FREDERIC Jérôme

Member
  • Content count

    1411
  • Joined

  • Last visited

    Never

Posts posted by FREDERIC Jérôme


  1. quote:
    Et Dieu dans tout ça ?

    En tout cas d'après Einstein:

    « Le mot Dieu n’est pour moi rien de plus que l’expression et le produit des faiblesses humaines, la Bible un recueil de légendes, certes honorables mais primitives qui sont néanmoins assez puériles. Aucune interprétation, aussi subtile soit-elle, ne peut selon moi changer cela. »

    « Définissez-moi d’abord ce que vous entendez par Dieu et je vous dirai si j’y crois. »



  2. VL, tu sais bien que les sulfuro-bactéries non pas besoin de lumière comme source d'énergie et coté conditions extrêmes on peu dire qu'elles cohabitent avec des température proche de 450°c et des pressions de 400 à 500 bars.

    L'une des hypothèses de genèse de la vie, ceux sont les argiles comme catalyseur. Nul besoin de lumière. De même pour la formation de microphérules.

    En fin de compte, la vie n'a nul besoin de lumière. C'est une utilisation seulement photosynthétique. Je dirait même que la lumière par sa capacité ( UV) à détruire les hélices d'ADN/ARN est plutôt un facteur défavorable. c'est bien pour cela qu'on pense que la vie c'est protégée des UV via la barrière que formait l'eau.

    Attention Vl , ce n'est pas de l'adaptation mais de la sélection. Par mutation, le plus adapter à son environnement supplante les autres.

    quote:
    le plus archi difficile

    Pour ma part, je pense que "la Vie" tâtonne, essaie, conserve les modèles les plus viables ( c'est bien pour çà qu'on parle d'évolution convergente pour des espèces dissemblables). Il n' y a pas qu'un modèle.

    On peut voir ça comme des chemins, des choix de directions.

    Une question m’intrigue tout de même, celle de la stéréo-chimie.
    Considérons par exemple l'adénine; de son petit non doux 9H-purin-6-amine.
    Et bien lors d'une formation chimique de ce composé, on obtient un mélange racémique ( 50% pour chaque stéréoisomères )

    Ainsi, si dans un océan primitif, une réaction chimique prébiotique, produit de l'adénine 9H et son stéréoisomères 7H. la question à 10 millions de bicons est :
    Pourquoi toutes les formes de vie sur terre ont un ADN ou ARN avec de l'adénine 9H ? Qu'est devenu le 7H ? Ou est passer cette molécule ? Pouvaient-elles participer correctement à l'élaboration de la vie ?

    Cette question peux aussi se poser pour les autres bases , ainsi que pour les acides aminés.

    Panspermie dirigé ou non ? Mais cette hypothèse d'un développement de la vie ailleurs puis transféré ici ne fait que repousser le débat.

    La météorite de Murchison nous apporte quelques réponses : 22 acides aminés protéinogènes alors qu'on en trouve plus de 70 dans Murchison.

    De mon point de vu, résumer la vie au modèle terrestre est une aberration, tout comme d'imaginer que l'eau puisse être le seul solvant.