux qui penseraient qu'il y a matière à une quelconque jalousie, je leur dirais que je manipule un T510 F/3,3 du même constructeur quand je veux et gratuitement (tiens hier soir d'ailleur ! ). C'est vrai, je n'ai pas la même caméra; celle de Laurent est plus belle et plus performante.
    Quand à ma photo... elle est encore dans mon 300D ( même si je touve que la formule " au fond de mes yeux" c'est vachement poétique, jaurai vraiement aimé la dire celle là !) et je ne prendrais pas le risque de vous la montrer surtout si c'est une bouse. ;o)

    A+
    jérôme FREDERIC


  6. Coté pose 100 ISO et environ une vingtaine de bonne sur 100 ( eh oui, ventum,nuagum et boursum. Non je déconne mais du vent et des nuages ) .Une petite collimation avant bien sûr. Pas de réducteur mais un petit paracorr bien évidement. Un ajustage au pied de biche car ça rentre pile poil. Un peu de sel, un peu de poivre et c'est près !
    Coté résolution, trop de turbu ce soir là, mais à l'oeil nu.. Woaaa !! D'ailleur à ce sujet, à l'obs on a un principe : pas d'observation de la Lune au T510mm pour nos clients dès que la lune passe le quartier. Principe de précaution. ça crache tellement et il n'y a eu aucune étude à ma connaissance sur les conséquences ophtalmiques d'une telle surexposition. ( le Soleil c'est evident, mais la Lune ... hein !! )

    Voilà.

    J'en profite pour passer un ptit message aux pros l'APN car j'aurrais besoin de l'un entres eux pour une manip au mois de Mai. Me contacter en privé: frederic_jerome@yahoo.fr. (hébergement et repas offert, frais de transport payés.. pour le reste, il faut discuté )

    A bientôt et bonnes observation de la comète Lulin.

    jérôme de Buthiers