newowest

Member
  • Content count

    90
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 49413

Posts posted by newowest


  1. à 2500 euros il y a des skywatcher d'occasion goto,

    Je suis moi même en capacité de mettre en relation avec le revendeur d'un dobson Skywatcher 400mm goto livré avec 1 oculaire 2"

    Il pèse une vache je vous l'accorde, mais ça doit être un régal

    certain font même de la prise de vue planétaire avec


  2. Très bon choix un Dobson 400mm, mais il existe également en goto chez skywatcher,

    à ton age, j'étais peut être pas très doué, mais je trouvais très difficilement les objets céleste à observer,

    ceci dit rien de tel pour apprendre mais il faut être patient,

    as tu un ciel sombre? Quel est ton budget? je suis moi même envieux d'un dobson 400mm mais je manque de finance actuellement,

    tu en trouveras sur les petites annonces, à coup sûr!

    Pour l'histoire du coffre ok, mais je pense que ça devrait le faire, surtout avec un trust tube

     

    Bon ciel,

    kévin


  3. Ce que je veux dire, c'est que j'imagine pas le meilleur des scenario avec le développement de ce type de technologie, mais je suis comme les autres, curieux, envi de voir O.o

    Lorsqu'on se déplaçais à pieds ou en cheval, qui aurait imaginer que nous pussions de nos jours voler et transporter une centaine de passager au dessus des océans sans effort physique de leur part?

    J'ai peur que cela fasse la même chose sur notre capacité à réfléchir, étant donné qu'il n'y a plus de notions à retenir pour communiquer, ou écrire, plus personnes n'aura d’intérêts à tenter de comprendre quoi que ce soit.

    En plus quand les A.I s'y mettrons dans la puce elles remplacerons votre vrai moi. Nous chatons, vous sachez!

     

    comme dans Upgrade:

     


  4. Si Elon Musk s’accapare de la technologie, cela risque de sacrément l'aider dans son entreprise Neuralink, destinée à rendre nos cerveau symbiotes avec des nanos particules, pouvant soigner les maladies cérébrales, et surtout dans le but de déstructurer toute forme de language et de communication, en les remplaçant par des signaux, transmis de puce lectronique en puce electronique, ou de cerveau en cerveau!

     

     


  5. Il y a 5 heures, newowest a dit :

    Bonjour, je intéresse également à cette CMOS GSense 4040 en remplacement de ma 16800,

    je compte l'utiliser à 1250mm de focale,

    si je souhaite m'orienter vers du cmos c'est que j'ai remarqué de très belles images ( surtout en LRVB sur les nuages sombres ) avec des cmos

    Mon domaine d'application sera purement esthétique.

     

    Il faut savoir que pour les flats, le GS4040 est divisé en 4 capteurs, il y a des méthodes spécifique pour le gérer

    exemple le script AIP image.png.4adb5babd29d059fd3b61769e7cfe8fc.png

     

    J'ai également trouvé ce comparatif entre la G4 et la C4 image.png.92fe40fdd722ce2b84153eab98f036a3.png

     

    Kévin

     

     

     

     

    • Love 1

  6. Bonjour,

    je me remets à l'astronomie et astrophoto 40 ans après mes débuts quand j'étais, mais je découvre que tout à changé ou presque.

    Du coup j'ai pas mal de question.

    D'abord, exit mon 115/900 qui est dans un état limite.

    Je voudrais m'acheter un télescope polyvalent pour du visuel et de la photo planétaire et CP. Une lunette pourrait etre une option, mais le prix m'a dissuadé.

    J'ai bien compris que la qualité de la monture est primordiale en photo, ainsi qu'un F/D faible, mais que le diamètre est important pour le visuel.

    Pour finir cette intro, je dispose d'un balcon, mais pas très grand et d'où on ne voit pas l'étoile polaire, situé à la montagne en Haute-Savoie.

    Mes questions. Certaines doivent paraitre stupides, mais bon 

     

    - un newton 200/1000 ou 250/1200 fait-il l'affaire ? J'ai l'impression que c'est le meilleur rapport qualité/prix pour un instrument polyvalent.

    le 250 pèse très lourd pour la monture, le 200/1000 est un bon comromis effectivement, et moins de coma qu'a F/4

     

    - Si je comprends bien la monture doit porter le tube, le chercheur, l'autoguidage et tous les filtres adaptateurs et autres filtres. Il manque quelque chose ?

    La camera

     

    - est-ce que l'autoguidage est nécessaire avec une monture de bonne qualité ? Tout dépend de ce que tu appelle qualité, avec un EQ6R pro oui, avec une 10micron ou beaucoup d'autre monture haut de gamme, on peut se permettre de ne pas guider sur 10 minutes environ

     

    - où se fixe l'autoguideur ? sur le tube ?

    Je pense qu'autoguider avec le chercheur serait la solution la plus avantageuse pour toi

     

    - j'ai cru comprendre que la monture doit etre au minimum une EQ6 ou équivalent pour un Newton 200/1000 min. Est-ce possible avec un EQ5 ?

    J'en doute

     

    - je ne vois pas le nord de mon balcon. Est-ce un problème pour la mise en station ?

    Tu peux faire ta mise en station par la dérive avec phd2 ( drift alignement )

     

    - je lis dans le livre de Patrick Lécureuil (Astrophoto) que la camera CMOS est ce qu'il y a de mieux. Mais quelles sont les autres options ?

    APN mais c'est pas top top car non refroidi d'origine. La meilleur option reste la CMOS MONO ou Couleur refoidie avec des filtres spécifiques appropriés.

     

    - pour la photo planétaire, est-ce que le barlow va beaucoup faire perdre en qualité ?

    Tout dépend de la Barlow, en général avec une powermate x5 t'es tranquille.

     

    - je vois qu'il y a des caméras CMOS N/B ou couleurs. Je suppose que le N/B est pour la lune seulement. C'est bien çà ?

    Non, la cmos monochrome travaillera sur chaque spectre de lumière (chaque filtre) sur tout les pixels, et la couleur receuillera le rouge dans 1 pixel sur 4, le bleu aussi, et le vert dans 2 pixels. 

     

    Merci pour vos réponses =)


  7. Bonsoir à la communauté,

     

    je tiens à présenter mes excuses publiquement a astroespo pour m'être désister sur une de ses petites annonces.

     

    C'est la première fois que cela m'arrive, je me suis désister au bout de 15 heures environs, j'estime que je suis dans mon droit mais je comprends sa colère.

     

    Je ne suis pas un mauvais bougre, je ne m'attendais pas à mettre astroespo en difficulté, ce qui a été le cas, et j'en suis navré...

     

    J'espère que cela sera sans rancune.

     

    cordialement.


  8. Salut tout le monde!

     

    J'ai trouvé l'article intéressant, cela me semble plus élégant et certainement plus rapidement vérifiable qu'un système d'expansion de l'univers, par matière sombre et énergie noire.

     

    Comme il a été soulevé dans l'article, reste à savoir quel résultat nous obtiendrons quand de l'antimatière rencontre de la matière. Cela m'étonnerais qu'il s'agisse d'un phénomène d'annihilation, sinon difficile de penser qu'il puisse y avoir encore de la matière dans l'univers quand on compare les proportions entre le vide et les galaxies! oO

     

    A moins que cette antimatière de charge négative ne puisse interagir dés lors qu'elle rencontre un champ gravitationnel.

     

    Bref, encore beaucoup de mystère à élucider, j'en connais un qui aimerait bien être encore en vie pour pouvoir participer à cette grande aventure! :)


  9. D'accord merci, j'ai repris la lecture du livre, je comprends plutôt bien avec de la concentration, merci pour les info qui confirment ce que je viens de lire. J'ai compris également que la prise de vue rvb, en bin x2 permet de diminuer le temps d'exposition sur chaque filtre car la sensibilité du capteur augmente, a condition de réajuster la taille de la compilation rvb a x2 avant de l'empiler avec la luminance, avec photoshop par exemple. Bien assigner chaque filtre à la bonne couleur. Merci pour la précision pour les galaxies, je me suis embrouillé avec le filtres, car comme tu me la précisé, il y a un peu d'émission Halpha dans certaine galaxie ( m51 aussi je crois )

    Et puis j'aime bien parler, me renseigner etc... Merci encore!


  10. Très bien, merci beaucoup pour ce conseil, c'est vrai que je vais un peu trop vite, je manque de patience, je suis pas très doué pour la lecture, la concentration et la compréhension de ce que je lis souvent. J'ai une lourde pathologie et un traitement qui m'handicape beaucoup à ce niveaux. J'ai le livre de thierry legault, mais j'ai du mal à saisir, bref, je vais me réinvestir dans cette lecture.

    Je voulais seulement poser la question si les galaxie se prennent obligatoirement en lrvb, et si on peut empiler des images à différente résolution ( bin x2 ou x3 avec du x1 ) j'avoue ne pas comprendre le manque de réponses, de nos jours on dirait qu'il faut payer pour connaitre, même sur les forums d'entraide...

    C'est vrai qu'il faut comprendre et expérimenter soit même les technique, je voulais simplement être aiguillé de façon claire. J'ai beaucoup lu sur internet, j'ai l'impression d'être dans un labyrinthe lol!!! Je me rapproche de la sortie, mais sans boussole c'est pas évident. Même avec des explications que j'ai lu et comprises, je tenais a demander confirmation avant d'investir.

    [Ce message a été modifié par newowest (Édité le 25-10-2014).]


  11. J'annule ma question sur l'échantillonnage car j'ai obtenu mes renseignements . J'ai fais un terrible amalgame lol. La bande passante d'un filtre n'a rien avoir avec le calcul de l'échantillonnage. Si certain ont des réponses supplémentaires pour le galactique et l'empilement en différent bining je suis preneur . Merci.

    A+


  12. Bonjour à tous,

    Ayant reçu le matériel pour mon futur poste fixe, je me pose quelques questions au sujet de l'échantillonnage.

    Je compte travailler avec une focale de 530mm pour les nebuleuses grand champ, une autre de 2032 ou 1420 avec réducteur de focale selon les galaxie à imager, comme capteur, j'aurais un KAF8300 monochrome.

    Dans un premier temps, j'aimerais savoir si pour imager une ou plusieurs galaxies à 2030 de focale par exemple, il est obligatoire d'utiliser du LRVB ou bien si ça peut se faire uniquement en SHO en appliquant une palette de couleur par la suite pour les 2 possibilité de combinaison de filtres. Faut il une luminance obligatoire si l'on utilise uniquement du SHO (en nébuleuse comme en galactique)?

    Ma question principale est la suivante: J'ai lu que la longueur d'onde d'un filtre halpha par exemple, est beaucoup plus élevé que 206nm. Doit on prendre 656nm comme référence pour le calcul de échantillonnage? Car je tombe sur des résultats beaucoup trop élevés ( 6,... " d'arc/pixel) pour la focale de 530mm, et c'est a cette focale que j'imagerais les nébuleuses, est ce que cela peut se rattraper en augmentant le temps de pose pour chaque filtre Halpha, SII, et OIII ?

    Dernière question, est ce qu'en bin x2 par exemple, la résolution de l'image est réduite? Car j'ai lu que certaines personnes font la luminance en x1 et les 3 autres en x2. Comment empilé 4 photos compilés si la résolution n'est pas la même? Simple question de paramètre et logicielle?

    Merci d'avance, et désolé si j'ai fais des erreurs, j'essaye en même temps de comprendre tout cela!

    [Ce message a été modifié par newowest (Édité le 25-10-2014).]


  13. Encore merci pour les précisions, en effet rien ne vaut l’apaisement et l’émerveillement de se retrouver isolé sous un ciel étoilé non polué, mais pour le moment je suis plus qu'accro à l'imagerie lol!!

    Et comme je ne suis pas très doué pour mettre tout le matériel en place à chaque fois, je préfère commencé par le plus difficile ( financièrement ), un poste fixe, surtout qu'il se trouvera dans la même maison ou je pratique déjà toute mes nuits d'astrophotographie, et je verrais par la suite pour me monter un éventuel set up nomade!

    En plus, la ville a fait changer tout les lampadaire "globe" du quartier pour y mettre des petits lampadaire qui n’éclairent que vers le bas, j'arrive même à discerner la voie lactée à l’œil nue!!

    Ce n'est pas la conviction qui me pousse a faire un choix, mais bien les finances! ^.^